Safari 4 et l'indépendance de la résolution

Vincent Absous |
Branislav Milic a l'œil. Ce spécialiste d'InDesign, et plus généralement de la chaîne graphique, s'est intéressé à un des aspects du Safari nouveau : ses icônes. Il nous écrit ainsi pour nous signaler que certaines icônes et pictogrammes (l'icône de Top Sites, notamment) de la version présentée par Apple mardi sont au format PDF, et non plus au format TIFF ou PNG. Conséquence attendue : si Mac OS X se décide à généraliser à l'avenir l'indépendance de la résolution, qui permet d'adapter la taille des polices et les différents éléments graphiques en fonction de la résolution et de la taille de l’écran, alors icônes et boutons conserveront leur aspect lissé quelle que soit le facteur de zoom.


macg


Rappelons au passage que l'indépendance de la résolution était souvent évoquée lors du développement de Leopard, qu'elle a finalement été implémentée, mais laissée en fait à la discrétion des développeurs, que nombre d'entre eux ne l'ont jamais vraiment prise en compte, à commencer par Apple qui, avec Safari, l'ignorait jusqu'ici. Il semblerait qu'en la matière, la Pomme ait voulu prendre son temps, celui de construire une interface où le vectoriel serait le maître mot. Snow Leopard marquera peut-être les vrais débuts de cette fameuse indépendance, gage d'absence de pixellisation.

Sur le même sujet :
- Safari 4 domine sur les tests JavaScript et Acid
- Redonnez à Safari 4 le look de Safari 3
- Passez Safari 4 en version française
- La nouveauté disparue de Safari 4

Tags
avatar BioSS | 
Pour les performances c'est pas optimal.
avatar misterbrown | 
surtout que bon, j'ai un doute sur l'utilité. Mais c'est de l'innovation, et ca sera pt etre incontournable par la suite...
avatar Halx | 
Ce sera peut-être utile quand les écrans afficheront à 300 dpi. Mais d'ici-là, la puissance graphique aura augmenté et il sera peut-être plus optimal de gérer de grandes textures. Le vectoriel c'est joli mais c'est plus lent à traiter que le bitmap pour des icones complexes... Par contre cela a l'avantage d'occuper moins de mémoire.
avatar olaye | 
Tiens, je n'avais pas remarqué ce petit picto…normal, je me passe de barre de signets depuis un moment, merci Spotlight. Pareil, le fait de pouvoir zoomer toute la page ou seulement le texte, c'est bien mais il n'y a pas encore de raccourci-clavier. Un oubli?
avatar Axelvak | 
Je ne vois pas en quoi le fait que les icônes soient en .pdf soit un gage d'indépendance de résolution, on peut très bien faire du vectoriel en .png. C'est une histoire de poids ?
avatar Brewenn | 
Et sur un téléviseur HD ?
avatar macseillais | 
Commet vous faites pour mettre une pomme comme logo dans vos barres de signets ? c'est super jolie !
avatar wermain | 
Heu, Axelvak, comment on fait du vectoriel en png? macseillais : essaie de taper alt+&, et t'auras le logo apple en texte 
avatar TheSpace | 
Pour taper  : alt-1
avatar marsu15 | 
@macseillais Tu renommes ton lien, et comme nouveau nom tu mets une pomme (alt+&)
avatar TheSpace | 
Désolé, la pomme ne passe pas sur MacGé. En réponse à macseillais : Il fallait lire pour taper "pomme" : alt-1.
avatar noliv | 
@Axelvak : on ne peut pas faire de vectoriel en PNG, par contre on peut mettre du bitmap dans du PDF.
avatar macseillais | 
Merci à tous pour l'info, je testerai en rentrant (je poste depuis mon iPhone).
avatar Finouche | 
@noliv : Si il peut y avoir des données vectorielles dans un png. Voir Fireworks. @Halx : Gain de mémoire ? Au final, c'est du bitmap.
avatar jerome74 | 
D'abord, il n'y a que 3 icônes en pdf, avec une version png en plus; donc le pdf doit être utilisé pour autre chose que pour la toolbar (impression?) Ensuite, pour la supposée lenteure, le soft peut toujours générer un bitmap pour une résolution donnée à partir du vectoriel, et utiliser ensuite le bitmap…
avatar Céroce | 
Un article sur l'indépendance de la résolution: http://www.cocoa.fr/2009/01/20/lindependance-de-la-resolution/
avatar treizep | 
Pour avoir vu ce que donne l'indépendance à la résolution dans Snow Leopard on peut conclure que soit : - Apple cache bien son jeu, - Apple aime l'art abstrait, - Apple n'y arrivera pas pour la release. A mon avis l'indépendance à la résolution ne verra toujours pas le jour dans Snow Leopard et un nouvel habillage de l'interface utilisateur non plus (vu que l'un dépend fortement de l'autre).
avatar Oh la belle Pomme | 
Pour les curieux, il est possible d'activer l'indépendance de la résolution dans Léopard ou Snow Léopard, il suffit d'installer xCode puis de lancer le programme Quartz Debug et cliquer sur l'option "Display Resolution" dans un des menus. Une fenêtre permet alors de changer l'échelle de l'affichage (x1 x1.25 x1.5 x2 ou x3) sans modifier la résolution de l'écran. Puis il faut relancer les applications ouvertes pour que l'interface soit re-dessinée à la nouvelle échelle. Ce qui m'étonne, c'est que le résultat était beaucoup plus propre avec Léopard qu'avec Snow Leopard :-/ D'accord avec Treizep: on est tellement loin d'un résultat correct qu'il y a très peu de chances pour que la fonction soit prête pour la sortie de Snow Leopard, et c'est bien dommage. Il manque 3 choses : - Affichage correct à toutes les échelles - Changement de résolution des applications en cours d'exécution - Un effet graphique qui fera le lien d'un affichage à l'autre (à moins qu'on ait droit à un petit curseur qui permette de choisir n'importe quelle échelle intermédiaire!)
avatar Phills | 
Mais la vraie révolution n'est elle pas sur iPhone ? Réfléchissez si vous avez un browser indépendant de la résolution, un iPod Touch ou un iPhone type tablette devient immédiatement plus séduisant. Une sorte de Kindle killer !
avatar Oh la belle Pomme | 
@Phills > La grosse différence entre le Kindle et l'iPhone c'est que l'écran n'est pas rétro-céclairé sur le Kindle, donc tu peux lire pendant longtemps sans te ruiner les yeux. Je ne donne pas cher de tes mirettes si tu t'amuses à lire un livre sur le petit écran rétro-éclairé de l'iPghone, indépendance de la résolution ou pas...

CONNEXION UTILISATEUR