Apple maintient les ventes aux États-Unis

Nicolas Furno |
Les estimations de Gartner sur les ventes d'ordinateurs Apple pour le second trimestre 2009 témoignent de ventes stables pour Apple sur le marché américain, avec même une légère augmentation de 2,5 % par rapport à l'année dernière. C'est mieux que Dell qui perd 18,7 % des parts de marché, mais c'est largement en dessous d'Acer qui en gagne 74,2 % ou Toshiba avec 22,5 % d'augmentation.




Estimations de Gartner pour les États-Unis (en milliers d'unités)


La tendance générale est aussi à la stabilité, avec une légère baisse de 1,2 %. La situation est donc bien meilleure que les prévisions initiales, puisque Gartner tablait plutôt sur une baisse de 12 %. Selon l'analyste, ce résultat s'explique par des pratiques commerciales agressives de la part des constructeurs. Certains portables ont ainsi été vendus à moins de 500 $ et les fabricants qui ont été les plus agressifs sont aussi ceux qui ont tiré leur épingle du jeu. Le succès d'Acer serait donc lié à des tarifs particulièrement bas. On ne sait pas dans quelle mesure la baisse des prix de ses portables a contribué à maintenir Apple à son niveau.

Au niveau mondial, Apple n'apparaît pas dans le Top 5 largement dominé par HP avec quasiment 20 % de parts de marché, suivi par Dell et Acer. Là encore, les tendances observées aux États-Unis se retrouvent, avec une forte progression pour Acer et une baisse pour Dell.




Estimations de Gartner pour le monde (en milliers d'unités)


Les chiffres officiels d'Apple, attendus la semaine prochaine, confirmeront ou infirmeront ces estimations. Les analystes ne sont pas tous d'accord d'ailleurs : selon IDC, la baisse d'Apple au second trimestre a persisté au troisième, faisant perdre au passage une place au classement à l'entreprise qui ne serait que cinquième aux États-Unis. Réponse définitive dans quelques jours...

avatar escaffre | 
Mais pourquoi ne regarde t-on que les revenus et jamais les profits ? Sur le dernier classement des 500 fortunes on peut voir que Dell (33 ème) est devant Apple (71 ème) et qu'effectivement Dell dépasse Apple de près du double (61 milliards de dollars contre 32,5) Si on compare les bénéfices, la situation est inversée, c'est Apple qui est devant avec 4,6 Milliards contre 2,5 seulement pour Dell qui se retrouve deux fois plus loin. À la limite, en baissant encore plus les prix, Dell pourrait en vendre encore plus, mais ne gagnerait plus rien.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Dans la continuité des annonces précédentes : "Apple a demandé l'arrêt des pubs de Microsoft" ce qui me semble grotesque. et "Dégringolade des ventes PC pour 2009" + celle-ci. Je ne sais pas pour vous, mais quand je me rend dans un commerce c'est pour acheter un produit et pas "Un Prix". Mais c'est tout à fait dans l'air du temps, on nous vend un prix d'abord, un produit ensuite, d'ailleurs le prix est affiché en très grand, on ne voit que ça, quitte à faire passer des vessies pour des lanternes. Alors, à l'avenir, achetez le produit que vous aimez. dois-je sortir -----------> ?
avatar oomu | 
parce que le chiffre d'affaire est un chiffre + gros donc + rigolo et que le chiffre d'affaire montre l'activité de la société, ce qui intéresse les économistes (l'activité économique). - de plus gartner est obsédé par les parts de marché des pc, à la rigueur il s'en fiche si ce sont des colosses aux pieds d'argiles.
avatar starbus | 
Ce qui faut voir surtout c'est qu'apple vend plus d'ordi et que le reste des constructeur (pcwin) en vendent moins donc apple augmente sa part de marché. L'histoire de place c'est comme le chiffre d'affaire, ça veux rien dire. Alors oui acer qui augmente de 74,2 % c'est mieux que les 2,5 % d'apple mais c'est au détriment des pcwin pas des macs. La seule conclusion valable c'est que le marché des pcwin est en régression alors que celui des macs est en progression.
avatar Eurylaime | 
Comme toujours bons chiffres aux US et inexistant dans le reste du monde.
avatar escaffre | 
Eurylaine, ça c'est du trolisme
avatar shenmue | 
@Eurylaime:"Comme toujours bons chiffres aux US et inexistant dans le reste du monde." NON Apple est deux places derrière le 5eme dans le monde. Pour un constructeur, être dans les 10 premiers est un échec ? Apple est devant Sony par exemple. Apple tient près de 4% de PDM mondiale...reporté au marché grand public qui n'est que le 1/3 de ce marché informatique global, cela fait 10% de PDM sur le marché grand public au plan mondial. Vendre 1 machine sur 10 aux particuliers c'est rien ? Sans compter qu'Apple, c'est aussi le 3eme fabricant actuel de smartphone mais aussi le 3eme fabricant de mobile en revenus, le premier fabricant de lecteur MP3, le premier vendeur de musique en ligne au monde (mais aussi de séries), le premier vendeur d'Applis en ligne, etc... Bref...
avatar majipoor | 
@Eurylaime: En tous cas, ici en Suisse dans ma boîte d'ingénieurs c'est assez impressionnant de voir la montée en puissance d'Apple depuis 2-3ans (iPhones et MacBook). Peut-être pas très représentatif, mais c'est sympa de voir ça pour quelqu'un comme moi qui a acheté son premier Mac en 1989... les temps changent et c'est bien le moment.
avatar melaure | 
Certes Apple progresse mais la part de marché de Mac OS X reste trop faible. Ok pour la santé financière pas de soucis, mais justement ils ont plus que les moyens de prendre de bien plus grosses PDM et ils ne le font pas.
avatar kewell1983 | 
Aujourd'hui l'important n'est plus qu'Apple soit premier ou dernier mais qu'il continuent à nous livrer des produits aboutis. Auparavant, la baisse des par de marchés nous faisait craindre pour deux choses : 1) Qu'Apple ne puisse plus suivre financièrement. 2) Que les développeurs délaissent la plate-forme Mac OS X. Apple vient de régler ces deux soucis. L'iPod et le MusicStore ont contribué à la bonne santé financière de la pomme. L'iPhone, en plus de stabiliser davantage les finances, a su re-donner le goût au développement sur Mac OS X. Car l'astuce de Cupertino est d'avoir su rendre l'iPhone OS très proche de Mac OS X. Aujourd'hui un développer qui apprends à programmer sur Mac, apprends aussi par la même occasion à le faire sur iPhone et vice versa.
avatar kewell1983 | 
[quote=melaure]Certes Apple progresse mais la part de marché de Mac OS X reste trop faible. Ok pour la santé financière pas de soucis, mais justement ils ont plus que les moyens de prendre de bien plus grosses PDM et ils ne le font pas[/quote] Oui c'est vrai Apple peut facilement atteindre les 20% de part de marché. L'exemple vient de l'iPhone et de l'iPod. Malgré le nombre de challengers, pratiquement du jour au lendemain tout le monde s'est mis à acheter des produits Apple car étant meilleurs et plus aboutis. Pourquoi ce phénomène n'a pas lieu sur Mac ? Tout simplement à cause du prix ! Là où on paye 150 euros pour un iPod et 99 euros pour un iPhone avec abonnement, le Mac se négocie à partir de 1000 euros (passons le Mac Mini qui est vendu sans écran et sans clavier). Or un Acer est lui vendu aux alentours de 500 euros. Je suis à 200% d'accord qu'au niveau de la qualité il n'y a rien à voir mais l'utilisateur lambda, à budget serré, auquel on lui dit qu'un Acer [i]fait autant même plus qu'un Mac, "machine incompatible"[/i] pour [i]deux fois moins cher ![/i] Bien sûr, le lambda, ne connaissant pas grand chose à informatique est tenté de croire les "on dit" et d'acheter l'Acer. Sans compter le marché de l'arnaque aux netbooks auquel Apple est absent et qui joue énormément sur les parts de marchés !
avatar Jipy | 
Il est vrai que si aucun baladeur MP3 concurrent d'Apple ne s'est révélé être l'iPod-killer annoncé, le Mac n'est toujours pas le PC-killer que l'iPod annonçait, même pas pendant l'ère Vista !
avatar SILLIG | 
IL ne faut pas oublier que chaque Mac vendu rapporte à Apple largement plus en dollars qu'un PC lambda. Pas seulement Apple utilise des composants standard mais avec des prix relativement élevés (et à mon avis justifié par son OS, intégration matériel/logiciel, et finition) les marges brut sont conséquentes comparé aux constructeurs en tête du peloton qui se trouvent dans l'obligation de vendre beaucoup de volume simplement pour dégager autant de bénéfices qu'Apple.

CONNEXION UTILISATEUR