Flash : de meilleures performances espérées sur Mac

Florian Innocente |
Flash devrait faire des progrès dans ses performances sur Mac et vis-à-vis de Windows, c'est ce qu'il ressort d'un commentaire publié par Kevin Lynch, le directeur technique d'Adobe, en réponse à des réactions sur son dernier billet (voir l'article Quand Adobe et Apple se disputent le web).

Lynch commence par donner quelques gages de compatibilité avec la Pomme : il travaille au quotidien sur un MacBook Pro, il a tâté du Mac et du développement sur cette plateforme depuis 1984, il a utilisé à peu près tous les navigateurs sur Mac OS, et actuellement il est sur Chrome Mac. Et pour appuyer encore le fait que le Mac n'est pas boudé par Adobe, il rappelle que Flash 10 est compatible avec les machines PowerPC et Mac OS X 10.4 "des configurations plus anciennes je crois que celles supportées par Apple".

Suivent des considérations sur les plantages de Flash souvent évoqués, et encore récemment par Steve Jobs. Lynch affirme que la version actuelle de Flash ne contient aucun bug "connu", qui serait capable de provoquer de tels plantages et sur une telle échelle. Il poursuit en insistant sur la collaboration qui a lieu entre ses équipes et celles des principaux développeurs de navigateurs, et sur les procédures de tests internes à Adobe basées sur 100 000 scénarios et un échantillon d'un million de fichiers .swf.

En revanche sur la question de ces plantages il n'aborde que le cas de Chrome, où effectivement des problèmes demeurent, mais en rappelant aussi que le navigateur de Google est toujours en bêta. Rien n'est dit sur les plantages constatés parfois avec Safari.

Lynch s'attarde ensuite sur la question des performances sur Mac et en comparaison de celles sur Windows. Il concède volontiers que Flash pour Windows, historiquement, est plus véloce, tandis que le code est largement identique sur les deux plateformes. Adobe et Apple ont travaillé conjointement pour réduire cet écart et apporter des optimisations à la version pour Mac OS X. Résultat, les rendus vectoriels par exemple seraient quasiment identiques en terme d'usage processeur sur les deux plateformes.

Pour Flash 10.1, aujourd'hui en bêta, Adobe va s'appuyer sur CoreAnimation dans Mac OS X afin de réduire encore la pression sur le processeur, au point peut-être, estime Lynch, de voir la version Mac aller plus vite que la Windows pour les rendus graphiques. Pas un mot en revanche sur une version 64 bits de Flash 10.1 qui actuellement est proposée pour la version Linux. On en reste à l'annonce d'une adaptation qui viendrait dans un second temps, une fois la 10.1 finalisée (voir l'article Flash 10.1 : Adobe joue sur tous les terrains).

Autre sujet d'une attention toute particulière chez Adobe, la vidéo. Lynch donne l'exemple de la lecture d'un fichier 480p sur un Mac mini 1.8 GHz avec Safari qui utilisera 34% des ressources processeur contre 16% sur Windows utilisé avec Boot Camp sur la même machine. La prochaine version 10.1 de Flash diviserait quasiment par deux cette consommation CPU sur Mac (voir aussi l'article Flash 10.1 tire moins sur le CPU).

Lynch promet également la publication prochaine de mesure de performances entre systèmes d'exploitation et de leurs différents navigateurs. Il donne l'exemple de Flash sur Windows qui, dans Internet Explorer 8, tourne en moyenne 20% plus vite que dans Firefox et, sur Mac, de Safari qui domine ses concurrents sur la même tâche.
avatar E-Play | 
Article intéressant mais je ne comprends pas la dernière phrase "Il donne l'exemple de Flash sur Windows qui tourne en moyenne 20% plus vite que dans Firefox et, sur Mac, de Safari qui domine ses concurrents sur la même tâche."
avatar E-Play | 
Il donne l'exemple de Flash sur Windows qui tourne en moyenne 20% plus vite que dans Firefox et, sur Mac, de Safari qui domine ses concurrents sur la même tâche. Je ne comprends pas cette phrase..... ???
avatar freux | 
effectivement flash + safari sur mon mbp plante allègrement
avatar studdywax | 
Je deteste les grandes entreprises qui "essayent" de rattraper le retard sur mac par rapport a leur version cousine Windows ou Linux avec par exemple : Adobe donc (Flash bien sûr mais n'oublions pas Photoshop qui commence a se faire distancer niveau perf par la version Windows), mais aussi Google (le version Chrome sur mac est une plaisanterie par rapport a sa cousine que j'ai testé sur Windows), Microsoft (a quand une version d'Office réellement performante sur notre plate-forme, c'est pas demain la veille) et puis parlons-en : tous les éditeurs vidéoludique qui font semblant de palier leur retard en sortant des jeux 1 ans après, et dont tout le monde se fiche.. (le dernier Star Wars sorti sur PC/console m'a bien fait rire quand il est arrivé sur mac...) Faut arrêtez de combler du retard... faudrait plus faire un bond en avant.... mais bon je suis utopiste...
avatar BloodyMonkey | 
Perso, Flash est la seule raison qui fait planter Safari sous Mac. Et je ne parle pas des ventilos qui font un bruit du tonnerre quand je lis une vidéo YouTube (ou equivalent), ce qui n'arrive pas avec le HTML5.
avatar Titov | 
Ben, je ne croyais pas trop à ce que disait Saint Jobs concernant les plantages de Safari avec Flash... Mais ce matin, Safari a planté deux fois consécutives sur la même page et en lisant cette fois-ci le rapport avant de l'envoyer je me suis aperçu que le plantage était dû au plug-in Flash. (PM G5 Dual 1,8 et Léopard)
avatar christian | 
Flash et la fameuse roue multicolore...
avatar aigledor | 
Les responsables d'Adobe donnent souvent l'exemple d'autres plateformes mobiles pour contrer les arguments d'Apple sur les performances. Voici un post d'un responsable Mozilla à propos de la RC3 de Maemo (Firefox version mobile) : "We’ve decided to disable plugin (not to be confused with add-ons, which are supported) support for this release. The Adobe Flash plugin used on many sites degraded the performance of the browser to the point where it didn’t meet our standards." http://blog.pavlov.net/2010/01/27/firefox-for-maemo-rc3/
avatar Frodon | 
Ca serait pas mal que Core Animation soit utilisé pour optimiser Flash, d'autant qu'il existe aussi bien pour Mac OS X que pour iPhone OS, donc cela permettrait aussi d'optimiser Flash pour iPhone OS à terme, et si l'optimisation est significative, peut être qu'Apple acceptera de le mettre dans l'iPhone/iPad??? Qui sait...
avatar Nordlaser | 
"mais en rappelant aussi que le navigateur de Google est toujours en bêta." Voilà, c'est typique et la raison pour laquelle Google fait ça: inattaquable. Aaah mais non, c'est une beta, c'est normal. Mais quand on a une beta durant 3 ans, c'est pas normal. Chrome est peut-être encore jeune sur Mac, mais ça dure tout de même depuis des mois et ça va continuer. Je boycotte flash désormais: ClicktoFlash et HTML5 pour YouTube en attendant que ça s'améliore.
avatar Dark Templar | 
Marrant, je me souviens pas avoir eu de problèmes avec Flash. Par contre, il arrive régulièrement que mon Safari plante (roue de la mort) a cause de QuickTime (pourtant, le plug-in est censé être isole). Il plante aussi systématiquement quand j'essaye de commander un billet sur le site de Singapore Airlines. Pourtant, je ne pense pas qu'il y ait de Flash.
avatar codeX | 
Il doit bien avoir une raison pour qu'Adobe s'inquiète, maintenant, des performances de Flash sur un Mac. Un peu les j'tons de voir leur merveilleuse technologie boycottée par de plus en plus de monde ? J'affirme rien , je pose une question.
avatar reavers76 | 
Qu'est ce que vous avez contre la version de MS Office sur Mac ? Moi je la trouve très bien, je la préfère même à sa consoeur sur Windows. La barre d'outils me parait en effet beaucoup plus pratique.
avatar manu1707 | 
C'est drôle parce que je le souviens lorsque j'avais acheter mon mac, jetais sur Tiger qui marchait nickel, tout était super fluide, le wifi était génial et des que je suis passé a Leopard boom, les ennuis ont commencé... Ceci j reste fan de Leopard pour les nouveautés apportées (spaces, Time machine, boot camp, les piles etc...)
avatar vintz72 | 
> E-Play Pareil ! La dernière phrase ne veut rien dire...
avatar iolofato | 
Je fais entre du multimédia entre autre avec Flash (que j'utilise depuis la version 4), jeux, quizz, applications multiplateforme, simulateurs etc. 4 Macs (2 MacPros de génération différente, 1 Macbook, i iMac) et je n'ai jamais constaté les problèmes de plantages sans cesse cités... à ce compte là, Motion est une vraie bouze car il plante régulièrement dès qu'il arrive au bout des 9Go de ram... Bref le seul problème constaté de tout temps est la différence de performance d'affichage ips entre Mac et PC... Je sais pas moi ceux qui se plaignent ont des config complètement pourries ou quoi ?
avatar gregelhombre | 
bizarre, je n'ai aucun probleme avec flash.... Il tourne 4 fois plus vite sur mon mbp que sur mon pc de bureau (de jeu donc plus puissant) qui rame des que j'ouvre 2 videos flash. Sur mon mbp, avec spaces, je peux ouvrir jusqu'a 4 video sans plantage (mais AUCUN plantage). En règle générale, je n'ai jamais de plantage sur mon MAC contrairement a mon PC !! Si Adobe s'inquiète, c'est a cause de steve qui envoie des pics (a lui et a google) sans cesse sur des faux probleme pour vendre son ipad et ne pas y implanter de flash (ce qui est ridicule) ni de silverlight..... Pathetique le Job ! A quoi servira un ipad si c pour avoir des "?" bleus comme sur l'iphone....
avatar Florent Morin | 
[quote]Pour Flash 10.1, aujourd'hui en bêta, Adobe va s'appuyer sur CoreAnimation dans Mac OS X afin de réduire encore la pression sur le processeur[/quote] Ils faisaient comment jusqu'ici ? Les animations 2D sur Mac OS X, c'est via Quartz et CoreAnimation ! Ils ont moyen d'optimiser un peu plus leur version Mac : à l'heure actuelle, c'est basé sur Carbon (et non Cocoa, donc pas de 64 bits), OpenGL (surement pour la 3D, car la 2D ce n'est pas ça) et autres pour les parties "système". Le code est pour une partie écrit en C++, ce qui explique le blocage avec les technologies les plus poussées d'Apple qui reposent soit sur C, soit sur Objective-C. En faisant une partie commune CoreAnimation / Quartz Core pour la partie 2D + OpenGL pour la partie 3D, ils auraient des performances nettement supérieures, à la fois sur Mac OS X et sur iPhone, vu que pour chaque cas ce serait optimisé pour le matériel. S'ils reposent majoritairement sur Cocoa et abandonnent Carbon, ça donnera également un bon coup de fouet (surtout sur Mac OS X, grâce au 64 bits). Si en plus ils utilisent Grand Central Dispatch voir OpenCL (on peut rêver) c'est cerise sur le gâteau. Je comprend mieux pourquoi Steve Jobs n'accepte pas Flash sur iPhone : ce serait lent (comme sur les autres smartphones) et ça ferait fondre la batterie... Au boulot !
avatar jodido | 
Office sur mac est absolument pas intégré au Mac, même si Et le pépère au lieu de faire des promesses devrait direct s'y coller, j'aime pas les paroles je préfère les actes.
avatar vintz72 | 
Il est clair de Flash est très mal optimisé sur Mac. Je ne parle même pas des vidéos, mais des animations "traditionnelles", utilisées par exemple dans les jeux. Aujourd'hui, avec un Core 2 Duo, quasi toutes ces animations tournent correctement, mais à l'époque des G3/G4, la différence de performance par rapport à la version Windows était vraiment visible : fluide sous Windows, limite diaporama sur Mac ! Donc, oui M. Adobe, il y a du boulot à faire pour faire que Flash mérite son long (cf. le super-héros !), et non, M. Jobs, Flash n'est pas (encore) remplaçable dans tous les cas par du HTML 5 ! Et surtout aujourd'hui, de nombreux sites s'en servent en dehors de la pub ou de la vidéo...
avatar arsinoe | 
[quote=NordLaser]"mais en rappelant aussi que le navigateur de Google est toujours en bêta." Voilà, c'est typique et la raison pour laquelle Google fait ça: inattaquable. Aaah mais non, c'est une beta, c'est normal. Mais quand on a une beta durant 3 ans, c'est pas normal. Chrome est peut-être encore jeune sur Mac, mais ça dure tout de même depuis des mois et ça va continuer. Je boycotte flash désormais: ClicktoFlash et HTML5 pour YouTube en attendant que ça s'améliore. [/quote] "mais si OSX plante, ce n'est pas la faute d'Apple, mais celle d'Adobe." Voilà, c'est typique et la raison pour laquelle Apple fait ça: inattaquable. :D
avatar Cactaceae | 
Et moi pareil, clicktoflash, boycott complet de Flash. Ça fait du bien ! Mais encore, Flash, ce n'est qu'une toute petite partie de gros contentieux d'Adobe sur Mac OS. Les développements sont toujours très en retards lors des "sauts" technologiques (du 68xxx > PPC > Intel > 64bits > etc?). La campagne d'Adobe il y a quelques années qui dénigrait le mac haut et fort… je pense que ça Steve Jobs l'a toujours en travers de la gorge… Apple fait tout pour ne plus avoir à dépendre des poids lourds très encombrants (je pense aussi à MS Office…), c'est facile à comprendre.
avatar shenmue_fan | 
@iolofato Config n°1 : Macbook Late 2007 Core 2 Duo 2Ghz, 4Go Ram, disque 320Go, Config n°2 : Macbook Late 2008 Alu 2.4Ghz, 4Go RAM je ne pense pas que ces config. soient particulièrement pourries. Autrement, il faudrait balancer à la décharge un sacré nombre de machine du parc Apple. Tiens les deux bannières sur MacGénération, une succession de texte et d'enchainement d'images et de fonds suffisent pour qu'on soit obligé d'aller dans les préférences de Safari pour désactiver le support des plugins.
avatar rulian | 
Je pense qu il a voulu dire : " Il donne l'exemple de Flash sur Windows qui tourne en moyenne 20% plus vite dans INTERNET EXPLORER que dans Firefox et, sur Mac, de Safari qui domine ses concurrents sur la même tâche." Enfin, il me semble...
avatar Goldevil | 
En tant que développeur, je désire faire des applis qui fonctionnent sur un max de plateformes. Je fais des applis pour des gens et non des OS. J'essaie donc de m'adapter au hardware/software des gens et non l'inverse. Au début de ma carrière, c'était difficile. Les langages, compilateurs, processeurs étaient fort différents. Une appli multiplateforme doit se baser sur le plus petit commun dénominateur entre les différents environnements cibles et le support de fonctionnalités avancées, spécifiques à un environnement, est un bonus rarement accessible. Du coup on avait tendance à faire des applications pas très jolies, pas très performantes, pas très bien intégrée à l'OS et pas très ergonomique. Car l'idée est évidement d'écrire une seule fois le code. Si on a les ressources (temps et argent) de développer à chaque fois une application spécifique évidemment il y a moyen d'avoir un produit pleinement satisfaisant sur toutes les plateformes. Adobe a ce genre de moyens. Photoshop tourne bien sur Windows et sur Mac, mais avec beaucoup de code spécifique à chaque plateforme. Avec l'avènement de Java, du Web, de Flash, de Rebol, de Mac OS X qui est un Unix, de Mac Os X sur processeur Intel,... il est devenu plus facile des faire des applications sympa et qui tournent bien sur toutes les plateformes. Mais soyons clair, il restera des différences, en particulier si votre application touche au couches basses du système (vidéo, 3D). Car en ce domaine chaque plateforme est très spécifique et Apple a une grande tendance à décider ce qui est bien pour vous. Si ce n'est pas dispo c'est que c'est mal. Sur Windows ou Linux, il est aisé d'écrire du code qui accède directement aux API de bas niveau ou directement au hard. Sur Mac, on a un très bon environnement de programmation et des API évoluées telles que COCOA. Mais en dehors de cela point de salut. Comme Cocoa n'est dispo sur Linux ou Windows, certains types d'applis sont difficiles à adapter au Mac (jeux). Qui a raison ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR