Voiture : Nissan ne discute pas (plus ?) avec Apple 🆕

Nicolas Furno |

La rumeur Ă©tait Ă  peine sortie qu’elle Ă©tait dĂ©jĂ  rĂ©futĂ©e par Nissan. Il y a quelques heures, le Financial Times indiquait qu’Apple avait contactĂ© le constructeur japonais dans le cadre du projet Titan et de la voiture Ă©lectrique que la firme de Cupertino envisagerait de produire d’aprĂšs les rumeurs rĂ©centes. Dans la foulĂ©e, Nissan a publiĂ© un communiquĂ© Ă  Reuters pour couper court Ă  la rumeur : « Nous ne sommes pas en discussions avec Apple ».

Photo Kohei314 (CC BY-NC 2.0)

VoilĂ  qui est plus clair qu’avec Hyundai, qui a affirmĂ© lui-mĂȘme avoir discutĂ© avec Apple, avant de nier maladroitement l’information. Depuis, les rumeurs se sont emballĂ©es jusqu’à l’officialisation, au dĂ©but du mois, de la fin des discussions entre les deux entreprises. En parallĂšle, une autre rumeur Ă©voquait des nĂ©gociations en cours entre Apple et des constructeurs japonais.

Le dĂ©menti de Nissan ne permet pas d’écarter l’hypothĂšse que des Ă©changes ont bien eu lieu avec Apple dans les semaines qui prĂ©cĂšdent, comme le Financial Times croit le savoir. Le communiquĂ© indique qu’il n’y a pas de discussions actuellement, pas qu’il n’y en a jamais eu. La rumeur originale allait en fait dĂ©jĂ  en ce sens : Nissan ne voudrait pas se contenter d’un rĂŽle de constructeur, ce qui aurait bloquĂ© les nĂ©gociations quasiment dĂšs le dĂ©part d’aprĂšs le site. Une rĂ©flexion qui serait alors similaire Ă  celle de Hyundai, qui ne voulait pas non plus se contenter d’un rĂŽle secondaire :

La porte semble bel et bien fermĂ©e entre Apple et Nissan, le directeur gĂ©nĂ©ral du groupe ayant mĂȘme indiquĂ© au Financial Times qu’il n’était pas question de changer leur maniĂšre de produire des voitures. La firme de Cupertino va devoir chercher un autre partenaire industriel, si son plan est toujours d’arriver rapidement sur le marchĂ© et de bĂ©nĂ©ficier de l’expertise d’un constructeur historique pour cela. Pour rappel, on parle d’un objectif de sortie autour de 2025 au mieux.

Nissan est l’un des premiers constructeurs Ă  avoir sorti une voiture Ă©lectrique de masse moderne. Sa Leaf sortie Ă  la fin de l’annĂ©e 2010 fait partie des pionniers, deux ans aprĂšs le Roadster de Tesla et quelques mois aprĂšs la i-Miev de Mitsubishi, mais c’est la premiĂšre voiture Ă©lectrique Ă  avoir atteint des volumes de vente significatifs. Son alliance avec Renault a aussi permis de lancer la ZoĂ© en 2012, l’une des voitures Ă©lectriques les plus vendues en Europe.

Une Nissan Leaf en 2012 (photo Kārlis Dambrāns (CC BY 2.0)).

MĂȘme si Nissan s’est un petit peu endormi sur ses lauriers depuis, son expertise dans l’univers de l’automobile Ă©lectrique est indĂ©niable. VoilĂ  qui explique pourquoi Apple aurait cherchĂ© Ă  entamer des discussions avec le constructeur japonais.

Le groupe Volkswagen, numĂ©ro un ou deux mondial selon les annĂ©es, serait lui aussi un candidat sĂ©rieux pour faciliter le lancement d’une voiture Apple. SecouĂ© par le scandale du diesel, le constructeur allemand a mis tout son poids dans la balance en faveur de l’électrique, avec un investissement record : pas moins de 73 milliards d’euros d’ici Ă  2025. Son objectif est de vendre 20 % de vĂ©hicules Ă©lectriques Ă  cet horizon et toutes les marques du groupe seront mises Ă  profit pour l’atteindre.

Face Ă  une telle dĂ©marche, y aurait-il vraiment de la place pour une voiture Apple ? Cela ne semble pas ĂȘtre dans les intentions du groupe, du moins si l’on en croit ces dĂ©clarations de son directeur gĂ©nĂ©ral rapportĂ©es par Reuters. Herbert Diess considĂšre qu’il est logique qu’Apple s’intĂ©resse Ă  ce domaine, Ă©tant donnĂ©e son expertise en matiĂšre de batteries, de logiciel et de design, mais aussi sa capacitĂ© d’investissement. NĂ©anmoins, « nous n’avons pas peur » de ce nouveau concurrent, car « Apple n’y arrivera pas du jour au lendemain ».

Elle n’y arrivera en tout cas sans doute pas avec l’aide de Volkswagen. On imagine mal le patron du groupe s’exprimer ainsi si des nĂ©gociations Ă©taient en cours avec Apple. VoilĂ  un nom de plus Ă  retirer de la liste de partenaires potentiels pour Cupertino, du moins pour le moment.

MàJ le 15/02/2021 09:44 : ajout des déclarations du patron de Volkswagen.

avatar oomu | 

@TomCom

" la compétition y est enfin trop rude pour leurs marges habituelles"

mais c'est toujours le mĂȘme propos resservi Ă  chaque fois.

-
On a pas d'Ă©lĂ©ments pour discuter de la pertinence ou non d'Apple en fabricant de voitures: ce ne sont que des rumeurs de discussions entre industriels, peut ĂȘtre vraies, peut ĂȘtre fausses, ou sur d'autres sujets annexes.

-
pourquoi on fait du roman avec Cook ? les investisseurs/conseil d'administration peut aussi tout simplement décider les grandes lignes, et ne laisser qu'à Cook la mise en oeuvre.

avatar BordelInside | 

@TomCom
"S'ils avaient eu un peu de jugeote ils auraient acheté Disney"

Pour construire une voiture ?
DrÎle d'idée.

avatar gwen | 

@BordelInside

Non pour avoir un vrais catalogue pour Apple TV+.

Je rejoint TomTom sur cette analyse. Quand Disney engrange les spectateurs, Apple doit offrir son service s’il ne veut pas les perdre.

avatar BordelInside | 

@gwen

Nan, mais j'avais compris, c'était une forme d'humour absurde provoquée par la phrase de TomCom que je trouvais assez absurde aussi - y z'avaient qu'à acheter Disney, sérieux...
Y z'avaient qu'Ă  acheter Tesla aussi
Faudrait qu'y z'achÚtent Microsoft aussi pour s'implanter dans le jeux vidéo vu que Arcade, hein...
Faudrait qu'y z'achÚtent Haribo et Kinder aussi vu que leur public d'ados mange des Tagada et du Nutella devant leurs séries.

TomCom ne donne aucune analyse sur rien, il balance un truc sur une vague affinité supposée de public et ça me fait marrer.

avatar gwen | 

@BordelInside

Je comprends. Les relation entre Apple et Disney sont forte depuis longtemps. Mais au lieux d’acheter un empire qui peut ĂȘtre utile Apple a voulu se la jouer solo (non, pas celui de Disney). Avec du recule, les analystes, mĂȘme ceux du dimanche, se rendent compte que c’est dommage.

avatar YetOneOtherGit | 

@gwen

"Avec du recule, les analystes, mĂȘme ceux du dimanche, se rendent compte que c’est dommage."

Surtout ceux du dimanche.

Les analystes sérieux on une vision sur TV+ assez différente : Vision long terme, capacité financiÚre de traverser la guerre des acteurs de la SVOD qui fera des morts...

Le succĂšs ou l’échec de TV+ se mesurera Ă  moyen terme, certainement pas aujourd’hui.

Quant aux dĂ©lires mĂ©galomaniaque de ceux qui s’imaginent mieux comprendre le business que le board d’une des entreprises les mieux dirigĂ©es de l’histoire, que dire ?

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Il me semble avoir lu un article oĂč les le patron de Disney avait proposĂ© Ă  Steve Jobs un rachat ou un partenariat pousser ou quelque chose dans le genre?

avatar gwen | 

@YetOneOtherGit

« Entreprise les mieux dirigĂ©es de l’histoire », rien que ça.

Non franchement ton discours, je peut le comprendre, mais tu te décrédibilise en sortant ce genre phrase toute faite.

Apple est plutĂŽt en bonne forme financiĂšre en ce moment mais cela n’a pas toujours Ă©tĂ© le cas et le vent tournera peut ĂȘtre Ă  un moment ou un autre. Ça ne veut pas dire qu’Apple va couler, mais certain de ses choix ne sont pas toujours trĂšs stratĂ©giques. Il suffit de lire les archives de MacG pour le voir.

avatar raoolito | 

@gwen

oui, mais sur le cours terme, les erreurs sont generales chez toutes les boites. Par contre les rĂ©ussites se mesurent sur le decennie, et lĂ  il y a de vrais exemples (français aussi d’ailleurs) de startup il y a 10 ans, valorisĂ©es Ă  un milliard ou plus maintenant.
Apple que notre « visionnaire » Mr Dell voulait vendre 1$ il y a 22 ans il me semble, peut etre considĂ©rĂ© comme une des entreprises les mieux gĂ©rĂ©es du monde, sans aucun doute. Il y en a d’autre, pas forcement aussi grosse...

avatar shaba | 

@TomCom

C’est clair, vu les rĂ©sultats catastrophiques Apple doit ĂȘtre dirigĂ©e par des dĂ©biles mentaux.

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"C’est clair, vu les rĂ©sultats catastrophiques Apple doit ĂȘtre dirigĂ©e par des dĂ©biles mentaux."

Certains osent tout et il semblerait mĂȘme que ce soit un moyen de les reconnaĂźtre 😉

avatar shaba | 

@YetOneOtherGit

đŸ€Ł je n’irais peut-ĂȘtre pas jusque-lĂ , Apple fait parfois ce qui nous semble ĂȘtre des erreurs mais on ne peut clairement pas dire qu’ils manquent de jugeote.

avatar YetOneOtherGit | 

@shaba

"Apple fait parfois ce qui nous semble ĂȘtre des erreurs mais on ne peut clairement pas dire qu’ils manquent de jugeote."

La seule pierre de touche ce sont les rĂ©sultats Ă©conomiques et Ă  cette aune Apple ne fait pas d’erreur consĂ©quente.

Les seules erreurs qui comptent sont celles qui apparaissent dans les bilans qui sont tellement excellents que mĂȘme s’ils pourraient ĂȘtre marginalement meilleurs sans des erreurs vĂ©nielles cela n’a aucune importance.

Beaucoup ici appelle erreur simplement ce qui ne correspond pas à leurs désirs ou à leurs envies.

C’est une vision nombriliste qui est toujours inepte 😳

avatar flux_capacitor | 

@TomCom

BMW flirte souvent avec les 14% de marge opérationnelle.
Mais c'est vrai que pour les autres, c'est pas glorieux. Le nouveau patron de Renault, avec son changement de stratégie "Renaulution" espÚre pouvoir dépasser les 3% dans les années à venir


avatar Insomnia | 

Faut pas chercher plus loin, Apple est trop exigeant pour n’importe quel constructeur de voiture, aucun n’acceptera les demandes d’Apple c’est pas plus compliquĂ©, c’est pas le prix d’un iphone Ă  la conception.

avatar Brice21 | 

@Insomnia

"pour n’importe quel constructeur de voiture"

Je pense qu’ils ont une chance avec Geely (CH) et Honda (JP).

Sinon Magna Steir ou Foxconn feront la production.

avatar CorbeilleNews | 

Si c’est pour travailler avec Apple puis se voir dĂ©gager dĂšs qu’elle a les possibilitĂ©s de faire elle mĂȘme, c’est un peu se tirer une balle dans le pied

Les limites du systĂšme Apple pour produire ne sont peut-ĂȘtre pas applicables Ă  l’automobile dont les constructeurs ont investi dans des chaĂźnes de prod

Apple n’a qu’à faire pareil puisqu’elle en a les moyens...

avatar Malouin | 

j'adoooooore tous ces commentaires de spécialistes du monde automobile et des intentions d'Apple !

avatar BordelInside | 

@Malouin

Ah je dois dire que les commentaire sur les rumeurs de discussions entre Apple et des constructeurs auto, c'est du caviar, du miel, une source inépuisable de réjouissances...
Magnifique démonstration d'ultracrépidarianisme totalement décomplexé :-)

avatar YetOneOtherGit | 

@BordelInside

"Magnifique démonstration d'ultracrépidarianisme totalement décomplexé :-)"

On attend effectivement des sommets : ils ne pourraient pas gĂ©rer une supĂ©rette mais ils se prennent pour des capitaines d’industrie sachant ce qu’Apple devrait faire pour sauver son business si mal en point 😳😳😳😳😳😳😳😳

avatar Malouin | 

@BordelInside

Top ! Merci... je retiens le dénominatif !
Et complĂ©ment d’accord avec toi.

avatar gwen | 

@Malouin

Je doit bien avouer que je ne comprends pas Apple sur ce sujet. Je ne doit pas ĂȘtre le seul.

Apple a les moyens financiers de construire une usine oĂč elle veut dans le monde pour lancer une voiture diffĂ©rente et rĂ©volutionnaire. Pourtant elle cherche apparement Ă  assurer son trĂ©sor de guerre en tentant, selon les rumeurs, de s’allier avec un constructeur dĂ©jĂ  en place.

Est-ce une diversion pour mieux lancer son vrais projet ou un rĂ©el besoin de sang frais  ? L’histoire nous le dira.

avatar BordelInside | 

@gwen

J'ai dans l'idée qu'une voiture est un produit plus complexe à produire qu'un smartphone - et si tu veux le produire from scratch c'est encore pire - du coup, mettons que Apple ait dans sa besace une super idée originale et révolutionnaire avec déjà pas mal d'avancement dans la partie logiciel (ça serait le minimum), est-ce que la logique industrielle ne voudrait pas plutÎt trouver un partenaire déjà expert du reste plutÎt que de se lancer tout seul quitte à se perdre en route ou voir un équivalent de son super concept produit avant par un autre ?
Ils ont du pognon, mais le pognon ne suffit pas pour lancer à temps un produit (ça aide, mais ça ne suffit pas)

avatar gwen | 

@BordelInside

Franchement une voiture n’est pas un produit si complexe que ça a produire. C’est gros mais ce n’est que de la mĂ©canique basique. Le reste des Ă©volutions ne sont que du confort et c’est la que Apple a sa carte Ă  jouer.

Tesla a bien pu monter une usine de voiture. D’autres personnes, bien moins fortunĂ©e l’ont fait au fil du temps. Il suffit de voir la DMC12 (produite par Delorean motor compagnie qui est aujourd’hui devenue iconique) qui est sortie d’une usine toute neuve montĂ©e par un seule homme pour produire la voiture de ses rĂȘves en 1982, ce qui n’est pas si vieux que ça.

Bref, Apple doit bien avoir une idĂ©e en tĂȘte. Et je ne la connais pas. Mais je suis Ă©tonnĂ© par la stratĂ©gie d’alliance supposĂ©e.

avatar YetOneOtherGit | 

@gwen

"Franchement une voiture n’est pas un produit si complexe que ça a produire. "

C’est juste un des systùmes les plus complexe qu’il soit, mais bon : Y a qu’à faut qu’on 😳

Tu as une vague idĂ©e du nombre d’élĂ©ments constituant une automobile ? Tu as une idĂ©e du nombre de technologies et de lois physiques en jeu dans une automobile ? Tu as une idĂ©e des complexitĂ©s rĂ©glementaires ? Tu as une idĂ©e du nombre de pb qui peuvent advenir dans la conception et la fabrication d’une automobile de grande sĂ©rie ?

...

Impressionnant quand mĂȘme de rĂ©ductionnisme 🙄🙄🙄

Pages

CONNEXION UTILISATEUR