Surface Pro 9 avec puce ARM : les performances, c'est toujours pas ça

Mickaël Bazoge |

En dévoilant la Surface Pro 9 la semaine dernière, Microsoft a de nouveau fait la preuve qu'il prenait les puces ARM très au sérieux. La tablette hybride est en effet proposée en deux parfums : un modèle Intel avec des processeurs Intel de 12e génération, et un modèle équipé d'une puce SQ3 développée par l'éditeur et Qualcomm.

@The Verge.

Cela fait trois ans maintenant que Microsoft propose des déclinaisons de sa tablette haut de gamme, une aventure débutée en 2019 avec la SQ1 de la Surface Pro X. Mais hier comme aujourd'hui persistent toujours des problèmes de performances.

Surface Pro X : des performances pas top pour la rutilante tablette ARM de Microsoft

Surface Pro X : des performances pas top pour la rutilante tablette ARM de Microsoft

Les premiers tests de la Surface Pro 9 avec SQ3 confirment que la puce, basée sur la Snapdragon 8cx Gen 3, ne fait pas de miracle pour les applications qui n'ont pas été optimisées ARM. Monica Chin de The Verge déplore les 11 longues secondes d'attente pour avoir la main sur Spotify après le lancement de l'app, suivies par quatre secondes supplémentaires avant de pouvoir cliquer sur Lecture.

La saisie de texte dans Chrome présente aussi des lenteurs, ce qui provoque des fautes de frappe. Les vidéos dans YouTube peuvent geler sur place alors que la lecture audio se poursuit. L'annotation de PDF est une expérience frustrante, l'ordinateur ayant du mal à suivre le tracé du stylet sur l'écran. Le lancement de Lightroom est un calvaire, avec des gels multiples et des crashs.

@PCMag.

Chez Tom's Hardware, Andrew Freedman nuance en expliquant que Windows 11 pour ARM est « bien meilleur » que ses prédécesseurs, et qu'avec l'émulation x64, des applications conçues pour les processeurs x86 fonctionnent alors que ce n'était pas le cas sur la Surface Pro X et Windows 10. Par ailleurs, les apps natives continuent de débouler : Edge et Teams chez Microsoft bien sûr, mais aussi Firefox, Photoshop, VLC, Netflix, Handbrake, Zoom…

Néanmoins, il reconnait que pour les utilisateurs qui recherchent une « vraie expérience pro », mieux vaut se tourner vers la mouture Intel de la tablette. Au petit jeu des benchs, la Surface Pro 9 ARM a aussi du mal à convaincre. Avec Geekbench 5 qui mesure les capacités du CPU, elle est largement dépassée par la M2 du MacBook Air.

Le ThinkPad X13s, qui fonctionne avec une Snapdragon 8cx Gen 3, donne des scores similaires à la Surface, tandis que le Dell XPS 13 avec son Core i5 dépasse l'appareil de Microsoft d'une bonne tête.

Le modèle SQ3 est d'autant plus difficile à vendre pour Microsoft que la version ARM de base coûte plus cher (à partir de 1 549 €) que son équivalent Intel (à partir de 1 299 €), comme l'écrit Luke Larsen de DigitalTrends. « Il y a encore beaucoup de travail à faire pour convaincre les développeurs tiers de s'y mettre, mais l'émulation s'est améliorée de manière significative ».

Coïncidence ou pas, Microsoft vient justement de lancer la commercialisation du « projet Volterra » annoncé au printemps. Il s'agit d'un SDK composé d'un boîtier de type Mac mini (qui a dit DTK ?) pour développer des apps ARM. L'appareil embarque la même puce Snapdragon 8cx Gen 3, 32 Go de RAM et 512 Go de stockage. Le tout pour 699 €. Il aurait peut-être fallu commencer par ça…


Tags
avatar foxot | 

Ce serait sympa si vous pouviez en faire un test chez macg 👍🏻

Sinon je salut quand même les efforts de Microsoft, en espérant que cette nouvelle Surface et le SDK permettent enfin de pousser un peu plus les apps ARM sur Windows 11.
Après tout on est contraint à Windows ARM sur Mac également désormais, donc ça nous serait bien bénéfique que cette transition s'amorce enfin 👌🏻

avatar GAEL2060 | 

Microsoft lance un dev kit à sa troisième génération d’appareil ARM 😬

avatar CostaDelSol | 

@foxot
Je suis complètement d'accord avec tout ce que tu as énoncé.

Aussi, je trouve qu'il manque juste un emplacement SIM au MacBook Air, exactement ce qu'il y a sur cette Surface sur SQ3.

avatar Doctomac | 

On aurait une vraie déferlante sur les sites web spécialisés et réseaux sociaux si Apple sortait une merde pareille.....

avatar stefhan | 

Clairement !!
Là on "applaudit" Microsoft, le monde à l'envers 😂

avatar rolmeyer | 

@Doctomac

Normal. MS tout le monde s’en fout, pas Apple.
Chez MS ils vivent dans le souvenir où les gens faisaient la queue pour acheter Windows.
20 ans on passé, les gens font la queue pour un iPhone ou Galaxy, pas une Surface.
Windows c’est un outil de travail, quasi généralement imposé, Apple c’est souvent un choix.
A l’époque de W8, ils ont essayé de faire de la hype avec les Insiders, il y avait Donna Sarkar, puis ils ont cassé le jouet et qu’ils ont complètement niqués les Insiders.

C’est pas de la complaisance si personne ne dit rien, c’est de l’indifférence.

Avant on avait Donna, maintenant on se tape le gai luron Panos. 😩

avatar radeon | 

@rolmeyer

"Windows c’est un outil de travail"

Ha merde faudrait peut-être le dire à Microsoft ils n’ont pas l’air au courant.

avatar rolmeyer | 

@radeon

Ben en tuant windows phone, en supprimant le store de musique, films, et livres, je crois qu’ils ont un peu compris.
L’interface tacile est figée depuis 2015, autant dire qu’elle est morte.
Aucune image de pub de la Surface Pro/ Go sans clavier, même aucune le suggérant. C’est devenu au fil des années un laptop plus qu’une tablette alors autant prendre un laptop.
J’ai eu plusieurs Surfes Pro/Go, c’est devenu une machine client de Teams et des solutions buizness de MS, bye bye la tablette multimédia.
Pas besoin de leur dire ils savent, mais ils ont du mal. 😀

avatar radeon | 

@rolmeyer

C’est vrai que Windows phone avait de bonnes idées, c’est dommage ça aurait pu être un 3ème écosystème sérieux sur le marché.

avatar OuaisVoilaQuoi | 

Et surtout c'était un système léger, qui ne bouffe pas tout le CPU, ni toute la batterie... Ceux qui ont connu la puissance anémique des SOC ARM de l'époque (Intel a essayé aussi, mais bon...) saluent la performance.

Tout simplement un exemple d'optimisation et de sobriété.

Je me demande ce que ça pourrait donner avec les smartphones actuels... et les SOC modernes type M1 !!!

avatar radeon | 

@OuaisVoilaQuoi

Ouaip ça aurait pu être intéressant

avatar iPop | 

@Doctomac

Je pense que les PCiste n’y verront que du feu, ils ont l’habitude.

avatar Dimemas | 

les pcistes s'en fichent complètement, ils veulent des tours et des portables avec de la puissance brute... vous êtes tous à coté de la plaque

avatar TheDeepShadow | 

Merci, enfin quelqu'un pour le dire

J'ai une tour de jeu que j'ai monté moi même, et tout l'écosystème Apple à côté (MBA, iPad, iPhone, Watch, AirPods, Pencil, AirTag..)

C'est deux choses très différentes. Perso j'aime bien Windows 11, plus que je n'aime MacOS (en particulier pour la gestion des fenêtres et la frustration quand MacOS bloque les logiciels non signés et qu'il faut aller dans les paramètres pour débloquer, très irritant d'être pris pour un abruti)

Mais je trouve MacOS bien plus plaisant à l'oeil, et cohérent (Windows et son Panneau de configuration en plus des Paramètres…)

avatar ddrmysti | 

@Dimemas

C’est clair que les gros des ventes de pc en volume c’est les laptop gamer à 1500€ xD.

avatar Artefact3000 | 

Est-ce que Apple vendait son kit Mac mini aux développeurs?

Si oui, combien?

Le Voltera me paraît cher…

avatar Mickaël Bazoge | 
500 $ de mémoire. Apple les a ensuite repris en échange d'un crédit sur l'Apple Store du même montant.
avatar Artefact3000 | 

@MickaelBazoge

Microsoft devrait s’en inspirer.

avatar iPop | 

@Artefact3000

Apple n’a jamais vendu son kit de développement, tout était accessible gratuitement….et ça n’a pas aidé. Tout le monde allait sur Windows.

Peut être que je me trompe.

avatar Glop0606 | 

Vous avez bien résumé: il commence par la fin. C’est le MS que je n’aime pas: on fait des trucs parce que les autres le font mais sans y croire, voilà, tranquille, et puis on abandonnera pour reprendre enfin voilà quoi,… et après ils oublient qu’il y a des utilisateurs qui y ont cru et se retrouvent avec des produits médiocres voire abandonnés (oui j’ai toujours en travers l’abandon de Windows phone).
Bizarre car il y a l’autre MS qui est top notamment pour la partie Xbox et Office.

avatar lmouillart | 

Au moins ça répond à la question : une surface ARM ne serait elle pas meilleure qu'une surface Intel ou AMD.
Ce type de produit ils devraient surtout le réserver aux développeurs ou aux "enthousiastes", plutôt que de le distribuer partout.

C'est plutôt dommage ce retard de gros SOC pour tablettes et laptop, ça permettrait d'avoir des tablettes Android ou ChromeOS plus sympathique et moins anémiques.
Vu le retard accumulé, je pense que MS devrait en rester là puis mettre plutôt le focus sur le RISC-V puis patienter avec d'ici là avec l'x64.

avatar Glop0606 | 

@lmouillart

Je vous rejoins, je sauterais l’ARM qui n’a jamais pris chez MS et ferais bien les choses sur le RISC. En attendant les x86 font le café 😄

avatar iPop | 

@Glop0606

Et le Kin mort-née.

avatar pocketalex | 

@ Glop0606

Microsoft a deux succès : Windows et Office. Ces succès passés sont une rente aujourd'hui

Pour le reste, ils font n'importe quoi. Niveau matos en tout cas (les services clouds et Cie je sais pas trop, ils me semblent qu'ils sont moins quiches sur ces domaines).

ça donne le Zune, le Kin, la surface RT, la Surface Pro, le smartphone Surface Duo, etc

La Surface RT c'est quoi ? Une tablette ARM pour concurrencer l'iPad, lui même tablette ARM.

Qu'est-ce qu'a fait Apple avec l'iPad ? Un OS spécifique tactile, sans clavier, sans souris, qui a un nom DIFFERENT de MacOS, des outils pour les devs pour sortir des apps, une keynote pour présenter et expliquer ce que c'est, à quoi ça sert, pourquoi, quand, qui comment.
Qu'est-ce que ça donne : un produit différent, pas de confusion auprès des utilisateurs, et un Appstore qui s'est vite garni d'app pensée et conçues pour une tablette et pour le tactile

Qu'a fait Microsoft avec la Surface RT ? Un OS spécifique tactile ... mais l'appareil est vendu avec une cover clavier/trackpad. Un Os qui s'appelle ... Windows. Zero communication auprès du grand public pour expliquer qui quand quoi comment
Qu'est-ce que ça donne : des gens a qui on propose un appareil avec clavier/trackpad, un OS qui s'appelle Windows, mais pas la possibilité de faire tourner les applications Windows ! Du coup incompréhension, c'est quoi ? Un PC mais pas un PC, une tablette mais avec un Windows dessus ... le bordel
Du coup les devs se disent "ça pue ce faux plan", donc zero application
Les testeurs, sans applications, se bornent aux 3 usages basiques qu'une tablette vide peut proposer, et de vouloir des apps, mais celles du Windows de leur PC marchent pas dessus
Bref, tout concourt à un flop, et la tablette sera retirée du commerce quelques mois plus tard et Microsoft n'aura d'autre choix que de proposer des tablettes avec le "vrai" Windows dessus : en vrai des PC classiques déguisés en tablette

A la base, le produit était pas forcément mauvais, mais Microsoft oblige, le truc a été lancé n'importe comment, et comme d'habitude avec Microsoft, ça donne des produits beau en photos, limite excitants, mais derrière c'est des faux plans, mal pensés, mal lancés, mal soutenus

"on fait des trucs parce que les autres le font mais sans y croire" ... oui, tu as parfaitement expliqué comment cette boite fonctionne

avatar debione | 

@pocketalex:

Vous passez à côté de certaines choses concernant Microsoft.
La première est que Microsoft est une boîte .... de soft, pas une boîte de hardware... Tout comme Apple est une boîte de hardware et pas une boîte de soft...
Si je reprends vos arguments à l'envers, on peut se dire qu'Apple ne fait que copier ce que fait Microsoft, et en largement moins bien... Combien de gens utilise Page/Number dans le monde? Comparativement à Office? Même sur Mac, je ne suis pas sur que Office ne soit pas devant, c'est dire l'ineptie des solutions logicielles d'Apple, incapable de tourner sur autre chose que le dernier Os de la pomme. L'exemple de la plantée la plus monstrueuse d'Apple dans ce domaine est Safari.... Tellement daubé du cul sur PC qu'ils en ont arrêté le portage, personne ne voulait d'une telle solution.

Ensuite vous passez complètement à côté de pourquoi une Surface. A la base, la Surface (tout comme les Pixels chez Google) n'était la que comme démonstrateur... C'est juste que vu le nombre de vente, il s'est avéré que cela POUVAIT être un marché pour Microsoft. C'est les clients qui en ont fait un produit rentable, la volonté de Microsoft n'était pas là, car Microsoft ne veux pas se substituer aux fabricants de PC, juste les équiper en logiciel...

Vous passez ensuite sous silence Azure, qui est une des colonnes vertébral de Microsoft, Apple propose quoi dans le genre? Ben strictement rien.

La surface RT (l'intel c'est différent, pour avoir pu faire joujou pendant un certain temps avec l'une d'elle, elle possède des qualités que n'ont ni un iPad (qui en a d'autres) ni un pc portable) si on la compare a un iPad se fait défoncer... Tout comme Page se fait défoncer par Word (juste essayer de faire un publipostage avec Page pour comprendre que c'est de la dinette ce soft (et pourtant certaines fois je l'utilise).

Votre propos est une lapalissade: Une boîte de hardware maitrise mieux le hardware qu'une boîte de soft qui elle-même maîtrise mieux le soft (essayer de mettre le dernier Page sur un Mac de 2012, c'est juste impossible, le dernier office passera comme une lettre à la poste sur un pc de 2012).

avatar Dimemas | 

La suite Apple de bureautique ? Une horreur…
A l’époque de iWork si c’était bien mais maintenant c’est absolument impossible d’être productif avec cette daube

avatar Yves SG | 

@Dimemas

« La suite Apple de bureautique ? Une horreur… »
Encore un sujet que vous connaissez visiblement très bien 😉

avatar debione | 

@Yves SG:

Alors que vous votre niveau de connaissance... Alors répondez précisément à cette question: Comment faire un bête publipostage lié à une base de données avec la suite Apple?

...J'attends....

avatar Dimemas | 

A yves : euh mais encore ?
J’ai hâte d’avoir ton avis sur la question, visiblement à part répondre la même phrase sans développer comme le ferai quelqu’un qui détient ne serait-ce qu’un soupçon de « connaissance », c’est passer pour un troll (pour éviter de dire pire)

Figure-toi que j’utilise les Mac depuis bien assez longtemps pour tenir ce genre de propos et oui Keynote, pages et Numbers, c’est de la merde en boite. Sauf si c’est pour écrire un courrier bien entendu mais en entreprise, j’ai hâte de te voir dire que tu l’utilise au quotidien comme toutes les entreprises qui ont des Mac (laule)

avatar Yves SG | 

@debione

« comme Apple est une boîte de hardware et pas une boîte de soft... »
Ah bon ?
Votre niveau de connaissance est impressionnant 😄 !

avatar pocketalex | 

@Yves SG

je suis d'accord que cette affirmation m'a fait sauter de ma chaise

comme si depuis 40 ans les gens achetaient des Macs pour le hardware (surtout pendant la période Intel)

... des CPU avec une Gen de retard, des GPU qui au mieux rivalisent avec le moyen de gamme, de la RAM et du SSD payé au prix du caviar... Pas sur que ce soit le "hard" qui intéresse la clientèle Apple, mais plutôt le soft

A mon humble avis

avatar debione | 

@pocketalex et Yves SG:
Enlève les software Apple sur les macs, et ils se vendront toujours aussi bien, enlève les software Apple sur iPhone et ils se vendront toujours...
Enlève tous les autres software autres que Apple sur Mac et Iphone et ils ne se vendront plus...
Enlève tout le software de Microsoft et ils couleront, enlève tout le hardware et ça changera que dalle pour eux.
J'ai le droit de dire CQFD?

avatar pocketalex | 

@debione

"Enlève les software Apple sur les macs, et ils se vendront toujours aussi bien"

Les gens achètent des Mac pour MacOS avant tout, pas pour le core i5 d es Macbook Air qui est le même core i5 de laptops PC vendu 500€ au lieu de 1000€
Les gens achètent du Apple (iPhone/Mac/iPad/AW) pour l'écosystème qui fonctionne plutot bien (simple, efficace, pratique) ... pas pour le hardware. Le hardware des smartphones Android permet pour de nombreux modèles de faire autant sinon mieux que des iPhones coutant x2 à x3 le prix

Tu poses des phrases sorties d'on ne sait ou, avec des affirmations portées en vérités indéniables sans aucun fondement un minimum sérieux derrière et ta conclusion c'est "CQFD"

La blague

avatar zearno | 

@Pocketalex

Pas tous, une des raisons pour lesquels je n'ai plus de Mac c'est justement MacOS auquel je luis préfère Windows 11.
J'utilise une surface depuis maintenant 5 ans, dont 2 ans dans le cadre de mon activité Pro, et j'apprécie beaucoup ce produit, plus que je n'appréciais mes Mac de l'époque. C'est un appareil qui est au top de la versatilité, j'apprécie de plus en plus cette qualité : PC quand vous avez besoin d'un ordinateur (et d'un VRAI explorateur de fichier), ou tablette pour la prise de note ou la réalisation de schéma ou autres petits dessins.
D'un point de vue perso, je ne suis ni photographe, ni vidéaste nécessitant une énorme puissance graphique. En revanche, je trouve indispensable le lien avec OneDrive qui marche très bien ou avec mon NAS perso, que je ne pouvais plus faire tourner sur mon ancien Mac car soit disant le logiciel était trop vieux (encore un carcan made in Apple), ainsi que la suite Office qui fonctionne parfaitement.

J'ai, en outre, tous les éléments nécessaires quand je veux passer mes heures perdues sur du développement Web ou Windows, et c'est sans compter la qualité indéniable de Microsoft sur la partie des logiciels, que ce soit desktop avec un énorme bon en avant fait ces dernières années, que Web avec la puissance de leur services Azure.
A titre de curiosité, je regarde chaque année les conférences Microsoft Ignite, il y a vraiment des choses intéressantes qui s'y passe, certes plus axé sur les professionnels et les développeurs. A ce jour, il n'y a rien que je puisse faire avec un Mac que je ne puisse pas faire sur un PC (si ce n'est du dev Mac / iOS mais ce n'est pas mon cas).

Alors oui, les surfaces ne sont pas forcément les machines les plus puissantes. Elles sont même peut être loin des Mac M1 ou M2, mais dans la vraie vie, pour ceux qui n'ont pas un usage graphique (photo ou vidéo) est-ce vraiment et finalement un problème. J'en doute.

On dira que, en effet, la quasi totalité des devs de la Silicon Valley sont sur Mac, c'est vrai. Mais, en toute honnêteté, n'est-ce pas plus pour la "frime" d'avoir la pomme sur le capot que par véritable nécessité ?

avatar pocketalex | 

@zearno

Merci pour votre commentaire qui démontre bien une chose essentielle : Mac ou PC on s'en fout, aucun n'est "mieux" que l'autre, à chacun de choisir la plateforme qui lui convient le plus

Bref, ça fait du bien à lire et à dire

avatar debione | 

@ Yves SG:

Pour rappelle, comment Apple n'est pas morte? Grace au soft de Microsoft... Parce qu'Apple n'est pas une boîte de software...

Quand on parle de connaissance, il faut enlever la poutre hein!

avatar pocketalex | 

@debione

ré-écriture de l'histoire

Microsoft a inverstit 350 Millions de dollars dans Apple en 1999, soit une goutte d'eau, suite à un accord de non-agression porté par Steeve Jobs qui a permit à Apple de gagner quelques mois de survie, et à Microsoft de ne pas se retrouver sans concurrence ... et donc en situation de monople. C'est du gagnant-gagnant

Mais ce n'est pas ça qui a sauvé Apple. Il y a tout un faisceau de facteurs qui ont remis Apple sur les rails : l'arrivée de Steeve Jobs et l'engouement que cela a suscité, la nouvelle stratégie et la campagne "think different", la refonte totale de la logistique qui était catastrophique (portée par un grand talent dans le domaine, un certain Tim Cook), de nouvelles gammes d'ordinateurs revenant aux fondamentaux (iMac, etc), l'arrivée d'un nouvel OS moderne, et, par la suite, l'iPod puis l'iPhone et plein d'autres choses encore

avatar Yves SG | 

@pocketalex

Exactement. Debione est le cas typique de « l’expert de salon » qui semble ignorer même l’étendu de son ignorance 😉

avatar pocketalex | 

@Yves SG

"Debione est le cas typique de « l’expert de salon » qui semble ignorer même l’étendu de son ignorance 😉"

On est pas d'accord sur des points de détails historiques, mais on tape causette et c'est un plaisir d'échanger avec lui sur cette vénérable époque. Et tout ça dans le respect, même si on ferraille un peu

avatar Yves SG | 

@pocketalex

Si vous y prenez du plaisir tant mieux 😊
Pour ma part j’estime que conclure à partir d’une anecdote (que tout le monde connais) que Microsoft a sauvé Apple, c’est soit du fanatisme soit la marque d’une incapacité impressionnante à réfléchir. Ce qui finalement, est un peu la même chose 😊

avatar debione | 

@pocketalex:

Sans cet accord Apple était MORT, pas tant à cause de l'argent que du fait que sans Explorer et sans Office Apple n'arrivait à rien. Microsoft aurait eu droit à un démentelement, mais ne serait pas morte...
Tout le reste, de l'iMac à iTunes, puis comme vous le dites à l'iPhone est dépendant de cet accord. En 1997, si vous n'aviez pas Explorer le web était pratiquement impraticable et il n'existait quasiment que Office dans les suites bureautique utilisables. C'est cela qui a sauvé Apple. Sans le soft Microsoft, Apple aurait simplement coulé, car c'est bien suite à cet accord qui assurait une certaine sérénité aux investisseur que SJ a pu faire remonter la pente à Apple.

avatar pocketalex | 

@debione

"Sans cet accord Apple était MORT"

Quelle affirmation péremptoire...

"sans Explorer et sans Office Apple n'arrivait à rien"

C'est oublier Netscape qui marchait tout aussi bien, sinon mieux, que l'horrible bouse d'Internet Explorer...
Quant à Office, il existait sur Mac à l'époque. L'accord fortement médiatisé portait sur la promesse de Microsoft de continuer à développer Office pour Mac. Est-ce qu'Apple serait mort sans Office ... difficile à dire, et rien n'est moins sur.

Déja aujourd'hui le PC est roi dans l'entreprise pour les usages purement office, alors imagine à l'époque, quand la présence du Mac en entreprise était totalement anecdotique et que le Mac était AVANT TOUT acheté par des particuliers et des graphistes. L'argument de "rassurer les investisseurs" que tu soulèves me parait plus judicieux, après bien malin qui pourrait savoir si sans cet accord les choses auraient été autres.

Cet accord visait avant tout à enterrer la hache de guerre avec Microsoft, guéguerre initiée par le "pompe" de Mac Os par Microsoft pour donner Windows, un procès était en cours qui trainait, trainait. Steve Jobs et Bill Gates savaient que ce combat était un combat d'arrière garde
En 2000, le vrai combat était celui d'Internet, plus celui des OS.

avatar joneskind | 

@debione

N’être qu’une boîte de soft et rester malgré tout incapable de produire un émulateur x86 pour ARM… Quelle ironie…

À croire que MS ne sait rien faire correctement. Ni hardware, ni software.

Et que dire de sa gestion du projet ARM… Sortir un DTK, 3 ans après le premier produit…

avatar debione | 

@joneskind:
Essaye de faire tourner un 32 bit sur du matos Apple... Essaye d'avoir un safari à jour sur un mac de 2012 par exemple, c'est encore bien pire en fait.
La grosse difficulté chez Microsoft, c'est que leur truc doit être capable de faire tourner des softs qui ont 10-15 ans voir plus... Et pas juste sur les 6 dernières années comme se le permet Apple... (bien pire que ça en fait avec par exemple stagemanager que des iPad de 2 ans d'âge n'arrive même pas à faire tourner)

Microsoft est dans la logique très long terme, Apple dans la logique hyper courtermiste, cela crée des différences... Mais une fois que l'on testé dans sa vie iOS 11, on comprend que même en maitrisant le hard et le soft, Apple est bien à la traine de ce point de vue (software)

avatar petergab64 | 

"Essaye de faire tourner un 32 bit sur du matos Apple"
Jusqu'à X.14, tu peux, et en plus en même temps.
Le passage à 64 bits était annoncé depuis des années, les éditeurs avaient eu le temps de se préparer. Apple "courtermiste", disons qu'ils vont plus vite que Windows.
La transition vers M1/2 a effectivement accéléré les choses, avec que des avantages certains...
Et puis les éditeurs sont aussi ravis de faire faire des mises à jour payantes :)

avatar debione | 

@petergab64:
Oui, mais cela c'est sans penser au matériel annexe... J'ai deux enregistreurs numérique qui fonctionne encore hyper bien, valeur 4'000 boules, et 2 synthés (2000 boules). Problème: Si j'upgrade mon Mac, je ne pourrai plus les faire tourner (le logiciel est en 32 bits)... Donc faut tout racheter... Ou passer sur Windows...
Et ici il n'est pas question de paresse des éditeurs, mes instruments datent du milieu des années 2000, ils ont arrêté la fabrication en 2010 de ces modèles. Mais dans la musique, un instrument peut te tenir des dizaines d'années et ne sont pas obsolète après 6 ans... C'est Apple qui a changé et qui oblige, pas les éditeurs qui au moment de la sortie de ces instruments étaient parfaitement à jour.

avatar jays93320 | 

Dommage que seul la version ARM dispose d’un connexion cellulaire. Pas trop envie de jouer les beta testeur pour un produit qui me coûte 1 mois de salaire

avatar claude72 | 

"... Windows 11 pour ARM est « bien meilleur » que ses prédécesseurs..."

Ce que je trouve assez drôle dans cette news, c'est que depuis la sortie de Windows 3.1, donc il y a environ 30 ans, à chaque nouvelle version de Windows on entend et on lit toujours ce même commentaire qui dit que "Windows la-dernière-version-qui-vient-de-sortir est bien meilleur que toutes les versions précédentes".
Ça me rappelle le sketch de Coluche sur le nouvel OMO... :-D

avatar DrStax | 

@claude72

Ceci dit, l’iPhone sorti dernièrement est bien meilleur que tout les IPhone sorti précédemment 😉 parole de Tim.

avatar Valiran | 

Ce qui serait intéressant dans ce genre de test c'est d'y inclure un Mac M1 avec Parallel et W11Arm.

Parce que je bosse au quotidien sur une VM W11Arm sur mon M1Pro et vraiment aucun soucis, sauf certaines app qui ne se lancent pas du tout, mais quand ça tourne ça tourne!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR