Intel en discussions avec TSMC et Samsung pour faire sous-traiter une partie de sa production

Stéphane Moussie |

Concurrencé de plus en plus sérieusement sur plusieurs marchés, Intel pourrait opérer un changement radical dans les années à venir. L'entreprise est en discussions avec TSMC et Samsung pour faire sous-traiter une partie de ses puces, indique Bloomberg.

Image Intel

Cette possibilité n'est pas une surprise, le CEO Bob Swan l'avait lui-même évoquée en milieu d'année dernière. Quant au nom de TSMC, il n'est pas une surprise lui non plus, puisque le fondeur taïwanais est le leader dans la production de puces pour d'autres.

D'après l'agence de presse, Intel espère encore pouvoir compter sur ses propres usines pour ses futurs processeurs, mais en raison des multiples retards accumulés au fil des ans dans les procédés de fabrication, la signature d'un contrat avec un sous-traitant n'a jamais été aussi proche.

En fait, si Intel a déjà fait sous-traiter ses puces entrée de gamme par le passé, il est maintenant question de faire produire par d'autres ses meilleurs processeurs. Alors que l'entreprise n'a pas encore généralisé la gravure en 10 nm dans toutes ses gammes, TSMC pourrait graver ses puces en 5 nm, voire en 4 nm. Le fondeur pourrait lui dédier une nouvelle usine chinoise prévue cette année.

Si Bob Swan décide de signer un contrat avec TSMC, Samsung, ou les deux, il ne faudrait pas attendre ces puces « externalisées » avant 2023 au plus tôt.

avatar BooBoo | 

TMSC va devenir le seul sur le marché. Pas très bon pour la concurrence et la recherche

avatar YetOneOtherGit | 

@BooBoo

"TMSC va devenir le seul sur le marché. "

Nous en sommes loin, mais ils dominent effectivement la part du business qui est celle de la fabrication et ont une remarquable croissance.

avatar marc_os | 

@ BooBoo
Ah cette croyance que la concurrence ce serait le bien !
Alors que l'autre petit nom de la "concurrence", c'est la « guerre économique », chaque entreprise voulant battre et à terme éliminer ses concurrents. (Ce qui fatalement donne à la fin des situations de monopole.) La concurrence, c'est la « loi du plus fort » appliqué à l'économie.
Les clients en profitent un temps grâce à des prix bas, mais c'est vrai jusqu'à ce que la concurrence perde et que le monopole s'installe !
Et ceux qui perdent dans cette guerre économique, les responsables n'assument jamais, ils mettent d'abord les salariés au chômage. Il suffit d'ailleurs que les bénéfices baissent pour cela, même pas de faire des pertes.
Vive le capitalisme !

avatar Seb42 | 

@marc_os

Je suis d’accord avec toi la concurrence c’est une bataille !
Mais ce que tu oublies aussi, c’est que c’est une lutte dans l’amélioration aussi ! Sans concurrence il y a domination et plus d’évolution.
Si Intel souhaite se réinventer c’est qu’on est venu les bousculer.

avatar marc_os | 

@ Seb42
Ne pas confondre la "saine concurrence" dans le domaine du sport et l'émulation qui s'en suit (tout le monde gagne au final en étant meilleur), avec la concurrence économique qui est une guerre avec des gagnants et de vrais perdants au chômage entre autres.
Socrate, Galilée, Copernic, Pasteur, Marie et Pierre Curie n'ont pas eu besoin de guerre économique pour innover et évoluer !

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Socrate, Galilée, Copernic, Pasteur, Marie et Pierre Curie n'ont pas eu besoin de guerre économique pour innover et évoluer !"

En es-tu si certains qu’ils n’avaient aucun enjeux d’ordre concurrentiel, économiques, stratégiques ?

avatar Furious Angel | 

La position de TSMC devient inédite. Souhaiteront-ils un jour se lancer en leur nom ? Parce qu’ils sont bien plus qu’un sous-traitant maintenant...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR