Une lettre ouverte pour la virtualisation de Mac OS X Server

Anthony Nelzin-Santos |
En abandonnant le Xserve, Apple laisse sur le carreau les utilisateurs de Podcast Producer et de XSAN, les seuls qui auront du mal à trouver une solution de rechange. C'est un tel utilisateur qui s'exprime aujourd'hui par le biais d'une lettre ouverte, Dave Schroeder, ADE (Apple Distinguished Educator) travaillant à l'Université du Wisconsin-Madison. Il y plaide ni plus ni moins pour l'ouverture de Mac OS X Server à la virtualisation sur du matériel non-Apple.

skitched
Le cluster de stockage de l'Université du Wisconsin-Madison.


L'université a en effet déployé ses premiers Xserve dès 2002, et a mis en place un cluster de 200 To de stockage en Xserve RAID. L'utilisation des matériels Apple augmentant dans les rangs des étudiants et des personnels, disposer de Xserve était un avantage. De l'autre côté de la chaîne, l'université utilise les technologies de virtualisation de VMware : depuis Leopard Server, on peut virtualiser Mac OS X Server sur un serveur Apple, permettant d'en tirer la quintessence. Les plus hauts membres de l'université auraient d'ailleurs rencontré Steve Jobs sur ce sujet.

Aujourd'hui que le Xserve n'est plus, l'université se trouve dans une impasse : certains laboratoires et certaines unités de recherche peuvent remplacer les Xserve par des Mac mini server ou des Mac Pro server. Mais au niveau général, impossible : ces machines sont difficilement stockables en rack, n'ont pas d'alimentation redondante, et n'ont pas les mêmes outils d'administration. Le seul moyen pour que l'université puisse continuer à utiliser certaines technologies Apple et à fournir des services pour les utilisateurs de produits Apple, notamment d'iPhone, est de permettre la virtualisation de Mac OS X Server sur des matériels tiers de classe serveur.

« S'il-vous plaît, permettez la virtualisation de Mac OS X Server dans des environnements de virtualisation non-Apple, avec un tarif et des conditions de licence mesurées », tel est donc la demande de Schroeder à Steve Jobs : « Apple ne vendait peut-être pas énormément de serveurs en termes de chiffres bruts, mais des serveurs Mac OS X Server ici ou là offrent le support de centaines voire de milliers d'utilisateurs Apple ». Le développement iOS, le maintient de la présence de l'Université sur iTunes U avec l'utilisation de Podcast Producer, le réseau IP TV et d'autres services seront touchés si aucune solution viable n'est fournie pour remplacer les Xserve.

« Steve, Apple n'est peut-être pas une entreprise pour les entreprises, mais a toujours été une entreprise au service du monde de l'éducation », conclut-il. Apple propose le Mac mini ou le Mac Pro dans leurs déclinaisons serveur comme alternatives, mais il y en a une autre pour tous les cas où ils ne suffisent pas : « la virtualisation est une option, et elle n'oblige pas à Apple à développer ou à supporter du matériel ».

avatar Anderssonpaul | 
Et tant qu'on y est de mac os X aussi.
avatar Rin-Kun | 
Mais c'est pas déjà possible ?
avatar fcb | 
@ Rin-Kun: Pas sur du matériel non-Apple, interdit par la licence. Et ce n'est pas supporté par les éditeurs pour cette même raison. Après, c'est possible, mais c'est assez chaud en environnement ESX par exemple.
avatar AmoCrea | 
Alors comme ça les ricains ont aussi celle fichie manie de mettre [i]"en terme de"[/i] partout… Je croyais que ce tic verbal dénué de sens n'était réservé qu'aux journalistes ou intellectuels francophones en mal de vocabulaire.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et s'il faut signer une pétition, je le fais des 2 mains, mais aujourd'hui aussi s'il le faut . . .
avatar popey | 
D'ailleurs, même sur mac, on ne peux pas virtualiser mac os X client ... ce qui a mon gout est réellement nul. J'aimerai bien pouvoir me faire des macs virtuels pour faire des tests qui risquent de compromettre l'OS sans risquer de mettre ma machine de travail en carafe.
avatar popey | 
[quote]je le fais des 2 mains, mais aujourd'hui aussi s'il le faut[/quote] joli :-D
avatar elamapi | 
Le soucis, majeur, c'est le support. Vendre une solution virtualisée, pour des pros, c'est devoir offrir du support PRO. Imaginez le truc à la con ... Apple permet de virtualiser OSX sur un vmware server. Cool. Et si il y a des plantages aléatoire ? Ca va venir de qui ? De vmware ? d'OSX, du matos ? Il va falloir qualifier le matériel pour respecter des specs, bref, un bordel sans nom. Non, je ne pense pas qu'Apple prenne le risque de ce genre de solution. Au mieux, ils vont pondre un iServ ou alors un machin virtualisé a eux (dans leur datacenter). Mais Autoriser la virtualisation sur du matos non Apple .. la clairement ... je doute (d'autant qu'un OSX server, n'est rien de plus qu'un OSX avec des bout de soft en plus) Autant dire que si Apple permet ca ... c'est une vague deferlante de Hackintosh qui va s'abbatre sur nous.
avatar lyca | 
Aller Un peu de provoque. ; la virtualisation c'est comme flash, de l'ancien techno, et Apple ne supporte que les technos promettantes qui génèrent du cash pour elle. Je sais, euh la sortie -->
avatar Tatie_Danielle | 
J'ai l'impression que ce Mr Schroeder, ne sait pas ce que c'est un Xserve. Y'a aucun Xserve sur sa photo ce sont des X-RAID, qu'il nome d'ailleurs Xserve RAID dans sa lettre. Steve va bien se bidonner, les X-RAID ça fait des bien 2 ans que y'en a plus !
avatar enka | 
@Tatie_Danielle :Xserve Raid et non X-Raid... Et c'est bien ce dont on parle dans la news : cluster de stockage sur Xserve Raid
avatar Zash_FX | 
@ Tatie_Danielle : Ça ne s'est jamais appelé X-RAID mais bien Xserve RAID...
avatar Zouba | 
@Tatie_Danielle : Aucune trace de cette image sur le site [i]appleopenletter.org[/i], les rédacteurs tiennent décidément une petite forme aujourd'hui :D Allez courage, demain c'est (au moins partiellement) relâche.
avatar arsinoe | 
@elamapi 1) Les problèmes de support que tu évoques ne semble pas déranger le moins du monde les autres éditeurs d'OS. Pourquoi ce serait le cas pour OSX ? 2) OSX se virtualise déjà très bien, c'est même de loin la solution la plus simple pour faire tourner OSX sur autre chose qu'un Mac. Donc je ne vois pas en quoi une licence pour virtualiser OSX server ferait déferler les hackintosh plus qu'aujourd'hui. C'est juste un problème de licence. Mais sachant qu'Apple gagne de l'argent avec le matériel et en plus délaisse le monde pro, on a déjà la réponse d'Apple si réponse il y a.
avatar indo | 
Franchement Tatie_Danielle quand on n'y connait visiblement rien… et qu'en plus on se permet de critiquer une personne qui maîtrise très clairement son sujet sur le bout des doigts on ferait quand mieux de s'abstenir de tout commentaire.
avatar Brewenn | 
Ha les fans quand [url=http://www.carrefour.fr/films_publicitaires/2004-article-carrefour-discount---fruits---legumes.htm]$teve dit quelque chose sur internet[/url]
avatar ckfd | 
http://www.ipetitions.com/petition/applepros/[b],
avatar ckfd | 
Signez la petition!!! http://www.ipetitions.com/petition/applepros/ @ maxjean2 !!!!! ( corrigé) des 2 mains.... J'adore!!!!
avatar indo | 
@elamapi «Apple permet de virtualiser OSX sur un vmware server. Cool. Et si il y a des plantages aléatoire ? Ca va venir de qui ? De vmware ? d'OSX, du matos ? Il va falloir qualifier le matériel pour respecter des specs, bref, un bordel sans nom.» Je comprends pas trop le raisonnement et si un Windows Server plante ça vient de qui? de VMWare? du Dell sur lequel il est installé? «Mais Autoriser la virtualisation sur du matos non Apple .. la clairement ... je doute (d'autant qu'un OSX server, n'est rien de plus qu'un OSX avec des bout de soft en plus) Autant dire que si Apple permet ca ... c'est une vague deferlante de Hackintosh qui va s'abbatre sur nous.» On pourrait imaginer qu'il n'ouvre la virtualisation qu'à un ou deux constructeurs. Ces serveurs auraient un firmware spécial leur permettant la virtualisation d'OS X Server. En fait exactement comme ils ont fait avec Promise pour remplacer le XRAID. De plus cela permettrait de restreindre le matériel et de conserver une unité logicielle/matérielle garante de qualité.
avatar pwetpwet | 
contraint de faire des courbettes devant le père Steve, voila qui ne va pas arranger sa mégalomanie... Plus sérieusement, pour quelle compagnie s'adresse t'on à son PDG pas son prénom ???
avatar Tatie_Danielle | 
> zouba, cette image vient d'un lien qui est dans sa lettre
avatar psavoyaud | 
Je suis pas certain qu'ils aient vendu beaucoup de solutions Podcast Producer. Dave va se retrouver une fois de plus bien seul, trahi par l'ordinateur. I' m sorry Dave. Dave.
avatar zoubi2 | 
"Plus sérieusement, pour quelle compagnie s'adresse t'on à son PDG pas son prénom ???" Là, pwetpwet marque un TRES gros point...
avatar Tatie_Danielle | 
>indo Ok pour le nom m'ait planté. Les Xserve RAID, c'était une baie de stockage, et c'est fini depuis … ans, Promise à prix le relais. on installait pas non plus Mac OS X Server sur un Xserve RAID. Donc le Xserve RAID n'a rien à voir avec la problématique soulevée par l'abandon du Xserve. Et L'argument se Steve (on en vendait pas) est illustré par les images qu'il poste où il n'y en a aucun.
avatar Tatie_Danielle | 
Voilà, depuis l'un des liens de sa lettre : "Each Xserve RAID is attached to a dedicated Linux node running Fedora Core via an Apple Fibre Channel PCI-X" http://web.archive.org/web/20071021054359/alienraid.org/article.php?story=200TBatUW Donc précisément, d'après sa lettre il montre qu'il ne se sert pas de server Mac OS X, qu'en l'espèce il utilise du linux. Je ne dis pas que ça invalide le reste des points, ni même qu'il ne se sert pas d'Xserve, mais son illustration apporte l'image inverse de ce qu'il veut démontrer.
avatar Cal Apone | 
Heu… je peux me tromper, mais il me semble bien que sur la photo, il y a au dessus des Xserve RAID d'autres serveurs en rack. N'étant pas spécialiste, je suis bien incapable d'affirmer si se sont des Xserve ou non. Mais d'après le ton de la news, il semble que oui.
avatar sekaijin | 
@elamapi ce n'est vraiment pas un pb ça marche déjà très bien mais c'est interdit ce que font tous les editeurs de soft c'est qu'il donne une version minimal et une recommandé pour faire fonctionner leur logiciel. un OS c'est exactement pareil. vu que c'est virtualisé Apple peut très bien dire je ne garantit le bon fonctionnement de mon OS que sur un OS virtualisé ayant les caractéristiques ..... Si la machine virtuelle simule la présence d'un hard différent c'est à celui qui l'installe d'en prendre la responsabilité. @indo Non ce n'est pas plus qu'aujourd'hui l'ouverture au Hacintosh car ça ne change absolument aucun bit de l'OS C'est juste un pb de licence. donc installer OSX sur une machine virtuelle aujourd'hui ou demain c'est pareil. Pour ce qui est de la virtualisation de MacOS X client c'est effectivement une autre affaire car AMHA le gros des vente de Mac c'est MacOS X autoriser la virtualisation du client sur un autre matos signifie chute des ventes. Pour les grands SI c'est un autre type de virtualisation de l'OS client dont il ont besoin pouvoir faire tourner MacOS X sur une ferme citrix (par exemple) serait une solution pour avoir du MacOS X sur le poste des clients car alors un simple client Citrix pourrait accéder à un bureau OSX. Mais là encore le Marché et fondamentalement différent de celui sur le quel c'est positionné Apple aujourd'hui. aujourd'hui Apple Vends des machine. avec une telle solution elle vendrait des licences. à 29€ la Mac OS X 10.6 Snow Leopard il faut en vendre beaucoup. et apple sait très bien qu'elle n'a pas bonne presse dans ce milieu. A+JYT
avatar Tatie_Danielle | 
> CAl Apone. Justement au dessus ce sont des serveur linux, donc pas du tout des xserve qui sont couleur métal. D'où la dissonance entre cette illustration et l'arret des Xserve, que justement ces server noir justifieraient presque.
avatar DrFatalis | 
Hum... Personne n'a songé qu'il s'agissait peut être d'une photo prise dans une banque photo, juste pour illustrer l'article ? Sinon "«Apple n'est peut-être pas une entreprise pour les entreprises, mais a toujours été une entreprise au service du monde de l'éducation ». Le pauvre. Il y a cru, lui aussi. Mias aux USA, il avait quelques raisons d'y croire N°1 "dans l'éducation". Méme en France. Ben voyons. N°1 chez les étudiants et les profs qui se payent leur matos, certes. N°1 chez les éducateurs et els étudiants, là OK. Mais dans l'éducation, Apple vient de montrer qu'elle ne se sent plus pisser (ce n'est pas la première fois: "vous nous avez fait confiance ? Vous avez cru à nos pubs? Et bien tant pis pour vous, nous ça ne nous intéresse plus. Vous êtes dans la mouise ? Démerdez vous!"). Ca me rappelle la grande époque de "Golden", où Apple convoquait le ban et l'arrière ban des journaleux pour des voyages gratos sur la cote d'azur, noyés de champagne, pour présenter les nouvelles machines.... On a vu ce que ça a donné.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@DrFatalis : non, c'est bien le cluster de l'université, sur lequel a travaillé Apple, d'ailleurs. Mais y'a bien du Xserve par ailleurs chez eux, c'est pas comme s'il le répétait à long de courrier… La photo montre justement qu'ils ont un parc divers, et que côté Win/Lin, ils utilisent du VMware, comme ils le font côté Mac avec OS X Server.
avatar elamapi | 
Alors dans l'ordre. - Je sais qu'on peut déjà virtualiser OSX toutes version (suffit d'aller sur la baie des pirates pour s'en convaincre). - Je sais aussi que d'autre le font, et que de ce fait, Apple pourrait le faire. Ce que je sais aussi, c'est qu'il y a un monde entre la theorie et la pratique. Ce n'est pas le coeur de metier d'Apple que de fournir du support pro sur du long terme pour des environnement sensible. Il n'ont JAMAIS mis de moyen la dedans. Je reprend mon exemple, j'ai (je bosse sur de gros backbone) des vieux sunfire un peu partout dans le monde, genre au Caire ou a Tokyo. Ce sont des machine qui ont pour certaine 15 ans avec des uptimes de 5K jours. Et quand j'ai une carte controleur qui pete au Caire, j'ai un support H+24 avec un tech qui vient me la changer. Apple PEUT le faire, mais ca coute beaucoup, et Apple n'a actuellement ni la structure, les le coeur de metier pour l'appréhender. Ensuite, pour ce qui est du fait, en cas de soucis, de savoir d'ou vient la panne, je sais bien que les autres le font. Seulement Apple ne le fait actuellement pas, tout simplement le cas ne peut pas se présenter, un OSX tourne forcement sur du matos Apple certifié. Basculer d'un support blindé et cadré sur un matos ULTRA limité à un support sur des machines aussi diverse que variées, tout ça à l'internationnale, c'est un metier bien spécifique qu'Apple ne fait pas. Apple ne proposera donc pas ce genre de virtualisation, car vendre un support, aussi cher soit il, fiable serait trop lourd a mettre en place.
avatar lecristol | 
@maxjean2 +1 je signe aussi l'attitude d'Apple est scandaleuse pour mépriser à ce point ses fidèles utilisateurs Ils sont incapables de bien vendre un bon produit et font payer leur incapacité à ceux qui les aident... Vive la virtualisation et comme il y a chez VMware de bons connaisseurs de MacOSX serveur cela ne devrait pas poser de gros problèmes.
avatar sekaijin | 
ce n'est pour moi pas un problème de carrure de petites sociétés le font avec Linux un géant comme apple à largement les moyen de le faire. c'est une question de choix. pour moi il y a là un autre calcul Chercher à rendre captifs les client est une pratique qui ce généralise de plus en plus. Quand il y a quelques année MS à tenté de changer les licences il n'y avait pas d'autre but. Le could computing aussi la stratégie d'Apple va très clairement dans ce sens. le marché visé les TPE les PME et le petite salle blanche (genre université, labo etc) ce marché ou OSX serveur à sa place mais plus de machine (fin du Xserve) je ne serais pas étonné qu'apple propose l'hébergement dans SON datacenter de virginie. la virtualisation c'est exactement la stratégie opposée. laisser le choix au client d'héberger ses serveur chez lui s'il le souhaite, le faire héberger par le fournisseur de son choix. jusqu'à aujourd'hui c'était Xserve exclusivement demain ce sera DataCenter Apple exclusivement. j'ai déjà expliqué par le passé que la richesse applicative d'un PC (au sens large mac inclus) dépend aussi de sa présente en tant que poste de travail. le Mac est un poste de travail dans les métiers de la création la qualité et la richesse fonctionnelle est présente. tous les soft ou presque de ce monde la existe sur Mac le mac est marginal en tant que poste de travail dans l'administration (qu'elle ce soit dans les entreprise privée ou les administrations publique) la richesse fonctionnelle du Mac est très en dessous de celle de Windows qui domine ce marché. le mac au moins au US et canada était très présent dans l'éducation en autre grasse à l'existence de MacOSX Serveur on parle pas mal de CAO industrielle porté sur MacOS X en ce momement les éditeur vont-ils continuer sachant qu'il est impossible d'intégrer un poste MacOS dans le SI des industriels faut de serveur qui les gèrent dans le SI. l'ipad et ipod n'ont pas besoin d'un serveur, ce sont des clients SOA et Web A+JYT
avatar thierry61 | 
Cloud signifie -il enfermement ?.... Le cloud dont on parle énormément aujourd'hui ne progressera vraiment que si les prestataires développement et donnent des garanties sérieuses en terme de réversibilité. c'est une question à laquelle les gens réfléchissent bcp. On peut supposer que les clients potentiels, et notamment ceux qui ont une expérience de l'ASP et du SaaS sont sensibles à ce sujet (changer de prestataires n'a pas toujours été facile...). Avec la multiplication des prestataires, la standardisation, l'interopérabilité, les garantis en terme de réversibilité seront des arguments concurrentiels. Je ne pense donc pas que l'on puisse soupçonner Apple de vouloir enfermer ses clients - ce genre de comportement n'aurait pas de sens "business, pas plus pour Apple que pour n'importe quel prestataires. Il n'y a pas non plus à opposer cloud et virtualisation, dans le sens où le cloud s'appuie quasi systématiquement sur les technologies de virtualisation et que l'on voit émerger des modèles architecturaux divers et variés (relatifs au clouding privé par ex). Bien évidemment il y aura toujours des bons et mauvais prestataires et des contrats de services plus ou moins bien ficelés..
avatar thierry61 | 
En ce qui concerne le cluster de stockage xServe RAID, y a d'autres photos ici : http://web.archive.org/web/20071021054359/alienraid.org/article.php?story=200TBatUW ils disent que les tiroirs RAID sont attachés à des noeuds Linux Fedora. De toute évidence, bien que l'auteur de la lettre soit légitimement mécontent, l'université du Wisconsin n'est pas "prisonnière" des solutions Apple. Sur un plan technique, l'abandon du xServe ne devrait donc pas les géner énormément.

CONNEXION UTILISATEUR