Feu vert pour le nouveau data-center d'Apple en Oregon

Anthony Nelzin-Santos |
Apple est parvenu à un accord avec les autorités oregonaises en vue de l'ouverture d'un nouveau data-center dans la petite ville rurale de Prineville. Après avoir acquis une parcelle de 65 hectares pour 4,2 millions d'euros, Apple s'est engagé à investir 190 millions d'euros pour la construction de son data-center, et à créer au moins 35 emplois payés 1,5 fois le salaire moyen du comté de Crook. En échange, la firme de Cupertino est exemptée d'impôts fonciers pour les quinze prochaines années et ne versera à la place que 150 000 $ de frais annuels.

L'entrée du data-center de Facebook à Prineville. Apple s'installera à quelques encâblures. Facebook a par ailleurs ouvert son deuxième data-center dans la semaine, cette fois en Caroline du Nord, non loin du data-center de Maiden dédié à iCloud.


Cette politique fiscale permet à l'Oregon d'attirer tous les grands noms de l'informatique, à la manière de la Caroline du Nord, où Apple vient d'ouvrir un data-center géant à Maiden. Apple pourrait ainsi économiser plusieurs dizaines de millions d'euros par an en taxes diverses. La Caroline du Nord, à l'est des États-Unis, permet de desservir efficacement le BosWash et l'Europe ; l'Oregon, à l'ouest, permet de desservir l'autre mégalopole américaine et l'Asie. Cet état qui accueille Facebook, Google ou Amazon, est désormais préféré à la Californie grâce à son climat plus clément.

Ce climat favorise le refroidissement passif, plus économique et écologique : Apple, qui a déjà commencé à occuper son terrain de Prineville avec des blocs modulaires, devrait reprendre la formule de son voisin Facebook et alimenter une partie de son data-center avec des panneaux photovoltaïques. Le reste de son alimentation sera fournie par une électricité encore majoritairement produite par des centrales à charbon, ce qui a provoqué l'ire de Greenpeace (lire : Greenpeace/Apple : du tacle au tacle). Après l'arrivée de Google, Facebook et maintenant Apple, la compagnie locale d'électricité est cependant en train de renforcer son réseau et d'y augmenter considérablement la part des énergies éolienne et hydro-électrique. À moyen terme et comme l'a déclaré Apple, le data-center de Prineville devrait donc être alimenté à « 100 % par des énergies renouvelables. »

Sur le même sujet
- Un nouveau data-center Apple en Oregon ?
- Apple confirme l'ouverture d'un nouveau data-center en Oregon

avatar AppleForLife | 
35 emplois ?
avatar liocec | 
"35 emplois payés 1,5 fois le salaire moyen du comté".... Ça c'est un super engagement, qui va pas leur coûter trop cher, mais qui va leur rapporter très gros. Business is business !
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Appleforlife : l'impact des data-center sur l'emploi, c'est pendant la construction. Après, c'est une grande machine plutôt bien huilée qui n'a pas besoin de beaucoup de main d'œuvre.
avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 
C'est ça le truc avec les Datacentres, ils ne consomment pas beaucoup de main d'oeuvre. Ça fait d'immenses bâtiments, comme des usines, mais pratiquement sans personne dedans. Sinon pour ce qui est des panneaux photovoltaïques, en Oregon j'ai un doute en ce qui concerne le rendement. Ah ça, s'ils arrivaient à le faire tourner à l'eau de pluie leur Datacentre ... :-)
avatar Nathoune_ | 
AUJOURD'HUI VOTEZ, le Mac c'est bien mais le vote c'est un devoir civique!
avatar Trudo | 
35 emplois pour tout ce que consomme en électricité un data center c'est assez ridicule comme ROI pour la municipalité. Au Québec nous avons accordé des tarifs hydroélectrique préférentiel à Rio Tinto pour des usines de production d'aluminium mais il y a des centaines d'emplois bien payés. Et encore, le syndicat de l'usine d'Alma a été mis en lockout car il revendiquait un plancher d'emplois et une limite à la sous-traitance. Les USA sont-ils rendu un pays du tier monde? En passant, Google avait approché Hydro-Québec pour un datacenter dans le nord québécois et Hydro a refusé. Il y a mieux à faire avec notre énergie.
avatar JLG47 | 
@ Trudo Dommage, car, au Québec, le refroidissent n'est pas un problème, il est possible d'y faire fonctionner un datacenter (on dit comment en Québécois?) avec un minimum d'énergie pour peu que l'on soit en plus exigeant sur l'efficacité énergétique du reste des installations (toiture photovoltaïque, voir éoliennes, processeur et mémoire de masse basse consommation…). En ajoutant un mode constructif à faible énergie grise, ce peut être exemplaire.
avatar Mathias10 | 
@trudo Pourquoi parler de ROI dans ce cas là? On parle de RETURN ON INVEST soit : Val. Inv. - Val CA/ val. Inv.... Là tu parles d'emploi de d'électricité...enfin bref... L'Oregon réfléchissent à long terme, 35 emplois ils s'en fouttent, en revanche xx hectare de foncier qui rapportera gros dans 15 ans sa c'est bon. Toutefois, il y a 35 emplois plus xxx pour la construction des panneaux solaires xx pour le batiments. Xx pour les fournitures des pc et des matériaux et j'en passe.
avatar titi-henry | 
C'est vraiment n'importe quoi. A l'heure ou les USA sont au bord du gouffre tant leur dette est colossale je ne comprends pas qu'on puisse accorder la moindre réduction d'impôts à la boîte la plus riche du monde. Ce n'est pas de la jalousie ou quoique ce soit c'est juste du bon sens. Tout ça pour 35 emplois créés, il n'y aurait pas une erreur dans l'article car ça parait vraiment peu. Et j'aime bien quand l'article dit qu'apple s'est engagé à investir 190 millions pour SON PROPRE data center. NO COMMENT! Une belle preuve que souvent les élus sont de vrais incompétents. Bon il est temps d'assurer mon devoir civique. Je vais essayer de pas trop me planter déjà en évitant la couleur bleu marine ça sera déjà un bon début.
avatar phm123 | 
@titi-henry: Évite de tout mélanger... Pour indice, les états-unis font marcher l'imprimante à dollars.
avatar titi-henry | 
@phm123 je suis curieux de savoir ce que j'ai mélangé. Tu pourrais peut être éclairer ma lanterne?
avatar Philactere | 
@titi-henry : 'Et j'aime bien quand l'article dit qu'apple s'est engagé à investir 190 millions pour SON PROPRE data center. NO COMMENT!' C'est sûre qu'investir pour ses propres infrastructures ce n'est pas du caritatif. Néanmoins cet investissement c'est de l'argent qui est injecté dans l'économie avec des emplois derrière et non pas dans des circuits financiers qui n'apporte rien a l'économie réelle. Alors certes, sur les 190 million tout ne part pas en Oregon, on peut même estimer raisonnablement que les deux tiers partiront en Californie et en Asie pour l'équipement informatique, il devrait rester tout de même un tiers qui sera injecté dans l'économie locale lors de la construction du data center. Ensuite c'est vrais que les 35 emplois sur place ne vont pas peser très lourd dans l'économie locale.
avatar NatRi | 
Sincèrement je trouve ça très bien : des emplois seront crées, l'Oregon a tout à y gagner et Apple aussi ! Quant au fait qu'à moyen terme le bâtiment soit alimenté à 100% en énergies renouvelables je trouves ça super mais je reste un peu sceptique.
avatar Photo | 
Mieux vaut notre bonne politique française ! Toujours plus de taxes, de charges et de contraintes... Comme ça, au lieu de donner envie aux entreprises de créer des emplois dans l'Hexagone, elles préfèrent y fermer leurs usines. Et elles ont bien raison... C'est aussi amusant de voir ce qui critiquent ces mêmes entreprises dirent qu'ils sont attachés aux valeurs de la République comme la liberté, alors qu'ils veulent "interdire" ceci et cela aux uns et "obliger" les autres à payer toujours plus et à faire ceci où cela... C'est sûr qu'Apple ne fait pas dans l'assistanat : c'est sans doute pour ça qu'elle permet à des centaines de milliers de personnes d'être fiers de travailler pour elle et à des dizaines de millions d'être satisfaits de la qualité de ses produits. Tout ça sans abus de biens sociaux, sans démagogie pour se faire élire et sans jalousie...
avatar Photo | 
*ceux qui... dire...fières : c'est mieux :) Décidément, ce n'est pas une bonne journée.
avatar cherbourg | 
Du photovoltaïque...à un endroit de l'Oregon où le taux annuel d'ensoleillement doit avoisinner celui de Cherbourg ou de Brest...Y aurait pas un peu de green washing là ? À propos, je n'ai pas trouvé dans l'article l'estimation de l'empreinte carbone d'un tel bâtiment. On pourrait la connaître ?
avatar thauron | 
Photo... Ou la liberté de faire des fautes...
avatar Trudo | 
Ça consomme combien de mégawatts un datacenter comme ceux d'Apple?
avatar Liena | 
Les data centers, ça prend de la place, génèrent de gros besoin en énergie, verte ou non d'ailleurs, peu d'emploi et peu de retour financier pour le comté. 35 emplois, quelle blague !
avatar Khadgare | 
@ tout ce qui critique Apple et leur création d'emploi Vous avez raison, Apple aurait mieux fais de partir au brésil ou chine même! /ironie off Personnellement la création ne serait ce que d'un seul emplois sera toujours bien à mes yeux!! Apple recrute et créer EUX des emplois! Et ne licencie pas! Alors les bobo écolos communiste.... Sortez un peu de chez vous et voyer un peu plus loins que devant votre palier.... Et peut être qu un jour Apple viendra même en France ;)
avatar Venel | 
"Cupertino est exemptée d'impôts fonciers pour les quinze prochaines années" Bordel de merde, ils sont fort quand même pour avoir eu un tel accord ^_^

CONNEXION UTILISATEUR