Tim Cook parle d'Apple et de ses produits

Florian Innocente |
Tim Cook, le directeur exécutif d'Apple, participait à une réunion - la Goldman Sachs Technology and Internet conference - où il a répondu à plusieurs questions autour des activités d'Apple.

Apple
Cook a réitéré les récents propos de Steve Jobs qui avait expliqué qu'il fallait considérer Apple comme une entreprise de produits mobiles (téléphone et portables), sinon la première dans ce domaine (des propos qui avaient eu le don d'agacer Nokia). Et ce en se basant sur le chiffre d'affaires du dernier trimestre fiscal d'Apple a complété Cook. Il a observé que cette transition avait démarré vers 1991 (avec les premiers PowerBook) et s'est intensifiée depuis, notamment avec la part prise par les portables dans les ventes de Mac (ndr : 7,1 millions de portables vendus en 2009 chez Apple contre 3,1 millions de Mac de bureau et Xserve), suivis par les baladeurs et téléphones.

Et de se dire confiant dans la capacité d'Apple "à réussir sur le marché des appareils mobiles" où elle gère le matériel et le logiciel. Des appareils qui, de par leurs ventes et les achats que l'on réalise avec (iPod, iPhone, etc.), contribuent amplement au chiffre d'affaires de l'entreprise.

Ami ou ennemi ?
À la question de savoir qui aujourd'hui était dans le camp des partenaires d'Apple et dans celui de ses adversaires, il a jugé la question un peu trop dichotomique. Chez Microsoft, Apple "adore" la division Mac chargée d'Office avec qui elle travaille en étroite collaboration, tandis qu'elle est en concurrence avec toutes les autres activités du groupe. Idem pour Google, partenariat sur les cartes et le moteur de recherche, mais compétition sur les OS mobiles et les smartphones. Il a cité aussi les producteurs de contenus numériques qu'Apple vend dans des volumes de l'ordre de milliards de dollars ou les opérateurs avec qui elle distribue aujourd'hui l'iPhone dans 86 pays. Mais ce sont toujours ceux qui ont un pied dans les deux camps qui suscitent le plus d'attention de la part des observateurs.

Apple TV
Le media center garde son titre de "hobby". "Nous avons été très clair à ce sujet". Un qualificatif qu'il explique par le faible marché que représente l'Apple TV comparé aux autres, "immenses", sur lesquels Apple est présente. Toutefois, il précise que sur le dernier trimestre fiscal (octobre/décembre 2009), le nombre d'unités vendues a progressé de 35% comparé à la même période de 2008 (ndr : Apple n'a jamais donné la quantité d'Apple TV vendus). Cook a ajouté qu'Apple ne sentait pas l'intérêt d'aller sur le marché de la télévision, mais qu'il s'y passait des choses et qu'il y avait tout de même matière à investir dans cet Apple TV… toujours à titre de hobby.

Le Mac
"Le Mac est un facteur clef et il le restera. Je pense que les gens continueront de vouloir des grands et magnifiques écrans, dans un tout-en-un, simple à utiliser, des machines très élégantes, et nous allons continuer à en proposer."

hero20091020


Pour appuyer son propos, Cook a déclaré que depuis 5 ans la croissance des ventes de Mac dépassait - et parfois nettement - celle des PC (20 trimestres d'affilée sur les 21 derniers). Avec 300 millions de PC vendus par an et 10 millions de Mac vendus sur l'année fiscale 2009, il estime que le potentiel de progression est encore important. Et qu'il n'y a même pas besoin que le marché global grossisse pour cela puisqu'Apple piocherait dans les clients d'en face "50% des clients dans les Apple Store viennent de Windows".

iPad
Sans surprise, il aime bien sa tablette "J'en utilise une depuis environ 6 mois, je peux vous dire que son utilisation est tout simplement incroyable, je suis très impatient qu'on commence à la vendre".

Appleipad


"Je pense qu'avec l'iPhone on n'en est qu'au tout début. 3 milliards de téléchargements sur l'App Store, plus de 140 000 applications, ce sont des chiffres incroyables. Qui aurait pensé cela ? Je vois des opportunités de partout".

"Le mot Terminé n'est pas dans notre dictionnaire. Nous sommes complètement dans l'innovation. Et nous nous rendons obsolètes nous-mêmes."

Sur le risque de voir l'iPad cannibaliser les ventes de portables, Cook se décrit comme un paranoïaque par nature, mais que cette question ne l'empêche absolument pas de dormir. Comme l'avait dit Jobs avant lui, il voit l'iPad comme un concurrent des netbook. Des portables qui auront déçu certains de leurs utilisateurs d'abord alléchés par leurs faibles prix. Et qui verraient dans la tablette un produit mieux adapté.

L'iPad sera d'abord vendu via l'Apple Store et dans les lieux de ventes où Apple a une présence marquée, comme les Apple Premium Resellers ou les store-in-store (probablement les espace Apple dans les Fnac). Des endroits où la vente est accompagnée (ndr : où le vendeur peut faire oeuvre de pédagogie sur ce nouveau produit). Plus tard les canaux de distribution seront élargis.

Mac OS X
Plutôt que de l'opposer à sa version mobile, Cook décrit Mac OS comme un système extrêmement flexible, qu'Apple utilise dans plusieurs de ses produits, "un avantage énorme". À son goût aucune autre entreprise ne peut utiliser de cette manière son OS comme fondation "On avance très vite, avec moins de monde qu'il n'en faudrait si nous étions situés géographiquement un peu plus au Nord" (ndr : sous-entendu, État de Washington, Redmond…).

Apple et l'entreprise
Cook a redonné quelques chiffres d'utilisation de l'iPhone au sein de grandes entreprises et s'est dit étonné par le nombre de responsables informatiques qui venaient rendre une petite visite à Apple. Il a aussi admis qu'Apple n'avait pas un canal de distribution pour l'entreprise ni une force de vente très développés. Mais il a tenté de remettre les choses en perspective "Je crois que les gens pensent que le marché de l'entreprise est plus important que celui du grand public. Mais c'est faux. Dans le monde PC le premier représente 10%, ce qui est pas mal, mais le grand public dépasse les 50%. Notre âme, notre coeur et notre ADN sont dans le grand public. Et puis il s'avère qu'il y a des gens qui travaillent en entreprises qui veulent utiliser nos produits".

Boutiques Apple Store
300 magasins Apple Store ouverts aujourd'hui dans le monde, 50 nouveaux sont attendus cette année. Au départ de l'aventure de ces boutiques raconte Cook, Apple pensait s'en tenir à 25 ou 50 au niveau mondial, histoire d'être en mesure de gérer cette nouvelle activité. Puis en 2008 Apple a senti qu'elle pouvait passer à la vitesse supérieure.

Processeur
Apple a déjà conçu ses propres puces pour accompagner les PowerPC a rappelé, Cook, ce n'est donc pas une chose tout à fait nouvelle. Mais pour des produits comme l'iPad "et pour d'autres prévus à l'avenir" Apple préférait avoir du sur mesure avec une puce qui réponde précisément à ses besoins plutôt qu'une solution tierce moins adaptée.



Rachats
Cook a expliqué qu'Apple avait parfois envisagé le rachat de grosses entreprises (plus importantes que celles acquises ces derniers temps), mais qu'aucune n'avait répondu aux critères stratégiques et financiers que s'était imposés Apple. "Si nous tombons sur une grosse entreprise, on ne fera pas les timides. Mais on ne le fera pas juste pour le principe. Acheter quelque chose qui permettrait d'augmenter notre chiffre d'affaires ne serait pas la raison de cette acquisition".

La gestion du succès
"Ce n'est pas ce qui nous définit (ndr : grossir à tout prix). Nous préférons nous concentrer sur une petite liste de choses à faire. Nous disons non à de bonnes idées tous les jours. Nous le faisons pour consacrer toute notre énergie aux choses que nous avons choisies."

Tags
avatar geneosis | 
mouais, en gros il n’a rien dit. C’est les fleurs, les petits oiseaux, et on est tous d’accord. En plus je ne porte pas Goldman Sachs dans mon coeur, tous les cadres supérieurs de cette banque (anciens et actuels) méritent un bon séjour en prison pour au moins 1000 ans.
avatar divoli | 
[quote]Avec 300 millions de PC vendus par an et 10 millions de Mac vendus sur l'année fiscale 2009, il estime que le potentiel de progression est encore important. Et qu'il n'y a même pas besoin que le marché global grossisse pour cela puisqu'Apple piocherait dans les clients d'en face "50% des clients dans les Apple Store viennent de Windows".[/quote] Et il va faire comment, machin là, pour exploiter ce potentiel pour que les Mac comptent véritablement sur le marché informatique (notamment dépasser les 10 % de pdm comme les principaux fabricants de PC) ? Depuis le renouveau d'Apple en 1998, la pdm mondiale d'Apple n'a jamais dépassée les 5 % (elle s'est même cassée la figure en 2002-2004 pour lentement remonter la pente, merci aux MacIntel et à Vista). Donc comment il va s'y prendre, biloute ? Il va lever un peu le pied au niveau des marges qui sont anormalement élevées (la fameuse "taxe Apple"), pour rendre les Mac plus attractifs ? Il va falloir aller les chercher, les clients, là, ils ne vont pas venir tout seul... Je parle des Mac, hein, parce que si c'est se pointer dans un Applestore pour s'acheter un iPod, un iPad, ou entamer les procédures pour obtenir un iPhone...
avatar saint_shaka | 
Je suis d' accord avec divoli. J' y crois même plus au 10%, surtout que l' iPad va empiré les choses enfin je pense. La masse des gens ne sont pas fou, ils veulent bien acheter un iPod, iPhone ou un iPad mais un iMac ou un Macbook c' est 1000 euros environ et 1000 euros c' est une barrière que bcp ne dépasseront pas.Si 10% donc prix agressifs donc moins de marges et Apple n' est pas prêt pour faire un effort niveau prix.
avatar shenmue | 
@Divoli:"notamment dépasser les 10 % de pdm comme les principaux fabricants de PC" Ils son 3 tes principaux fabricants à atteindre cette PDM je te signale, dont un (DELL) qui va de plus en plus mal. Pour le gros reste, Apple est bien dans le haut du peloton aujourd'hui. Si c'est 20% de PDM comme Acer pour presque rien en bénef et aucune capacité réelle d'innovation et d'investissement, à quoi bon ?
avatar shenmue | 
@Divoli:"Depuis le renouveau d'Apple en 1998, la pdm mondiale d'Apple n'a jamais dépassée les 5 % (elle s'est même cassée la figure en 2002-2004 pour lentement remonter la pente, merci aux MacIntel et à Vista). " Ce n'est pas en 2002-2004 qu'elle s'est cassée la gueule, la descente était constante depuis la fin des années 90. Et la remontée est tout aussi constante puisque cela fait maintenant 7 ans qu'Apple remonte la pente et pas si lentement puisque par rapport au creux de la vague Apple a doublé sa PDM dans un contexte d'explosion de la micro dans des pays pourtant très peu rémunérateurs pour Apple (peu de pouvoir d'achat). Apple est aujourd'hui à 5% en Europe, à 8% aux US, à 10% au Canada par exemple et en fait assez haut dans nombre de pays dits riches. Cela n'a rien à voir avec la situation de la fin des années 90 et surtout VALIDE, contrairement à ce que tes propos laissent entendre, la politique actuelle. Pourquoi mens tu sur ces sujets et laisse entendre qu'Apple aura du mal même à attendre les 5% comme tu dis alors qu'en France au dernier pointage c'est 5,5% par exemple (2% il y a 5 ans) ou 5,2% en Angleterre. Lorsqu'il y a de telle évolution de PDM en finalement peu de temps, il est particulièrement grossier de faire et de dire comme si rien ne bougeait (en prenant pour seul curseur la PDM mondiale qui a atteint 4% sur les deux derniers trimestres, donc les 5% ne sont franchement pas hors de portée du tout en plus) juste pour valider une théorie totalement surréaliste dans laquelle Apple ne vendrait pas plus de machines et n'augmenterait pas sensiblement sa PDM. Dans les deux cas, c'est faux.
avatar Yohmi | 
Moi je m’en caresse un peu de la part de marché d’Apple et de sa prétendue taxe (qui, ne t’en fais pas divoli, ne disparaîtra pas, tu pourras nous faire un joli caca tous les mois dessus comme d’habitude, en meuglant qu’il est anormal qu’une entreprise ait des marges confortables sur ses produits, et on dira oui pour te faire plaisir), du moment que les produits me conviennent et que la société innove. Et de ce côté-là, je suis servi. Et je ne vois pas en quoi l’iPad ferait baisser la part de marché, vu que c’est un nouveau produit. Alors, qu’il rencontre le succès ou non, c’est un raisonnement absurde puisqu’il ne peut créer que du plus.
avatar shenmue | 
"Comme l'avait dit Jobs avant lui, il voit l'iPad comme un concurrent des netbook. Des portables qui auront déçu certains de leurs utilisateurs d'abord alléchés par leurs faibles prix. Et qui verraient dans la tablette un produit mieux adapté." C'est logique. L'Ipad sera sans doute compté dans la catégorie "ordinateurs" comme nombre d'analystes US s'apprêtaient à le faire d'ailleurs. Si on ne le fait pas, il faut en effet virer tous les netbooks des stats des autres fabricants. d'autant que les autres fabricants PCs compteront bien leurs ventes de tablettes dans la catégorie micro. Si donc il s'agit de pénaliser Apple et de favoriser les autres question PDM (et vu qu'on va vers une micro très mobile, autant dire que ça pénaliserait ENCORE plus Apple qui est bien placé sur ce créneau). Donc bon, la PDM à 10%, elle n'est plus dut tout inatteignable. Ton Mac pas cher tu l'as Divoli, le problème, c'est que dès qu'Apple fait un truc moins cher, ce n'est pas un "vrai" mac pour toi (mini, Ipad). Il y en a qui considérait que les netbooks n'étaient pas de vrais Pcs (il y a bien eu des polémiques sur ce sujet) et finalement un ordi inutilisable si ce n'est qu'il est très peu cher et très petit a bien été mis dans la catégorie micro et non "gadget".
avatar shenmue | 
@Divoli:" Il va lever un peu le pied au niveau des marges qui sont anormalement élevées" Et là tu devrais rajouter "selon moi". Sinon c'est du troll.
avatar Cratès | 
Ce qui me paraît intéressant dans les propos de Tim Cook, c'est la confirmation très claire qu'Apple va continuer à développer des processeurs pour ses besoins spécifiques. L'A4 ne sera pas qu'un essai sans lendemain. Il y a là une volonté stratégique de maîtriser l'ensemble de l'écosystème informatique et de s'affranchir des dépendances extérieures. Les extraits en anglais que j'ai lus sur Appleinsider mettent beaucoup en avant le passé d'Apple dans ce domaine, comme s'il s'agissait de montrer qu'après tout Apple se contente de revenir aux sources. Une autre info d'Appleinsider révèle que, selon une enquête auprès de 3200 personnes, les intentions d'achat de l'iPad seraient supérieures aux intentions d'achat de l'iPhone peu avant sa sortie : "A new survey has found that 13 percent of respondents are likely to buy Apple's forthcoming iPad, a number greater than the 9 percent who planned to purchase an iPhone before its launch in 2007". Par contre, ceux qui achèteront l'iPad seront peut-être amenés à renoncer à un autre achat chez Apple (Mac, iPhone...). La part de marché d'Apple ne sera donc pas forcément boostée par l'iPad, mais elle ne sera pas diminuée non plus.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"un Macbook c' est 1000 euros environ et 1000 euros c' est une barrière que bcp ne dépasseront pas" 899€ descend ta limite à 500€, voyons !
avatar shenmue | 
@Cratès:"Une autre info d'Appleinsider révèle que, selon une enquête auprès de 3200 personnes, les intentions d'achat de l'iPad seraient supérieures aux intentions d'achat de l'iPhone peu avant sa sortie : "A new survey has found that 13 percent of respondents are likely to buy Apple's forthcoming iPad, a number greater than the 9 percent who planned to purchase an iPhone before its launch in 2007". Par contre, ceux qui achèteront l'iPad seront peut-être amenés à renoncer à un autre achat chez Apple (Mac, iPhone...). La part de marché d'Apple ne sera donc pas forcément boostée par l'iPad, mais elle ne sera pas diminuée non plus." On a lu la même info. Par contre, il faut savoir que c'est 25% de ceux qui veulent acheter l'Ipad qui pourraient différer ou annuler un autre achat d'Apple. Tout de suite, c'est plue éclairant car il y a de fortes chances que les 75 autres pourcents grossissent plus la PDM que 25% ne réussissent à la baisser. A mon humble avis. Je cite:"The survey also found the iPad will also have an effect on sales of other Mac products: 25 percent of respondents said they will delay planned purchases of one or more Apple products due to the iPad."
avatar shenmue | 
@Sunjohn:"descend ta limite à 500€, voyons !" Mais puisque le monsieur te dit que l'Ipad n'est pas un ordinateur qui permet de faire du traitement de texte ou du tableur, qui permet de surfer ou de lire ses mails avec un confort optimal, qui permet de regarder des vidéos, de lire des livres ou tout autre polyvalence propre à l'ordi ;) Oh wait...mais...
avatar Achylle | 
C'est clair que la PDM de fait pas tout. Si j'étais PDG d'Apple, je préférerai être à 8% de parts de marché avec leur marge actuelle, leur liberté d'innovation et stratégique, qu'à 20% avec une marge à 1 (petit) chiffre et aucune possibilité réelle d'innover en dehors du prix. Car il ne faut pas oublier le but d'une entreprise : Gagner de l'argent. Hors, si augmenter ses PDM est un moyen de faire de l'argent et d'augmenter son CA, ce n'est pas le seul, regardez Dell, qui avec une PDM largement supérieure, gagne au final beaucoup moins d'argent qu'Apple. Ce qui est important dans le business, c'est la marge... pas le CA ;-) Bref, tout ça pour dire qu'Apple à raison de garder son indépendance et de ne pas courir après le PDM à tout prix. Le soucis, c'est pour notre facture, mais bon, ça reste raisonnable je trouve quand on regarde le prix des imac ou des premiers MBP et ce qu'ils proposent (batterie longue durée, design, perfs générales, OS). Sinon, pour en revenir à l'article, je suis déçu de lire que le secteur des entreprises ne les intéresse pas... C'est dommage, cela donnerai une meilleure image "pro" aux machines apple et apporterai peut-être un peu plus de dev sur la plateforme. Un équivalent appstore, mais pour MacOs serait monstrueux je trouve en apport de logiciels, de jeux, etc... et les dév ne seraient plus limités par la puissance de l'iphone (ou même ipad).
avatar lolodigital | 
geneosis +1000 Goldman prout et JP Morgprout sont à elle seules responsables de la faillite de quelques centaines d'états dans le monde. L'Histoire les jugera bientôt de crime contre l'humanité. Que Apple fricote avec ces assassins me déçois beaucoup ...
avatar codeX | 
[quote]L'Histoire les jugera bientôt de crime contre l'humanité[/quote] J'adore les réactions de vierge effarouchée alors que l'on participe tous les jours, directement ou indirectement, à l'engraissement des banques. Bougez vous le cul pour faire changer les choses et vous pourrez revenir donner des leçons.
avatar enka | 
C'est sur que l message pour les pros est bien négatif dans ses propos. Juste après le licenciement d'une partie de l'équipe Final Cut, ça rassure... Vivement qu'Apple nous envoie des signes positifs à ce sujet!
avatar Florian Innocente | 
Test MacG Mobile 1.2 AS1
avatar JayTouCon | 
comme le dit geneosis, il ne dit rien dans son interview, ca mouline dans le vide. 2 pages pour rien concernant l'ipad il y a quelque choses qui montre ce que pourrait être une bonne tablette. http://www.journaldugeek.com/2010/02/23/le-futur-du-magazine-electronique/#more-75007
avatar oomu | 
la part de marché je m'en "quasi" fous. apple est en excellente santé, le mac a pléthore de logiciels et c'est pérenne (je sais que mon mac aura des logiciels pour de très nombreuses années quoi qu'il arrive aujourd'hui). Le reste c'est avoir une mentalité de supporter d'équipe de sport... "youhou mon équipe est la plus forteuh !" "-oui et ?" 15% est en gros le chiffre qui aurait forcé les éditeurs de jeux à tenir compte d'avantage du mac. Mais je n'ai pas acheté un mac pour le jeu. du coup, la situation actuelle me convient déjà. - je n'ai pas envie de détruire les banques ni de les dégraisser. - "Que Apple fricote avec ces assassins me déçois beaucoup ..." à chaque fois c'est pareil, vous imaginiez que Apple c'était les GI Joe de votre enfance ? Cette entreprise fera ce qu'elle doit faire si l'Etat américain leur ordonne de faire ce qu'elle doit faire. Sinon, c'est une entreprise retors et agressive. - dans le fond, je n'ai aucunement envie de révolutionner le monde.
avatar oomu | 
concernant le petit film de sf avec image de synthèse : http://www.journaldugeek.com/2010/02/23/le-futur-du-magazine-electronique/ ce n'est pas très différent de la démo de Wired en adobe AIR qui sera proposé pour ipad et autres appareils. http://www.wired.com/epicenter/2010/02/the-wired-ipad-app-a-video-demonstration/ à part que l'un est de la magie de synthèse (donc très "fluide" ) l'autre est un véritable logiciel sur du vrai matériel.
avatar davitron | 
Je serais intéressé que l'on estime, juste pour voir, la PDM en vente d'unité puis en CA des MAC *plus* les ventes d'iPhone et d'iPod Touch, et bientôt de l'iPad. On voit bien en effet que l'informatique personnelle est en pleine mutation. Apple est leader dans les nouvelles formes de cette informatique mobile. Quand SJ et Tim Cook frime en affirmant qu'ils sont premiers dans le mobile, ils déforment un peu la définition actuelle, c'est sûr. Mais je suis sûr qu'entre eux, ils se sont réellement fait cette réflexion: "L'informatique d'antant va bouger. On est en train de dessiner la nouvelle informatique, mobile. On y est pas encore. Mais on est en train de poser les bases de ce qui va faire de nous les leaders dans peu de temps". iPhone, iPad, iPod sont autant de mini ordinateurs, de plus en plus puissants et à marge élevée, qui remplace dans un nombre croissant de cas d'utilisation ce qu'on était jusque là obligé de faire sur un ordi+ecran+clavier+souris+chaise+bureau. Et si on ajoute le vrai décollage du Cloud, on pourra passer de l'un à l'autre avec une facilité que l'on commence tout juste à pressentir depuis l'iPhone. Je suis impatient de voir cela arriver.
avatar E-Play | 
[quote=divoli]Il va lever un peu le pied au niveau des marges qui sont anormalement élevées (la fameuse "taxe Apple")[/quote] Le mec il s'est inventé un mot qu'il est le seul à utiliser, et quand il l'utilise il met "fameuse" devant... C'est vraiment consternant...
avatar Un Vrai Type | 
@ Achylle : Si je mets de côté l'idée fausse qu'une entreprise existe pour faire de l'argent (ce n'est pas un but, mais un moyen, le but étant de répondre à une demande, sinon toutes entreprises seraient un fond d'investissement ...) moi je trouve étrange la marge faible de Dell alors qu'ils font de la vente directe. Dans la vente la marge brute* est souvent de 50% (et 200% sur certains domaines). *Sur la marge brute, il faut encore retirer un tas de truc (dont la R&D des futur produits)...
avatar dambo | 
@E-play Il faut se sortir les doigts du c** et regardez la réalité en face :-) A composant identique, Apple est 30% plus chère (minimum) que ses concurrents ! Alors est ce que l'unibody, le trackpad et ... c'est tout valent 500 ou 600 euros voir parfois plus (MBP 17") ?? Je ne dis pas que ces technologies ne justifient pas l'achat, mais que l'on doit les payer au prix fort ! Si Mac OS X était dispo ailleurs, Apple vendrait bien moins de machines ! Les Mac Users sont pieds et points liés ! C'est ça la fameuse "taxe Apple". Perso je suis Mac User : Mac, iPhone, iPod. Je renouvellerai prochainement mon Mac pour un MBP et je suis conscient de devoir passer à la caisse, payer des composants absolument identiques beaucoup plus chères ... et je n'ai pas le choix ! Alors je paie :-) (mais le jour où je peux faire autrement ...)
avatar Florian Innocente | 
@ divoli : "Et il va faire comment, machin là, pour exploiter ce potentiel pour que les Mac comptent véritablement sur le marché informatique" Heureusement que les ventes de Mac ont été multipliés par 3 depuis le retour de Jobs (prenons ce curseur) sinon quelle soufflante tu leur passerai, déjà que là... :-) En fait tu voudrais qu'Apple fasse les volumes de Dell sans sacrifier son originalité. C'est possible ?
avatar Un Vrai Type | 
@ divoli : Tes conseils sont aussi valables pour Microsoft qui a une marge brute plus importante que ta taxe Apple totalement virtuelle et dénuée de sens économique (mais tu n'as jamais fait d'économie, me trompe-je ?)
avatar macsoke | 
[quote]Nous préférons nous concentrer sur une petite liste de choses à faire. Nous disons non à de bonnes idées tous les jours. Nous le faisons pour consacrer toute notre énergie aux choses que nous avons choisies."[quote=*] C'est là tout le bon sens de la stratégie d'Apple. Faire peu mais le faire bien !
avatar YARK | 
@Geneosis+lolodigital : 100000 Savoir aussi que Barak est entouré d'anciens de la Goldman Sachs. Qui file des prêts véreux à la Grèce. Avec des bô p'tits intérêts. Pour nourrir des fonds de pensions. Dont les comptes sont dans des paradis fiscaux. En attendant de s'attaquer aux autres PIGS afin de dévaluer l'euro et refaire monter le dollar !!! Alors les comptes rendus d'Apple dans ce panier de crabes mafieux, ça fait doucement rigoler ! Autant demander à Apple de vendre des armes et de la came pour gonfler encore plus leurs chiffres...
avatar DrFatalis | 
"il fallait considérer Apple comme une entreprise de produits mobiles (téléphone et portables)" Soyons clair: Tim Cook vient de nous annoncer la fin du Mac en tant qu'activité principale d'apple inc. Je serais amateur d'imac (c'est le cas) et surtout de macpro, je m'inquiéterai. Parce que, clairement, vu ce qui est dit sur le marché de l'entreprise et sur les macs, je vois bien, cette fois, la fin du monde des mac pro en 2012... ;-) Lorsqu'un dirigeant se sent obligé de déclarer:"Le Mac est un facteur clef et il le restera", c'est bien que l'ombre d'un doute pourrait nous effleurer. La suite le confirme: "Je pense (donc je ne suis pas sur....) que les gens continueront de vouloir des grands et magnifiques écrans (les + important, c'est l'écran, si vous vouliez le retour du mat, bernique, hein), dans un tout-en-un (l'imac), simple à utiliser (OSX rules!), des machines très élégantes, et nous allons continuer à en proposer. Nous allons continuer à en proposer. Bien. Mais RIEN là dessus sur le mac pro...
avatar rizoto | 
@DrFatalis : C'est la tendance des marches. Tout le monde veut de la mobilite. Le marche PC des desktops se casse la gueule (hors joueur et certains pro)
avatar saint_shaka | 
@sunjohn: 899 euros pour le MacBook c' est de l' entrée de gamme (une config moyenne). Je ne vois pas ce que tu essaies de dire mais je constate que l' iMac est à 1099 euros entrée de gamme (configuration pas terrible pour le prix) et c' est bien trop élevé comme prix pour la masse des gens ensuite mise à part le macbook, les MBP sont bien au dessus des 1000 euros. Quant je parle de prix agressif, je parle de 700 euros pour le MB, 800 euros pour l' iMac d' entrée de gamme, 850 euros pour le MBP d' entrée de gamme enfin les prix du refurb lol.
avatar debione | 
@DrFatalis Quand tu vois les capacité de calcul de l'imac i7, en effet, le mac pro, excepté en solution de montage vidéo, n'est plus intéressant d'un point de vue de la puissance... On arrive à de telle puissance de calcul, que gentiment, ce ne sera plus aussi important... (et est-ce que cela vaut la peine pour apple de sortir des macpro pour une marge d'utilisateur qui se restreindra? L'imac devenant largement suffisant pour beaucoup de pro en graphisme?) Et il faut faire attention quand on prend un discours et qu'on le decortique phrase à phrase, on peut lui faire dire n'importe quoi, un peu comme les intégristes avec les livres religieux... Parce que si on prend son discours dans son sens général c'est: On arrive gentiment dans le tout mobile, nous allons nous consacrer à cette nouvelle voie, mais nou n'abandonneront pas pour autant le Mac....
avatar debione | 
@saint_shaka Ce n'est de looin pas sur qu'apple vendrait beaucoup plus de mac meme avec les prix que tu indiques... J'ai une certaine expérience dans la vente et ce que cela m'a appris c'est que si certain prix sont "trop bas" ben tu vends moins qu'avec un rpix luxe (pour exactement le meme matériel) Le but pour Apple n'est pas de vendre un maximum de matos, mais d'assurer une pérénité à l'entreprise.... c'est très très différent, il faut avoir ete dans le role inverse pour comprendre ce genre de chose... si on reste uniquement dans le role de l'acheteur, c'est le genre de truc que l'on ne peut pas comprendre (un peu comme ceux qui nous bassinent avec leurs taxes apple....)
avatar divoli | 
[quote]Heureusement que les ventes de Mac ont été multipliés par 3 depuis le retour de Jobs (prenons ce curseur) sinon quelle soufflante tu leur passerai, déjà que là... :-)[/quote] EVIDEMMENT que les ventes de Mac sont plus importantes qu'à la fin des années 1990, le volume global de vente d'ordinateurs ayant lui-même augmenté au fil des années. Mais la pdm du Mac, elle, est proche de celle de l'époque du retour de Jobs. Evolution de la pdm mondiale: 1998: 3,21 % 1999: 3,29 % 2000: 2,86 % 2001: 2,49 % 2002: 2,34 % 2003: 1,83 % 2004: 1,85 % 2005: 2,24 % 2006: 2,42 % 2007: 2,95 % 2008: 3,70 % 2009: 4,00 % Plus la pdm sera importante et plus les éditeurs s'intéresseront à Mac OS X, et donc aux MacUsers eux-même en les prenant un peu plus au sérieux. MacUsers qui pour une majorité d'entre eux en sont encore à devoir utiliser Windows par manque de logiciels compatibles (et heureusement que MS fournit la suite Office pour Mac, sinon je n'oserais pas imaginer le massacre). 4 % de pdm, c'est très insuffisant. Mais bon, puisque certains s'en foutent... Si c'est ce que veut Cook, ramener plus de monde sur Mac OS X et se rapprocher des 10 % de pdm, alors très bien, je ne peux que l'encourager. Mais il va falloir qu'il m'explique comment il va faire, le garçon. Je pense surtout qu'il a un discours totalement hypocrite. Il dit Mac, mais en fait il pense iPod / iPhone / iPad (avec les stores associés), qui correspondent à un marché qui constitue désormais plus de la moitié du CA d'Apple, et ça va crescendo.
avatar divoli | 
[quote]Car il ne faut pas oublier le but d'une entreprise : Gagner de l'argent.[/quote] Oh ! C'est pas vrai ! Et la pluie ça mouille, le feu ça brûle... Et c'est quoi, le but du consommateur ? Perdre de l'argent ? Vous vous souvenez quand même que vous des consommateurs, au moins, pas de simples et grasses CB sur pattes ? Vous avez quand même le droit de réfléchir et de vous montrer critiques par rapport aux multinationales et aux produits qu'elles proposent, que ce soit un ordinateur, une voiture ou un sachet de soupe...
avatar divoli | 
[quote]Et là tu devrais rajouter "selon moi". Sinon c'est du troll. [/quote] J'ai mis un point d'interrogation à la fin de ma phrase, gros malin. Et je ne fais que donner mon avis. [quote]Ton Mac pas cher tu l'as Divoli, le problème, c'est que dès qu'Apple fait un truc moins cher, ce n'est pas un "vrai" mac pour toi (mini, Ipad).[/quote] Sottise. Un iPad est loin, très très loin, en mesure de pouvoir remplacer un Mac, c'est un terminal avec une plateforme totalement fermée, à l'image de l'iPhone, qu'il va falloir bricoler pour la rendre un peu plus souple (jailbreak), en allant chercher des applications en dehors du store officiel. Si c'est la vision de l'informatique de Jobs, c'est plutôt inquiétant pour les consommateurs que nous sommes. Et à contrario de l'iPad, les netbook sont des ordinateurs, on y retrouve des caractéristiques communes (OS, connectique, éléments hardware, plateforme non fermée, etc..), même si effectivement leur manque de puissance les excluent d'un certain nombre de tâches. Et ce n'est pas un "Mac pas cher" que je voudrais (et l'iPad n'est PAS un Mac), mais des Mac dont les tarifs sont plus en adéquation avec le matériel proposé. En avoir un peu plus pour son argent et non pas avoir l'impression de subventionner une multinationale. Qu'Apple vende son MBP 15" haut de gamme 2000 euros, soit, mais qu'elle propose en retour une connectique digne de ce nom, une partie graphique plus puissante et qui ne date pas de JC, l'option écran mat gratuite (oser faire payer cela à un client qui paye déjà 2000 euros, faut pas déconner), un DD plus gros, voire SSD, et une garantie d'au moins deux ans (ce qui me semble la moindre des choses). Et qu'Apple renouvelle ses MBP plus souvent; faire perdurer un ordi 9 mois avec un prix échangé, comme c'est le cas actuellement, ça craint énormément. Entre faire des marges de misère et faire des marges parmi les plus élevées des fabricants d'ordinateurs, comme se le permet Apple, il y a quand même une grosse différence. Oui, la "taxe Apple" existe, et malgré l'effet de loupe que peuvent donner les sites Mac, les MacUsers resteront les deux tondus trois pelés du monde informatique, MS et son Windows peuvent dormir tranquille.
avatar Le Gognol | 
Le terme de "taxe Apple" a été inventé il me semble par Microsoft lors de sa campagne de pub "anti-Apple-achetez-moins-cher-chez-nous", pour se venger du terme "taxe Microsoft" plus ancien concernant leur monopole sur les OS. Bref, aucun mérite à le reprendre. Je serais quand même curieux de connaître la part de marché du Mac si on exclut le marché des PCs de bureau dans les entreprises. Elle doit être dans ce cas beaucoup plus importante, vu le nombre de particuliers que je connais qui ont basculé sur Mac ces dernières années, vu l'omniprésence de ces machines chez les professions artistiques (musiciens, DJs, réalisateurs, monteurs, etc.). 5 % ça veut dire 5 machines sur 100... pour ma part, sur 100 ordinateurs que je croise, je ne vois pas 5 Macs, mais au moins 3 ou 4 fois plus !
avatar divoli | 
[quote]Le but pour Apple n'est pas de vendre un maximum de matos, mais d'assurer une pérénité à l'entreprise.... c'est très très différent, il faut avoir ete dans le role inverse pour comprendre ce genre de chose... si on reste uniquement dans le role de l'acheteur, c'est le genre de truc que l'on ne peut pas comprendre (un peu comme ceux qui nous bassinent avec leurs taxes apple....) [/quote] Si, c'est parfaitement compréhensible, Apple cible sa clientèle, en se positionnant sur du "haut de gamme" (qui n'a de "haut de gamme" que la ligne tarifaire, la plupart des gens ne sont pas dupes) de facto l'immense majorité des gens n'achètent pas de Mac et ce sont les PC sous Windows qui prédominent. Si on se place du coté du vendeur, c'est à dire d'Apple, ce modèle économique lui rapportant un max de pognon avec de petits volumes et de petites pdm, Apple n'a aucune raison de le changer. Ce pourquoi, concernant les Mac, le discours de Cook est totalement hypocrite.
avatar shimrode | 
Je réagis au post d'oomu qui déclare qu'il se contre fou des pdm. Personnelement, je souhaite que cette fameuse pdm baisse et drastiquement et ce pour plusieurs raisons : 1 - L'innovation technologique comme moyen de survie a pousser Apple à sortir des produits canon que cela soit au niveau logiciel ou au niveau hardware. 2 - La fiabilité des produits (hardware & soft la encore) me semble en berne. Cela n'est pas honteux, cela reste très au dessus des standards du marché mais cela reste un tendance inquiétante. 3 - Un peu redondant avec le premier point mais les dernières version de Mac Os X sont décevantes. Ok Snow Leopard a apporté un certain nombre de briques technologique attreyantes sur le papier mais quel quel est le retour pour les utilisateurs? La force d'Apple a toujours été de ce centrer sur l'experience utilisateur pour vendre ces produits sauf pour SL.... 3 ans pour une nouvelle version de Mac Os X c'est long. Pour conclure sur l'Ipad et son positionnement dans les sacros saintes stats, à la lumiere de ce qui a été présenté jusqu'à maintenant je doute que cela soit un appareil réellement indépendant, il s'gait plus d'une extension d'un poste fixe. Des lors peut on le faire rentrer dans la case "ordinateurs". Shim.
avatar divoli | 
@ Le Gognol; La "taxe Apple" désigne également la dérive financière initiée par Apple ces dernières années, qui n'a fait qu'augmenter ses marges, et on est nombreux à ne pas avoir attendu que le PDG de MS sorte cette expression pour s'en apercevoir. J'aurais préféré que l'expression vienne des MacUsers eux-même. Il n'y a aucun mérite à faire la politique de l'autruche.
avatar saint_shaka | 
@divoli: vu l' évolution de la pdm on y arrivera aux 10% si tout va bien mais en 2060 puisqu' Apple ne changera en rien sa stratégie. Tim Cook parle de 10% mais il n' y croit pas une seul seconde pour aujourd' hui mais pour un futur à très long terme. @debione: bah il y a toujours des gogos pour payer le prix fort donc voilà mais cela étant une baisse de 100 euros ou de 200 euros ferait quand même plaisir aux fidèles de la marque (qui engraissent la pomme) comme nous même si cela n' entrainerait pas une hausse de la pdm surtout que les mac ne sont pas plus fiable que les PC Windows. Ce qui manque à Apple se sont les offres genre "on vous offre un Apple care pour l' achat d' un mac", "Moins 100 euros par tranche de 500 euros" etc... on a juste le black friday et l' offre de rentrée "un iPod gratuit" sous la dent c' est bien maigre... Le refurb c' est pas du tout intéressant pour moi, soit une machine à problème réparée soit une machine qui a tournée en expo...
avatar Le Gognol | 
divoli : la marge élevée sur les Macs, c'est pas une dérive, c'est une constante... S'il y a eu des produits à faible marge chez Apple, ce sont des exceptions (et je ne les connais pas). Sur ta vision de l'iPad à mon avis tu te trompes, bien que les Netbooks soient plus proches des ordinateurs classiques, ils ont un potentiel d'utilisation moins élevé que l'iPad, qui arrive dès le départ avec une suite bureautique très évoluée, un catalogue de jeux très important (dont certains techniquement très avancés grâce à la puissance de la machine), des possibilités d'applications créatives évidente que ce soit pour l'image, la vidéo ou la musique (voir ce qui se passe sur l'iPhone / Touch), etc. En fait, à part ce qui est inhérent au manque de connectique et de périphériques (qui sera plus ou moins compensé par des adaptateurs), je ne vois pas ce qu'on ne pourra pas faire avec qu'un Netbook puisse faire...
avatar debione | 
@saint_shaka Ah ben je serais le premier heureux de payer mon mac moins cher, hein ;) Mais cela ferait perdre de l'argent à apple, car elle ne compenserait pas la perte de marge par l'obtention de nouveau client... Bien que j'ai payé mon ibook se466 3300 francs suisse en 1999, actuellement pour le même prix j'aurais le macbookpro 17" avec le gros proc... Donc apple à largement mais alors très largement baissé ses prix... Tout comme le monde pc bien entendu... Mais force est de constater que ce n'est pas en cassant les prix que l'on vend plus et qu'au final on récupère plus d'argent, et ce n'est pas une question de gogos qui aiment payer le prix fort, en exemple j'achète le maximum de ce que je peux (dans la mesure de mes moyens) dans les commerces de proximités, et pourtant j'ai de grosses enseigne pas loin qui vendent 30% meilleurs marché, mais c'est une question de philosophie... Le prix n'est pas tout, il y a certain magasin en suisse que je ne fréquente plus juste parce que je sais que leurs salarié sont traité comme de la merde (salaire avantage sociaux etc etc)... Bref il n'y a pas que la vision que l'on entends trop souvent: Je veux acheter le moins cher possible.... Les gens qui pensent comme ça c'est eux les gogos (ils voyent pas plus loin que le bout de leurs nez... Pour reprendre Apple, le meilleur moyen d'augmenter sa part de marché c'est d'offrir du service, c'est les trucs genre l'iphone, le cloud etc etc En parlant de part de marché, vu que apple est complètement absent de certain secteur (l'entrée de gamme), j'aimerais bien connaître par exemple la part de marché d'apple sur les ordinateurs portable de plus de 900 euros... Je suis sur que l'on serait épaté des chiffres, qui correspondrait vraiment au secteur d'activité d'apple...
avatar divoli | 
[quote]la marge élevée sur les Macs, c'est pas une dérive, c'est une constante...[/quote] Apple n'a cessé d'augmenter ses marges depuis le début des années 2000, c'est devenu encore plus criant depuis quelques années. Elle a les marges parmi les plus importantes des marques d'ordinateurs (sinon les marges les plus importantes). [quote]Sur ta vision de l'iPad à mon avis tu te trompes[/quote] A court terme, tel que l'iPad se présente, je ne vois pas ce que l'on peut attendre de plus qu'un gros iPod Touch, il ne pourra jamais être aussi polyvalent qu'un Mac. A plus long terme, il faudra voir comment Apple va le faire évoluer. Mais s'il fonctionne sur une plateforme complètement fermée, ou Apple contrôle tout de A à Z et décide de ce que l'on peut installer ou consulter, non merci, ce sera sans moi, je ne veux pas de cette informatique là, en tout cas pas si elle se veut la remplaçante du Mac et de Mac OS X.
avatar E-Play | 
Comparer un pc et un mac, et ne pas comprendre d'ou vient la différence de prix, c'est vraiment faire preuve d'une mauvaise fois hors du commun... En venir à comparer les composants ne sert à rien, ce qui compte ce n'est pas le modèle de la carte graphique ou le nombre de ports USB, c'est d'avoir une machine complète et agréable à utiliser, qui soit performante et qui le reste sans qu'on ai rien à faire ( defragmentation, nettoyage du disque dur et autres horreurs du monde pc... ), et la dessus, le mac avec son design, son os et ses logiciels est vraiment au dessus du pc, et ça, ça se paye ;-) Croire que les gens sont assez abrutis pour payer un MAC 30% plus cher qu'un PC sans gagner quoi que ce soit au change, c'est vraiment prendre les consommateurs pour des cons, le jour ou les mac seront inaccessibles, on ne les achètera plus, point barre ! D'ailleurs je vais de ce pas commander mon nouvel imac :D
avatar divoli | 
[quote]Bref il n'y a pas que la vision que l'on entends trop souvent: Je veux acheter le moins cher possible.... Les gens qui pensent comme ça c'est eux les gogos (ils voyent pas plus loin que le bout de leurs nez...[/quote] Les gens qui pensent que des produits aux prix élevés sont forcément synonyme de produits de qualité sont tout autant des gogos, qui ne voient pas plus loin que leur bout de leur nez. Ils se font tout autant avoir que des fabricants qui leur vendent de la camelotte pas chère. Ils s'en rendent simplement moins compte, fort du fait qu'ils ont payé cher. C'est une simple question d'adéquation entre le prix et le matos proposé. On se fait beaucoup plus avoir en payant un MBP à 2000 euros, tel qu'il se présente, qu'avec un netbook à 400 euros (et encore plus si, au bout de la minable durée de garantie d'une année, on a autant de risque de panne qu'avec un netbook à 400 euros). Ceux qui ne savent pas analyser un produit, et qui ne se basent que sur le prix (qu'il soit bas ou élevé), ce sont eux les véritables gogos. Je préfèrerais qu'Apple garde le prix de son MBP, mais qu'elle l'enrichisse en qualité et en équipement (quitte à rogner un peu sur ses marges incroyablement élevées, je ne suis pas actionnaire mais consommateur), afin qu'il mérite sa dénomination "Pro", plutôt qu'elle continue de le vendre en l'état. Avoir massacré les MBP à ce point là, et oser encore leur donner la dénomination "Pro" (et pire, l'avoir donnée à des MB revisités), si ce n'est pas prendre les gens pour des gogos, je ne sais pas comment ça s'appelle. Les MacUsers sont souvent dans le déni, c'est difficile de reconnaitre que l'on se fait un peu avoir, et certaines réactions sont encore là pour le prouver.
avatar shenmue | 
@Divoli:" On se fait beaucoup plus avoir en payant un MBP à 2000 euros, tel qu'il se présente, qu'avec un netbook à 400 euros (et encore plus si, au bout de la minable durée de garantie d'une année, on a autant de risque de panne qu'avec un netbook à 400 euros)." Selon toi. toujours.
avatar shenmue | 
@Divoli:"Les MacUsers sont souvent dans le déni" Toi tu es dans le troll et le bashing systématique. ça fait une moyenne au final.
avatar shenmue | 
@Divoli:"Evolution de la pdm mondiale: 1998: 3,21 % 1999: 3,29 % 2000: 2,86 % 2001: 2,49 % 2002: 2,34 % 2003: 1,83 % 2004: 1,85 % 2005: 2,24 % 2006: 2,42 % 2007: 2,95 % 2008: 3,70 % 2009: 4,00 %" Merci de mettre toi même les chiffres qui montrent que tu délirais bien quand tu déclamais que la chute des ventes s'établissait DANS la période de retour de Steve Jobs alors qu'elle a bien été enclenchée avant. Et si tu veux retrouver Apple à 4% il faut revenir avant 1997, ce qui commence à faire un bail. Donc Apple renoue bien avec les PDMs qui étaient considérées à l'époque comme significative d'une période dorée (Apple n'a JAMAIS été à 5% de PDM en France avec ses macs par exemple alors que c'ets le cas aujourd'hui.) Merci de donner toi même le bâton pour te faire battre.
avatar shenmue | 
@Divoli;"Sottise. Un iPad est loin, très très loin, en mesure de pouvoir remplacer un Mac" C'est l'utilisation réelle qui en décidera auprès du grand public, pas les bullshits que tu nous sors sur le sujet pour juste bouffer du Apple au petit dej. @Divoli:"A court terme, tel que l'iPad se présente, je ne vois pas ce que l'on peut attendre de plus qu'un gros iPod Touch, il ne pourra jamais être aussi polyvalent qu'un Mac" Dans les faits un netbook n'est pas aussi polyvalent qu'un PC.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR