4 millions de Mac aux pieds des sapins

Christophe Laporte |
Apple publiera ses résultats trimestriels relatifs aux trois derniers mois de l'année 2010 demain. Tout laisse à penser que les chiffres, que la société californienne annoncera, seront excellents. Outre l'iPad et l'iPhone qui se sont vendus comme des petits pains, le Macintosh n'a pas connu la crise contrairement aux autres fabricants de PC. Aux États-Unis, les ventes d'ordinateur Apple ont progressé de 23 % alors que le secteur a dans son ensemble enregistré un recul de 6 % de ses ventes (lire : Carton plein pour le Macintosh aux États-Unis).



Au moment de faire les comptes, l'immense majorité des analystes pense que la société californienne vendra pour la première fois plus de 4 millions d'ordinateurs. Les plus optimistes tablent même sur des ventes de 4,5 millions de Mac.

À titre de comparaison, lors du trimestre précédent (lire : Résultats Apple : 20 milliards de dollars !), Apple avait écoulé 3,885 millions de machines, la barre des 4 millions était déjà en ligne de mire…

avatar Giulietta26 | 

Un Mac sinon rien! ;)

avatar Almux | 

Sûrement peu de Mac Pros... Mais merde! Si Apple arrête leur production, je suis foutu!

avatar elamapi | 

Et pendant ce temps, on lit sur les fofos qu'apple abandonne les macs au profit des ibidules.

avatar melaure | 

Combien de XServe ? :D

La plupart des sites annoncent au dessus des 4 millions. L'international commence à peser plus lourd ... par contre en France ?

avatar pval | 

Peu importe l'aspect de la boite pourvu que l'on ait les outils logiciels, le plus important étant ce que l'on crée, produit. J'espère bien que ces outils logiciels fonctionneront sur toutes les configurations matérielles à l'avenir. Utilisateur captif, non merci.

avatar curly bear | 

et je vous laisse imaginer quels seraient ces chiffres si on ajoutait les ventes d'iPad à celles des Mac !

avatar Jean-Jacques Cortes | 

4 millions de Mac vendus, et moi, et moi, et moi.

avatar RDBILL | 

@ Almux :
Apple n'arrête pas les Mac Pro que je saches !

avatar DrFatalis | 

@ elamapi: Ce n'est pas parce que les ventes de mac progresse qu'apple fait progresser les macs...

Je suggère à certains qui pensent que bonne ventes= pérennité de se documenter au sujet de ce qui c'est passé lors de la transition apple II / macintosh.

avatar Silverscreen | 

@ DrFatalis

1- D'un point de vue pragmatique, on n'abandonne pas une filière et un produit rentable et en pleine croissance.
2- Apple investit pas mal dans le logiciel Mac ( FCP et FC Express, iLife, iWork, FileMakerPro, Mac OS X version retail, Aperture) y compris pour le secteur pro. Aucune raison de se tirer une balle dans le pied en arrêtant le Mac.
3- L'offre matérielle Mac est très bonne : les MacPro sont des monstres par rapport à ce qu'on pu être les Powermac G4 et G5 en leur temps, les iMacs ont cessé d'être des ordinateurs d'entrée de gamme pour devenir des intégrés avec une vraie crédibilité pour les pros (PAO notamment) et les prosumers et les portables Apple font un carton tous secteurs confondus. L'entrée de gamme reste représentée par le MacMini, peu couteux à fabriquer. De mon point de vue, l'offre est cohérente, de qualité et le choix est là.
Pourquoi douter de la pérénnité du Mac ?
4- iPads, iPods et iPhones sont des produits mobiles connectés : ils remplaceront probablement à terme les ordinateurs qui ne sont utilisés que comme terminal de lecture d'e-mail, de consultation web, de consommation mulitmedia et de jeux et dont la puissance n'importe pas. D'un point de vue des consommateurs qui sont déjà dotés d'un ordinateur familial et/ou d'un ordinateur professionnel, les autres PCs/Macs qu'ils possèdent sont effectivement des produits dévoyés de leur raison d'être et utilisés en deça de leurs capacité. C'est ce marché que vise Apple.
Ça ne veut pas dire qu'il reste pas un important marché pour des ordinateurs puissants capables de générer du contenu (textuel ou multi-media) ou centraliser les medias. C'est le fameux concept du hub multimedia auquel Apple adhère depuis une dizaine d'années. Donc, non, les créatifs et les gens qui ont besoin d'un "VRAI" ordinateur ne seront pas abandonnés par Apple. Les 2 catégories de machines sont faites pour coexister et se compléter…

avatar pval | 

"[Rumeur] L'abandon du Xserve ne serait que le début"

"Donc, selon nos informations, l'abandon du Xserve ne serait chez Apple qu'un début du démembrement de certaines activités destinées aux professionnels ou tout du moins à certains domaines professionnels.
Xsan et Final Cut serveur seraient sur la sellette, les responsables d'Apple se demandant s'ils vont continuer à les développer et les supporter dans l'avenir."

http://www.macbidouille.com/news/2011/01/17/rumeur-l-abandon-du-xserve-ne-serait-que-le-debut

avatar vincefr | 

@Sliverscreen
Je vais faire ma mauvaise langue mais bon...
Quand tu dis "Apple investi pas mal dans le logiciel Mac" tu peux enlever iWork !

avatar Landrino | 

Bien la qualité ça paye toujours. Les râleurs vont nous expliquer que "les Mac ça eut été mais ça est plus. Que c'est pas open libre et trop cher et que 4 millions de moutons ben c'est nul"

avatar Switcher | 

Le Mac est mort…

Ahahahahaha…

Mes cachets, vite.

avatar starbus | 

@pval
En même temps avec les news de rumeur sur Macmerdouille, on touche le fond.
c'est simple, rumeur sur apple sur ce site, faut comprendre le contraire.

avatar DrFatalis | 

Soyons clair: je ne m'inquiète pas pour la pérennité d'apple inc.
Mais apple computer est bel et bien morte (et enterrée) avec mac OS9, le dernier OS 100 % apple macintosh
Je dis simplement que la pérennité de [b] l'esprit du mac [/b] n'est pas assurée, loin de là, et qu'elle est attaquée chez apple même.
Mais qu'est ce que l'esprit du mac ?
Voici le compendium du mac, canal historique: (ou du vieux c.. du mac, c'est selon)
- 1 - Apprendre l'homme (donc l'inverse d'un itune, par exemple)
- 2 tout faire sans windows, ses soft, ses formats, ses "standards".
- 4 - ergonomie, ergonomie, ergonomie. Libérer l'utilisateur de la contrainte technique.
- 5 - des soft incomparables et exclusifs tant par leur puissance que par leur facilité d'utilisation et leur absence d'apprentissage (souvenez vous non de l'impétueuse vaillance, mais de imovie HD et du sombre étron qui suivi)
- 6 - Pas 30000 fichiers pour un pilote d'imprimante

@ silverscreen:
"Apple investit pas mal dans le logiciel Mac" Tiens donc.
FCP et FC Express, dont tout le monde sait qu'ils sont régulièrement mis à jour et utilisent toutes les technos ébouriffantes dont on nous a fait l'article pour macOS SL ? "demain, on rase gratis" devenant "attachez votre ceinture")

iLife en perdition, un "back to the mac" (tiens, on était parti ?) une pauvre mise à jour iphoto en guise de keynote, pas d'iweb, idvd j'en parle même pas...
iWork, dont les petites mises à jour se succèdent pour apporter des services en bêta façon google, n'utilise pas SL

FileMakerPro, RIP. Bento, abandonné...

Mac OS X version retail : SL, très utile, nous l'avons vu

Aperture: l'arlésienne. A du diviser son prix par 3 pour ne pas se faire bouffer tout cru par lightroom
"y compris pour le secteur pro" : tous ceux qui ont acquis la certif apple server et des Xserve en rigolent...jaune!

avatar Un Vrai Type | 

@ DrFatalis : L'esprit mac dans Mac OS 9 ?
Whahou ! tu assumes des propos qui détruisent ton analyse aussi brillante soit-elle derrière.

OS 9 = La fin de la MORT du mac. (débutée avec Mac OS 7.5 d'ailleurs pour être précis).
OS X = L'ouverture et le renouveau de l'esprit Mac.

Associer l'esprit mac avec Mac OS 9, c'est un peu comme associer le communisme à Staline plus qu'à Marx...

Maintenant l'analyse brillante :

1 - iTunes est né sous mac OS 9 et les versions ont eu tendance à évoluer vers l'humainemant compréhensible (voir la gravure par exemple).

- 2 Il est possible de tout faire sans Windows, plus que jamais - merci les renfort des logiciels *linux *unix...
Eviter windows n'a jamais été un "bien" pour le mac, mais une PLAIE (quand il fallait convertir les .doc pour Apple Works avec un soft payant par exemple). Mac OS 6 7 8 et 9 étaient loin de Windows parce qu'Apple n'avait pas les moyens de rendre compatible le mac avec le monde.

- 4 Mac OS X est quand même plus ergonomique que Mac OS 9... l'API cocoa est bien plus homogène, le triple clic sur du texte, à l'inverse de Mac OS 9 et de Windows aura toujours le même effet par exemple.

- 5 Des softs incomparables, j'en connais encore une paire.
Pour ce qui est d'exclusif, c'est un argument assez bizarre. Il y avait (a) bien plus de logiciels géniaux, incomparables et exclusif sous Windows que sous Mac OS. Mais depuis Mac OS X beaucoup de ces logiciels sont arrivés à nous. Merci... l'ouverture (que tu décries plus haut.)

- 6 1 seul fichier suffit pour une imprimante réseau. Et d'un point de vue ergonomie, c'est transparent pour l'utilisateur. Connaitre le nombre de fichier pour un pilote, utiliser parfois Vise, parfois stuffit, parfois un truc proprio pour installer une imprimante, faire planter un pilote en installant un autre... ça c'était ton esprit mac...

Bref, j'ai l'impression que tu confonds un peu l'esprit et la vivacité. Apple est devenue, je te l'accorde bien mollasse. L'esprit reste excellent

avatar durpoi | 

@un vrai type et dr fatalis :
Je suis d'accord avec l'avis somme toute positif d'un vrai type, mais je rejoins dr fatalis sur un point : c'est frustrant de voire Apple engranger des millions (qui lui permettrais sans doute de faire des miracles de logiciels) sans les utiliser à des projets Mac. Alors que, même si iOs, iBidules, c'est ce qu'on préfère en mobilité, ce qu'on aime, c'est le Mac.

avatar Mac1978__old | 

Utilisateur de Apple depuis 1978 et d'un Mac depuis 1984, je suis de ceux, comme d'autres ici, qui pensent qu'effectivement "l'esprit Apple" diminue peu à peu pour des motifs purement financiers, peut-être légitimes du point de vue des actionnaires, mais regrettables du point de vue des clients.

Cet esprit je le caractérise par la volonté permanente et inconditionnelle de mettre au centre des préoccupations l'utilisateur final et seulement lui. Il y a eu bien sûr le premier Mac OS, mais aussi des logiciels comme MacPaint, MacWrite ou Hypercard, plus récemment iMovie ou iPhoto.

Aujourd'hui, iMovie et iPhoto évoluent mais ont été rattrapés et n'innovent plus. Aperture était une bonne tentative, mais là également, le développement semble complétement bloqué, au point qu'hésitant entre le logiciel d'Apple et Lightroom je suis passé prendre une session One to One dans un AppleStore et la conclusion du vendeur a été de me conseiller Ligthroom qui "évolue nettement mieux et plus vite que Aperture même si je ne devrais pas vous le dire...".

En plus l'acharnement à vouloir développer des modèles d'affaires complétement fermés me rappellent les heures les plus sombres de M$ et son tandem tueur de concurrence qu'a été et est encore grandement Windows+Office. Et Apple jusqu'à il n'y a pas longtemps incarnait un peu le contre pouvoir à ces tentatives de monopoles.

C'est très nostalgique, mais c'est un vécu que d'anciens Mac User, ceux qui sont restés fidèles, même de OS 7.5 à OS 9.0.4, ressentent un peu, si ce n'est comme une blessure, en tout cas comme un profond regret.

avatar DrFatalis | 

"Associer l'esprit mac avec Mac OS 9, c'est un peu comme associer le communisme à Staline plus qu'à Marx..." Mais c'est exactement cela, le communisme: une dictature inévitable, partout et en tous lieux ;-)

1 - iTunes est né sous mac OS 9 (tiens, incroyable!) et gère non seulement la gravure et le son, mais aussi tout plein de choses, au point d'être un OS bis... Simple ? non? Mac? Non. Mais que voulez vous, il faut bien aller s'incliner sous windows, et ne pas dépayser les chers switchers en leur offrant les mêmes ... heu... "particularités" que sous leur cher winwin, comme la fin des codes createurs, tiens, ou bientôt le "plein écran" façon fenêtres non superposables de windows 3.1..

- 2 "possible de tout faire sans Windows, plus que jamais" Mais oui, c'est pour ça qu'apple a ouvert en grand les f.. heu la porte à windows via bootcamp: ce jour là, l'esprit du mac est mort.

"Mac OS 6 7 8 et 9 étaient loin de Windows parce qu'Apple n'avait pas les moyens de rendre compatible le mac avec le monde.". Erreur. Ré-écrire l'histoire (Staline, toujours). "le monde " résultait d'une trahison, la copie du premier systéme par gates & co, suivie d'une palanquée de procés dont MS s'est sorti en posant le canon "office" sur la tempe d'apple computer. S'incliner devant windows n'a rien de glorieux: c'est accorder la prime à la faute originelle. Jamais apple ne l'a oublié, cf la parano actuelle...

avatar DrFatalis | 

- 4 "Mac OS X est quand même plus ergonomique que Mac OS 9... l'API cocoa est bien plus homogène": l'utilisateur final, celui a qui l'esprit mac s'adressait, se tape du cocoa comme de son dernier Copland. Mac OS9 mettait les fichiers là où on le lui disait, par exemple. Pas dispersé entre library et bibliothèques, par exemple... Quant à l'ergonomie, cf les utilisateurs lors de la transition: je me souviens encore de "l'enterrement" d'OS9, avec la suite, l'hilarante BD de Joy of Tech sur "l'os qui ne voulait pas mourir" et la lenteur d'OSX sur les machines d'alors: comment se fait il que mon imac actuel 'intel 21) ne soit pas plus réactif que mon vieil imacDV400 ?

- 5 "Des softs incomparables, j'en connais encore une paire." Ben une paire, c'est pas beaucoup...
" Il y avait (a) bien plus de logiciels géniaux, incomparables et exclusif sous Windows que sous Mac OS". Noon ? Mince alors, nous les vieux C.., on a été donc très bête de continuer à acheter des macs à l'époque, tiens, on aurait du switcher...

"1 seul fichier suffit pour une imprimante réseau. ": un boulot en or t'attend chez HP ;-)

avatar xatigrou | 

La fusion de mac os avec nextstep a été une bénédiction pour l'avenir du mac.

avatar leblanco | 

Mais diable pourquoi l argumentaire ne comporte-t-il pas de point 3 !
Serait ce comme feu l album 5 de Gaston Lagaffe ??

avatar Un Vrai Type | 

@ DrFatalis : Merci de mettre en avant ton fanatisme pour l'Apple pré Mac OS X.

On a retrouvé 30 ans après la seconde guerre mondiale des soldats japonais isolés sur une île attendant l'ennemi...
Finalement, tu leur ressemble un peu.

Cite moi, que je me marre, les logiciels qui n'ont jamais existé sous Windows et qui auraient suffit à combler les plantage, le multitâche préemptif et autre guignolerie (barre de lancement plantogène selon le modèle du mac etc...) introduit dans l'Anus de Mac OS depuis sa version 7.5

Faire croire que Mac OS 9 était stable et pro, c'est juste mentir...

CONNEXION UTILISATEUR