2003, année de la musique ?

c-66 |
Pour certains utilisateurs de Mac, la musique leur sort déjà par les oreilles, mais il est indéniable que cette année 2003 aura été pour Apple une année placée sous le signe de la musique. Tout d'abord avec la confirmation du succès de l'iPod et ensuite avec le lancement de l'iTunes Music Store aux Etats-Unis qui, pour de nombreux observateurs, aura été l'événement qui a sauvé l'industrie du disque.

Lancé en décembre 2001, accompagné de nombreux doutes, iPod aura finalement été le succès que l'on connaît et lors de son Keynote de la Macworld San Francisco en janvier 2003, Steve Jobs n'aura pas oublié de rappeler que, depuis son lancement, 600 000 iPod ont été vendus soit 1 unité par minute. Pas de grande annonce relative au lecteur MP3 d'Apple si ce n'est le lancement d'une veste de Snowboard fabriquée par Burton et intégrant une télécommande capable de contrôler l'iPod et la version 3 d'iTunes offrant une intégration à la suite logicielle iLife. Il ne faudra par contre pas longtemps au site de rumeurs pour prédire la sortie prochaine d'un modèle équipé d'un disque dur de 40 Go. Fin janvier verra une rupture de stock mondiale sur le modèle 5 Go de l'iPod.

Mois de février plutôt calme si ce n'est une "Une" consacrée aux DRM dans le format MPEG-4 qui préfigure l'arrivée de la protection du format AAC utilisé dans l'iTMS. Mais c'est début mars que la première rumeur concernant un service de vente de musique en ligne ce qui n'aura pas manqué d'attirer notre intention avec la publication d'une "Une" à ce sujet. Notons au passage une baisse du prix de la gravure sur l'iPod alors que notre "Une" du 14 mars revient sur les parts de marché de l'iPod sur un secteur de plus en plus concurrentiel. Début avril la rumeur se précise au sujet du lancement prochain d'un magasin de vente de musique en ligne et une date à fin avril est déjà annoncée pendant que l'iPod continue sa percée et sera désormais vendu dans plus de 1100 magasins de la chaîne américaine Target et même par Dell sur son site Web. Et est-ce que le le rachat d'Universal Musique par Apple devra être considéré comme la rumeur de l'année ou comme une campagne de teasing savamment orchestrée ? Il n'en faudra pas moins pour mettre le monde économique en émoi au point que même le Ministre français de la Culture aura fait une intervention auprès du P.D.G. de Vivendi et que des plaisantins ont réservé le nom de domaine AppleUniversal.com. Mais mi-avril, même si cela ne convainc pas tout le monde, Steve Jobs dément cette rumeur dans un communiqué de presse. Le 24 avril Apple met presque un terme à notre attente en annonçant officiellement un événement pour le 28 avril dont le thème sera bien entendu la musique.

Le 28 avril est donc LE jour de la musique pour Apple avec test exclusif sur l'expérience d'achat de musique avec l'iTunes Music Store. Moins d'une semaine après son lancement, Apple affirme déjà avoir vendu 1 million de morceaux sur son nouveau magasin et Phil Schiller, Vice-Président d'Apple explique la stratégie autour de l'iTunes Music Store pendant que les concurrents d'Apple commencer à riposter à l'image de Roxio qui vient d'annoncer le rachat de PressPlay et que, bien entendu, les utilisateurs européens se demandent quand ils pourront acheter de la musique avec iTunes. Fin mai, Apple met à jour la version 4 d'iTunes pour empêcher des utilisateurs peu scrupuleux de faire du logiciel d'Apple le nouveau Napster alors que, 1 mois après son lancement, ce sont plus de 3 millions de morceaux qui auront été vendus sur l'iTunes Music Store.

Début juin, notre première "Une" du mois fait état des rumeurs d'alliance entre Apple et Amazon (ou peut être AOL) pour son service de vente de musique en ligne. On voit également apparaître des kits de remplacement pour la batterie de l'iPod étant donné qu'Apple ne propose pas de solution à un éventuel problème de batterie alors que Dell, qui garde les pieds bien sur terre et les mains proches de son portefeuille, annonce le lancement prochain d'un lecteur MP3. Grosse déception en cette fin juin quand Pascal Cagni annonce que la version européenne de l'iTunes Music Store ne sera pas disponible avant 2004. On le savait depuis l'époque Napster, le groupe Metallica et la musique sur Internet ne sont pas de bons amis et ils le font savoir une fois de plus. De son côté, un nouveau concurrent de l'iTMS arrive sur le marché, il s'agit de Buymusic.com et l'autre Pomme relance une action en justice contre Apple, une bataille qui pourrait durer plusieurs années si les 2 sociétés n'arrivent pas à un accord comme en 1981. Est-ce que le prix du morceau sur l'iTunes Music Store est trop élevé ? À en croire les lecteurs de Billboard, la "bible" de l'industrie musicale, ce serait effectivement le cas.

Début septembre les Rolling Stones font une entrée en force sur l'iTunes Music Store avec 18 albums alors que, sans aucun doute grâce à l'iPod et tout ce qui tourne autour, les jeunes américains pensent qu'Apple est "cool". Pendant ce temps, Apple aura franchi le cap des 10 millions de morceaux vendus, information qui coïncide non seulement avec l'introduction d'une nouvelle gamme iPod, mais également avec le lancement de la nouvelle campagne d'affichage iPod, un virage à 90° par rapport à la communication traditionnelle d'Apple. Et pendant ce temps les médias continuent de surfer sur la vague iPod/iTMS avec 2 interventions de Pascal Cagni sur BFM et France Info et de Steve Jobs sur Canal +. Et la concurrence de Napster se confirme avec l'annonce, comme pour le couple iPod/iTMS, d'un lecteur MP3 spécialement conçu pour le service de Roxio, mais Dell ne devrait pas tarder à devenir le concurrent le plus sérieux et le plus agressif d'Apple puisque, sans toutefois apporter de réelle innovation dans le domaine, le nº 1 du PC s'engouffre avec la même stratégie qu'Apple dans le domaine de la musique.

Est-ce qu'octobre sera plus calme dans le monde de la musique ? En tout cas pas pour les bricoleurs qui pourront se confectionner une copie d’iPod grâce à Boing Boing et encore moins du côté des vendeurs de musique en ligne qui voient l'arrivée de MusicMatch, société qui fournit pour Apple le lien entre iPod et les machines fonctionnant sous Windows. Et raté une fois de plus, octobre ne sera décidément pas plus calme que le reste de l'année puisque c'est le 16 qu'Apple aura choisi pour lancer la version Windows de son service accompagné d'un iTunes fonctionnant également sur le système de Microsoft. Apple continue sur le thème de la couleur avec la version télévisée de sa nouvelle campagne de publicité pendant que les sites de rumeurs tablent sur le mois de mai 2004 pour l'ouverture de l'iTunes Music Store en Europe. Le jeudi 16 octobre est donc une date importante pour Apple qui, lors d'un événement qui aura vu Steve Jobs plaisanter avec Bono ou Mick Jagger, aura non seulement lancé la version Windows d'iTunes et de son "Music Store" mais également 2 nouveaux accessoires développés par Belkin, un accord avec Pepsi et un autre avec AOL. Succès attendu, mais motivant puisque, en moins de 3 jours, Apple aura distribué plus de 1 million de copies de la version Windows d'iTunes et 1 million de morceaux.

Pas de répit en novembre où l'on apprend qu'Apple verrait d'un bon oeil l'installation en standard d'iTunes sur des PC de grande marque alors qu'une rumeur fait état de négociations entre Apple et McDonald's pour la distribution de plus d'un milliard de morceaux sur l'iTunes Music Store et pendant ce temps, lors d'une conférence Apple avec les analystes, Steve Jobs lâche une phrase qui fera date : "Apple est devenu le Microsoft des services en ligne de musique". Si Apple, et on l'espère, ne possédera jamais, comme c'est le cas de Microsoft dans le secteur de l'informatique, 95 % de parts de marché dans le secteur de la distribution de la musique en ligne, la société n'est est pas moins le leader. Apple vendrait en effet 5 fois plus de morceaux que son principal concurrent, Napster (dont la version Mac est d'ailleurs attendue pour bientôt). iPod sera dorénavant vendu par les magasins Virgin alors que la société de Cupertino serait en train de négocier des accords mondiaux pour son iTunes Music Store et qu'Apple propose enfin la possibilité de changer, pour 99 $, la batterie de son iPod. Comment vendre encore plus d'iPod ? Attaquer le marché Chinois ou continuer d'offrir un meilleur support d'iTunes sur Windows avec par exemple une version française.

Et arrive finalement le mois de décembre qui devrait être le mois de l'iPod, du moins au niveau des ventes. Pour commencer, cette information qui faire revenir le lecteur MP3 d'Apple comme véritable compagnon du Mac avec une fonctionnalité appelée "Home on iPod". De son côté, Apple annonce avoir vendu plus de 20 millions de morceaux depuis le 28 avril, une étude de Jupiter Research voit le marché de lecteurs de MP3 augmenter de 50 % chaque année jusqu'en 2006 et les récompenses commencent à tomber en cette fin d'année avec l'iTunes Music Store élu meilleur produit de l'année 2003 par Fortune (Times ou encore Forbes suivront plus tard). Mi-décembre = 25 millions de morceaux vendus, surf sur la vague du Seigneur des Anneaux avec des CD vierge sérigraphiés aux couleurs du dernier volet de la série, la version 4.2 d'iTunes, la concrétisation de l'accord AOL-iTunes Music Store qui devrait permettre à Apple de s'assurer la vente de plus de 100 millions de morceaux d'ici à la fin avril 2004, l'annonce (attendue) par Dell de ne plus vendre d'iPod et finalement pour cette semaine une petite annonce d'Apple qui cherche un ingénieur ayant acquis de l’expérience dans la conception de produits audio et vidéo, l’heureux élu travaillera au développement de la "prochaine génération d’iPod". Et pour terminer l'année en beauté, alors qu'Apple a vendu 1.79 iPod chaque minute soit près de 1 million d'iPod écoulés depuis le début, la rumeur voudrait qu'Apple présente le 6 janvier 2004 une nouvelle gamme de "mini-iPod" destinée s'établir en leader incontestable du marché de la musique.

Tags

CONNEXION UTILISATEUR