Apple Expo : les nouveaux projets d'Aquafadas

Florian Innocente |
Aquafadas, l'éditeur de Montpellier - 15 personnes aujourd'hui dont les deux tiers de développeurs - est venu sur Apple Expo avec une évolution de PulpMotion et deux vraies nouveautés : SnapFlow un logiciel professionnel d'extraction de photos au sein de vidéos et Ave!Comics, un gros projet de bandes dessinées numériques pour iPhone et autres mobiles.

PulpMotion V2, l'outil de création de génériques et de présentations amène une nouvelle interface, des thèmes d'habillage supplémentaires, des performances améliorées, un outil d'édition audio capable de mixer plusieurs pistes et des progrès dans la qualité du rendu de ses exports.

SnapFlow est lui un nouveau-né, il vise les professionnels qui ont besoin d'extraire des photographies de leurs vidéos, HD de préférence. Il s'agira par exemple de récupérer une image dans un film afin de s'en servir d'illustration pour la jaquette d'un DVD. Matthieu Kopp, le co-fondateur d'Aquafadas, citait également l'exemple d'un client, photo-reporter sur des zones de guerre, qui pour des raisons de sécurité remise parfois son appareil photo au profit d'une petite caméra vidéo.

L'interface du logiciel est conçue afin de faciliter la sélection de plans dans lesquels on ira piocher l'image la plus adaptée. Si plusieurs sont candidates, on pourra les comparer en les affichant simultanément à l'écran. Le logiciel laissant son utilisateur naviguer, image par image, dans le plan afin de trouver la photo idéale.

SnapFlow1


Les photos retenues peuvent être ensuite classées en albums intelligents et associées à une ou plusieurs actions. Il s'agira par exemple d'automatiser l'application d'un cadre, d'un équilibrage des couleurs, d'une signature ou d'un désentrelacement. Un jeu d'actions prêt à l'emploi sera intégré au logiciel. Pour des besoins plus poussés, il n'est pas interdit d'espérer que SnapFlow s'interface avec un Photoshop, un DXO et autre Aperture.

SnapFlow arrivera d'ici la fin de l'année à un prix proche de celui des outils professionnels d'Aquafadas, soit autour de 100€. Il ne fonctionnera que sur Leopard mais, nouveauté pour cet éditeur, une version PC est prévue "c'est difficile d'ignorer le marché PC quand on parle de photographie" explique Matthieu Kopp.

Un iTunes de la BD
Ave!Comics est un gros morceau pour l'éditeur, un projet démarré il y a déjà quelques mois (voir l'article La BD fait des bulles dans l'iPhone) et qui a reçu le soutien du Centre National de la Cinématographie. Le challenge est tout simplement de mettre en place une plateforme de création, distribution et lecture de bandes dessinées numériques sur ordinateurs et surtout sur mobiles. Une sorte d'iTunes de la BD, un support qui comme la musique ou la vidéo fait l'objet d'échanges pirates sur Internet.

avecomics-a


Aquafadas a développé un logiciel Mac/PC (il fonctionne avec AIR d'Adobe) de gestion de BD électroniques (et de fichiers PDF). Il sert tout à la fois à trier ses ouvrages (on retrouve la présentation en étagères d'un Delicious Library) à les lire à l'écran avec un mode "page tournée" et à en acheter via un accès à un magasin en ligne.

Aquafadas s'occupe aussi de la plateforme de distribution, quant au prix des BD il reste à ajuster. L'App Store sert de mètre étalon et Matthieu Kopp estime qu'avec des BD vendues 11€ dans le commerce, on ne peut guère demander plus de 3 ou 4 € par ouvrage. A titre tout à fait expérimental, Aquafadas propose déjà trois titres sur l'App Store, vendus 0,79€. La synchronisation des BD sur l'iPhone ou l'iPod touch (d'autres mobiles sont prévus) contourne iTunes et se fait depuis le même logiciel client, en établissant une connexion avec un serveur d'Aquafadas.

AveBrowserAir050908


L'une des difficultés rencontrées fut de trouver comment adapter au (petit) écran de l'iPhone la lecture d'une BD papier format A4. Tout n'est pas encore totalement calé "C'est un langage qu'on est en train d'inventer" explique Kopp, mais l'approche choisie pour démarrer est intéressante.

skitched


Au moyen d'un outil d'édition, l'auteur va pouvoir dessiner une cinématique de lecture sur ses pages. En mode de lecture automatique, l'iPhone va promener le lecteur parmi les bulles et les images. Pour dynamiser l'expérience - par exemple lors d'une scène d'action - la vitesse de déplacement peut être accélérée et des effets visuels ajoutés. La progression dans la narration est ainsi plus rythmée. Un autre mode, semi-automatique, laisse davantage la main à l'utilisateur.



Aquafadas a même quelques idées autour de la notion de communauté. Chacun sera autorisé à créer son propre chemin de lecture au sein d'une BD et de le partager avec les autres lecteurs. Kopp imagine ainsi des utilisateurs se faire une petite réputation dans ce milieu grâce aux qualités de leurs cinématiques.

Autre suggestion, celle de relier des albums appartenant à une même série. A un moment du récit le lecteur pourra se voir proposer un flashback dans l'histoire, en réalité un lien vers un album précédent (que l'on aura évidemment déjà sur son iPhone).

Aquafadas travaille aujourd'hui avec plusieurs éditeurs afin d'obtenir les droits de "blockbusters". Certains éditeurs ont même suggéré de lancer des BD expressément à ce format. Suivant en cela des exemples en Asie où de petits strips sont conçus pour les téléphones portables puis, une fois disponibles en quantité suffisante, ils sont rassemblés dans d'épais volumes… au format papier.

Ave!Comics pourrait commencer à montrer le bout de son nez d'ici la fin de l'année, mais le grand lancement de cette plateforme est prévu pour début 2009. Les amateurs du salon d'Angoulême devraient d'ailleurs à nouveau en entendre parler lors de la prochaine édition.


avatar Axelvak | 
Ave!Comics me semble une réelle bonne idée. J'aimerais aussi que soit inclus qu'à l'achat d'une BD cartonnée, l'acheteur ait le droit (gratuitement ou pour une somme substantielle) de recevoir la BD au format dématérialisée.
avatar chnoub | 
J'ai discuté un peu avec un des programmeurs de la V2 de pulp motion... tres sympa, il lui reste des petites finitions, et ils sortent le soft dans un mois et demi voir deux mois! et pour ceux qui ont aimé la premiere mouture, ils vont adorer!
avatar GerFaut | 
Encore bravo à Aquafadas pour leur passion, leur dynamisme et leurs bonnes idées. Excellent accueil à AppleExpo. C'est vraiment des pros. Bon, je sais que je suis ianch, mais comme je n'ai pas d'iPhone ou de Touch, ça me plairait bien de pouvoir bouquiner de la même façon des BD directement sur mon Mac... Je suis sûr que ça intéresserait pas mal de monde.
avatar Christophe Laporte | 
[quote]Aquafadas a développé un logiciel Mac/PC (il fonctionne avec AIR d'Adobe) de gestion de BD électroniques (et de fichiers PDF). Il sert tout à la fois à trier ses ouvrages (on retrouve la présentation en étagères d'un Delicious Library) à les lire à l'écran avec un mode "page tournée" et à en acheter via un accès à un magasin en ligne. [/quote]
avatar Chamyky | 
Argg AIR.
avatar Guillaume S | 
[quote]Citait également l'exemple d'un client, photo-reporter sur des zones de guerre, qui pour des raisons de sécurité remise parfois son appareil photo au profit d'une petite caméra vidéo.[/quote]Pouvez-vous expliciter ce choix que je ne comprends pas (du moins dans l'instant)? Merci
avatar toomuchto | 
@ Guillaume S : sans doute est-il moins dangereux de filmer 'à la volée' et d'extraire ensuite des clichés plutôt que de s'exposer davantage afin de réussir des photos... je ne sais pas si je suis clair ??
avatar Le Vendangeur Masqué | 
[quote]il fonctionne avec AIR d'Adobe[/quote] Ah chouette des applis lourdes, lentes (basé sur la daube Flash), et non-conformes aux règles d'interface d'Apple, c'est vraiment ce qu'attendaient les gens... ah en fait, non, c'est tout le contraire. J'aime bien ces éditeurs qui se tirent tout seul une balle dans le pied dès qu'ils en ont l'occasion. Comme ça, ça laisse le champ libre à de nouveaux éditeurs qui ont quand-même un peu plus de respect de leurs utilisateurs. Aquafadas c'était un éditeur avec des projets ambitieux et maintenant qu'ils ont un peu de succès leurs choix sont désastreux, un vrai MS en modèle réduit (softs sur windows... alors que leur intérêt est au contraire l'assèchement de ce marché, usage d'Adobe Air au détriment de Cocoa, manque d'innovation: qu'on m'explique pourquoi copier l'interface de Delicious Library...). Bref, c'est décevant, on attendait bien mieux d'eux. Faudra pas qu'ils s'étonnent de voir les clients aller voir ailleurs. [quote]La synchronisation des BD sur l'iPhone ou l'iPod touch (d'autres mobiles sont prévus) contourne iTunes et se fait depuis le même logiciel client, en établissant une connexion avec un serveur d'Aquafadas.[/quote] Petits et pourtant déjà ils veulent mordre la main qui les nourrie. Faudra pas après qu'ils viennent se plaindre qu'Apple a éjecté leur logiciel de l'AppStore... Voilà ce qu'en dit d'ailleurs le dorénavant célèbre paragraphe 3.3.3 de la licence Apple: [quote] 3.3.3 Without Apple’s prior written approval, an Application may not provide, unlock or enable additional features or functionality through distribution mechanisms other than the iTunes Store. [/quote] Bref les gens d'Aquafadas font n'importe quoi et c'est dommage pour eux. Je ne critique pas ces gens par rancune, intérêt, ou vengeance quelconque... c'est juste que j'ai vu par le passé trop de boîte disparaître à cause de choix foireux...
avatar obi wan | 
Chapeau bas d'avoir osé sortir un truc commercial basé sur air ^^
avatar DrFatalis | 
Il peut être aussi intéressant d'extraire une ou plusieurs images d'un film en astronomie, par exemple: on filme Jupiter pendant 5 mn, puis on recherche le ou les images où la turbulence est minimale (netteté maximale). que l'on sort du film. Après, on peut réaliser du compositage, mais je ne sais pas si un soft le permet sur mac. Sinon, il est en effet dommage de voir le spécialistes du mac qui, la main sur le coeur, juraient de leur attachement perpétuel à la pomme, préparer une version windows de leurs softs dès qu'ils en ont l'occasion. Mais depuis que les macs ont déroulé le tapis rouge devant windows, il est difficile de leur en vouloir...
avatar Jerry Khan | 
Laisser tomber Cocoa pour Air .... c'est en effet stratégiquement et techniquement incompréhensible pour un éditeur qui se veut Mac oriented.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je ne comprends pas les gens qui disent que Aquafadas laisse tomber cocoa.... Aquafadas n'a rien dit de tel dans cet article, elle dit simplement qu'elle fait des applications sur Mac, elle a d'ailleurs prouvé qu'elle sait le faire, et elle dit que pour le projet AVE!Comics, elle va utiliser AIR. Mais elle ne prétend jamais abandonner le mac, ni cocoa. D'ailleurs comment ferait-elle pour développer son lecteur de BD sur iPhone sans cocoa ? Je pense que certains utilisateurs mac devraient ouvrir les yeux. Quand Steve Jobs, autour de l'année 98, a annoncé que Microsoft prenait des parts dans Apple, ce sont ces mêmes intégristes qui ont criés sur Steve, mais c'est ça qui a redonné du cash à Apple et, c'est ce cash, exploité par le génie de Steve, qui a fait repartir la société. Si Apple avait choisi de ne pas porter ses applications QuickTime et iTunes sous windows, l'ipod n'aurait jamais été autant vendu, et apple serait loin, mais alors très loin des résultats d'aujourd'hui. Les intégristes "mac only" en veulent à Apple pour ça ? Je ne pense pas, du moins je souhaite que non. Alors qu'une société Française dans le monde mac telle qu'Aquafadas, se mette à ouvrir ses développements sous Windows, ça signifie qu'elle a envie de grandir, d'embaucher, et de faire marcher le développement de logiciel Français. Il n'y a rien de choquant là dedans. Ce que l'on veut, nous, les fans de mac, c'est qu'Aquafadas continue à développer pour Mac, mais ça ne signifie pas "développer que pour Mac".
avatar Eaglelouk | 
+1 pour telatao
avatar Finouche | 
Absolument telatao !
avatar BadoqueAlex | 
En effet, dans la lesure ou la technologie AIR permettra de faire un portage rapide sur windows ET sur mac, ou tout autre plateforme supportant AIR. Je suis absolument enchanté par ces nouvelles car, cela faisait très longtemps que l'on avait pas eu une véritable innovation tant en terme de technologies que d'experience utilisateur. J'ai hâte !
avatar gromatou3 | 
et Pulpmotion Advanced dans tout cela est positionné comment par rapport à V2 ??? C'est vraiment une nouvelle mode à la con de sortir moultes déclinaisons du même logiciel ... serait-ce pour nous embrouiller et nous faire acheter plus cher en douceur ? C'est Adobe qui a donné le ton avec Photoshop et maintenant tout le monde suit ....
avatar Guillaume S | 
@ toomuchto [quote]Guillaume S : sans doute est-il moins dangereux de filmer 'à la volée' et d'extraire ensuite des clichés plutôt[/quote]Merci Toomuchto
avatar aquafadas | 
@ gromatou3 PulpMotion existe sous 2 formes: Standard et Advanced. La V2 est simplement la version 2.0 de la version Standard (qui est actuellement en v1.6.x) : elle améliore les performances, revoit l'interface de fond en comble et ajoute des thèmes et des fonctions. Cette mise à jour sera payante (PulpMotion Standard est sortie il y a près de 2 ans) Pour nous simplifier l'existence, nous allons aussi passer la version Advanced en 2.0: comme ça, les numéros de version évoluerons en parallèle. La mise à jour Advanced V2 sera évidemment gratuite pour les utilisateurs actuels de Advanced. merci en tout cas pour la question matthieu

CONNEXION UTILISATEUR