Xavier Niel veut révolutionner la formation des développeurs

Nicolas Furno |
Free a invité quelques journalistes à une conférence qui se tiendra demain dans ses locaux, mais il ne s’agira pas d’une annonce autour de l’Internet ou de la téléphonie mobile. D’après des informations rapportées par le blog Rude Baguette, Xavier Niel devrait annoncer la création d’une nouvelle école dédiée cette fois à la formation des développeurs.



Cette « nouvelle initiative » devrait ainsi suivre la création de l’EEMI en 2011. Cette école fondée par Xavier Niel, le fondateur de Meetic Marc Simoncini et le fondateur du site vente-privee.com Jacques-Antoine Granjon, vise à former les métiers du web en trois ans après le bac. Cette fois, le patron de Free vise les développeurs et veut changer en profondeur leur formation avec un système innovant.

Premier point, cette école devrait être totalement gratuite, une première dans un milieu dominé par les écoles privées. À titre de comparaison, l’Epitech facture entre 5000 et plus de 7000 € l’année, Supinfo autour de 5000 €. Cette gratuité devrait permettre à n’importe qui de s’inscrire, mais cette école qui devrait accueillir 1000 personnes chaque année pourrait remercier les trois quarts des étudiants après quelques mois. L’objectif est simple, ne garder que les meilleurs et les former gratuitement, on ne sait d’ailleurs pas comment l’école elle-même compte se financer. L’EEMI de son côté demande à ses étudiants 8000 € chaque année.



Malgré cette gratuité, Xavier Niel ne compte apparemment pas proposer des enseignements au rabais. Le patron de Free aurait recruté trois anciens directeurs de l’école parisienne, dont Nicolas Sadirac, son fondateur. Autre nouveauté rapportée par le site, la formation ne durerait que trois ans, contre cinq aujourd’hui dans ces écoles. L’idée serait d’amener les étudiants plus rapidement dans le monde du travail… pour alors participer au financement de leurs études ?

Tags
avatar wxcvbn22 | 
Free ne subventionne pas le mobile mais les études, a la sortie de l'école ton diplôme c'est le tableau de financement du crédit conso a rembourser. ;-)
avatar jesfr | 
Les études devrais êtres gratuite et fournis par l'état, mes impôts payent aujourd'hui une politique social qui ne rapporte rien au pays. Moins d'alloc ! Plus de diplômé !
avatar oxof | 
Bonne initiative.
avatar Amonchakai | 
Oui, enfin faut voir le programme... Si c'est juste pour faire des gens que bon a pisser du code et rien d'autre... C'est bien pour cela Epitech et SupInfo ne sont PAS des ecoles d'ingenieurs. Dc tu as un diplome qui a une portée assez limite surtout a l'etranger... Et la question du financement me laisse aussi perplexe... payé par la pub? Lavage de cerveau sur des technos? Ou main d'oeuvre pas cher a la sortie de l'ecole sur x années?
avatar momo-fr | 
Gratuit mais avec un abonnement spécifique à Free ADSL/Mobile à 99,99 € par mois… :-)
avatar jackWhite92 | 
Il y a pleins de moyen pour devenir développeur sans passer par des écoles payantes(fac, écoles d'ingénieur gratuites...)
avatar marcle | 
@Amonchakai : Je suis parfaitement d'accord avec toi
avatar Ritoster | 
Il faut rester pragmatique MacG ! L'annonce de cette nouvelle école "gratuite" n'est qu'une hypothèse, qui même si elle est plausible, peut tout aussi bien être erronée !
avatar Manov | 
je suis sceptique car je ne trouve pas que les sites de free (free adsl, free mobile, application officiel free) et vente-privée.com soit des monstres d'ergonomie, d'évolution régulière (et améliorative (noté que je suis pas sur que ce mot existe ;) )
avatar Vinc | 
Il faudra regarder dans le détail mais pourquoi pas. J'imagine que le constat de X. Niel et de ses petits camarades c'est la rareté de jeunes développeurs formés correctement aux technos web modernes. Et du coup difficile pour Free, Meetic, Vente-privée et tous les gros opérateurs du web français de rester dans la course face aux géants américains qui peuvent compter sur des armées de développeurs ultra pointus utilisateurs (et parfois créateurs) des technos web les plus à la pointe.
avatar Larme | 
Je suis très sceptique... On parle de formations de développeurs. Ok. Mais avec quel diplôme à la fin ? +5 (ingénieur/master) ? +3 ("spécialiste") ? Parce que bon, c'est bien de parler d'Epitech/SupInfo, mais bon, y'a pas mal d'autres écoles, je pense notamment aux écoles d'ingé qui sont au niveau des prix, sur le tarif des université (800€, peanuts pour les élèves boursiers)... Sans parler des facs en elles-même... Et personnellement, sur toutes les offres que je vois passer en ino, ils demandent en général un Bac+5 (Ingé/Master)...
avatar Hedi2 | 
Jacques-Antoine Granjon pas Franjon :)
avatar xuyss | 
L'école étatique est toujours plus chère et toujours de moins bonne qualité, en étant souvent complètement déconnectée de la réalité du monde du travail. Une école privée faite par les entreprises pour les entreprises est une excellente initiative. Et si ses diplômés accèdent à des meilleurs salaires par la suite que la moyenne, il ne serait pas injuste qu'ils payent leurs frais d'écolage d'une manière ou d'une autre.
avatar Thibalco | 
Bonne initiative, mais le problème c'est l'évolution de carrière. C'est bien de faire des études gratuite, sur 3 ans. Si après il n'y a pas de reconnaissance, c'est surtout une tromperie pour ceux que ne connaissent pas les évolutions d'une carrière sur le long terme. À voir les détails.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Perso : je suis côté recrutement. Trouver des gens sachant développer est DUR. (au delà du CV pipeauté par les ssii, et autres "concepteurs" formés en 6 mois ...) Toute initiative est bonne à prendre ! Au sortir des écoles d'ingé et autres miage, pardon mais ... le niveau est rarement opérationnel, et techniquement faible. Une école qui garde les meilleurs au lieu ce ceux qui paient ? oui, c'est une bonne idée. Une école qui forme à la technique plutôt qu'au planning et au powerpoint ? oui ça manque cruellement ! Le financement ? X paie ses élèves contre qques années "de service" à la sortie de l'école... tout bénef pour tout le monde. C'est donc possible.
avatar MA8306 | 
Bonne initiative
avatar arekusandoro | 
@Manov : L'important c'est que ça marche...
avatar oomu | 
comment financer ? via la magie !
avatar Amonchakai | 
@skai: "Une école qui garde les meilleurs au lieu ce ceux qui paient ? oui, c'est une bonne idée." Ca existe, les grandes écoles genre X, centrale, les mines... "X paie ses élèves contre qques années "de service" à la sortie de l'école... tout bénef pour tout le monde." Ouais, mais faut pas que ca soit: "X paie ses élèves pour apprendre techno Y contre qques années "de service" à la sortie de l'école... " Car si la formation est fortement influencée par ceux qui payent voila le resultat. C'est bien la seule chose que tu sais faire dans ta vie c'est coder en Objective C...
avatar oomu | 
N'importe qui peut s'inscrire ? comment ils gèrent leurs locaux ? comment ils peuvent assumer les coûts d'accueil etc avant d'écrémer en "quelques mois" ? via la magie !
avatar Amonchakai | 
@oomu: Faut le mettre au ministère de l'education! Il a trouvé LA solution :) Ecole publique sans prendre un sous a l'etat! qui fait des gens polyvalent apte a aider la société a progresser :)
avatar oomu | 
"ne garder que les meilleurs" ha ben ça, sans sélection ni même un profil de qui ils veulent comme étudiants lors de la PROSPECTION (avant même d'inscrire hein), c'est du foutage de gueule. Ils auront les "meilleurs" de ceux qui ne sont pas bons pour aller dans les écoles de grande réputation. - Bref, l'informa.. heu la rumeur est obligatoirement incomplète. 1000 est trop faible pour exister en tant que Grande Ecole. -
avatar vspatrick | 
Excellent initiative !! Marre de ce système français stupide où le nom d'une école sur un CV décide de votre carrière.
avatar madaniso | 
Développeur c'est l'un des seuls métiers actuels où l'on manque d'effectifs, où l'on peut apprendre en autodidacte et où toute initiative est bonne à prendre. Personnellement, après des études en communication, mon coté Geek prend le dessus et je vais faire une formation en développement. Meilleur salaire, meilleure évolution et la chance de pouvoir bosser sur des projets perso à coté son travail (Application pour smartphones, projets web). Je pense que vu mon age, cette formation ne me conviendra pas, mais j'espère que c'est une formation ouvert à tous. Ce serait un bon pied de nez aux diplômes car aujourd'hui un diplôme ne garantie pas un travail alors qu'une formation (en école ou en autodidacte) en développement, si.
avatar StevenHuon | 
La révolution de Free... elle est bien loin, tout comme l'innovation.
avatar aimstar | 
Tres bonne initiative !! Les ecoles francaises forment tres mal les developpeurs on nous demande de cracher du code cest tout sans faire attention a lexperience utilisateur et on apprend des langages qui ne sont que tres rarement utiliser comme le C alors quon devrait apprendre l objective C pour etre operationnel plus rapidement. Je pense quil faudra travailler pour ces societes un nombre dannées apres le diplome mais je ne pense pas que le salaire sera diminué.
avatar Evoks | 
Ca me fait penser à l'école en alternance ETNA qui a ouvert la PrepETNA pour la rentrée prochaine. Cela permet aux étudiants d'être formés techniquement en 2 ans, puis d'entrer dans le cursus classique de l'école les 3 années suivantes. Ces deux premières années sont aussi gratuites. Ca me parait assez interessant comme deal ! En plus l'école utilise que du matos Apple (Macbook pro, iMac...)
avatar Orus | 
Développeurs qui seront affecté au bridage de l'App Store et de Youtube ainsi qu'a la suppression des publicités de tous les sites qui ne plaisent pas à free. Niel ferait n'importe quoi pour se redonner une nouvelle virginité, et aussi payer moins d’impôts surement.
avatar Hindifarai | 
Une formation en bac+3? Parfait, que les nigauds s'y pressent, ça fera plus de chair à canon et de ressources peu chères pour les commerciaux en ssii. Il faut vraiment ne pas connaitre le marché actuel du dev en informatique pour trouver que cette (future et hypothétique) annonce irait dans le bon sens pour les personnes s'y inscrivant. Après si c'est une formation bac+5, impossible de dire si elle sera bonne ou mauvaise. Une chose est sure, les bonnes formations existent déja en France, rien d'innovant sur ce point. Un bon développeur ça se paye en conséquence, les personnes criant qu'on manque de bons développeurs en France ont tendance à oublier ce détail.
avatar bugman | 
@ oomu [25/03/2013 13:26] : Toi aussi tu as remarqué son petit coté Alan Rickman sur la photo ?!?
avatar françois bayrou | 
"Xavier Niel veut révolutionner la formation des développeurs" Si au passage il pouvait aussi révolutionner leurs rémunérations ca serait pas mal ...
avatar madaniso | 
@Hindifarai J'aimerai que tu developpes plus ton commentaire ? Bac+3 ce n'est pas bien ? Un bon developpeur doit être bien payé, oui. Donc tu sous entends que cette initiative ne ferait que faire baisser le coût d'un dev en France au prix de la qualité du code ?
avatar sv51 | 
@aimstar Il faut prendre un peu de recul sur ta formation. Ce que tu apprends en ecole d'ingenieur n'est pas la pour te servir juste les premieres annees de ta carriere. Tu y apprends a apprendre, a reflechir et a t'adapter. Un bon developeur ne se limite pas a un langage mais s'adapte au langage le plus adapte. Apprendre un langage, quand on sait déjà programmer en C et dans un langage Objet n'est pas tres difficile... Ce qui compte, c'est de savoir reflechir et de s'adapter. J'ai un peu peur pour les gens qui sortiront de ces formations, ils seront parfaitement adaptes au marche du travail le jour de la sortie de l'ecole mais que deviendront-ils au bout de quelques annees, auront-ils les base pour s'adapter a la nouvelle techno a la mode ?
avatar Hindifarai | 
@madaniso Je ne dis pas qu'un bac+3 n'est pas bien. Ce que je sous-entends c'est que les ssii françaises actuelles ont des grilles de salaires ultra codifiées. Un bac+3 aussi bon sot-il aura toutes les peines du monde à avoir un salaire plus ou moins équivalent à celui d'un bac+5. Et je dis bien, quel que soit son expérience ou sa maitrise des technologies. Cette formation (si elle est de bac+3) n'aura pour effet que d'augmenter le nombre de personnes qui se sentiront sous-évalués sur les plateaux s'ils restent en France. Les développeurs sont sous-payés en France. Il suffit de passer freelance pour s'en rendre compte de manière extrêmement violente. Les développeurs français sont pourtant bons. Il suffit de bosser à l'étranger ou au contraire de sous-traiter à l'étranger pour s'en rendre compte de manière extrêmement violente.
avatar k43l | 
Au final gratuite ou non ça reviendra au même. Ce seront les meilleurs élèves, des meilleurs lycées (eux déjà payant) qui seront sélectionné dans les 1000. Les parents feront juste un peu d'économie. L'ouverture sociale sera juste bidonné par cet effet "gratuit". D'ailleur gratuit financé je suis sur par l'alternance en entreprise de cette formation. Après je me demande bien lors de l'écrémage ce qui vont faire des autres... Parce que dire "des capacités mais on a mieux" en décembre - janvier à un élève c'est tué son année et perdre un an ! Très dur quand même.
avatar françois bayrou | 
@Hindifarai "Les développeurs sont sous-payés en France" C'est très vrai. De facon générale le métier est sous valorisé, si bien que la seule ambition d'un développeur francais est de quitter le code au plus vite pour passer chef de projet. Et d'éviter le "front" à tout prix ( dans le dev web je parle ), filière dans laquelle ca patauge à 2000/Mois max. On pourra toujours se plaindre, ensuite, qu'il y a pénurie d'intégrateurs !
avatar Hindifarai | 
@ françois bayrou Les salaires sont légèrement supérieurs dans le dev "non web" mais la problématique est la même, que ce soit pour des clients tertiaires ou industriels. Le but est généralement de passer chef de projet le plus rapidement possible ou de se faire embaucher chez le client final si la grille salariale est avantageuse. Le turn-over dans les ssii en France est effrayant. Le savoir sur les progiciels est volatiles, parce que pas de temps pour la doc dans les plannings, parce que volonté de partir voir ailleurs et augmenter son confort de vie. Les RH par leurs grilles inadaptées et les clients par leur volonté du tout plus vite font que la qualité de code baisse. Mais paradoxalement les devs sont très bons. A l'étranger les clients ont les mêmes demandes mais les grilles RH sont plus souples, les devs sont donc plus enclin à rester dans leurs boîte plus longtemps. Généralement il faut un an, voir deux au maximum pour qu'un développeur devienne dépité en France. Une bonne lecture pour tous les futurs ingénieurs (ou ater) en informatique : "l'open space m'a tuer", vous aurez une très bonne idée de ce qui vous attend dans l'environnement professionnel.
avatar madaniso | 
@Hindifarai Merci pour ses renseignements. Perso, j'ai fais des études en communication et mon parcours a fait que j'ai rencontré des entrepreneurs dans le web. J'ai bossé avec deux gars qui ont... Juste le bac. L'un est "surdoué" et à Paris on lui proposait du 4 000 euros par mois en CDI en tant que dev Java/Python il me semble. Aujourd'hui, ils sont à Palo Alto et ont monté leur société et ça m'a fait une bonne "formation" pour voir ce qu'on pouvait faire comme carrière dans le dev même si tout les 3 trois, on vise une carrière entrepreneur à terme. Je pense qu'il y a deux problèmes pour les devs qui veulent être salariés. Le premier c'est que le métier n'est pas évalué correctement dans beaucoup d'entreprises. Moi je parle de ce que je connais, c'est à dire, soit les agences de communication, ou les entreprises classiques qui ont un webmaster pour s'occuper de leur site web. On prend toujours ces mecs pour l'informaticien de service car souvent leurs collègues et leurs patrons sont complétement dépassés par la technologie. Et comme il y a des devs qui cherchent un stage ou alors un contrat pro, ça permet d'en trouver un pas cher. L'autre problème, c'est justement qu'il y aura toujours des devs qui se vendront moins cher pour avoir un boulot. Pour parler encore une fois de ce que je connais. Le monde de la publicité dans les années 80's où il n'y avait rien d'autres sans mettait plein les poches. Aujourd'hui avec la précarité et la mondialisation, des devs n'ont pas su conserver leur trésor quelques années de façon à devenir un métier recherché et très bien rémunéré.
avatar totoguile | 
2 petits liens qui n'ont surement rien à voir : http://www.mac4ever.com/actu/78621_le-jeu-de-piste-de-niel-debouche-sur-un-degage-orange-du-plus-bel-effet et http://www.digitimes.com/news/a20130324PD201.html Ca sent la femto chez Free tout ca. Moi je dit ca je dit rien ... :)
avatar Hindifarai | 
@madaniso Attention le cas de vos connaissances n'est pas du tout généralisé :) . Je connaissais une dev, qui avait un DEA en informatique, payée 26k annuel en début de carrière sur Paris. C'est un cas extrême, mais elle m'avait marqué tellement je trouvais ça ahurissant. Les devs sont toujours recherchés. Il suffit de regarder le site de l'apec pour se rendre compte qu'on n'a vraiment pas à se plaindre de ce côté. La période de chômage est très faible, sauf si on est difficile. Le seul soucis est sur la rémunération. Passer à son compte comporte quelques soucis, que je ne détaillerai pas ici, mais montre par contre à quel point les ssii peuvent marger sur les contrats. La seule manière de s'en sortir est d'acquérir une expertise technique et de la faire reconnaître. Dès qu'un dev me dit en entretien qu'il maitrise plusieurs langages, j'écourte le rendez-vous, il ne maitrise rien. Un dev débutant ne maitrise aucune techno. Un bon dev maitrise à peu près une techno et fait de la veille sur le reste pour se maintenir à flot s'il y a convergence ou émergence. Un très bon dev maitrise entre 3 et 4 technos, réussis à les faire converger, vois sur le long terme. Un excellent dev maitrise complètement une techno, est reconnu comme tel et connais très bien l'écosystème qui l'entoure. La formation que Niel proposerait, qu'elle soit en bac+3 ou bac+5 ne fera rien de différent des autres, elle aboutira à des devs débutants. Reste à savoir si leur formation permettra d'avoir un socle de connaissances assez large pour que ce dev puisse évoluer sans trop se casser les dents.
avatar PatrickQuebec | 
Ca serait cool s'il serait possible de suivre des cours a distance.
avatar madaniso | 
@Hindifarai Donc 26K à l'année c'est beaucoup pour un débutant ? Je crois que j'ai compris la suite de votre message. Un très bon developpeur doit non seulement maitriser un langage mais en plus savoir l'adapter à de nombreuses situations (c'est exactement ce que mon ami cité plus haut à fait. Il était spécialisé en Python). Pour moi par exemple. Vous me conseilleriez quoi ? Je me forme sur des projets en PHP/JavaScript/Java et ensuite, je m'interesse aux autres langages afin d'en comprendre les bases ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@xuyss : Votre commentaire est totalement faux : Fac de médecine, fac de droit, Henri IV, l'ENA, HEC sont des écoles publics... Et sont les meilleures de France voir d'Europe! Et donnent accès à de meilleurs équipements et stages... Et certainement pas les écoles privées ! Ma mère sort d'Henri IV et mon père HEC, moi je sors de mes chiottes la ^^
avatar marcle | 
@skai : 'Toute initiative est bonne à prendre ! Au sortir des écoles d'ingé et autres miage, pardon mais ... le niveau est rarement opérationnel, et techniquement faible. ' Changez peut être de scope. Un ingénieur n'est pas formé pour faire que du code et heureusement.
avatar lyon3 | 
Voilà une vraie raison d'aller chez Free.
avatar Carcintosh | 
@momo-fr : Lol
avatar xuyss | 
@ TheOh Les écoles publiques françaises sont bien moins côtées que les écoles privées américaines. Mais en réalité, il faut voir le public comme un niveau qui commence très haut, et qui descend doucement, et le privé comme un niveau qui commence assez bas et qui monte doucement, et il y a un moment où cela finit par se croiser…
avatar Hindifarai | 
@madaniso 26k à Paris c'est très peu, d'autant plus lorsqu'on est titulaire d'un DEA. (même en province c'est pas génial) C'est un salaire de cadre, donc avec les charges d'un cadre, le salaire net est d'autant plus bas. Ce que je vous conseille pour avoir les bases qui vous permettront de durer et vous adapter : - algorithmie (bosser à fond ce domaine) - design patterns (indispensable pour paraitre crédible) - bases de logique naturelle ou électronique (pour être capable de ne pas pleurer face à des combinaisons logiques et booleennes parfois tordues et les comprendre sans se forcer) - un langage impératif tel que C, manipulation des pointeurs - un langage objet pour mettre en pratiques les design pattern, voir leurs limites et les adaptations possibles (et utiliser un modeleur comme magicDraw par exemple) - manipuler une persistence xml, une persistence SGBD, une persistence NoSQL, le tout avec ou sans ORM. - manipuler des frameworks d'IHM - s'inscrire à plein de sites spécialisées en rss et les ajouter aussi sur twitter - trouver les mecs les plus connus et balezes dans le domaine que l'on aime ou sur la techno que l'on aime et les ajouter sur twitter et en rss s'ils ont un blog - aller à des meetings, conférences...se faire connaître et boire les paroles des gens présents. Il faut être capable de se transformer en éponge, absorber énormément de connaissances pour avoir une base solide et absorber très régulièrement des infos au fur et à mesure de sa carrière pour rester à niveau.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis juste étonné que vous parliez de langage, de design pattern (merci Eric Gamma et al.), d'objets , persistants ou non .... mais jamais de processus logiciel, méthode et autre référentiel normatif etc... C'est çà aussi (malheureusement) le boulot dans l’ingénierie de développement logiciel.
avatar madaniso | 
@Hindifarai Merci pour vos réponses. :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR