LittleIpsum : le premier rejeté du Mac App Store ?

Christophe Laporte |
Littlelpsum [1.1.1 - 807 Ko - US - Mac OS X 10.6] est une petite application sans prétention qui permet de générer du faux texte. Ce type de logiciels est souvent apprécié lors de la conception d'une maquette, par exemple.



Sur son blog, l'éditeur explique qu'il a soumis son application au Mac App Store et que celle-ci a été rejetée. Le motif ? L'équipe de validation d'Apple trouve que Littlelpsum n'est pas assez "utile".

Dans sa grille d'évaluation, rappelons qu'Apple se réserve le droit de refuser un logiciel quand elle estime que celui-ci n'apporte pas suffisamment de valeur ajoutée (voir le point 2.8)

avatar dezmob | 

Et les boîtes a proute sur lapp store, l'équipe de validation d'apple a jugé Ca "utile"?

avatar Rigat0n | 

@ dezmob :
Totalement d'accord.

avatar mirando | 

Raison de plus pour pas faire la même erreur sur le Mac app store.

avatar ragmaxone | 

Ça y'est ça commence, je sens que ça va mal finir cette histoire de Mac App Store :(

avatar iovine | 

welcome to CYDIA

avatar bompi | 

Difficile de dire si ça va mal se terminer. Disons en tout cas que ça [i]commence[/i] mal ;-)

avatar Dagui | 

Ben en même temps il suffit de taper lorem ipsum dans Google et c'est bon, on a plus qu'a cc le texte.

avatar PierreBondurant | 

Et si l'équipe de validation se contentait juste de valider les aspects lies a la securite et au respect de la vie privée en laissant aux utilisateurs la décision quant a la pertinence ou pas des logiciels?
Ce serait déjà vraiment bien s'ils traitaient sérieusement ces deux aspects...

avatar jodido | 

@ PierreBondurant :
Aux dernières nouvelles ya pas eut de souci avec la sécurité et la vie privée chez Apple

avatar Florian Innocente | 

Apparemment les validateurs d'Apple sont très jeunes ils ne savent pas qu'Apple a une clientèle historique chez les maquettistes...

avatar bou-cup | 

Et bein... ça commence, on va se retrouver sur Mac comme sur iPhone : bloqués, bridés et dirigés vers des logiciels qu'une entité supérieur aura décidée être bons pour nous.
J'en fais un peu trop peut être mais quand je repense à la publicité reprenant les codes de 1984 http://www.youtube.com/watch?v=OYecfV3ubP8 dont Apple était tellement fière, Think Different... Bein think tout court déjà et après on verra !

avatar Stalmicmac | 

Non, ça commence bien!

Il existe déjà de nombreuses applications qui font ça, gratuites, sans oublier que les logiciels de PAO "professionnels" sont capables de générer du texte fictif.

Donc que Apple refuse des applications "minimalistes" qui n'apportent rien de nouveau, ni une expérience nouvelle, ce n'est pas plus mal.

Je pense aussi qu'Apple souhaite pour le lancement avoir des applications vraiment au TOP. Sinon, le public se désintéressera du Mac App Store.

avatar bou-cup | 

Ah j'allais oublier mon ps : switch sur Ubuntu si tout ça se confirme :(

avatar ziggyspider | 

C'est vrai que cette fonction est déjà présente dans pas mal de logiciels, m'enfin, quand même, pas partout ou l'on pourrait en avoir besoin.

avatar phm123 | 

@Bou-cup:

Depuis que je suis passé sous Mac/iPhone je "think different".
Justement je trouves qu'Apple nous impose de penser différemment en faisant des choix pour nous. Tant que ces choix sont bon tout va bien.

Ps: Si Ca ne te va pas ubuntu ne demande qu'à te voir

avatar pseudo714 | 

Comme ça on va pas avoir des milliers d'applications inutiles sur le Mac app store. La navigation en sera plus facile.

avatar Orus | 

La question est surtout : Avez-vous vraiment besoin d'un Macc App Store ??
Comment faisiez-vous avant ?

avatar USB09 | 

Pour un pro de la PAO c'est très utile. Le faux texte n'est disponible que sur Indesign. Depuis que je l'ai je n'ai jamais autant utilisé de faux texte, très pratique.

avatar osc | 

Sans compter que le Mac App Store n'est PAS à destination des professionnels. Pas choqué par ce refus, du tout.

avatar Yohmi | 

@bou-cup
Toi pas comprendre que Mac AppStore être FACULTATIF. Toi être maillon faible, au revoir.

avatar Skwaloo | 

Une expérience d'un ami à propos d'Ubuntu :
[quote]J'ai dernierement été contraint de réinstaller UBUNTU en version 64 bits sur mon MacBookPro. Je suis resté un peu scotché par l'amélioration en vitesse de lancement des programmes, 3 secondes max pour Gimp, instantané pour MyPaint et Scribus. Il y a une optimisation phénoménale. De plus cette version intègre bien le hard Mac, le seul problème récurrent depuis le début c'est le pilotage de la carte son. Le reste fonctionne aussi bien sinon mieux qu'OSX. En tous cas pour les applications libres, ce n'est vraiment que du bonheur. Pour moi, l'idée de travailler avec en production devient une perspective plus que raisonnable. D'autant qu'Apple à entreprit de faire turbiner mon ventilo qui ne s'était jamais manifesté avant le [b]mise à jour 10.6.4. Juste histoire de me faire croire que mon Mac devient vieux et qu'il est temps d'en acheter un autre. Sous Ubuntu, il reste parfaitement silencieux et mon mac ne chauffe pas ![/b] Donc la morale est qu'à trop jouer au con le tricheur passe à la trappe.[/quote]

avatar NoxDiurna | 

Le problème, c'est qu'un concurrent de Mac App Store pourrait voir le jour rapidement. Je sens que Google ou Amazon n'est pas très loin.

avatar MachX (non vérifié) | 

Google doit bien connaître la feuille de route d'Apple, puisque son PDG faisait partie du conseil d'administration d'Apple

Une idée de Steve…parait-il

Quelle idée géniale. On doit encore en rire chez Google

avatar hogs | 

@jodido
mais avec le respect de la vie privée (application transmettant en douce ton numéro de téléphone à l'éditeur qui se chargeait de faire du démarchage commercial par téléphone ensuite pour te faire passer à la version payante...)

avatar Zep | 

Stalmicmac, ce n'est pas à toi de décider pour les autres quel logiciel t'intéresse. Générer du faux texte, ça peut être très utile. Non, ça commence mal et Apple démontre une fois encore sa nocivité grandissante. Ce n'est pas à Apple de décider pour moi ce qui arrive dans un ordinateur. Apple devrait juste se concentrer sur la sécurité.

Ras le bol de ces ayatollahs de la Pomme qui décident de tout, de manière totalement opaque, et qui obtiennent la bénédiction de véritables petits soldats sur ce type de forums...

avatar Zep | 

Le "problème" de voir arriver des boutiques concurrentes n'en est pas un. C'est au contraire un gage de sécurité pour l'utilisateur, de choix. Y a que ceux qui vivent au pays des Bisounours qui peuvent imaginer qu'Apple ne fait pas du traitement de données personnelles. Faut arrêter les gros délires. Apple n'est pas une entreprise meilleure que les autres !

avatar melaure | 

@orus, tout à fait d'accord, on en a absolument pas besoin de ce MacAppStore. Mais le futur d'Apple c'est bien de verrouiller les gens dans un moule commercial, fini le Think, qu'il soit différent ou pas. "Sortez votre CB, achetez et faites ce qu'on vous dit, pas ce que vous voulez" devrait être le nouveau slogan.

Aucune application ne devrait être rejeté sur son contenu, c'est au client de choisir, comme c'est la cas actuellement.

La question est donc : garderons nous le choix dans les successeurs de Lion ?

avatar Sunyanzi | 

Ouai enfin Apple n'empeche pas d'installer cette application sur vos Mac hein.
Apple ne souhaite pas le diffuser sur son store c'est tout.
Donc tu va sur le site de l'éditeur tu télécharge/paye et tu install.

Je suis plutot pour cela evitera un tas d'applications qui ne servent pas forcément toujours à grand chose sur le store.

avatar jeremyl | 

Je trouve ca plutot pas mal que Apple veuille trier un peu plus que sur l'appstore.... Ca va eviter le bordel inutile et la course au appli a 0,79€ qui ont bien souvent leur equivalent en freeware...

avatar PierreBondurant | 

@ jodido :
Sur Mac oui, je trouve aussi qu'en général Apple est la société de cette taille qui respecte le plus notre vie privée.
Mais sur iOS y a eu quelque cas litigieux pas toujours corrigés d'ailleurs.
Plus généralement, je trouve que c'est sur les aspects de Securite et de respect de la vie privée que l'équipe de validation peut avoir le plus de valeur ajoutée pour l utilisateur (qui n'est pas tjs très au courant dans ces domaines), plus que sur la pertinence de telle ou telle appli même si faut reconnaitre que ca fait chier de se taper 20 pages d'applis pour en trouver 3 ou 4 qui sont bien faites...

avatar laurange | 

Apple propose un nouvel outil, à nous de nous en servir comme il nous convient
vous êtes des utilisateurs pas seulement des consommateurs... ça implique de faire des choix au lieu de se les faire dicter

maintenant Littlelpsum vient d'avoir plus de publicité en étant rejeté qu'en étant accepté silencieusement par Apple ...

avatar bou-cup | 

@phm123 @Yohmi : fanboy-boulets -->[]

avatar sebastiano | 

1) Personne n'oblige à utiliser le Mac App Store, c'est FACULTATIF, contrairement à l'iPhone/iPad ;
2) Cette application existe déjà gratuitement ;
3) Le jour où vous aurez 150.000 fois la même app, que vous en téléchargerez 50 avant de trouver la meilleure, vous viendrez pleurer qu'Apple fait mal son boulot. Là, ça rendre pile dans leur ligne directrice : on vous prend par la main, voyez, y'a que 8 applis LOREM IPSUM, mais les 8 fonctionnent parfaitement.
4) C'est toujours mieux que d'avoir un choix démesuré avec 2% d'applis au top.
5) bou-cup : manque d'argument pour insulter les autres ? Logique, quand on trolle ...

avatar bou-cup | 

@sebastiano -->[]

avatar T Ki | 

Qu'Apple essaye d'être sélective sur le MacAppStore me semble plutôt positif. Le MacAppStore n'est qu'un moyen parmi d'autres d'installer du soft Mac. Si l'on y trouve des dizaines de milliers de softs d'intérêt validé, ce sera probablement mieux que si l'on y trouve des centaines de milliers de softs d'intérêt discutable...
Si un utilisateur ressent le besoin d'un soft refusé sur le MacAppStore, rien de dramatique : il peut quand même se le procurer et l'installer légalement...
Le MacAppStore n'a pas vocation à devenir l'unique canal de distribution d'applis sur Mac !

Pour reprendre l'exemple du faux texte, j'ai un gestionnaire de presse-papiers (CopyPaste Pro) qui permet de stocker des extraits. Je peux donc coller du Lorem Ipsum avec le même raccourci clavier depuis n'importe quelle application sans rien lancer de plus... Avoir une appli spécialisée, me semble complètement superflu...

avatar edmini | 

@sebastiano:

+1

avatar mediapress (non vérifié) | 

la question quand même que je me pose, quels critères permettent à apple de juger ou non si une appli est utile ou non, pour moi garage band est classé inutile, un petit utilitaire qui met du faux texte, je suis désolé de le dire, mais cela peut avoir son utilité pour un maquettiste sous xpress (sous indesign la fonction existe déjà)...

il peut se la procurer autrement me direz vous, mais... mais... le MacApp Store n'est-il pas là pour faciliter tous ces petits utilitaires ?

avatar joneskind | 

Franchement, je ne vois pas où est le problème avec le Mac App Store. Tous les magasins du monde font une sélection qualitative des produits qu'ils vendent. C'est comme ça qu'on arrive à générer une image de marque. Si tu veux Chanel n°5, ne t'attends pas à le trouver chez Texti. Mais rien ne t'empeche d'aller chercher ton parfum de merde où tu veux. Là c'est exactement la même chose. Apple certifie la qualité de ses applications vendues sur le Mac App Store, et simplifie le travail des developpeurs certifiés, ainsi que la vente de leurs programmes. Avec cerise sur le gateau, un système de MAJ gratuite et centralisé pour toutes les apps du store. C'est l'avantage ultime de l'appstore sur iOS, et je suis content de le retrouver sur le Mac. En plus, je suis ravi de pouvoir payer mes sharewares sans passer par un obscur moyen de paiement sécurisé avec les pieds. Là c'est Apple qui est responsable des transactions, et c'est plutôt rassurant. Je n'ai même pas peur du jour où Apple rendra le Mac App Store obligatoire, ce jour n'arrivera jamais.

avatar alan63 | 

@ dezmob :
LOL
La boite a prout et le coussin peseur sont des applications qui font honneur aux français
Nous on sait rigoler
Enfin ne rigolons pas trop c est avec notre pognon que la pomme fait sa compote
Cacaboum merdinfrance
Salut Monsieur Jacques ...

avatar Switcher | 

@innocente

Je note que Florian est le [b]SEUL[/b] à avoir pu expliquer le pourquoi de cette erreur. Le reste ('ça commence mal, Apple va mourir'), c'est du cassage de noix.

Valideur [u][B]trop jeune[/u][/b] : [i]"Ah ouais, Lorem Ipsum pour mettre du fotexte, c'est quoi le 'fotext' ?!"[/i]… A pas connu la PAO et les années Spindler (ses parents avaient un PC), toussa…

Mais l'erreur d'un employé ne fait pas l'erreur d'une plate-forme… C'est tout le psychodrame de la communauté Apple (largement métissée d'ailleurs par les 'switcheurs' récents de plus en plus jeunes et pas particulièrement tolérants - [i]aaah[/i], folle jeunesse) : faire d'un non-événément trois pages de réactions.

avatar thierry37 | 

+1 Sebastiano !
je vois pas où est le problème ici. C'est très bien qu'Apple ne laisse pas passer ce genre d'appli, complètement inutile !
Du texte, y'en a partout sur internet ! (surtout pour tout maquetiste qui doit être un minimum connecté, non ?)

avatar BeePotato | 

@ dezmob : « Et les boîtes a proute sur lapp store, l'équipe de validation d'apple a jugé Ca "utile"? »
@ Rigat0n : « Totalement d’accord. »

Pour les gens qui oublient, voire ignorent, l’Histoire, rappelons que justement, non, l’équipe de validation d’Apple n’avait pas trouvé ça utile du tout et avait refusé la validation de la première application du genre, Pull My Finger, en 2008.

Mais, comme maintenant, Apple avait dû faire face à une tempête de critiques du style « Ras le bol de ces ayatollahs de la Pomme qui décident de tout » (voir Zep en page 2) et avait finalement, quelques mois plus tard, de céder et de valider aussi ce genre d’applis.

Il faudrait donc peut-être éviter de mettre les « boîtes à prout » en avant comme soi-disant exemple d’Apple ayant décidé de tout temps d’accepter tout et n’importe quoi sur sa boutique : c’est au contraire un exemple d’Apple ayant essayé d’imposer une validation basée non seulement sur des critères objectifs de sécurité et de qualité, mais aussi sur des critères subjectifs d’utilité… et ayant échoué, face à la horde de défenseurs des grands principes.

avatar Rigat0n | 

@ BeePotato :
En y réfléchissant, et après avoir lu d'autres commentaires, j'avoue que je suis plutôt d'accord sur le fond : quand il y a des applis merdiques, Apple est pointée du doigt, quand on refuse des applis qui ne servent a rien, Apple c'est pabomechant.
A une chose près : entre une boite a prout et un utilitaire de remplissage comme LittleIpsum, y'a pas photo concernant l'utilité potentielle.

avatar Rigat0n | 

@ bou-cup :
Tu m'as l'air d'être un chouette troll a court d'arguments : "fanboy boulet", c'est même pas une phrase.

avatar BeePotato | 

@ Rigat0n : « entre une boite a prout et un utilitaire de remplissage comme LittleIpsum, y'a pas photo concernant l'utilité potentielle. »

Pas faux (même si, malheureusement, la demande pour la boîte à prout était à l’époque bien plus élevée que celle pour LittleIpsum maintenant).

En tout cas, quand on se rappelle le déchaînement qu’il y avait eu contre Apple à l’époque à cause de cette décision de non validation d’un truc pourtant manifestement peu utile (pour rester gentil), on peut se dire qu’ils sont joueurs de se lancer de nouveau sur le sujet de l’utilité comme critère de validation.
Évidemment, le contexte est bien différent, vu que le Mac App Store n’est qu’un canal de diffusion supplémentaire et non le passage obligé pour les développeurs. En théorie, ça change tout. Mais à lire certains commentaires ici, on pourrait avoir l’impression que non…

avatar VinyPalmer | 

Je n'ai jamais compris le pourquoi de tout ce bruit sur le rejet de telle ou telle application. Sur le Mac AppStore comme sur l'AppStore d'ailleurs.
Dans "AppStore", il y a store, c'est à dire boutique. Libre au propriétaire de la boutique de mettre en rayon ce qu'il désire vendre, non? On peut trouver dommage de ne pas trouver chez son libraire tel ou tel titre, on ne va pas pour autant lui hurler dessus en criant au scandale. Il y a d'autres libraires dans le coin, on a qu'à voir ailleurs. Et combien même c'est le seul libraire à 1000 kilomètres à la ronde - comme l'AppStore est la seule boutique sur l'iPhone ou l'iPod Touch - rien ne l'oblige à proposer tel ou tel produit. S'il ne veut pas vendre de porno, il n'en vend pas. S'il ne veut pas vendre de magazine sur Androïd, il n'en vend pas.

C'est sur ces choix que l'on juge ensuite si une boutique est bonne ou pas, non?

avatar bou-cup | 

@Rigat0n -->[]

avatar bugman | 

Y'a pas à dire ça a vraiment de la gueule cette envie de voir se transformer OSX en iOS for Mac !!! Ca donne grave envie... hmmmm... j'ai hâte... vivement... hhhhaaaaa ça y'est je ban** ... !

;(

Oui, je sais pas obligé de passer par le store... pour le moment. Etape 1 dirons nous ; vont pas tout vous claquer dans la figure d'un coup quand même... même vous commenceriez à tiquer ! ...attendons la suite et vu le nombre d'adorateur de la boite à prout, y'aura pas beaucoup d'étapes. Allez je suis joueur : étape 2 : iAd sur Mac (ils attendront l'étape 3 pour virer les dossiers, sont pas fous quand même !) ?

avatar Rigat0n | 

@ bugman :
Quand ils auront fait tout ça, on pourra changer d'OS. Je changerai d'OS, moi, en tout cas. Duaf s'ils ont des bonnes idées.

avatar bugman | 

Je vais préciser quand même (avant de me faire allumer), j'aime être compris :

Je m'en fout d'un store pour Mac, il peuvent y mettre ce qu'il veulent, des prouts, pas de cul, des trucs qu'ils aiment et virer ce qu'ils n'aiment pas si ils le veulent... je m'en tamponne. Si j'y trouve mon bonheur, je prendrais et remercierais Apple, sinon, je zapperais et continuerais comme avant. Ceci est ma vision optimiste des choses.

Là où ça se complique dans mon esprit (disons) distordu c'est que j'ai l'impression que si à l'origine l'iMachin (qui à la base est plus proche du walkman que du cray) devait amener son utilisateur au Mac, nous nous retrouvons en fait dans un cas de figure diffèrent où : l'adoption de l'iMachin pousse l'ordinateur Apple (Mac) à lui ressembler pour être adopté... et avec ça, à vrai dire, j'ai un peu de mal n'ayant pas connu le Mac via le iMachin.
Grave docteur ? Deux Doliprane ou 15j d'arrêt ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR