macOS Sierra ajoute des onglets (presque) partout

Nicolas Furno |

Réclamés de longue date par certains utilisateurs, les onglets dans le Finder ont fini par être ajoutés avec OS X Mavericks, il y a trois ans de cela. On avait déjà cette interface dans Safari, naturellement, ainsi que dans le Terminal, mais Apple ne les avait pas déployés partout dans le système. Si ce n’est dans Mail avec El Capitan, mais encore, uniquement en plein écran. Pourquoi limiter les onglets à deux ou trois apps ?

Deux onglets dans TextEdit — Cliquer pour agrandir
Deux onglets dans TextEdit — Cliquer pour agrandir

macOS Sierra corrige cette injustice et les fans d’onglets peuvent désormais en profiter partout, ou presque. Par défaut, tous les logiciels qui permettent de gérer des documents indépendants et qui utilisent les interfaces standard fournies par Apple bénéficieront des onglets. Le développeur n’a aucun travail à fournir, si bien qu’on les retrouve déjà dans de nombreuses applications tierces. Les onglets peuvent aussi servir dans n’importe quel type d’app, moyennant un petit travail d’implémentation cette fois.

On les retrouve aussi, et c’est logique, dans les logiciels d’Apple. TextEdit peut ouvrir plusieurs documents sous la forme d’onglets, dans une seule fenêtre. Les trois logiciels de la suite bureautique iWork en bénéficient aussi, tout comme d’autres applications fournies par Cupertino qui permettent de gérer des fichiers : Automator, Échecs (qui permet d’enregistrer des parties), Éditeur de Script…

Pages avec trois documents ouverts dans des onglets. — Cliquer pour agrandir
Pages avec trois documents ouverts dans des onglets. — Cliquer pour agrandir

Même si ces onglets sont pensés pour les logiciels qui gèrent des documents, n’importe quelle app peut les implémenter facilement avec macOS Sierra. Apple montre l’exemple avec Plans

Plans permet aussi de garder plusieurs cartes sous le coude grâce aux onglets de Sierra. — Cliquer pour agrandir
Plans permet aussi de garder plusieurs cartes sous le coude grâce aux onglets de Sierra. — Cliquer pour agrandir

Dans les apps tierces, on peut déjà les exploiter, mais c’est souvent encore instable avec la première bêta de macOS Sierra. Avec l’éditeur de texte ByWord par exemple, l’application plante quand on essaie d’ouvrir un deuxième onglet. En revanche, cela fonctionne très bien avec d’autres logiciels, comme les éditeurs d’images Acorn et Sketch.

C’est une fonction supplémentaire offerte à tous les développeurs… à condition de rester dans les composants de base de macOS. Tous les logiciels qui n’exploitent pas les fenêtres standard en sont privés : pour rester dans les éditeurs d’images, c’est le cas de Pixelmator qui ne fonctionne pas (encore) avec les onglets de Sierra. Tous ceux qui ont implémenté leur propre système d’onglets, comme l’éditeur de sites Coda, resteront par ailleurs avec le système en place.

Deux onglets dans Sketch. — Cliquer pour agrandir
Deux onglets dans Sketch. — Cliquer pour agrandir

Apple propose aux développeurs tous les outils nécessaires pour intégrer les onglets à leurs apps, ou au contraire pour les bloquer s’ils n’ont pas de sens ou si un système similaire est déjà en place. Bon nombre de logiciels devront d’ailleurs le faire, y compris Apple dans ses propres logiciels : on peut afficher la barre d’onglet dans le Calendrier et dans Slack, pour prendre deux exemples, mais ça ne sert à rien.

En revanche, le constructeur ne propose pas encore une expérience cohérente, mais on imagine qu’il compte sur les bêtas pour homogénéiser cette fonction. L’apparence est la même partout, mais pas le fonctionnement général. Les onglets de Sierra fonctionnent assez largement comme ceux de Safari, et par extension comme ceux du Finder.

La présentation est la même, pour commencer : on a une barre grise entre le document et la barre d’outils, et les onglets se partagent équitablement l’espace disponible. Sur la droite, une icône permet d’ouvrir un nouvel onglet. On dispose également des raccourcis claviers standard pour passer d’un onglet à l’autre (ctrl⇥ et ctrl⇧⇥), on ferme un seul onglet avec ⌘w et la fenêtre avec tous les onglets en utilisant ⌘⇧w.

À défaut de raccourcis clavier cohérents, il faut passer par les menus pour trouver les bonnes commandes.
À défaut de raccourcis clavier cohérents, il faut passer par les menus pour trouver les bonnes commandes.

Jusque-là, tout va bien, mais macOS Sierra n’est pas cohérent quand il s’agit de créer un onglet. Le raccourci par défaut de Safari, ⌘T n’est pas toujours disponible, puisque c’est le raccourci associé à la palette des polices quand on édite du texte. De même, le raccourci clavier qui permet d’afficher ou de masquer la barre d’onglets (⌘⇧T) est parfois disponible… mais aussi souvent associé à une autre fonction, y compris dans les logiciels d’Apple. Dans TextEdit par exemple, on convertit le document au format texte ou RTF selon les cas.

Puisqu’il n’y a pas (encore) de raccourcis clavier cohérents, on doit en passer par les menus, mais là aussi, ce n’est pas toujours la même chose d’un logiciel à l’autre. Dans la plupart des cas, on peut afficher la barre d’onglets depuis le menu Présentation et ensuite créer un nouvel onglet avec le bouton +. Par ailleurs, le menu Fenêtre permet de gérer les différentes fenêtres ouvertes pour, notamment rassembler toutes les fenêtres en une seule.

C’est dans le menu Fenêtre que l’on trouve la plupart des commandes pour gérer les onglets.
C’est dans le menu Fenêtre que l’on trouve la plupart des commandes pour gérer les onglets.

Cette partie-là ressemble fort à ce que propose Safari (et le Finder) et vous ne serez pas dépaysés si vous utilisez les onglets de ces deux logiciels. macOS Sierra permet aussi de sortir un onglet d’une fenêtre pour en créer une nouvelle, ou à l’inverse ajouter une fenêtre à une autre, sous la forme d’onglets. On peut aussi, assez logiquement, modifier l’ordre des onglets avec la souris.

Si vous voulez exploiter les onglets de Sierra, le mieux est encore de les activer systématiquement dans les Préférences Système. L’option a été bizarrement placée dans le panneau « Dock », mais cela changera peut-être avec les prochaines bêtas. Par défaut, macOS 10.12 n’ouvre de nouveaux onglets qu’en mode plein écran. On peut lui demander de le faire systématiquement, ou bien de désactiver complètement l’ouverture automatique d’onglets. Dans ce cas de figure, vous pourrez toujours avoir des onglets, mais il faudra le faire manuellement.

Sierra propose un réglage global pour gérer l’ouverture des documents dans les onglets. Ici, ce sera systématique. — Cliquer pour agrandir
Sierra propose un réglage global pour gérer l’ouverture des documents dans les onglets. Ici, ce sera systématique. — Cliquer pour agrandir

avatar FrenchKiss | 

Le seul logiciel Apple ou ce serait vraiment utile c'est iTunes !!!
Rien de plus chiant de créer et alimenter une playlist alors qu'on pourrait jongler avec plusieurs playlists en onglets.
Des onglets pour gérer les apps de l'iPad ou de l'iPhone, ce serait pas beaucoup plus pratique que leurs petites carrés de dossiers à 2 balles qui mettent 2 plombes à s'ouvrir ou à passer d'une page à l'autre ?

avatar marenostrum | 

iTunes > Présentation > Afficher la barre latérale et t'as tes onglets dans une même colonne. tu peux en créer des centaines de playlists.

avatar FrenchKiss | 

Et tu attends deux heures qu'il déploie la playlist pour y placer ton morceau ...
La barre latérale est la première chose que remets en place à chaque MaJ supérieure.
Rien que de pouvoir les ouvrir dans une nouvelle fenêtre me manque, et ça fait combien d'année qu'ils ont supprimé cette possibilité.

Hé Macg, j'ai une question du dimanche pour Tim Cook !
Pourquoi il n'la pas d'onglets dans iTunes ?

avatar MacGyver | 

et il manque aussi un onglet windows 10 a coté de celui d'OSX

(voire un onglet OSX Snow Leopard pour mon macbook)

avatar C1rc3@0rc | 

l'onglet c'est juste une fenetre moins accessible.
MacOS n'a pas inventé le multifenetrage, mais tout de meme c'était une référence en la matière: on revient a l'ère avant MacOS avec le split screen et les onglets... Par contre toujours pas d'option "ranger les fenêtres" dans la barre de menu!

avatar BeePotato | 

@ C1rc3@0rc : « MacOS n'a pas inventé le multifenetrage, mais tout de meme c'était une référence en la matière »

Il l’est toujours.

« on revient a l'ère avant MacOS avec le split screen et les onglets... »

En effet — mais il ne s’agit là, heureusement, que de modes restant optionnels. Donc, pour l’instant, ça va. :-)

« Par contre toujours pas d'option "ranger les fenêtres" dans la barre de menu! »

Il y a plusieurs années, j’avais trouvé un script qui faisait ça plutôt bien. Du coup, une fois mis dans le menu de scripts, il apportait une option « ranger les fenêtres » dans la barre de menus. ;-)
Mais désolé, je ne l’ai plus, pas plus que je n’ai le moindre souvenir de son nom ou de celui de son auteur.

avatar mat 1696 | 

Je chipote (beaucoup) mais il n y a pas (encore?) comme dans le Finder la petite animation, lorsque dans le menu "Fenêtre" on clique sur "Fusionner toutes les fenêtres". Et c'est ce genre d'animations (comme celle du cube lorsqu'on utilise le bouton de permutation rapide, qui n'est plus présente dans cette beta) qui font (faisaient?) le charme de macOS...

avatar WaTy (non vérifié) | 

Eh bah, on ne chôme plus chez MacG le dimanche !!

avatar Lawliet | 

Les articles sont écrits à l'avance et publiées automatiquement.

avatar zoubi2 | 

En gros je trouve ça plutôt bien...

avatar reborn | 

Manque plus que la barre de menu sur chaque fenêtre

avatar cecile_aelita | 

@reborn :
Ça s'appelle Windows ça nan? ;-)

avatar reborn | 

@romainB84 :
Ahah c'est vraiment un truc qui me rend fou quand j'utilise le mac d'un collègue ^^

avatar Mrleblanc101 | 

@reborn :
Non merci, ça serait horrible

avatar C1rc3@0rc | 

@romainB84

Non Windows, ils se sont mis au flat design et aux aplats de couleurs saturées... ça n'a rien a voir voyons!
;)
Mais oui, la barre de menu dans la fenete et la barre de menu en haut de l'ecran qui devient a barre de taches, c'est bien la tendance selon Ive...

avatar BeePotato | 

@ C1rc3@0rc : « Mais oui, la barre de menu dans la fenete et la barre de menu en haut de l'ecran qui devient a barre de taches, c'est bien la tendance selon Ive... »

Non.

avatar patrick86 | 

"Manque plus que la barre de menu sur chaque fenêtre"

Ah non !

avatar mat 1696 | 

@reborn :
Oh non! Ça c'est le plus gros avantage de macOS. Au moins la barre de menus se trouve toujours au même endroit et est homogène.

avatar reborn | 

@mat 1696 :
Parfois je suis dans une application, mais j'ai la barre de menu de safari par exemple qui est affiché =/

avatar marenostrum | 

fais des captures d'écran pour expliquer ton souci. parce que c'est impossible ce que tu dis.

avatar patrick86 | 

"Parfois je suis dans une application, mais j'ai la barre de menu de safari par exemple qui est affiché "

Soit vous avez un bug, soit l'application dans laquelle vous pensez être n'est pas active.
En temps normal, la barre des menus affiche toujours les menus de l'app active, dont le premier, qui porte le nom de l'app en question. C'est d'ailleurs l'un des avantages de ce fonctionnement : il est très facile de savoir qu'elle app est en premier plan, par un simple coup d'œil en haut à gauche de l'écran.

avatar bbtom007 | 

@reborn :
Ça doit être youporn sur safari

avatar mat 1696 | 

@reborn :
Si l'app est en premier plan, c'est impossible. Tu as une screenshot?

avatar iPop | 

@reborn :
On appelle ça aussi iOS ;-)

avatar BeePotato | 

@ reborn : « Manque plus que la barre de menu sur chaque fenêtre »

Beurk. Surtout pas !

avatar byte_order | 

ya pas de mécanisme pour "sortir" un onglet dans une fenetre document distinct ?

Finalement, le stack & tile de Haiku OS me semble toujours plus pratique.

EDIT : ah si, pardon, y'a via le menu Fenetres. Est-ce que le mode drag pour sortir l'onglet en nouvelle fenetre marche partout aussi, ou c'est juste encore Safari, Finder ?

avatar patrick86 | 

"ya pas de mécanisme pour "sortir" un onglet dans une fenetre document distinct ?"

Glisser-déposer.

avatar Mrleblanc101 | 

@byte_order :
Tu drag l'onglet hors de la fenêtre et ça créer une fenêtre comme avec safari

avatar byte_order | 

Oui, mais comme j'ai pas testé Sierra, je demandais si ce mécanisme était généralisé sous Sierra à toute application et pas uniquement Finder et Safari.

avatar BeePotato | 

@ byte_order : « Oui, mais comme j'ai pas testé Sierra, je demandais si ce mécanisme était généralisé sous Sierra à toute application et pas uniquement Finder et Safari. »

Je ne sais pas dans quel état était l’article au moment de la rédaction de ton commentaire, mais maintenant il inclut une vidéo montrant ce comportement dans TextEdit, ce qui permet de répondre à ta question : oui, c’est présent partout. :-)

avatar byte_order | 

Effectivement, maintenant c'est clair.
Je crains que ma question inutile soit plus lié à l'état de ma couverture réseau au moment où je l'ai posé, du coup
;-)

avatar AF | 

Est ce que a suite Office de Microsoft prend d'ors et déjà en charge cette fonction ?

avatar Un Type Vrai | 

Bienvenu en 2010...

Ho wait !

avatar BeePotato | 

@ Un Type Vrai : « Bienvenu en 2010... »

Ah ? En 2010, il y a un OS qui a ajouté la gestion des onglets à toutes les applications de façon (quasi) transparente pour les développeurs ? Je ne le savais pas.
Mais il faut dire aussi que je ne m’intéresse pas trop aux onglets en dehors des navigateurs web, préférant largement avoir des fenêtres distinctes. Du coup j’ai pu rater cette histoire. :-)

avatar Boumy | 

@reborn tu as raison et j'aurais aimé que d'autres reconnaissent qu'il y a des situations auxquelles les habitués ne pensent pas. Dans la mesure où le défilement et la fermeture peuvent être actionnés sur une fenêtre à l'arrière-plan il est en effet possible d'imaginer que la barre de menu n'est pas toujours en accord avec l'application dont on consulte le document. C'est d'ailleurs pour cela que les designers ont dû faire marche arrière quand ils ont voulu diminuer l'effet d'ombre des fenêtres d'avant-plan.

avatar patrick86 | 

@Boumy :
Oui, sur mac, on peut faire défiler le contenu d'une fenêtre qui se trouve en arrière plan — au gros avantage de macOS sur Windows, au passage —, mais la barre des menus reflète bien l'app qui est en premier plan.

avatar françois bayrou | 

Oui, au premier plan … pour l'OS
C'est bien pour ça que ca peut laisser l'impression à l'utilisateur que cette barre n'est pas raccord : quand il consulte un document sur une app qui est au 2nd plan ( pour l'OS ) , elle est bien souvent au premier plan pour lui, utilisateur, puisqu'il est focusé, mentalement au moins, dessus.

Ceci dit, à la moindre action qui nécessite que l'app soit réellement au 1er plan ( copier, coller, ... ) l'utilisateur doit bien cliquer dessus, et l'app revient au 1er plan pour l'OS, et la barre se met à jour !

avatar CNek | 

Win 10 a ajouté le scroll sur les fenêtres en arrière-plan :)

avatar iPop | 

Je me demande pourquoi garde t-on encore (aujourd'hui) les fenêtres ?

avatar BeePotato | 

@ iPop : « Je me demande pourquoi garde t-on encore (aujourd'hui) les fenêtres ? »

Pour les gens qui vivent dans un monde informatique post 1980 et apprécient cette possibilité d’avoir plusieurs applications et/ou plusieurs documents présents en même temps à l’écran. Je sais, c’est encore un peu jeune et révolutionnaire comme idée, mais au bout d’un moment on s’y habitue et on ne se sent plus complètement perdu face à une application qui n’occupe pas l’intégralité de l’écran.
À force d’entraînement, on en arrive même à profiter de cette situation pour faire communiquer les applications entre elles via un mécanisme connu sous le nom barbare de « glisser-déposer ».

;-)

avatar iPop | 

Je me demande pourquoi garde t-on encore (aujourd'hui) les fenêtres ?

avatar Jacti | 

Je déteste les onglets car on ne voit pas le contenu de chaque fenêtre ouverte et on ne peut pas faire de glisser/déposer entre application. De même le mode plein écran me paraît stupide puisqu'on ne bénéficie plus du multifenêtrage. J'ai 2 écrans 27" sur mon iMac Retina et je ne vois pas l'intérêt des onglets. Quand je développe, j'ai besoin de voir le source de plusieurs modules en juxtaposant les fenêtres. Quand je fais de la musique avec Logic Pro X, j'ai besoin de voir la fenêtre d'arrangement, la table de mixage et les réglages de quelques instruments et effets. Je ne pourrais pas me passer des fenêtres alors que je n'utilise JAMAIS les onglets.

avatar BeePotato | 

@ Jacti : « Je déteste les onglets car on ne voit pas le contenu de chaque fenêtre ouverte »

C’est aussi pour cette raison que je n’utilise que très peu les onglets.
Cependant, il y a quelques cas où il est logique de conserver ensemble deux documents ouverts / deux fenêtres, sans qu’on ait besoin de les voir en même temps. C’est là que les onglets peuvent se révéler utiles. On peut donc se dire que ce n’est pas si mal d’avoir cette possibilité à portée de clic au cas où.
Et tant pis pour ceux qui s’infligent d’utiliser des onglets partout et pour tout (et sans doute dans des applications utilisées en plein écran). :-)

« et on ne peut pas faire de glisser/déposer entre application. »

Là, je mets un bémol : le Finder est bien fait de ce point de vue. On peut y faire un glisser-déposer vers un onglet à l’arrière-plan, au prix d’une petite pause au dessus de l’onglet (ce qui a pour effet de le passer au premier plan).
Je suis d’ailleurs curieux de savoir si ce comportement a été repris par Apple pour ses onglets généralisés. Ce serait bien.

Bon, évidemment, même avec ce mécanisme, on se heurte vite au manque de visibilité du contenu des onglets, qui fait qu’on n’est pas toujours sûr de savoir lequel viser lors d’un glisser-déposer.

« De même le mode plein écran me paraît stupide puisqu'on ne bénéficie plus du multifenêtrage. »

Pareil, à un autre bemol près : c’est l’usage généralisé du plein écran que je trouve stupide, et surtout sur grand écran.
Certaines applications se prêtent bien à un usage en plein écran, et ce sont d’ailleurs celles qui ont été utilisées à l’époque pour illustrer cette fonction : par exemple, iPhoto et autres trucs du même genre. En gros, des applications orientées « tout-dans-une-seule-fenêtre » et dans lesquelles on travaille le plus souvent en autonomie vis-à-vis des autres applications.
Quant aux autres applications, leur utilisation en plein écran peut être pratique, parfois, sur de petits écrans. Moins sur un iMac…

avatar BigMonster | 

Je n'aime pas les onglets. Je n'utilise pas ceux du Finder. Je suis complètement ébahi qu'on puisse ne pas comprendre l'utilité du multi-fenêtrage.

C'est d'ailleurs ce qui m'insupporte le plus dans l'interface par défaut des logiciels Adobe, qui gère les fenêtres et onglets à sa manière. Et ça promet d'être le bronx avec Sierra…

avatar BeePotato | 

@ BigMonster : « Je suis complètement ébahi qu'on puisse ne pas comprendre l'utilité du multi-fenêtrage. »

Pareil.

avatar CNek | 

Réflexe windowsien de base : la maximisation étant toujours en full screen contrairement à OS X qui agrandi la fenêtre à sa juste taille pour tout faire apparaître. :o
Révélateur des philosophies distinctes des deux OS.
Windows : patate en mono-tache, poste de travail à usage unique.
OS X : super à l'aise en multi-tâches, drag and drop bcp mieux implémenté...

avatar en ballade | 

à la mode windows 10

avatar BeePotato | 

@ en ballade : « à la mode windows 10 »

??
Windows 10 a ajouté des onglets à toutes les applications ?

avatar monsieurg33K | 

J'aimerais ça sur Word

CONNEXION UTILISATEUR