Apple embauche un spécialiste de la communication en champ proche

Anthony Nelzin-Santos |
Apple a embauché il y a quelques semaines un spécialiste de la communication en champ proche, Benjamin Vigier. Ancien du département intelligence embarquée de chez Bouygues Telecom, il devient le nouveau chef produit Commerce mobile de la firme de Cupertino.

skitched

Vigier était jusqu'en ici en poste chez mFoundry, où il s'occupait de paiement électronique, de porte-feuille mobile et de communication en champ proche, cette technologie qui permet par exemple à votre carte de transport (Navigo, Técély, etc.) de déverrouiller les tourniquets en effleurant une borne, mais qui permet aussi le développement de technologies de paiement où le téléphone remplace la carte de paiement, et où on valide le paiement en effleurant une borne. Il a ainsi conçu, selon NFC World, « le service Paypal Mobile, le service de paiement mobile de Starbucks » ainsi que « les applications de porte-feuille mobile de 2 opérateurs téléphoniques américains et les applications de porte-feuille NFC de trois banques américaines ».

La communication en champ proche est un domaine très prisé d'Apple ces derniers temps : elle ainsi déposé une série de brevets sur le paiement sans contact, qu'elle articule autour d'applications comme Transaction (interface téléphone / compte en banque) et Shopping (paiement sans contact). Elle réfléchit aussi à l'utilisation de ces technologies pour la recherche d'informations, ou la billetterie numérique.

Tags
avatar Dr_cube | 
L'année dernière j'ai vu des travaux dans lesquels des tags NFC étaient utilisés pour transférer des photos d'un téléphone vers un PC er vice versa. Par exemple il suffisait d'approcher son téléphone d'une miniature affichée sur l'écran du PC pour que la photo soit directement transférée dans le téléphone. Ca marchait avec une grille de tags NFC cachée dans l'écran.
avatar MarcoAix | 
Il serait temps : moi qui pensait que cela serait disponible sur l'iPhone 4... même si le marché est jeune, il y a déjà pas mal d'expériences (et d'applications pratiques) qui existent et qui ne sont pas ouvertes à iPhone 4.
avatar Spart | 
Payer son ticket de métro avec son mobile, ça se fait déjà au Japon depuis plusieurs années.
avatar Eldranh | 
[HS TOTAL] Anthony Nelzin ? Le même que le traducteur du site web Lorem Ipsum ? [/HS TOTAL] (cette remarque n'a aucun intérêt !)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Eldranh : euh… oui ;-)
avatar jeanba3000 | 
Tout ça est déjà en pratique au Japon avec quelques années d'avance…
avatar Zoidberg | 
"Apple embauche un spécialiste de la communication" Ah ben ca fera pas de mal, il etait plus que temps... "en champ proche" arf, domage c'est pas passe loin ;)
avatar rva1mac | 
Client : "Bonjour monsieur, Je voudrais recharger mon iPhone." Vendeur : "C'est un euro payable d'avance." Client : "Je ne peux pas ma batterie est déchargée." Vendeur : "Dommage ! Au revoir monsieur."
avatar Leehalt | 
Ah tiens, je pensais que Navigo était basé sur ISO-14443 plutôt que sur NFC. A l'époque des expérimentations de Navigo, NFC n'en était qu'à ses balbutiements. @rva1mac C'est un scénario qui, a priori, ne peut pas se produire ccar les périphériques NFC ont la possibilité de puiser leur alimentation électrique du lecteur sans contact duquel on les approche. Y'a pas de batteries dans ton pass Navigo ou autre et pourtant ça marche !
avatar alenoir | 
Ce n'est pas parce que ça se fait ailleurs et autrement qu'Apple est en retard sur le sujet. Le RFID (dont dérive le NFC) souffre d'un problème important : il existe autant de norme que de fabricants, ou peu s'en faut. Apple doit forcément songer à proposer une solution universelle, sinon elle n'aura pas de sens. Par ailleurs, le RFID n'est pas incompatible avec une alimentation interne de l'appareil. En ce cas, ça permet une identification plus lointaine du tag. Le NFC ne fonctionne lui qu'à une dizaine de centimètres maximum.

CONNEXION UTILISATEUR