Un rack de dix SSD pour le Mac Pro 2019

Mathieu Fouquet |

Vous trouvez que votre Mac Pro 2019 manque de stockage ? Certes, vous pourriez toujours vous rabattre sur les kits vendus par Apple et y ajouter des barrettes SSD de 1, 2, 4, ou 8 To, mais avouez que tout cela manque un peu de panache. C’est aussi ce qu’a dû se dire TransIntl, qui commercialise un kit permettant d’ajouter un maximum de dix (!) SSD de 2,5 pouces à la machine professionnelle d’Apple1.

Image TransIntl

Baptisé « Pro Caddy V », le rack en lui-même coûte 300 $, mais TransIntl propose aussi des SSD en option. Bien que rien n’empêche de les acheter séparément, les professionnels qui aiment faire chauffer la carte bleue pourront tout de même passer à la caisse avec dix SSD Samsung 870 QVO de 8 To, pour un stockage total de 80 téraoctets et une facture salée de presque 10 000 $. De quoi stocker quelques photos de vacances… à condition d’avoir aussi une carte PCIe comprenant au moins douze ports SATA, précise TransIntl.

Selon Bare Feats, qui a mené des tests de performances sur cette solution de stockage avec un Mac Pro à douze cœurs et 96 Go de RAM (!), il est possible d’obtenir entre 3000 et 4000 Mo/s en lecture séquentielle et entre 2300 et 3000 Mo/s en écriture séquentielle sur dix SSD en RAID 0. On est pro ou on ne l’est pas.


  1. Ce n’est d’ailleurs pas le seul kit proposé par TransIntl, dont le catalogue contient aussi des options plus modestes.  ↩︎

Tags
avatar Madalvée | 

Qui est capable de créer tout seul sur une station du contenu pour remplir tout ça ?

avatar fousfous | 

@Madalvée

Plus pour la version serveur du Mac Pro je pense.

avatar corben | 

@Madalvée

Ça va plus vite que tu ne le crois
J’ai tourné des vidéos avec une agence. Entre les rushs et les montages on en avait déjà pour presque 1 To

avatar zevoice | 

@Madalvée

Sur deux jours de tournage en braw 5:1, je rempli facilement 1to de données. Si on ajoute le montage et les rendus, ça va très vite. J’ai 40to chez moi qui sont assez souvent saturés, d’autant plus que tu gardes les images quelques mois en cas de besoin.

avatar raoolito | 

@zevoice

voilà, il suffit de penser "film cinema en 4K" et avec les rushs et les exports, ca doit remplir tranquillement la moitié

avatar papalou | 

Si mes calculs sont bons, 30 heures de rushes en Alexa LF Raw, ça fait 53 To. 30 heures, c'est à peu près la durée moyenne des rushes pour un long métrage. Mais tu peux avoir beaucoup plus (tournage avec deux caméras, réal qui aime faire laisser tourner...). On peut donc tout à faire les remplir avec un seul film.

avatar Adodane | 

Raid 0 ... si un disque tombe en panne tout est foutu 💁‍♀️

avatar bugman | 

@Adodane

Bah, t’en prends 3 et tu fais du raid 5 !
🤷🏻‍♂️😂

avatar Adodane | 

@bugman

Oui je sais tout ça, mais plus les performances annoncées dans l’article 💁‍♀️

avatar bugman | 

@Adodane

Bon bein, Raid 10 (en espérant que ça rentre) alors (on est plus à 10k prêt).🤷🏻‍♂️🤣😉

avatar CorbeilleNews | 

@bugman

Raid-Z

avatar YetOneOtherGit | 

@Adodane

Quand tu as cette approche pour des raisons de débit: backup journalier sur serveur et acceptation du risque de perdre une journée de travail.

avatar sachouba | 

@YetOneOtherGit

Oui, 2 To par jour uploadés sur le cloud, ça a l'air parfaitement jouable.
Ça met seulement 15 heures à 300 Mbps. 👌

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"Oui, 2 To par jour uploadés sur le cloud, ça a l'air parfaitement jouable.
Ça met seulement 15 heures à 300 Mbps. 👌"

Où diable aurais-je écrit que le serveur de stockage pour les backup est un serveur hors-site ? 😳🙄🙄🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"Ça met seulement 15 heures à 300 Mbps. 👌"

Dans le cadre des productions audiovisuelles un rien ambitieuse ont ne travaille pas avec des connexions anémiques.

Cela te surprendra peut-être mais nous avons récemment collaboré à une production de long métrage full-cgi fabriqué en France, en Inde, en GB et aux USA.

Infra AWS, réplication sur serveurs locaux, infra réseau 10Gb et fibre pour les stations de travail, stockage très haut débit en matrice SDd pour les postes de compositing en connection fibre, gestion transparente du déplacement des assets sur les different type de stockage et évidemment une vraie connexion internet sérieuse 😜

Je te laisse imaginer le débit de plusieurs layer en 4K non compressé issus du processus de rendu pour le travail de compositing.

Y a l’industrie et les artisans qui bricolent 🤑

avatar sachouba | 

@YetOneOtherGit

Ce serait parfaitement stupide d'avoir le serveur de backup sur site. En cas d'incendie ou d'inondation, tout le contenu serait perdu.
J'en ai donc déduit que le serveur de backup n'était pas sur place (pour ne pas faire offense à votre intelligence). :).

L'équipement présenté par l'article n'étant visiblement pas adapté à des productions audiovisuelles ambitieuses et d'ordre international comme celles sur lesquelles vous travaillez quotidiennement, quand vous n'êtes pas trop occupé à diriger des entreprises, mettre en place des stratégies économiques et financières, publier des applications sur l'App Store et développer des jeux vidéo AAA, il semble raisonnable qu'une personne qui s'équipe d'un tel équipement (au lieu d'un serveur local, par exemple) n'est probablement pas équipée d'un lien à 10 Gbps avec AWS.

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"Ce serait parfaitement stupide d'avoir le serveur de backup sur site."

Tu as une vision des choses si loin des réalités 🙄

Et ce qui te semble stupide est la plus absolue banalité de bien des infrastructures.

Tu imagines que les stations de travail sont directement backupée sur le cloud dans tous les cas et que les infrastructures de serveurs en locale appartiennent au passé ?

l’outrecuidance de ton « parfaitement idiot » en préambule à une ineptie n’incite que fort peu à perdre du temps pour essayer de t’expliquer.

La plus grande partie des infrastructures sont sur une pyramide du stockage chaud au stockage froid, du local au distant, de l’extrêmement rapide à l’extrêmement lent ...

C’est vraiment impressionnant cette capacité à former des jugements aussi tranchés quand on ne sait pas de quoi on parle 😳🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"L'équipement présenté par l'article n'étant visiblement pas adapté à des productions audiovisuelles ambitieuses et d'ordre international comme celles sur lesquelles vous travaillez quotidiennement, quand vous n'êtes pas trop occupé à diriger des entreprises, mettre en place des stratégies économiques et financières, publier des applications sur l'App Store et développer des jeux vidéo AAA,"

Et là un argumentum ad personam imbeciles., caricatural, outré, ne correspondant en rien de ce que j’ai put avancer de mes expériences en dehors de tes aigreurs 🙄

Plutôt que jouer à cela essayes d’éviter de produire des bêtises en guise de contribution et essaye donc de montrer que ce que je partage est de faible qualité 😎

C’est tellement bête 🙃

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"L'équipement présenté par l'article n'étant visiblement pas adapté à des productions audiovisuelles ambitieuses"

La encore c’est ta projection.

Les MacPro cibles au contraire ce type de production et la solution présentée ici y a totalement sa place.

Les SSD proposée de base ne sont effectivement pas les plus performante mais d’une part rien n’oblige à utiliser ces dernières et d’autres part le rapport coût performance d’un tel stockage local et tellement compétitif par rapport à d’autres solutions que les SDD sont presque un consommable rapidement amortissable.

Les système de FrameStore habituellement mis en œuvre ayant à la fois cette capacité de stockage et ces performances sont 10 à 20 fois plus onéreux.

Donc cela peut-être une bonne solution.

Et sur des structures plus modestes comme le disait notre camarade pocketalex un backup journalier sur un NAS abordable est aujourd’hui on ne peut plus courant. (Et contrairement à ce que tu imagines nombre de structures de taille intermédiaires ou d’indépendants n’ont pas des stratégies de backup leur permettant de faire face à un sinistre)

Bref tu racontes n’importe quoi sur des visions très superficielles.

avatar pocketalex | 

Je ne suis pas un spécialiste des grosses productions et post-production en audiovisuel, mais de ce que j'ai vu la plupart du temps, c'est une pyramide avec

- du stockage local ultra rapide (SSD interne, boitier RAID TB3, etc)
- du stockage réseau très rapide (NAS 10GbE, reseau fibre, NAS TB3 avec réplication sur d'autres NAS pour un workflow en équipe : montage, colorimétrie, post-prod, etc) et/ou un backup sur site
- du stockage distant pour le backup "distant", peu rapide, pour pas dire lent

Après il existe toutes sortes de configurations, de méthodes, j'ai même vu des boites de prod (mais c'était il y a longtemps) avec de simples support pour HDD en USB et ils y pluguaient des HDD nus qu'ils démontaient plus ou moins à chaud pour les passer d'une station à l'autre... mais c'était il y a longtemps hein

C'est pas grave si le backup distant est lent, le risque de tout perdre est tellement rarissime que le besoin de backup à distance des To ne nécessite pas que ce soit instantanné, vu l'immense coût que cela engendrerait

Donc bien souvent, on taffe en local sur du très rapide, on réplique sur site pour du backup, et on réplique en distant pour tout ce qui est risque d'incendie ou autre catastrophe, et ce 3e point ne nécessite pas une immédiateté qui est fort couteuse

avatar MarcMame | 

@pocketalex

"Je ne suis pas un spécialiste des grosses productions et post-production en audiovisuel"

En effet, je confirme ton sentiment.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Je ne suis pas un spécialiste des grosses productions et post-production en audiovisuel, mais de ce que j'ai vu la plupart du temps, c'est une pyramide avec
"

Yep c’est exactement ça comme j’essayais de le décrire unz pyramide 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"C'est pas grave si le backup distant est lent, le risque de tout perdre est tellement rarissime que le besoin de backup à distance des To ne nécessite pas que ce soit instantanné, vu l'immense coût que cela engendrerait
"

Là sur les structure un peu conséquente la réplication des serveurs locaux sur les serveurs distant est rarement un parent pauvre.

Le coût des connexions rapides et du stockage distant n’est pas si,délirant au regard des enjeux.

avatar pocketalex | 

Je ne suis pas sur que les SSD QVO soient un investissement très professionnel. Ce sont des disques parfait pour de petites utilisations, ils affichent les perfs d'un SSD "classique" (SLC), c'est à dire 500Mo/s en R/W, tant que leur cache n'est pas saturé

Dès qu'il est saturé, c'est à dire dès qu'on a un usage un peu lourd, la vidéo par ex, les débits avoisinnent, en moyenne, les 20 à 40Mo/s, soit le tiers de ce que propose un bête HDD

C'est pour ça que ces SSD sont déconseillés dans les NAS ou en usage "pro". Pro, ça ne veut pas dire "plein de To", ça veut surtout dire du matos qui tient ses specs (c'est pour ça qu'on utilise pas les ports USB, pas plus que les jouets Fisher Price, dans le domaine pro)

Un SSD "pro" c'est pas 90€ le To, mais plutôt 250 à 400€. Je parle de 1To, pas 4 ou 8... D'ailleurs 4 ou 8To ça n'existe pas en Pro (en SATA), le plus gros que j'ai pu voir est 2To (1920 Go précisément), chez Synology par exemple, à 660€ l'exemplaire

Remplir ce rack de SSD un minimums sérieux permettrait d'atteindre non pas 80To mais 20To, pour la modique somme 6600€

Après, libre à chacun d'y mettre des SSD fischer price en MLC ou en QLC, faut juste pas avoir de grosses ambitions, et le Mac Pro, c'est connu, il est taillé pour les utilisateurs qui n'ont pas de grosses ambitions

Il y a quand même une grosse enflerie au niveau du stockage en ce moment, et par ailleurs personne n'en parle : on nous vend des SSD 8To et des HDD 8, 10, 12 To et plus. C'est super, mais dans les deux cas cela cache un loup, et pas un petit

En SSD, si l'on dépasse les 2To, les SSD SATA passent à la techno "QLC". C'est une technologie absolument pas adaptée aux grosses charges de travail et leur performances s'effondrent dès lors que le cache est rempli (souvent, quelques Go) ou quand ils n'ont plus de place.

En HDD, c'est pareil. Au dela de 2To, on passe de la technologie CMR à la technologie SMR. Cette dernière n'est PAS DU TOUT adaptée à un usage intensif (NAS, etc) avec de bonnes performances aléatoire. Pire, il est déconseillé de les mélanger (CMR et SMR) sous peine de risques de corruption de données

QLC, SMR ... ce sont des promesses de TO à gogo, pas cher, mais beaucoup de soucis derrière pour peu qu'on ait un usage un minimum sérieux... encore faut-il le savoir

avatar Sindanárië | 

@pocketalex

"le Mac Pro, c'est connu, il est taillé pour les utilisateurs qui n'ont pas de grosses ambitions"

💭(Mmmmhhh Un tel sadisme ! Ça m’émoustille 😬😀😋)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR