PRISM : Apple assure protéger la vie privée de ses utilisateurs

Anthony Nelzin-Santos |

Dans un court communiqué de presse, Apple réitère n’avoir eu connaissance de l’existence du programme PRISM qu’en même temps que le grand public. « Nous ne laissons pas un accès direct à nos serveurs au gouvernement », explique la société, « et les agences gouvernementales qui souhaitent avoir accès aux données d’un utilisateur doivent fournir une ordonnance du tribunal ».






Image (cc) Thibault Milan.




Du 1er décembre 2012 au 31 mai 2013, Apple a d’ailleurs reçu « entre 4 et 5 000 demandes » d’agences fédérales, étatiques et locales, pour un total de 9 à 10 000 comptes utilisateur ou appareils ciblés. Dans la plupart des cas ces demandes, formulées dans le cadre d’enquêtes criminelles ou pour des raisons de sécurité nationale, concernaient des vols ou d’autres délits, la disparition d’un enfant, la localisation d’une personne souffrant de la maladie d’Alzeihmer, ou la prévention d’un suicide.



Apple assure que chaque requête est traitée individuellement par son équipe légale, qui n’hésite pas à rejeter celles qui semblent incohérentes ou imprécises. Lorsqu’elle accepte, seul « le plus petit jeu de données possible » est communiqué. La firme de Cupertino tient enfin à préciser que certains types de données ne pourront jamais être communiqués car ils sont chiffrés (iMessage, FaceTime) ou collectés de manière agrégée (localisation d’un utilisateur, recherches dans Plans, requêtes Siri).


avatar Manueel | 
@graig02 "Il y en a qui seront toujours effrayé à l'idée que des entreprises sachent que tu préfères les yaourts yoplait par rapport à danone, il y en a d'autres que ca ne dérangera pas ;)" Euh, je vois que tu ne comprends pas grand chose, mais sur ce fil il est bien trop tard car à part nous deux il n'ne doit pas y avoir grand monde ;-) Il n'est pas question de peur, mais de morale, de déterminisme et de libre arbitre il est question "d'asservissement" ou "domestication" par le rétrécissement des espaces de liberté Comment l'ensemble des datas collectées peuvent changer l'humanité. Ce sont des questions un peu "lourdes" pour les entamer en dernière page quand tous les intervenants ou presque ont désertés.
avatar Manueel | 
" il y en a d'autres que ca ne dérangera pas ;)" Relire Lafontaine, le chien et le loup... Je sais beaucoup ont pris l'habitude de leur niche et de leur collier... et croit s'en satisfaire... Ca ne te dérange pas toi d'être en laisse ?
avatar graig02 | 
@Manueel "Euh, je vois que tu ne comprends pas grand chose, mais sur ce fil il est bien trop tard car à part nous deux il n'ne doit pas y avoir grand monde ;-) Il n'est pas question de peur, mais de morale, de déterminisme et de libre arbitre" Et pourtant il est question des deux. Retourne voir quelques articles sur google datant de la google I/O, tu seras surpris de voir les gens qui ont peur de ce genre de pratiques. Il est évident que ca influe sur notre manière de consommer, on vit dans un monde de pub. Ensuite on ne t'a jamais mis un couteau sous la gorge pour acheter quelque chose. Si ca concerne des sujets importants, oui on peut parler de morale. Mais si je reprends l'exemple du supermarché, je me fous qu'on puisse savoir que j'ai acheté mes yaourts... Et libre à certains de croire qu'ils sont en laisse à cause de ce genre de pratiques. Ca aussi c'était contre productif comme argument? On est en train de dévier vers l'idée que ceux qui ne sont pas dérangées par ces choses là acceptent soit-disant leurs niches et leurs laisses, et que ceux qui les refusent se posent en résistant... Caricatural, non?
avatar Manueel | 
@@graig02 "Caricatural, non?" Non malheureusement cela n'a rien de caricatural L'asservissement se fait rarement avec un couteau sous la gorge de même que les arnaqueurs n'ont que la séduction, le parasitisme se fait de manière "soft" en contournant les défenses de l'organisme en anesthésiant sa victime. L'objectif du parasite, ce n'est de tuer son hôte mais de faire de lui un outil travaillant à ses propres objectifs
avatar graig02 | 
@Manueel Tu compares google et ses pratiques à du parasistisme et à de l'asservissement??? Il y a largement de quoi débattre sur tout cet aspect, et je pense être ouvert à la méfiance que certains peuvent avoir. Moi même je reste vigilant sur certaines choses. Mais de là à tomber dans cet extrême... Bref, je préfère arrêter là.
avatar Manueel | 
"Tu compares google et ses pratiques à du parasistisme et à de l'asservissement??? non :-) Le marketing oui L'analyse de la cible et le passage du marketing de masse au marketing one for one oui pour cela les datas personnelles capturées par les espions en sera l'outil (de l'asservissement)
avatar greg3395 | 
l'image me fait pensée au illuminati. je croit que les société secret et les complot politique , existe. mais pas autant que Deus EX
avatar UnAncienDuMac | 
Pour moi, c'est : no cloud no idisk no imachin no "trousseau d'accès" no problem enfin, j'ai la faiblesse de le croire. Mes données personnelles sont dans mon porte-feuille, mes carnets, quelques unes sur un disque que je ne connecte qu'en dehors de l'Internet. Et, tout en ayant la faiblesse de le croire, je sais que ce n'est peut-être suffisamment.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR