SDK iPhone : le directeur technique d'Adobe relativise

Florian Innocente |
"Même pas mal", c'est en substance la réponse de Kevin Lynch, le directeur technique d'Adobe, à propos de la restriction faite à Flash CS5 de générer des applications iPhone. Apple relativise Flash ? Eh bien Adobe relativise iPhone OS.

Dans un billet consacré à quelques-unes des nouveautés de la suite, Kevin Lynch minimise les conséquences de ce tour de vis d'Apple.

"La possibilité de créer une application iPhone ou iPad est une fonction dans l'un des logiciels de la Creative Suite. CS5 contient 15 applications majeures, qui embarquent des centaines de nouvelles possibilités et des tonnes d'innovations. Nous comptons bien conserver cette fonctionnalité dans la CS5 et c'est à Apple de décider si elle acceptera ou non de valider les applications au gré de ses changements de règles. Ensuite, le multi-écran va au-delà des appareils d'Apple" (lire Adobe prend un bol d'AIR sur l'iPad).

Lynch souligne que de nombreux autres smartphones, tablettes, smartbooks et télés de nouvelle génération vont arriver sur le marché et qu'Adobe travaillera avec leurs fabricants pour y faire fonctionner ses technologies.

Sur le même sujet :
Evangéliste Adobe : « Apple, va te faire… »
App Store : Flash prié de rester à l'écart
avatar lppa | 
Bien qu'Adobe ne puisse plus rien faire pour iPhone, je ne pense pas qu'Adobe arrêtera Photoshop, InDesign et compagnie sur Mac car bon nombre de designers, d'éditeurs, de journalistes se servent des CS sur Mac. La gué-guerre Apple-Adobe s'arrête, à mon avis, au niveau d'iPhone OS, car si non je ne vois pas pourquoi Adobe sortirait bel et bien ses apps de dev. Ce que je pense, c'est que ni l'un ni l'autre abandonnera et qu'il va falloir des mois pour qu'ils trouvent des compromis, et qui sait, peut-être que leur relation redeviendra comme à leurs débuts ! Moi, j'utilise la CS4 d'Adobe... Et il a fallu que je dépense beaucoup, certes, mais tout comme avec Apple, mon Mac configuré, j'ai dû bien débourser là aussi ! Chez les 2, le rapport qualité/prix y est ! Mieux tu veux, plus tu paies et c'est normal. En conclusion, gardez bien en tête que le conflit est sur le plug-in Flash et le SDK d'Adobe, et non sur les logiciels pour Mac. PS, le problème des iMac 27”, je ne l'ai pas rencontré... Et alors, c'est jamais arrivé, des problèmes chez les autres marques?
avatar Arcadium | 
Je reste persuadé qu'Adobe a permis la vente de beaucoup de mac a une époque ou le seul aspect convainquant sur lequel pouvait s'appuyer Apple était que les macs étaient considérés comme des machines pour graphistes pro. Maintenant que Apple est devenu le nouveau Nike, on change tout et je trouve ça lamentable.
avatar lennoyl | 
nverdon: Que vient faire dans cette histoire le fait que les CS Adobe et leurs mises à jour soient très chères ? C'est complètement hors-sujet. Et puis, on peut trouver des CS3 d'occasion à des prix abordables. Dans cette histoire, le comportement d'Apple est assez lamentable. Franchement, à la place d'Adobe, ça fait un moment que j'aurais laissé tomber l'idée de faire quoi que ce soit sur tout ce qui est iphone/ipod/ipad et proposerais mes apps uniquement à la concurrence.
avatar françois bayrou | 
@iofato " Tous les pros sur Mac étaient les premiers à trembler tant on redoutait à une époque l'arrêt de dev d'Adobe, il suffit que ça viennent d'Apple pour que certains trouvent ça normal, ça laisse perplexe… +1 Si il y a une boite qui semble bien partie pour supprimer tout produit Adobe des macs, pour le moment, c'est bien Apple !!! Nverdon, c'est peut être vrai mais il faut avoir aussi l'honnêteté de reconnaitre que dans ta phrase tu peux remplacer Adobe par Apple ca marche très bien aussi : "je te renvoie à l'attitude detestable d'Apple en terme de politique tarifaire scandaleuse et de mise à jour inutile. Dans le genre je bousille le marché et j'en fais un monopole, y'a pas pire qu'apple. Lorsque ils ont racheté Lala, ils ont flingué le meilleur du streaming pour imposer cette daube d'itunes. Les produits apple sont en situation de monopole, ils font la pluie et le beaux temps. Vivement que ça s'arrête. On apprendra d'autres softs, comme on a toujours faits en puis voilà. " ;)
avatar Mabeille | 
A la place d'Adobe j'augmenterai les prix des versions Adobe pour Mac et je baisserai le prix des versions M$, pour faire migrer les pro sur PC, histoire de préserver mes clients qui sont sur mes produits. N'oublions pas qu'iPhone os est un system où le fournisseur te dis ce que tu peux faire avec, alors qu'en principe on peut faire ce que l'on veut. Alors si sur l'iPhone ça peut se comprendre pour des soucis d'autonomie et de puissance sur l'iPad le voile tombe et il apparait que flash permet de contourner les volontés commerciales d'Apple. Apple défend sont modèle économique? Ok Adobe n'a qu'à faire cela de la même manière. Tout compte fait Adobe n'a pas besoin d'Apple.
avatar liaiss | 
Bien, de mon coté, je suis relativement nouveau sur mac (depuis 2009), j'utilise photoshop pour le graphisme et je développe un jeu sur iphone. Et je pense que c'est une super chose qu'a faite apple car lorsqu'on développe en utilisant les outils de génération automatique (sauf a éditer le code lorsque c'est possible), il est impossible d'optimiser quoi que ce soit car ce genre d'outils généralise un maximum de chose. Pour l'utilisateur final c'est une bonne chose car les développeurs vont devoir suivre les règles pour que le soft s'intègre au système et au matériel tout en étant optimisé. Imaginer que vous telechargez une app développée avec un outils qui ne supporte pas le multitâche ...
avatar Mabeille | 
@lppa si si les problèmes chez les autres marques ça arrivent, mais les autres marques sont moins arrogantes moins chères et pour beaucoup avec une meilleure garantie..... avec pour le même prix des machines plus performantes. Si j'achète une Lada j'attend le service que me rend une Lada, si j'achète une Mercedès je suis en droit d'attendre le service Mercedès. Si je paye le prix le plus élevé je veux la qualité la plus élevée. Ca te choque?
avatar shenmue | 
@Lppa:"Bien qu'Adobe ne puisse plus rien faire pour iPhone, je ne pense pas qu'Adobe arrêtera Photoshop, InDesign et compagnie sur Mac car bon nombre de designers, d'éditeurs, de journalistes se servent des CS sur Mac" Ils peuvent toujours essayer hein, mais comme Apple n'est jamais aussi dangereux pour les concurrents que lorsqu'il est acculé à prendre des solutions dans l'urgence et pour sauver son business, on peut aussi penser que les gars d'Adobe savent bien ça et qu'ils n'ont pas envie que, au hasard, Apple foute ses immenses ressources dans une suite concurrente à la sienne qui tienne vraiment la route. Ou que Apple les rachète. Ils relativisent parce qu'ils savent que dans l'immédiat, Flash n'est pas menacé même si ça pourrait s'écrouler assez vite.
avatar cloudy | 
Perso ça confirme le choix que j'ai fait de toujours me méfier de cette plateforme globale que Apple est en train de mettre en place. Je n'en veux pas et j'ai tout simplement fait le choix d'aller voir ailleurs. Soyons clair cet acharnement à contrer Flash en tant que plateforme n'est aucunement lié au performance du runtime de Flash. C'est un moyen de contrôle fort. Notamment pour ce qui est du contenu. Dans ce cas précis, personne ne pourra arguer sans y mettre un minimum de mauvaise foi le contraire puisque les applications crées sont transformées en application native. L'une des véritables explication se situe ailleurs. La fragmentation des plateformes mobiles se fait de plus en plus forte. En même temps il devient de plus en plus intéressant pour les développeurs de développer pour d'autre plateforme (les derniers chiffres montrent quand même une montée en puissance de Android sur ce secteur). Et là pour une certaine catégorie d'application dont l'enjeu technique est faible (je pense notamment à toutes les applications de type mag numérique), l'outil d'Adobe est très bien placé et permet d'adresser l'ensemble des plateformes d'un seul coup. Économiquement il n'y a pas photo sur les choix à faire. Cela fait perdre à Apple l'avantage précieux de l'App Store sur ce segment : être les seuls à disposer de certaines application. Qu'on ne vienne pas me parler d'utilisation de services exclusif Apple et de tout ça. Ce besoin n'existe tout simplement pas pour une grande majorité d'application. Et elle sont nombreuses (voire majoritaire). Pour ma part je m'en vais continuer à refuser obstinément d'utiliser iPhone / iTunes et autres technologies liées à cet écosystème que je continue à trouver complétement scandaleux. Dommage. Il s'agit d'un environnement technologiquement génial et ma position serait tout autre s'il était ouvert. Et je n'hésiterai pas une seconde à bazarder mon mac si la main mise de Apple se faisait aussi forte sur cette plateforme.
avatar shenmue | 
@Mabeille: Arrêtes tes trolls STP, c'est fatiguant. On sait tous que tu vomis Apple mais là ca dépasse les bornes.
avatar shenmue | 
@F.Bayrou:"Si il y a une boite qui semble bien partie pour supprimer tout produit Adobe des macs, pour le moment, c'est bien Apple !!!" NE t'y mets pas toi aussi. Il s'agit juste de Flash... Plus aucun sens de la mesure quand il s'agit d'Apple...toutes les extrapolations sont bonnes...
avatar shenmue | 
@Cloudy:"Dans ce cas précis, personne ne pourra arguer sans y mettre un minimum de mauvaise foi le contraire puisque les applications crées sont transformées en application native." Ce que tu dis n'a aucun sens. Ce n'est pas parce que tu recompiles le code en Objective-C que ça en fait un code natif. Non seulement tu es bel et bien de la mauvaise foi que tu soupçonne chez les autres mais tu y rajoutes l'ignorance. C'est sûr qu'en cumulant ce type de raisonnement on se donne toutes les bonnes raisons d'aller chez la concurrence.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je trouve que c'est une très bonne chose, cette gueguerre car Adobe fait de très bon produit, mais terriblement mal développé ! On à d'énorme problème de déploiement d'applications Adobe dans notre boîte et il y a tellement de chose stupide, comme devoir mettre certaine police dans un répertoire spécial à eux car autrement pas pris en compte etc. sans parler de Flash, qui outre le fait qu'il prend énormément de ressource, il faut aussi sans arrêt le mettre à jour et c'est fatiguant, à la fin ! On à même réussi à devoir upgrader le plugins de la 10 pour une vidéo impossible à voir avec la version 10.xxx ! Faut quand même le faire !!! On espère chaque fois que la version suivante, ces soucis seront corrigés, mais c'est toujours la déconvenue. Et maintenant que le rythme des nouvelles versions s'accelère, le pire est à craindre ! Donc merci Apple pour cette fronde anti-flash ! Je ne suis absolument pas contre Adobe, mais qu'ils fassent des produits stables et optimisés plutôt que de les sortir à la chaîne pour encaisser du fric !
avatar cloudy | 
J'ajouterai par ailleur, que XCode (génial pour développer des vraies applications) n'est absolument pas adapté à tout un pan de là où l'on pressent que l'iPad a un potentiel fort : la presse. Entre un process de développement et un process media / publication le gouffre est plus qu'abyssal. Les outils à utiliser ne sont par conséquent pas les mêmes. C'est une lapalissade triviale. Les développeurs ont mauvais goût, ne savent pas détecter le détail qui fait que ça fait fini et pas cheap. Bref les industries média ne sont pas structuré pour utiliser ce type d'outil. Elles le sont depuis des années pour ceux de Abobe. On ajoutera que même sorti du débat des plateformes mobiles les industries média ont d'autres défis majeurs qui outrepasse la mobilité à résoudre. Le multicanal est probablement celui sur lequel Flash a le plus à apporter. Le même contenus visible sur un écran d'ordinateur / périphérique mobile ou une télé. Ce besoin d'universalité prône pour une stratégie inverse de celle de Apple. HTML5 ne rempli pas à l'heure actuelle l'ensemble des besoins de nos amis créatifs, ne dispose pas d'environnement leur étant adressé, de freins comme IE. Bref j'en suis le premier désolé, en tant que développeur Web, mais à court terme c'est une stratégie que je trouve un peu trop radicale pour être suivie par les créatifs.
avatar shenmue | 
@Cloudy:[quote]L'une des véritables explication se situe ailleurs. La fragmentation des plateformes mobiles se fait de plus en plus forte. En même temps il devient de plus en plus intéressant pour les développeurs de développer pour d'autre plateforme (les derniers chiffres montrent quand même une montée en puissance de Android sur ce secteur). Et là pour une certaine catégorie d'application dont l'enjeu technique est faible (je pense notamment à toutes les applications de type mag numérique), l'outil d'Adobe est très bien placé et permet d'adresser l'ensemble des plateformes d'un seul coup. Économiquement il n'y a pas photo sur les choix à faire. Cela fait perdre à Apple l'avantage précieux de l'App Store sur ce segment : être les seuls à disposer de certaines application. Qu'on ne vienne pas me parler d'utilisation de services exclusif Apple et de tout ça. Ce besoin n'existe tout simplement pas pour une grande majorité d'application. Et elle sont nombreuses (voire majoritaire).[quote] Cette explication tient de la paranoia sans aucun fondement. Gameloft, ils codent en natif sur de nombreuses plateformes, et étrangement, la plus part de ceux qui travaillent sur plusieurs systèmes le font en natif. Cela ne fonctionnerait qu'à la marge ce que tu dis, à l'ultra marge, même si ça ferme aussi une tendance en train de se dessiner. Mais les quelques applis de l'Appstore faites en Flash à la base sont les pires, et de loin, sur l'appstore; renseigne toi un peu là dessus, car c'est vraiment une plaie et on peut tout à fait penser qu'Apple veut surtout privilégier son environnement de dev et des applis optimisées pour son device. Mais penser parano et big brother est la tendance des basheurs. Mais que sur Apple bien sûr: Google gentil, Microsoft gentil. J'ai un rire nerveux là...
avatar françois bayrou | 
@shenmue Je reconnais que j'extrapole un peu :) Plus sérieusement : On ne pourra pas leur en vouloir de bloquer les autres méthodes de création d'applis : ils ne sont pas dans une logique à la MS d'obliger les devs à acheter un soft particulier : le SDK est gratuit, et passer par un SDK tiers ne dispense pas de payer sa dîme à l'app store pour pouvoir y figurer. S'imaginer par contre que ca va garantir une homogénéité des applis, une meilleure implémentation des concepts Apple ( que ce soit au niveau du code, MVC blabla, ou interface graphique ), comme je l'ai lu ici ou là, est complètement illusoire. Un goret fera toujours du travail de goret, quelque soit l'outil. Il suffit de voir les horreurs qu'on a sur le store !
avatar Marteaub | 
Inutile de s'épancher sur des explications compliquées : Apple défend SES intérêts et veut satisfaire SES actionnaires. Adobe défend SES intérêts et veut satisfaire SES actionnaires. Google défend SES intérêts et veut satisfaire SES actionnaires. Microsoft défend SES intérêts et veut satisfaire SES actionnaires. Et comme toutes ces sociétés sont concurrentes dans certains domaines, chacun tire la couverture à soit, et si on peut égratigner au passage la concurrence, ce n'est que mieux. Ca n'est pas plus compliqué que ça
avatar cloudy | 
[quote] Cette explication tient de la paranoia sans aucun fondement. Gameloft, ils codent en natif sur de nombreuses plateformes, et étrangement, la plus part de ceux qui travaillent sur plusieurs systèmes le font en natif. Cela ne fonctionnerait qu'à la marge ce que tu dis, à l'ultra marge, même si ça ferme aussi une tendance en train de se dessiner. Mais les quelques applis de l'Appstore faites en Flash à la base sont les pires, et de loin, sur l'appstore; renseigne toit un peu là dessus, car c'est vraiment une plaie et on peut tout à fait penser qu'Apple veut surtout privilégier son environnement de dev et des applis optimisées pour son device. Mais penser parano et big brother est la tendance des basheurs. Mais que sur Apple bien sûr: Google gentil, Microsoft gentil. J'ai un rire nerveux là... [/quote] Il n'y a absolument aucune notion de gentillesse ou de méchanceté là dedans. C'est un concept complétement étranger à ce monde et qui n'a donc rien à faire dans une argumentation sérieuse. Les faits oui : - Il devient économiquement intéressant de publier en un seul coup sur au moins deux plateformes différentes (AppStore et Android Market). Cette tendance à la fragmentation va très surement augmenter (Télévisions connectées, App Store opérateur, ...) et un développement unique adressant l'ensemble va devenir de plus en plus intéressant sur le plan purement économique. - Pour Apple quand un développeur est sur le SDK officiel il n'est pas en train d'alimenter les stores concurrents. Si il passe via Flash, c'est possible. La rationalité veut qu'il pousse à utiliser le SDK officiel. Même par des méthodes que je réprouve personnellement : le contrat de licence - Un grand nombre d'appli n'ont pas besoin d'utiliser les spécificités de la plateforme. Les applis purement éditoriale ou gadget en sont un exemple parfait - Pour ce qui est de la qualité du travail de Adobe, tu me permettra d'attendre la sortie d'une CS5 finalisée pour en juger. Les versions instables ne me semblent pas être un juste étalon des choses.
avatar cloudy | 
@shenmue : Gameloft développe des jeux. J'ai tendance à considérer que c'est clairement assez typiquement hors du cadre des applications que j'ai à l'esprit. Les jeux ont toujours collé assez près des plateformes et continueront pendant longtemps à le faire. Le type d'appli dont je parle c'est vraiment les applis à composante éditoriale forte ou a caractère gadget. On peut aussi avoir des tas de bonnes idées d'applis techniquement simple mais dont le tout réside dans l'idée. Des que les applis deviennent complexe, il est évident que ce rapprocher au mieux de la plateforme cible devient important.
avatar starbus | 
Reprenez moi si je me trompe, je suis pas dev. Mais si j'ai bien compris l'histoire, il s'agit juste d'utiliser Xcode pour compiler pas pour dévelloper l'app pour etre en accord avec la nouvelle license. Pas de quoi fouetter un chat. Apple fournit SON SDK pour SA plateforme, Il me semble tout a fait normal qu'il oblige les dev à s'en servir s'il veulent publier qq chose de cohérent sur ladite plateforme. De plus si j'ai toujours bien compris, on peux développer dans un autre environnement et compiler avec XCode, je vois pas ou est la limitation.
avatar sergeherbiet | 
tres cher Marteaub, t'aurais pas découvert l'eau chaude toi par hasard?...
avatar cloudy | 
[quote] Reprenez moi si je me trompe, je suis pas dev. Mais si j'ai bien compris l'histoire, il s'agit juste d'utiliser Xcode pour compiler pas pour dévelloper l'app pour etre en accord avec la nouvelle license. Pas de quoi fouetter un chat. Apple fournit SON SDK pour SA plateforme, Il me semble tout a fait normal qu'il oblige les dev à s'en servir s'il veulent publier qq chose de cohérent sur ladite plateforme. De plus si j'ai toujours bien compris, on peux développer dans un autre environnement et compiler avec XCode, je vois pas ou est la limitation. [/quote] C'est une rupture majeure dans le monde du développement et de l'informatique en général. C'est un peu comme si tu ne pouvais lire sous IE que les pages web développées sous MS Expression et servit par un serveur IIS ou comme si tu n'avais plus le droit d'utiliser Eclipse pour produire du code Java mais que tu devez utiliser Netbeans parce que Sun (enfin Oracle) l'a décidé.
avatar NilSn | 
C'est aux Devs de s'adapter aux outils du moment (Xcode) Si ils sont pas content, Apple n'en a rien a foutre Adobe sont un peux débile dans le sens qu'il ont délibérément commencer a développer des outils pour transformer du flash en applications alors qu'ils savaient très bien que Jobs il aimait pas le flash, et que Xcode existait déjà C'était a prévoir, et pourtant ils ont voulu jouer aux petits malins Bien fait pour Adobe ça leur apprendra Ils feraient mieux de bosser sur des projects plus importants
avatar Marteaub | 
@sergeherbiet Je sais très bien que je dis des lapalissades, je voulais juste souligner le fait qu'il était inutile de se crêper le chignon à tenter d'analyser les raisons du pourquoi du comment.
avatar majipoor | 
Je profite pour relever que selon certaines sources, il y a des raisons techniques liées au multi-tâche qui expliquent cette décision. Apparemment, iPhoneOS 4 a besoin de pouvoir analyser finement le comportement des applications afin de pouvoir gérer les nouveaux services multi-tâches et ceci n'est pas possible avec des applications utilisant par exemple un runtime intégré (c'est le cas de Flash) ou du code exotique. Alors relativisons un peu en attendant d'avoir tous les éléments en main.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR