Un monstre de 750 Go

Christophe Laporte |
Segate annonce la commercialisation d'un disque dur d'une capacité de 750 Go grâce à l'utilisation de la technologie Perpendicular recording (enregistrement perpendiculaire). Le disque comporte quatre plateaux de 188 Go chacun. Autres bienfaits de cette technologie, le Barracuda 7200.10 offre une fiabilité accrue et un gain de performance de l'ordre de 10 % sur son prédécesseur. Prix annoncé : 560 $. Une version disque dur externe devrait sortir la semaine prochaine.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
750 GO quand il est non formaté. Combien fait-il lorsqu'il l'est?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"698go et des poussières." Trois fois rien !!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour avoir une idée de la taille définitive, faire une règle de trois avec son propre disque. Par exemple sur mon Mac mini j'ai un 160 Go qui une fois formaté fait 149 Go et des poussières, donc là ça va nous faire : 750 x 149 / 160 = 698 Go. Sinon pour compléter la news Seagate commercialise depuis peu un Momentus 5400.3 c'est à dire un disque dur interne de format 2,5", qui fait 160 Go, grâce à l'emploi de l'enregistrement perpendiculaire. Il est assez rapide, très économe et silencieux, je le recommande pour ceux qui veulent changer le disque dur de leur portable afin d'éviter d'avoir à passer par un disque externe.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour compléter un peu l'explication de Klin : 1 Go = 1024 Mo 1 Mo = 1024 Ko 1 Ko = 1024 octets Donc 1 Go = 1024^3 octets Donc 750 milliards d'octets donnent 750 * (1000/1024 )^3 = 698.49 Go Désolé pour cette prise de tête matinale...mais ça pourrait intéresser des gens.. Bonne journée à tous.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Heu, ça s'installe dans un iMac un truc pareil ? Je serais curieux de savoir lorsque qqn aura essayé. Sur le papier pas de problèmes mais quid de la réalité ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
--> sergio Au pire comme une version externe sort la semaine prochaine, il ne devrait pas avoir de problème avec ton iMac.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"iMarc [27.04.2006, 09:17] 1 Go = 1024 Mo 1 Mo = 1024 Ko 1 Ko = 1024 octets Donc 1 Go = 1024^3 octets" C'est FAUX ! depuis décembre 1998, l'organisme international IEC a decide que : Un kilooctet (ko ou kB) = 1000 octets Un Mégaoctet (Mo ou MB) = 1000 ko = 1 000 000 octets Un Gigaoctet (Go ou GB) = 1000 Mo = 1 000 000 000 octets Un Téraoctet (To) = 1000 Go = 1 000 000 000 000 octets
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est encore faux. Afin de simplifier le problème pour qu'il soit compréhensible par la majorité, IEC a simplement imposé l'approximation à la puissance de 10. Il n'en reste pas moins qu'un ko est un ko est qu'il fera toujours 1024 octets (le binaire c'est de la puissance 2)...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je veux bien supposer que j'ai faux...mais qui peut alors m'expliquer pourquoi on ne voit que 698Go alors que 750 est annoncé...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Non c'est correct Marc mais Aliagas voulait juste relever l'affaire histoire de faire chier le peuple... comme avec sa star ac' pourrie... Pas vrai Nikos?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Jamais entendu parler du truc d'IEC, probablement car ils est impossible d'approximer. Imaginez l'écart de taille. Ici 52Go quand même ! Donc 1 To = 1024 Go 1 Go = 1024 Mo 1 Mo = 1024 Ko 1 Ko = 1024 octets Et ça restera comme ça.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
--> Nikos C'est dingue ça...tu proclames un grand "C'est FAUX!" mais tu n'argumentes pas plus sur la différence entre les 750 et 698... Au minimum donne moi le lien vers ton truc de l'IEC STP...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Evidement il fait 698Go pas 750Go. En soit c'est un mensonge. Les marketeux savent pas compter...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
hmmmmm ... Les vendeurs de mémoires (DD, Ram, CD, DVD, MemoryStick, etc.) sont revenus à la convention de base "1 kilo = 1.000" dans un but évident de marketing. En effet, depuis de nombreuses années (j'en fais parti), les informaticiens utilisaient l'approximation 1.024 afin de simplifier le calcul des "kilos" par un simple décalage de bits. Ceci était bien une approximation car le taux d'erreur sur les mémoires gigantesques de l'époque (quelques dizaines de kilo) était faible et le résultat conforme à la réalité d'une division par 1.000 qui était bien trop compliquée à effectuer à l'époque. En effet, les processeurs ne connaissaient pas la division.<br /> Seulement, on a gardé cette approximation, et lorsque l'on commence à parler de Giga, la différence n'est plus négligeable. Les vendeurs de mémoires, disais-je, sont donc revenus à la "réalité" d'un multiple millénaire afin de vendre des mémoires plus grosses qu'elles ne le sont pour nous informaticiens ne sachant par faire une division. <br /> Mais les informaticiens ont été piqués dans leur orgueil et se sont opposés à ce mode de calcul sous prétexte qu'en informatique, on compte en base 2. Mais jusqu'à preuve du contraire, 1.000 peut s'exprimer en binaire comme ceci : "1111101000". D'ailleurs, pourquoi un kilo-gramme ferait 1.000 grammes et un kilo-octet ferait 1.024 octets ? L'octet est un élément que l'on peut compter et sur lequel on peut appliquer un multiple : kilo = x 1.000, tout comme les kilo-euro, les kilo-grammes, les kilo-mètre ou les kilo-con. <br /> Voyant une guerre un peu stupide, des informaticiens et des scientifiques non psychorigides, ce sont regroupés, se sont penchés sur la question et ont conclu qu'il n'y avait pas d'ambiguïté : 1 kilo-octet, c'est 1.000 octets. Mais les informaticiens trop jeunes, ne connaissant pas les raisons historiques de cette approximation, ce sont opposés à ce concept beaucoup trop perturbant pour leurs habitudes et se sont révoltés au nom d'un idéal complètement biaisé (non, non, pas "baisé"). Alors, en Décembre 1998, on a décidé que le "kilo-informaticien" serait toujours de 1.024 mais ne pourrait pas prendre le même nom que le "kilo" déjà en place bien avant la création des premiers ordinateurs. Ils ont donc créé le "kibi" (contraction de "kilo-binaire") et qui s'écrit avec un petit "i" dans la version abrégée "ki" soit "1 kio" = "1.024 octets" Mais les irréductibles informaticiens s'opposent toujours au reste de la planète en clamant haut et fort que le "ko", c'est "1.024 octets" point-barre. Mais quand on leur demande combien font 1 kilo-bit, certains répondent en majorité 1.000 bits alors que d'autres pensent que c'est 1.024 bits. Heureusement que le ridicule ne tue pas. <br /> Tout cela étant, certains logiciels (principalement issu du monde "libre" comme certaines distributions de Linux) utilisent le kibi/mibi,gibi et les fabriquant de mémoires utilisent le kilo, méga, giga dans leur forme originale. Donc un disque de 750 Go, fait 698 Gio, mais notre MacOS adoré n'est pas passé à cette norme permettant d'éviter l'ambiguïté (certainement qu'un irréductible est dans la "Place"), et affiche "698 Go". Donc les disques de 750Go font bien 750Go, mais le logiciel est trompeur. Quand un fabriquant affichera une capacité de 750Gio, il n'y aura pas d'ambiguïté et Link ne posera pas la question "Combien fait-il lorsqu’il est formaté ?". Malheureusement, ce n'est pas la faute des fabriquant, mais des informaticiens bornés qui ne veulent PAS lever l'ambiguïté au nom d'une fausse logique. Personnellement j'arrête de me battre avec ces personnes qui refusent tout argument même imparable, mais continu de prôner les vertus du "kibi" seule arme contre l'amphibologie.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, Je voudrais savoir combien il y a de Ko dans 1 Go.<br /> Merci

CONNEXION UTILISATEUR