Seagate met en avant la fiabilité de ses disques durs HAMR

Pierre Dandumont |

Dans un post de blog, Seagate vient d'annoncer que ses disques durs HAMR (heat assisted magnetic recording, enregistrement magnétique assisté par chaleur et plus précisément par laser chez Seagate) étaient aussi fiables que ses disques durs PMR, la technologie classique. Ce n'est pas anodin : dans un marché parfois très prudent, les nouvelles technologies sont soumises à un regard circonspect. Le principe de base des disques durs HAMR reste simple : chauffer de façon très locale les plateaux des disques durs avec un laser pour réduire la taille des bits stockés et donc augmenter la densité, c'est-à-dire le nombre de bits stockés sur une même surface.

Une représentation un peu fantasmée d'un disque dur HAMR.

Le post de Seagate est forcément laudatif, mais il est tout de même intéressant. Premièrement, la marque compte atteindre 50 To avec cette technologie, qui permet de caser 10 plateaux dans un disque dur 3,5 pouces. C'est une valeur élevée, intéressante pour ceux qui ont réellement besoin d'un disque dur en 2024, c'est-à-dire les centres de données. Deuxièmement, la marque explique que la fiabilité des disques de la gamme Mozaic 3+ (les modèles HAMR) a été améliorée de 50 % ces deux dernières années, ce qui prouve que les premières générations étaient moins fiables que les modèles classiques.

Seagate annonce 2,5 millions d'heures pour le MTBF.

Seagate annonce un MTBF de 2,5 millions d'heures pour ses disques durs, une valeur élevée. Attention, il ne s'agit pas d'une durée de vie comme certains le pensent parfois : le MTBF (mean time between failures, temps moyen entre pannes) n'indique pas que votre disque va se couper après 2,5 millions d'heures (ce qui représente quand même plusieurs centaines d'années) mais (en simplifiant un peu) que si vous avez un centre de données avec mille disques, vous devriez vous attendre à une panne environ toutes les 2 500 heures (environ 104 jours). La marque annonce aussi que les têtes de ses disques durs peuvent encaisser 3,2 Po de données transférées, une valeur qui est probablement mise en avant parce que les fabricants de SSD limitent souvent la garantie à une valeur en TBW (TeraByte Written). Cette donnée souvent pessimiste est calibrée sur le type de mémoire flash et peut être assez basse dans certains, de l'ordre de 300 ou 600 To sur des SSD de 1 To par exemple.

Les disques modernes contiennent de nombreux plateaux.

Dans tous les cas, il faut bien comprendre une chose : si vous n'avez probablement plus de disques durs dans vos ordinateurs en dehors des disques de sauvegarde ou d'un éventuel NAS, une bonne partie des données que vous pouvez stocker dans le cloud, elles, sont enregistrées sur des disques durs. Et les sociétés qui gèrent les centres de données sont évidemment friandes des capacités élevées pour des questions de volume physique, les places étant onéreuses dans les armoires de serveurs.

Tags
avatar marc_os | 

avatar Scooby-Doo | 

@marc_os,

« — »

😁

Enfin un commentaire concis !

Tiens pour vous, une petite vidéo d'une entreprise chinoise développant un robot humanoïde et un robot quadripède, tous les deux animés par une IA :

https://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/une-entreprise-chinoise-cr%C3%A9e-un-robot-humano%C3%AFde-dot%C3%A9-d-un-cerveau-d-ia/vi-BB1l75dV?ocid=msedgdhp&pc=ENTPSP&cvid=c8717ed71aa047a683df33c8143f4e6f&ei=28

Jusqu'où iront-ils ?

👌

avatar Scooby-Doo | 

@Pierre,

« Une représentation un peu fantasmée d'un disque dur HAMR. »

😁

Un peu beaucoup !

avatar banneliv | 

Je capte pas trop le calcul du mtbf.
Je comprends comment on tombe sur 40j avec 1000 disques.
Quelqu’un a capté ?

avatar raoolito | 

@banneliv

c'est une statistique
si vous avez 1000 disques qui tournent, une panne statistique arriverait apres environ un gros mois sur UN des 1000 disques.

pour 500 disques c 80 jours je suppose...

avatar banneliv | 

@raoolito

Mais comment on tombe sur 40 ?
On part de 2,5M h
Sur 1000 disques on tombe sur 2500 h, pas 25000 h
Et quand on convertit 40j en h ça fait ni 2500 ni 25000 h

avatar raoolito | 

@banneliv

oui c sans doute plus compliqué qu'une règle de trois

avatar Scooby-Doo | 

@banneliv,

« une panne environ toutes les 25 000 heures (environ 40 jours). »

👍

C'est normal que vous ne compreniez rien aux calculs de l'article car ils sont tout simplement faux !

C'est le week-end !

Le cerveau de Pierre est déjà parti à la mer !

2,5 millions de MTBF pour 1000 HDD :

Le MTBF est exprimé en heures !

2 500 000 / 1000 = 2500 heures

Jusqu'à preuve du contraire, il y a 24 heures par jour !

2500 / 24 = 104,1 jours

Et ce même en période inflationniste…

Donc 1 panne toutes les 2500 heures soit 104 jours et 2 heures et demi environ !

J'ai arrondi volontairement !

😁

avatar fredjax | 

C'est surtout que le calcul est faux car part de l'hypothèse que le nombre de disque restant avec le MTBF donne une fonction affine alors que c'est une exponentielle.
Si f(x) est le nombre de disque encore fonctionnelle après x heures (1000 disques au départ), on a f(x) = 1000*2^(-x/2.5e6). Ce qui donne pour 999 disques encore fonctionnels x = 3609 heures, soit 150 jours.

avatar Scooby-Doo | 

@fredjax,

« C'est surtout que le calcul est faux car part de l'hypothèse que le nombre de disque restant avec le MTBF donne une fonction affine alors que c'est une exponentielle. »

🤪

Je croyais que c'était le MTTF qui était exponentiel !

Le MTBF ne considère que la première panne il me semble !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_entre_pannes

😁

avatar fredjax | 

Possible, je n’ai pas creusé. C’est surtout qu’avec ces probabilités d’occurence faire une simple proportion n’est que très rarement la bonne solution.
J’ai fait l’analogie avec le C14 et sa demi-vie (temps pour que la moitié des atomes de C14 deviennent du N14).

avatar Scooby-Doo | 

@fredjax,

Okay je comprends mieux !

Mais le MTBF c'est pour la première occurence et mon calcul est bon car le MTBF tient compte de cela dans ses statistiques !

Le MTTF ressemble plus à ce que vous décrivez avec une courbe exponentielle !

Ce n'est pas grave ! Cela tombera en panne bien assez tôt…

👌

avatar Urubu | 

On a encore des disques durs pour le stockage et l’archivage, notamment de fichiers vidéos.

avatar Scooby-Doo | 

@Urubu,

« On a encore des disques durs pour le stockage et l’archivage, notamment de fichiers vidéos. »

👍

Exactement !

👌

avatar MarcMame | 

« intéressante pour ceux qui ont réellement besoin d'un disque dur en 2024, c'est-à-dire les centres de données. »
———-
Première nouvelle.
Je ne savais pas que seuls les cdn avaient réellement besoin de disques dur…

avatar Scooby-Doo | 

@MarcMame,

« Je ne savais pas que seuls les cdn avaient réellement besoin de disques dur… »

👍

À titre personnel, j'ai des disques durs externes et deux NAS Synology !

👌

avatar Pierre Dandumont | 
@MarcMame : réellement. En 2024, c'est le marché principal des disques durs de grande capacité, et le seul porteur réellement pour les fabricants. Celui des ordinateurs de bureau est globalement mort, celui des NAS se contente en pratique des "petites" capacités (sous les 10 To) et la sauvegarde personnelle se déplace massivement vers les SSD.
avatar Scooby-Doo | 

@Pierre Dandumont,

« Celui des ordinateurs de bureau est globalement mort, celui des NAS se contente en pratique des "petites" capacités (sous les 10 To) et la sauvegarde personnelle se déplace massivement vers les SSD. »

Il y a dix ans j'avais déjà 120 To sur NAS mais je ne suis pas représentatif.

Par contre il ne faut pas enterrer trop rapidement les HDD car les SSD n'ont pas de très grande capacité à des prix abordables.

Faire des sauvegardes sur différents HDD ou RAID est une option toujours d'actualité !

👌

avatar Ingmar97432 | 

@Scooby-Doo

Exact. Ne pas dépendre du cloud implique déjà au moins deux sauvegardes dont une distante.. et dès qu’on tape les 15-20to (même avant) ça devient ingérable sur ssd.

avatar Scooby-Doo | 

@Ingmar97432,

« Exact. Ne pas dépendre du cloud implique déjà au moins deux sauvegardes dont une distante.. et dès qu’on tape les 15-20to (même avant) ça devient ingérable sur ssd. »

👍❤️🥃🥃

avatar MarcMame | 

@Pierre Dandumont

"réellement. En 2024, c'est le marché principal des disques durs de grande capacité, et le seul porteur réellement pour les fabricants."

————
Je comprend bien mais ça n’a plus rien à voir avec la formulation initiale.

avatar MarcMame | 

@Pierre Dandumont

"Celui des ordinateurs de bureau est globalement mort, celui des NAS se contente en pratique des "petites" capacités (sous les 10 To) et la sauvegarde personnelle se déplace massivement vers les SSD. "

————
Et en entreprise ?
Dans la post production.
Les besoins ne sont pas aussi conséquents qu’un CDN mais se comptent quand même en Peta Octets impossible à convertir en SSD.

avatar gaurejac | 

@MarcMame : en entrepriss ou en postproduction on utilise beaucoup du LTO.
Le LTO-9 coûte moins de ~4€HT le To (~60€HT la bande LTO 9 qui fait dans les 18 To de données non compressibles), ce qui est bcp plus avantageux que du HDD.

Et c'est du stockage magnetique, dont la fiabilité est éprouvée.

tu peux faire un calcul de coût du stockage par TB sur le site diskprice.com et comparer tout en prix neuf/occasion : les HDD, les SSD, les bandes LTO les DVD/blueray etc

avatar MarcMame | 

@gaurejac

« en entrepriss ou en postproduction on utilise beaucoup du LTO. »
—————
Pardon mais le propos ici n’est pas l’archivage. C’est hors sujet

avatar gaurejac | 

@MarcMame : complètement stupide de balayer d'une main en prétendant limiter le LTO à l'archivage.
C'est au contraire bcp utilisé en sauvegarde quot/hebdo (ce qui est DIFFERENT de l'archivage) et même en stockage dans des librairies.
le TCO est incomparablement plus bas que HDD.

et le sujet ici est que le HDD a perdu le marché des portables, des desktops, des serveurs et est coincé de l'autre côté par le LTO.

il n'y a plus aucune nouveauté, évolution ni progrès depuis 5-6 ans sur le marché du 2,5" même SAS

Le marché du 3,5" grand public existe encore un peu, mais peu de nouveauté.
Reste la videosurveillance et quelques secteurs dont l'audiovisuel.

mais on voit bien qu'on passe d'un marché de masse finançant les nouveautés par le volume à un marché de niche qui financera les progrès sur un marché restreint donc sur des produits plus chers et aux marges élevées.

On a eu un temps fabuleux avec des disques à 30€HT merveilles de précision et de technologie et qui étaient un bien de grande consommation qui évoluait sans cesse, c'était d'ailleurs fou.
Ce temps est fini et on passe sur un marché de niche, en tout cas plus du tout grand public ni même pro dans beaucoup de secteurs d'activité qui abandonnent le stockage HDD

avatar MarcMame | 

@gaurejac

"complètement stupide de balayer d'une main en prétendant limiter le LTO à l'archivage. "

———-
Je balaye d’une main ce qui ne peut en aucun cas servir en production.

Quand on a besoin d’espace collaboratif de productivité interne qui se compte en PetaOctet, il n’y a pas d’autres choix économiques actuel que le disque dur en serveurs NAS/SAS/…

Imaginer que le LTO est une alternative est stupide. C’est un complément.

avatar gaurejac | 

@MarcMame :
je comprends bien ce que tu veux dire, il y aura toujours des endroits de niche où on aura besoin de HDD, mais la terre ne tourne pas autour de toi et de tes besoins.

les entreprises qui achètent des disques durs sont une espèce en voie de disparition, les particuliers c'est quasi fini.
et c'est le sujet ici : qui finance cette industrie et ses besoins ?

le marché du HDD se casse la gueule avec la vitesse d'un parpaing en chute libre, il a déjà été divisé par 5 au niveau volume et 2 au niveau CA exactement parce que les HDD sont coincés entre :
- les SSD (au niveau vitesse/temps d'accès/efficacité énergétique/fiabilité/densité de stockage)
- le LTO (au niveau coût/To)

Donc oui, il reste un peu de place pour les HDD entre les SSD et bandes magnétiques.
Non, c'est pas la généralité, ça se réduit comme peau de chagrin, et cette réduction a des conséquences depuis des années sur les financements des technologies dans les HDD

effet boule de neige : plus le marché des HDD se casse la gueule, moins on investit dans les techno, moins il progresse par rapport aux concurrents, plus il se casse la gueule.. (etc.)

perso je le regrette... mais c'est comme ça.

avatar MarcMame | 

@gaurejac

"il y aura toujours des endroits de niche où on aura besoin de HDD, mais la terre ne tourne pas autour de toi et de tes besoins."

—————
Tu interprètes mes propos. A aucun moment je n’affirme une telle chose.

avatar MarcMame | 

@gaurejac

"et c'est le sujet ici : qui finance cette industrie et ses besoins ?"

————-
Encore une fois je ne dis pas le contraire.
Je ne fais que réagir aux propos de l’auteur qui laisse sous entendre que seuls les CDN auraient encore besoin des disques durs.
Et si les CDN en ont encore besoin c’est pour les mêmes raisons que les autres : économiques.
Le jour où les SSD seront supportables économiquement pour les CDN, ils le seront également pour toutes les autres activités de niches.

En tout état de cause, le LTO n’est pas une alternative.

avatar Pierre Dandumont | 
Sinon, je devais être fatigué (et j'ai changé de calcul en cours d'écriture) donc oui, il était faux à l'origine et c'est corrigé
avatar Scooby-Doo | 

@Pierre Dandumont,

« Sinon, je devais être fatigué (et j'ai changé de calcul en cours d'écriture) donc oui, il était faux à l'origine et c'est corrigé »

👍❤️

avatar jb18v | 

Et on fait la distinction entre SMR et CMR là aussi ou ça n’a rien à voir ?

avatar Scooby-Doo | 

@jb18v,

« Et on fait la distinction entre SMR et CMR là aussi ou ça n’a rien à voir ? »

C'est la technologie suivante !

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Heat-assisted_magnetic_recording

😁

avatar jb18v | 

@Scooby-Doo

Ok j’étais pas assez réveillé alors 😁

avatar Scooby-Doo | 

@jb18v,

« Ok j’étais pas assez réveillé alors 😁 »

😁

Le week-end tout est permis, même une grasse matinée…

🥳

avatar Moebius13 | 

Ahhh vivement les SSD 50 et 100To !

Dans 10 ans on sera pas loin d’en avoir besoin vu l’inflation du poids des jeux vidéo dont certains flirtent avec les 200Go !

avatar Lightman | 

"si vous n'avez probablement plus de disques durs dans vos ordinateurs en dehors des disques de sauvegarde ou d'un éventuel NAS"

À ce jour, je n'ai AUCUN SSD, que des disques à plateaux (à part peut-être mon iPhone) et je le vis très bien. Pour des questions de coûts essentiellement dans les grosses capacités.

CONNEXION UTILISATEUR