OS X Server gère les iPad en classe

Nicolas Furno |

Dans la foulée d’OS X 10.11.4 et d’iOS 9.3, Apple a aussi publié une mise à jour d’OS X Server [5.1 – Français – 19,99 € – OS X 10.11 – 186 Mo – Apple]. Le module qui transforme n’importe quel Mac en serveur gagne plusieurs nouveautés intéressantes, la première étant la prise en charge des nouvelles fonctions d’iOS 9.3 pour l’éducation. Rappelons que l’on peut désormais partager un même iPad à l’intérieur d’une classe, pour que n’importe quel élève prenne n’importe quelle tablette et retrouve sa configuration et ses documents.

Pour bénéficier de ce dispositif, les iPad doivent être préalablement configurés avec un MDM, c’est-à-dire un profil qui configure l’appareil avec certains paramètres et établit des restrictions. Ce MDM doit être délivré exclusivement par Apple aux établissements scolaires et universités qui veulent profiter de ces fonctions. OS X Server 5.1 peut ensuite activer la fonction « En classe », préalable indispensable à l’installation de l’application du même nom. L’administrateur des tablettes pourra, depuis le Mac qui fait office de serveur, ajouter ou retirer des iPad au programme éducation et ainsi gérer le parc.

En plus de la supervision et du contrôle des iPad à distance, la solution clé en main d’Apple pour l’éducation contient aussi un volet sur les données stockées sur les tablettes. Quand un élève se connecte, il a accès aux applications sélectionnées par l’enseignant et il peut créer des documents grâce à elles. Ces fichiers sont stockés en local, mais uniquement de façon temporaire : l’objectif est de les laisser sur le serveur, pour qu’il puisse les récupérer même en changeant d’appareil.

C’est pourquoi le système de cache d’OS X Server a, lui aussi, été mis à jour pour gérer les iPad en classe. Rappelons qu’un Mac configuré comme un serveur stocke sur son disque dur, non seulement les mises à jour d’iOS et d’OS X distribuées en local, mais aussi les données iCloud des différents appareils. Avec la version 5.1, les établissements scolaires pourront aussi stocker les données des tablettes utilisées en classe sur les serveurs. De quoi récupérer les données plus rapidement, sans nécessairement passer par une connexion internet. On peut aussi compter sur des performances en hausse pour le cache iCloud.

Les options de cache d’OS X Server.
Les options de cache d’OS X Server.

Au-delà de l’école, OS X Server ajoute d’autres restrictions sur les appareils supervisés, en particulier pour bloquer ou autoriser Apple Music et la radio, couper ou activer la photothèque iCloud, bloquer les notifications (on ne peut plus alors changer un paramètre) et contrôler les applications affichées sur l’écran d’accueil. C’est en effet l’une des nouveautés d’iOS 9.3, on peut masquer n’importe quelle application, y compris celles d’Apple. Il faut passer par un MDM, mais c’est la première fois que le constructeur le permet aussi simplement (lire : Pour les entreprises, iOS 9.3 peut masquer les apps de manière permanente).

OS X Server 5.1 permet aussi, toujours dans le cadre des appareils supervisés, d’afficher des messages sur l’écran verrouillé des terminaux contrôlés. Et dans un tout autre domaine, cette mise à jour renforce la sécurité du serveur avec la prise en charge du TLS 1.2, beaucoup plus sûr que la norme proposée précédemment. Ce sera utile si vous utilisez le serveur pour héberger un site web (meilleure sécurité en HTTPS) ou si vous utilisez la fonction de VPN, qui bénéficie par ailleurs d’une sécurité renforcée avec le passage à l’échange de clés Diffie-Hellman de 2048 bits au minimum.

Cette mise à jour est gratuite et elle nécessite OS X 10.11.4 pour être installée. Notez par ailleurs que les versions précédentes d’OS X Server (5.0.x) ne sont pas compatibles avec la dernière mise à jour d’El Capitan.


avatar ovea | 

OooK ! OS X Server toujours pas incluse d'origine dans OS X … c'est mal !

iCloud : est-ce à dire qu'on peut utiliser iCloud en local, sans iCloud ou n'est-ce qu'un iCloud Drive très peu reperdu encore dans les applications ?

Et comment fait-on pour du développement pour ces fameux MDM ?

avatar patrick86 | 

"OS X Server toujours pas incluse d'origine dans OS X … c'est mal !"

Ça n'aurait pas intérêt et serait utile à bien peu de monde d'intégrer tous les paquets serveurs à OS X.

"iCloud : est-ce à dire qu'on peut utiliser iCloud en local, sans iCloud ou n'est-ce qu'un iCloud Drive très peu reperdu encore dans les applications ?"

C'est un cache, qui ne se substitue pas aux serveurs iCloud — ni à la création d'un compte sur le service d'Apple —, mais sert d'intermédiaire pour les appareils présents sur le réseau local. Ceux-ci synchronisent leurs données via se cache exactement comme il le font avec les serveurs iCloud le reste du temps.

Je n'ai pas testé, mais je suppose qu'une synchronisation de données, alors que les serveurs iCloud seraient indisponibles, doit être possible grâce à ce cache.

Pour autant, on peut substituer OS X Server à iCloud pour un certain nombre de services, tels mail, calendrier, contacts, notes (mais alors sans toutes les nouvelles fonctions de l'app du même nom), Messages (protocole XMPP), partage de fichiers (SMB, AFP, WebDAV et "Partage iOS"), et plus encore si on installe les logiciels qui vont bien.

Le Partage iOS est prix en charge, sur iOS, dans toutes les apps qui gèrent le partage de données inter-apps. Il est accessible via le panneau — mal-nommé — "iCloud Drive", puis "Emplacements".

Par contre : pas encore de synchronisation des documents de manière aussi fluide qu'iCloud Drive (du moins avec iOS ; on peut synchroniser intégralement des comptes users entre plusieurs Mac par contre).

avatar françois bayrou | 

"Ça n'aurait pas intérêt et serait utile à bien peu de monde d'intégrer tous les paquets serveurs à OS X."

Oui...
Devoir l'acheter limite aussi sa distribution - et donc son utilisation - à ceux qui en ont vraiment besoin.
Je te laisse imaginer si OSX avait les features de OSX Server : tout le mondre trifouillerait son serveur en permanence et on aurait, tous les jours, des utilisateurs en train de se plaindre de soucis dûs uniquement à de mauvaises configurations : ca irait des backups perdus, jusqu'aux données chiffrées sur le HD mais visible au public sur le port 80, en passant par les iphones qui n'arrivent plus à accéder à Internet.
Je m'avance peut être mais Il est possible que ça soit une volonté délibérée de limiter la casse ?

avatar C1rc3@0rc | 

+1
En fait le module serveur ne fait, dans la majorite des cas, qu'ajouter une interface graphique et activer des services qui sont deja present sur OS X.

Mais gerer un serveur meme tres simplifie demande des connaissances et a un cout en terme de fonctionnement (faut imaginer le gars qui active par inadvertance Apache et MySQL sur son pauvre Macbook: il va fondre!)

Se pose quand , meme un probleme: quel Mac pour gerer un parc de 30 iPad?
Lorsque Apple vendait encore les Mac Mini serveur ça pouvait faire, mais maintenant? Les etablissements vont pas acheter des MacPro quand meme, surtout qu'ils sont pas du tout adapter pour faire serveur???

avatar patrick86 | 

"Se pose quand , meme un probleme: quel Mac pour gerer un parc de 30 iPad?
Lorsque Apple vendait encore les Mac Mini serveur ça pouvait faire, mais maintenant? "

Les Mac mini font encore l'affaire pour bien des usages. Le CPU se touche la nouille la plupart du temps.

avatar C1rc3@0rc | 

Faut ouvrir les yeux, les Mac Mini etaient de super machines polyvalentes qui ont ete assassinées. Ils peuvent etre encore pertinents comme poste bureautique ou media-center, mais faut pas en vouloir beaucoup plus. Et ils ne sont plus du tout taillés pour le serveur.

Niveau processeur même pas de 4-core, juste du dual de la classe portable. la ou le multicore est pertinent c'est justement pour du serveur, et que fait Apple: pas plus de 2 cores!

Niveau disque, c'est soit un tres etroit SSD soit du DD a 5400 rpm, une misere.

On parle pas du fusion drive, personne serait assez kamikaze pour faire subir la charge serveur a un un fusion drive, avec tous les acces concurrents que ca implique.

En fait y a que la partie graphique qui repond aux besoins d'un serveur... (c'est ironique)
Le seul vrai point positif c'est le double Thunderbolt...

A ce compte il n'y a que l'iMac avec un 4-core qui pourrait faire office de serveur, s'il ne risquait pas de trop chauffer. Et la le problème c'est qu'avec la charge processeur multitache habituelle d'un serveur, il va pas avoir le temps de refroidir et va "throteller" très vite, pourrissant les acces concurrents.

L'idéal serait évidemment un Mac Mini avec un 4 core et 2 emplacement disques... soit le modele 2011/2012!
Sinon, pour le meme prix on trouve de tres bons serveurs sous Linux... mais la pas question de mettre OS X serveur (ou alors hackintosh)!

avatar patrick86 | 

"Faut ouvrir les yeux"

En fait, faudrait surtout arrêter de faire croire que tout a besoin d'un supercalculateur et d'un data-center pour faire le moindre usage de l'informatique. Il faut arrêter de croire "serveur = machine de guerre".

Il n'y a pas un type ni une taille de serveur. Toutes les configurations sont possibles pour une grande variété d'usages et surtout, une très large plage de charges de travail.

"La charge serveur" ne veut strictement rien dire ici. Quelle charge ? Pour quel usage ?
On parle de concurrencer iCloud ou Dropbox.

Tenez : un exemple de configuration CONCRÈTE.

avatar melaure | 

Entre une machine de guerre et une machine avec de la RAM soudée et un SSD proprio qui n'est pas raisonnable comme serveur … faut arrêter le fanboyisme, ça devient grave ...

avatar initialsBB | 

"Je n'ai pas testé, mais je suppose qu'une synchronisation de données, alors que les serveurs iCloud seraient indisponibles, doit être possible grâce à ce cache."
Exactement. Et même d'ailleurs la possibilité de synchroniser à la vitesse du LAN plutôt que celle de la connexion internet une fois la première synchro effectuée.
Comme pour le cache App Store, ça fonctionne très bien !

avatar ovea | 

@initialsBB :
Mais du coup, si la Synchro iCloud en local fonctionne avec OS X Server, peut-on vraiment éviter que les données parte à l'extérieur, eu égard au devoir de préserver la confidentialité des données ?

avatar patrick86 | 

@ovea :

"Mais du coup, si la Synchro iCloud en local fonctionne avec OS X Server, peut-on vraiment éviter que les données parte à l'extérieur, eu égard au devoir de préserver la confidentialité des données ?"

Il faudrait isoler d'Internet, le serveur ET les clients, ou du moins bloquer toutes connexion vers les serveurs d'iCloud. Mais pas certain que ça fonctionne bien. Mieux utiliser les fonctions d'OS X Server qui permettent véritablement de se construire son "cloud".

avatar oomu | 

"Le Partage iOS est prix en charge, sur iOS, dans toutes les apps qui gèrent le partage de données inter-apps. Il est accessible via le panneau — mal-nommé — "iCloud Drive", puis "Emplacements"."

le très très mal nommé panneau "icloud drive", à tel point que les utilisateurs ne savent pas que leurs applications peuvent manipuler les fichiers d'une AUTRE app (sans copier) et les développeurs négligent cette fonctionnalité.

avatar patrick86 | 

Cette mise à jour désactive aussi le chiffrement RC4. Du coup, dans une configuration par défaut et avec un certificat SSL StartCom class 1, on passe d'un grade C à A- sur le teste Qualys SSL Labs. Good !

avatar Link1993 | 

@patrick86 :
Bonne nouvelle ! Je vais mettre ca a jour ! ^^

avatar jb18v | 

Vivement les vraies sessions utilisateurs pour tous :)

avatar iPop | 

Ce serait pas plus simple avec les Time Capsule pour la sauvegarde ?

avatar iphonophile | 

Personnellement je ne comprend pas grand chose mais je l'ai acheté pour le VPN et en fait il faut le configurer soi-même :( et je ne sais vraiment comment.. Est-ce que quelqu'un voudrais bien me venir en aide ??

avatar Kabrice | 

Pour les anglophones il y a pas mal d'explication ici https://www.youtube.com/channel/UCD1-hwFmYAz5PcpgxHV7dDA

avatar ovea | 

@iphonophile :
C'est tout le problème de cette partie d'OS X qui est indispensable et légèrement simplifié dans un regroupement de panneaux embarqués dans une application … mais il faut suivre un bon guide d'installation, pour ne pas négliger certaines étapes sans quoi certaines capacités reste inaccessibles .

avatar iphonophile | 

Bonjour, est-ce que quelqu'un pourrait me venir en aide ? J'ai un soucis. J'avais acheter OS X server (pour le VPN) et je me le suis fais rembourser. Il étais rester installer. Hier j'ai fais la mise à jour 10.11.4 et au redémarrage j'arrive sur le bureau mais aucune application natives se lancent. Je pense que c'est OS X server qui est en corrélation avec la Màj. Via ma deuxième partition j'ai du coup supprimer OS X server dans la section application mais ça ne donne rien de mieux. En plus le nom de ma première partition s'appellent toujours OS X server( peut on le modifier sans formater) et est-il possible de faire une désinstallation propre d'osx server ?? Merci

avatar patrick86 | 

Voici un tuto sur la desinstallation complète d'OS X Server : http://youtu.be/35Jjn8zi1fY

Vous verrez que ce gars fait d'autres tutos sur là configuration d'os x server.

D'autres également ici : http://krypted.com/guides/el-capitan-server/

avatar iphonophile | 

@patrick86
Merci d'avoir pris la peine de me renseigner. Je vais regarder de suite. Merci

CONNEXION UTILISATEUR