L'iPhone confirmé au Canada chez Rogers

Florian Innocente |
L'iPhone sera vendu au Canada "plus tard dans l'année" c'est que qu'a annoncé le principal opérateur local Rogers, indiquant ainsi être parvenu à un accord avec Apple. Aucun autre détail n'a été donné.

Merci Bruno
avatar Anonyme (non vérifié) | 
OOps pour ma premiere phrase, il fallait lire: "Je suis desole mais elle nuit en le fait meme qu'elle a un cout!"
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Decidemment la fatigue se fait sentir en cette nuit bien entamee deja... "D'ailleurs, quand on dit "une job" "ma job" et j'en passe, honnetement qui est-on pour pondre une loi 101 ou tout autre mesure protectionnisme francophone?" Le premier exemple c'est "une joke" et non "une job".
avatar mfam | 
Je croirais que le coût dont vous parlez serait bien plus élevé si on n'essayait pas de protéger la langue, la culture et l'identité nationale. Je pense au contraire que toutes les cultures du mondes sont politisées. Elles sont peut-être déficientes mais elles le sont. Lors du référendum de 95 la politique et la culture se tenait bien la main pour faire pencher le vote d'un bord comme de l'autre. Le fédéral comme tel a énormément fait déborder les coût engendré d'ailleurs pour faire pencher la balance vers le non. La loi n'oblige personne à être d'accord. Elle n'est qu'un porte étendard. Elle est le parefeu nécessaire. Par exemple, pour raffermir notre identité. Il y a des lois fédérales qui engendrent des coûts bien plus élevés j'en suis certain. Les lois ne sont que le reflet d'un consensus décrété par le gouvernement. Qui lui, est élu de façon démocratique. La loi 101 a aidé bien plus qu'il n'a nui. Il y a des pays où les lois décrétés engendrent des coûts passablement plus élevés (et pas en argent). L'utilisation de termes anglais devient plus la responsabilité de tout un chacun. Personnellement je préfère ne pas rester sur mes positions et suis toujours bien disposé à améliorer ma façon de parler et décrire le français. Le débordement de certains mots trop francisés n'est qu'une réaction, parfois épidermique d'un peuple qui veut souvent se trouver. Mais je pense que l'anglicisation des mots remporte haut la main le combat. D'où la nécessité d'une loi. J'aime l'anglais ( je connais même des anglais ... blague) Mais je suis fier d'être d'origine presque française puisque ma mère était hollandaise. Et j'adore le sushi ! 下午好 (good afternoon) Damn! On est loin du iphone là! Ça paraît que j'ai congé aujourd'hui.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Certes tu aimes le sushi mais en ecrivant chinois juste apres (d'ailleurs je lis le chinois donc pas besoin de traduction). Au-dela de ca le probleme de ton argumentation c'est que tu confonds civilisation et culture. Une civilisation se forge dans le culturel et le politique, le tout menant a diverses confrontations entre les autres cultures et civilisations existantes (c'est toujours le cas aujourd'hui). Si l'on prend le cas strict de cultures qui ne se meuvent pas vers la civilisation (comme certains indiens et autres nomades) il n'y a pas de politisation des moeurs. Tout au plus une hierarchisation. Certains n'ont meme pas la notion de pronom possessif! Comment voudrais-tu des lors defendre une loi pour "notre langue" sachant qu'ils ne comprennent pas la signification du "notre, mon, ma, ta, ton etc.". Il y a bien des cas ou la civilisation protege les cultures qu'elle a si bien su detruire, c'est le cas au Canada, en Australie... Tant qu'on y est pourquoi defendre plus le francais que ce pauvre latin qui a disparu, pourquoi defendre certains mots francais et pas d'autres qui seront anglissises, pourquoi mettre en plus gros les caracteres francais sur les pancartes... Que de pourquoi! Le Canada aussi n'est pas bilingue au sens reel, il a deux langues officielles mais province a sa langue officielle mis a part le Nouveau Brunswick qui en a deux. Ainsi le Quebec est strictement francophone et l'Ontario strictement anglophone par exemple. Difficile dans ce contexte de pondre une loi pour la defense du francais dans un Etat de langue francaise. Imagine une loi 101 en France... Ce serait ridicule non? Pourtant il y a aussi une influence de l'anglais. Le francais est une langue vivante n'est-ce pas? Imagine ce que serait ton francais sans l'influence des langues germaniques, slaves, latines... Il serait prive d'une enorme partie de son vocabulaire. Acceptons donc les mots anglais lorsqu'ils traduisent une valeur innexistante differente.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Allez on se relit et on reprend deux points :D "mais province a sa langue..." -> mais chaque province a sa langue "une valeur innexistante differente" -> une valeur innexistante dans la langue vers laquelle ils immigrent.
avatar mfam | 
Bien! Je ne suis pas d'accord avec toi sur l'ensemble de ton point de vue!! ... mais c'est ton point de vue!! Et je vais arrêter d'argumenter ici... on risque de devenir amis.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR