Apple gagne un milliard de dollars par an grâce à Google Search

Anthony Nelzin-Santos |
skitchedSelon Ben Schachter, analyste chez Macquarie, Google verserait un milliard de dollars par an pour que son moteur de recherche soit le moteur par défaut sur iOS et OS X. Alors qu'Apple s'éloigne de Google dans iPhoto pour iOS, qui souffrirait le plus d'une rupture ?

Schachter estime que Google gagne environ 1,3 milliard de dollars en étant le moteur de recherche par défaut sur les produits Apple : son bénéfice net, à la fin de l'année, est donc d'environ 300 millions de dollars. Ce chiffre ne comporte évidemment pas les retombées en matière d'image, mais reste tout de même très faible — moins d'un pour cent des revenus de Google en matière de recherche.

À court terme donc, Apple aurait le plus à perdre dans l'histoire : Microsoft n'hésiterait certainement pas à mettre la main au portefeuille, mais Bing reste globalement un cran en dessous de Google Search malgré des qualités indéniables. Apple étant pragmatique en matière d'« expérience utilisateur », elle ne devrait donc pas tout de suite se séparer de Google. À long terme cependant, Apple pourrait sans doute prendre son indépendance : Siri banalise complètement Google pour la recherche d'informations, en s'alimentant auprès de sources spécialisées pour de meilleurs résultats (Wolfram Alpha, Yelp, etc.). Ici, pragmatisme et politique se rejoindraient…

avatar anguilles | 
http://duckduckgo.com, terminé google depuis
avatar hartgers | 
@anguilles : en français, j'ai du mal à le faire fonctionner aussi efficacement que Google. Très bon pour les sites "connus", moins pour la recherche contextuelle et les images. Aurais-je manqué quelque chose ?
avatar cigol | 
La capitalisation boursière d'apple = 2x Microsoft
avatar Seccotine | 
@ hartgers C'est justement une recherche neutre sans te donner une résultat pour ce qui se passe dans ta rue. Cela m'a toujours énervé les recherches « personnalisées »...
avatar iTroll | 
Si Apple changeait quoique ce soit, la plupart des gens remettrait Google par défaut.
avatar oomu | 
@iTroll [15/03/2012 16:20] "Si Apple changeait quoique ce soit, la plupart des gens remettrait Google par défaut." Il y a eu + de 30 ans d'industrie informatique, depuis on SAIT que si Apple (ou Microsoft ou autre) changeait quoi que ce soit, l'ECRASANTE majorité des utilisateurs garderaient le réglage par DEFAUT. pas la "plupart", mais QUASI TOUT le monde, pas "des millions de geeks changeraient les réglages" mais "une partie des geeks le ferait pendant que pratiquement tous les utilisateurs ne changeraient rien".
avatar anguilles | 
@hartgers, comme je ne suis pas un féru de recherche, je m'accommode maintenant de ce que me propose duckduck, ça demande quelques concessions, comme effectivement ne plus chercher d'image (bien que je ne doute pas que cette fonction voit très vite le jour), mais j'ai au moins le satisfecit de ne plus utiliser google. Les raisons de ce changement de cap sont très bien expliquées dans cet article, comme l'absence de profilage… http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/02/20/duckduckgo-le-petit-moteur-de-recherche-qui-monte_1645965_651865.html
avatar melaure | 
@cigol, oui je suis étonné qu'on ait pas une petite news la dessus Apple pèse deux fois Microsoft et plus de 17 fois DELL ! :D
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@anguilles : pour les images, tu fais !ig, et tu cherches les images sur Google over SSL.
avatar Macmmouth | 
Hein ? 1 Milliard par an ? Mais ils sont complètement dingues ! Google est le meilleur moteur de recherche, c'est plutôt Apple qui devrait payer pour avoir le droit de le mettre comme moteur par défaut. Le jour où Google va se décider à user de sa puissance, je sens que ça va faire mal.
avatar Silverscreen | 
@ Macmmouth Google vend un seul produit : le profil de ses utilisateurs. Si Google devait du jour au lendemain ne plus être le moteur de recherche par défaut sur les appareils sous iOS, c'est environ 300 millions d'appareils dont les utilisateurs ne seraient plus profilés par Google pour leur livrer des publicités ciblées... Est-ce que tu as seulement la moindre idée du manque à gagner pour Google en termes de publicités impossibles à cibler, dorénavant ? Et, pour ajouter du sel sur la blessure, ces mannes profiterait évidemment à un concurrent (Bing!, Bada ?)... C'est ce risque là, perdre sa présence sur les appareils mobiles (qu'on sait bientôt dépasser en nombre les ordinateurs traditionnels) qui est seul à l'origine de la création d'Androïd. Androïd n'existe que pour garantir à Google que les recherches depuis un appareil mobile passent par eux la plupart du temps. Comparé au coût de développement d'Androïd, crois-moi, 1 milliard, c'est pas cher payé... Sinon, Google n'est pas le meilleur moteur de recherche (il y a d'ailleurs de gros soupçons de "placement" de résultats favorables à Google), il est juste le plus utilisé (et encore, pas en Chine, où sa part de marché est en dessous des 10%)... Mais le succès de Google étant basé à 90% sur le même système depuis 15 ans (des recherches écrites par mots clef dans une interface web), je peux te garantir que des innovations comme Siri (pour les requêtes parlées) ou des concurrents comme Facebook (pour le profilage utilisateur) font très très peur à Google... par ce que ça peut parfaitement annoncer la fin d'une ère...
avatar DJBZ | 
Je fuis gogole comme la peste : je suis fiché, je suis espionné, je suis vendu au plus offrant et les résultats sont complètement nuls selon mes critères. J'ai donc supprimé gogole de firefox et j'ai mis yahoo sur safari. Je pense que tout le monde devrais faire de même.
avatar Yyyes | 
@oomu : +1 @Silverscreen : Très bonne analyse. Je pense que les enjeux sont exactement la !
avatar SaW3r | 
@DJBZ : c'est vrai que Yahoo ne t 'espionne pas du tout :)
avatar Dwigt | 
Le déploiement de Siri en dehors de l'iPhone, ça n'est pas pour demain : l'iPad 3 a retenu la fonction de dictée vocale (grosso modo, la partie fournie par Nuance), mais pas le reste de ce qui constitue Siri. J'ai donc du mal à croire que ça va arriver assez vite sur Mac. Sinon, pour Kinky, la palette de ce que propose Siri aux USA est bien plus étendue que ce qui est disponible en français ou même pour les utilisateurs anglais. Siri y aiguille les requêtes vers bien plus de moteurs associés et on peut poser des questions relativement complexes sans avoir forcément droit à un "Je ne comprends pas ce que vous voulez dire."
avatar ttthebest | 
300 millions plutôt non ?

CONNEXION UTILISATEUR