Prise en main du MacBook Air Retina 2019

Florian Innocente |

Le nouveau MacBook Air Retina annoncé ce 9 juillet n'a apporté que de très faibles changements face aux modèles lancés en octobre, lesquels avaient bénéficié d'une refonte. Tant mieux pour ceux qui s'étaient équipés de la première génération. Ce nouveau modèle a été livré aujourd'hui de l'Apple Store, c'est l'occasion d'une prise en main.

Il s'agit du second modèle de base, sans option, avec un Core i5 1,6 GHz, 8 Go de RAM, 256 Go de SSD et une puce graphique Intel UHD 617. Pour ces caractéristiques, il est à l'identique du modèle testé fin 2018.

Les évolutions 2019 sont de trois ordres :

  • l'option True Tone dans les réglages de l'écran
  • la dernière itération du clavier papillon
  • un prix en baisse de 100 € (1249 € pour le 128 Go et 1499 € pour le 256 Go)

On peut ajouter un quatrième élément anecdotique : la batterie est plus petite, à savoir 49,9 Wh au lieu de 50,3 Wh mais les valeurs d’autonomies fournies par Apple restent inchangées (12h sur le web, 13h de films iTunes et 30 jours en veille).

Clavier

Apple n’en a pas parlé dans son communiqué mais elle l’a confirmé à Axios : ce modèle 2019 utilise le même clavier que les MacBook Pro du mois de mai. Certaines pièces sous les touches sont faites de matériaux différents. Impossible de dire si les blocages de touche ou effets de répétitions seront plus rares, il faut plus de recul.

Touch ID dans le coin à droite, pour l'identification avec son empreinte de doigt

On peut simplement relever que sur un plan sonore, la frappe est moins aiguë, que le bruit est plus étouffé comparé à mon MacBook Pro 2018. La pression sur les touches semble davantage amortie. Hormis la distraction sonore en baisse, ce clavier ne me parait ni mieux ni moins bien que celui que j’utilise au quotidien, il est juste légèrement différent.

Puisque ce clavier s'appuie sur le design des précédents portables, ce MacBook Air est d'emblée inscrit au programme de réparation d’Apple qui couvre trois cas de figure :

  • Des lettres ou des caractères se répètent de façon inattendue.
  • Des lettres ou des caractères n’apparaissent pas.
  • Une ou plusieurs touches semblent « bloquées » ou ne répondent pas de façon cohérente.

True Tone

Après les MacBook Pro 2018, c’est au tour du MacBook Air d’accéder à l’option « True Tone » dans les réglages « Moniteur » de Préférences Système. C’est une adaptation de ce qui est apparu à l’origine sur les iPad Pro puis les iPhone 8, X, XR et XS. La température de l’écran s’adapte à celle de l’endroit où vous l’utilisez (lire aussi MacBook Pro 2018 : aperçu des nuances de True Tone).

En jouant sur le point blanc, le système va donner à l’image une tonalité plus chaude, qui tire vers le jaune (pour décrire l’effet grossièrement). Cela s’ajoute au réglage automatique de la luminosité, déjà présent sur tous les Mac.

Sans True Tone à gauche, avec True Tone à droite
Sans True Tone à gauche, avec True Tone à droite dans une pièce sombre, la différence est moins marquée

Si vous avez l’un des iPad ou iPhone cités précédemment, vous connaissez l’histoire : décochez « True Tone », l’image va devenir plus vive et le blanc va immédiatement tirer sur le bleu (selon l’ambiance lumineuse le résultat sera plus ou moins marqué). De prime abord la teinte bleue est plus flatteuse, l’image est plus vive, on a l'impression que le blanc est vraiment blanc. C’est ce que l’on connaît depuis toujours avec la plupart des écrans qui nous entourent.

Sans True Tone à gauche, avec True Tone à droite

True Tone est de ces technologies qui appartiennent à la catégorie des « Aaah oui ». Quand vous ne l’avez pas, elle ne vous manque pas, mais lorsque vous la voyez à l'œuvre, la première réaction est un « Aaah oui… » intéressé voire convaincu. Il faut revenir sur ses habitudes, digérer cette teinte vanille a priori anormale. Puis on perçoit le confort pour les yeux avec une image devenue moins agressive. La possibilité de désactiver l’option fait qu’on pourra s’en passer lors du traitement de photos ou si on n’accroche pas avec ce rendu.

SSD

Sur la fiche technique on a un SSD 256 Go comme celui du modèle testé à l'automne dernier (Apple ne communique pas sur les références précises). Par curiosité nous avons lancé l'utilitaire Black Magic et là les résultats diffèrent.

En écriture on y gagne, avec une moyenne d'un peu plus de 1000 Mo/s contre 930 Mo/s sur son prédécesseur. En lecture par contre c'est nettement moins bon : 1 500 Mo/s au lieu de 1 950 Mo/s sur le modèle 2018. Dans l'absolu ces valeurs sont bonnes pour cette catégorie de portables Mac, ce SSD ne traine pas. Néanmoins cet écart interpelle. Est-ce qu'Apple a pris un SSD un peu moins rapide en lecture, est-ce que cela participe à la réduction générale de 100 € ?

[MàJ] : comme nous l'a fait remarquer un bon connaisseur du matériel Apple, une vitesse d'écriture qui augmente, même si ce n'est pas dans de fortes proportions est intéressant dans un usage quotidien, davantage que la lecture. D'autant que sur ce genre de machine, arrivé à un certain seuil (1 500 Mo/s ici) une vitesse de lecture très élevée n'est pas cruciale et cela s'avère plus économe pour la batterie.

Conclusion

Comme indiqué en introduction, le propriétaire de la première génération de MacBook Air n'a pas à regretter d'avoir investi avant ce renouvellement estival, même si True Tone est un bonus appréciable. Pour qui envisage un achat, ce MacBook Air s'améliore et il devient un poil plus abordable. Dans un prochain article on va revenir plus en détails sur le nouveau MacBook Pro 13" d'entrée de gamme mis à jour en même temps, qui a reçu plus d'améliorations, et qui se retrouve au même prix que ce MacBook Air 256 Go.

[MàJ] : correction de l'inversion entre "lecture" et "écriture" dans le paragraphe du SSD.


avatar Dimemas | 

C'est sur que si c'est juste pour surfer sur le web...
Mais pourquoi acheter un ordi à 1250 euros pour ça alors ? ^^
prend un ipad !

Sinon pourquoi il y a quelques années, ils sortaient un MBP avec un disque à plateau de 500 Go ?
Tu peux me l'expliquer ?

Encore des excuses bidon quoi.

Quand tu trimbale des données qui prennent de la place, bah tu ne te pose pas ce genre de question. D'autant plus que tu ne fais toujours pas d'affaire en prenant un disque externe là ou un simple disque interne de 500 suffirait sans qu'il faille acheter encore autre chose...
à moins qu'il faille un sac de voyage pour transporter un Macbook et tous les périphériques ^^

avatar armandgz123 | 

@Dark Phantom

Avec 128go tu n’installes vraiment pas grand chose, et puis, beaucoup de personnes prennent un Mac en ordi principal.

Quelques photos, ou 1 vidéo d’une GoPro, et hop, tout est plein.

Un film en torrent, et c’est fini.

Le moindre truc c’est chaud. Le poids des fichiers ne font qu’augmenter.

Pour le prix, 512go est le minimum, ça ne coûte pas cher.

avatar totoguile | 

Mon mac me sert tous les jours pour de la bureautique:
- Mail (13Go d'archive)
- MS Office (6Go de docs pro)

Et si j'utilisais le versioning des fichiers je pourrais factoriser encore cette utilisation (oui je suis vieux, je copie/colle mon fichier en changeant le nom commençant par YYYYMMDD - nom pour savoir ou j'en suis)

Alors 128Go, ca suffit pour cet usage qui doit correspondre à pas mal de cas.

Même ma photothèque ne fait que 35Go (synchro iPhone).

avatar wallou | 

Le prix de malade des SSD c'est pour obliger a passer sur iCloud.
Qui du coup parait être une affaire...

avatar nonoFB | 

Bonjour à tous.
Il me semble que 128 Go est vraiment faible, même pour un Air. Ne pas oublier que l'OS prend pratiquement la moitié du SSD. Et en ajoutant une ou deux applications, et bien il ne reste vraiment peu de place pour des fichiers. Et pas question du cloud pour moi. 256 Go aurait été l'idéal. En plus avec ce maudit clavier papillonnnnnn, (je voulais changer mon macbook pro mi-2012 ssd) et bien j’attends avec impatience le modèle avec clavier ciseaux.

avatar Dark Phantom | 

@nonoFB

Non non l’os prend pas la moitié
J’ai un MacBook Pro 13 pouces de 2015 avec « seulement » 128go et je n’ai jamais réussi à le remplir. Évidemment ce n’est pas une machine de bureau principale mais un mac de déplacement. Tout comme le air. Si on veut une machine centrale de travail alors faut opter pour un 15 pouces qui sont de fait avec 256go et des disques durs à côté pour les sauvegardes ...
Évidemment on espèrerait mieux de la part d’Apple mais faut être un peu plus malin que les problèmes qu’ils nous posent

avatar Dumber@Redmond | 

@nonoFB

Visiblement vous n'avez jamais utilisé macOS.. 🤣
C'est Windows qui est bouffi, surtout au fil des années.. Pas macOS !
Catalina sur mon Macbook c'est 10 Go 😉

avatar GuillaumeDlt | 

Bonsoir,

J'ai acquéri il y a 13 jours un MacBook Air 2018 256 go sur le refurb à 1359€.
Dans le doute, j'ai démarré la procédure de renvoi, car j'était sous les 14 jours.

Deux options s'offrent à moi : reprendre un ancien macbook air 2018 sur le refurb, à 1189€ (et gagner 170€), ou bien acheter la nouvelle version, avec les nouvelles modifications mineures, pour 1348€ grâce à l'offre étudiante, soit 10€ de moins + un casque beats.

Quelle option vaut plus le coup d'après vous ?

Guillaume

Pages

CONNEXION UTILISATEUR