Mac OS X 10.5.8 : le bogue avec VMWare Fusion corrigé

Christophe Laporte |
Mac OS X 10.5.8 règle les problèmes de compatibilité avec VMWare Fusion et les cartes ATI. Avec les dernières versions Leopard, il était impossible d'activer l'accélération 3D sur les Macintosh équipés d'une carte ATI.

Sur son blog, VMWare indique qu'Apple et ATI ont travaillé ensemble pour faire en sorte que les pilotes inclus dans Mac OS X 10.5.8 corrigent le problème. Une fois la dernière version de Leopard installée, VMWare Fusion se chargera automatiquement d'activer l'accélération 3D lors du premier lancement, sauf si vous l'aviez volontairement désactivé.

Sur le même sujet :
- Mac OS X 10.5.8 est disponible

avatar Lepeer | 

Chouette, la liaison BlueTooth entre Mac Unibody et iPhone pour le tethering marche enfin!

avatar zahir | 

impeccable, l acceleration de ma CG 4870 marche nikel

avatar studdywax | 

ah ce mot "Bogue" m'a toujours fait marrer...

avatar Flibust007 | 

Voilà bien de très bonnes raisons de réfléchir avant de se "livrer" corps et âme à Snow Léopard qui sera forcément très jeune.
Voici seulement que Léopard est dans sa phase quasi aboutie ....
Cela fait combien de temps que l'on va de correction en correction ... d'inconvénient à un autre.
Perso si SL permet une installation séparée de Léopard - sur une autre partition- avec boot au choix , je veux bien tenter l'aventure.
Sinon, je laisserai les autres essuyer les plâtres.

avatar dpmat | 

MJ de Léopard qui passe à 10.5.8 et j'en reste là.
Que ceux qui veulent le SNOW Léopard le fasse,c'est leur droit.

avatar tBag | 

@ Studdywax :
"ah ce mot "Bogue" m'a toujours fait marrer... "

Bonjour, expliques toi. parce que pour moi, bogue = coquille = erreur = bug.
bref je ne dois pas avoir d'humour. Tant pis.

avatar DickyPoo | 

@tbag :
Mais non studdywax need l'utilisation des mots comme bug. Pour lui "bogue" fait un peu too much...

avatar bugman | 

@tBag : bug = insecte.
A l'origine des bestioles s'infiltraient dans le matériel informatique (relais) et empêchaient leurs fonctionnements. Bogue ne veut absolument rien dire. Comme studdywax, ça me fait bien marrer (un peu comme courriel et tous ces mots que l'on veut absolument franciser d'ailleurs).
BogueMan.

avatar tBag | 

@ bugman et a ceux qu'on rien a faire d'autre (comme moi ;-) )

Tu connais la bogue de la chataigne, tu connais des expressions utilisant le mot coquille qui désigne une erreur : j'ai fait une coquille...
Il semblerait que bug soit, également, traduit par anomalie. La présence d'insecte dans du matériel informatique m'apparait comme une anomalie. Bref...
Donc, je ne considère pas comme une "hérésie" le fait de traduire bug par bogue.
En revanche je te rejoint, volontiers, au sujet du mot courriel, qui lui, ne sort de nul part, si ce n'est la contraction de courrier éléctronique. Mais la langue doit évoluer, sinon nous parlerions encore le vieux françois, et perso je trouve ça chiant.

Désolé.

avatar stratovirus | 

Je viens seulement de passer à Léopard (avant hier mardi) pour des raisons professionnelles d'une part, car un système stable et non plantogène est gage d'un gain appréciable, pas de perte de temps…

La transition ne s'est pas faite sans quelques erreurs et tâtonnements, plantage et recherche de solutions. Je profite du calme estival pour cela, Léo est enfin "mûr"

Pour SL, on fera comme d'hab, on attendra de voir ce qu'il a dans le ventre, s'il n'est pas un Léopard en hibernation, car dans la neige," j'me méfie " le froid engourdi toujours :)

Surtout qu'après le retour successifs de 2 MBP 17 dernière génération défaillant, pour finalement rester avec l'ancien matériel qui a dépassé 3 ans… On est un peu refroidi par les nouvelles machines Apple (quid des composants), et on est en droit de se poser des questions…

avatar _TZ_ | 

@bugman et tbag : les insectes ne s'installaient pas dans les relais, mais dans les lampes de l'ENIAC. L'origine du mot vient de là, et n'a rien à voir avec une bogue de châtaigne sinon que cela pique parfois ;-)

avatar oomu | 

amusant

je relis exactement les même propos qu'avant 10.4.0 et 10.5.0

bon bien sur c'était pas des mbp qui tombaient en panne (en boucle hein) mais des ibook ou des powerbooks...

vivement le futur avec l'angoisse du Mac os 11.7.0 et l'énervement des holo-mac qui tombent en panne

-
un logiciel n'est pas un vase étrusque. C'est une oeuvre en mouvement, qui doit s'adapter aux milliers d'autres oeuvres en moment (les autres logiciels, genre.. vmware )

En effet, c'est inéluctable

mais la bonne nouvelle est : vous n'êtes pas obligé de suivre à la minute, effectivement et O Univers, que l'informatique est nettement plus agréable maintenant qu'il y a 20 ans.

-
mon point est : tout cela est pinaillage et tout ira bien.

(et oui, j'utilise vwmare sur du radeon, c'est bien que ce bug soit corrigé)

-
chacun voit midi à sa porte, de fait, je trouve très exagéré de déclarer léopard instable à 10.5.0 et stable à 10.5.8. de .0 à .8 rien d'objectif ne permet d'avoir de telles affirmations. On a une maintenance continue, ce qui est naturellement ce que permet l'informatique. 10.5.9 sera mieux. 10.6.1 encore mieux. je suis déjà impatient de 10.7.4

avatar Moonwalker | 

"instable" en 10.5.0 c'est effectivement un peu exagéré mais il n'était clairement pas fini.

Rappel pour exemple : Automator n'a été pleinement utilisable qu'à partir de 10.5.3. Il suffit d'ailleurs de constater la taille de cette mise à jour, 420 Mo pour la simple update depuis 10.5.2 et de voir le détail de toutes les applications et frameworks subissant alors des changements.

Mac OS X Leopard est sorti trop tôt d'un point de vue technique. Commercialement, il n'y avait pas d'autre fenêtre de tir car il fallait assurer les ventes de Noël.

avatar Vladimok | 

Flibust007 et dpmat pourquoi ne pas installer Snow Leopard ?

avatar bugman | 

@ _TZ_ : Non, non, c'était bien un relais en 1945 (enfin, j'étais pas né et présent pour confirmer) sur le Harvard Mark II.

avatar iGadz | 

Aucun problème sur ancien MacBook Pro 15'', même avec Bluetooth.

avatar Silene | 

@ bugman [06/08/2009 18:20] (effacer) (editer)

@ _TZ_ : Non, non, c'était bien un relais en 1945 (enfin, j'étais pas né et présent pour confirmer) sur le Harvard Mark II.

D'autant que les "lampes" étant des tubes en verre dans lequel le vide était fait, il était impossible à un insecte d'y entrer...

CONNEXION UTILISATEUR