Le clavier papillon 2018 souffre toujours de problèmes de fiabilité

Nicolas Furno |

Le clavier papillon des MacBook Pro 2018 a été modifié avec une membrane de silicone chargée officiellement de réduire le bruit provoqué par les touches, mais officieusement d’améliorer sa fiabilité. Est-ce vraiment le cas ? Quelques mois après la sortie de cette nouvelle génération, il semble de plus en plus évident que les problèmes de fiabilité des générations précédentes ne sont pas réglés, en tout cas pas totalement.

La membrane de silicone des MacBook Pro 2018 (image iFixit)

Un mois seulement après leur commercialisation, nous évoquions des problèmes rencontrés par certains utilisateurs avec la barre d’espace. Ces soucis étaient alors plus limités, mais The Outline revient à la charge avec des dizaines de témoignages cette fois. Ils proviennent notamment des forums de MacRumors et notamment de ce sujet de plus de 600 réponses où de nombreux utilisateurs se plaignent des mêmes problèmes qu’avant, à savoir des touches qui ne répondent plus, ou bien des lettres dupliquées sans raison.

Il y a suffisamment de témoignages pour indiquer au minimum que tous les problèmes de fiabilité n’ont pas été réglés par Apple. Pour ne rien arranger, certains témoignages ajoutent que la technique de la bombe à air ne sert plus à rien, sans doute parce que la poussière qui bloque les touches est maintenant prisonnière de la membrane de silicone elle-même. Ajoutons que les problèmes de la génération 2018 semblent survenir plus tôt qu’avant, ce qui n’est pas un bon signe.

Le seul MacBook Pro 2018 utilisé à la rédaction n’a jamais souffert de problèmes de clavier pour le moment. Sur nos forums, il semble aussi que le problème ne soit pas courant. Il est sans doute trop tôt pour juger cette troisième génération de clavier papillon, mais on peut déjà affirmer qu’Apple n’a pas encore réussi à régler tous ses problèmes…

avatar raf30 | 

Oui mais ceux de 2018 sont plus silencieux ! LOL Je crois que les papillons n'aiment pas les pommes.

avatar lionreveur | 

Apple a privilégié la finesse au détriment de la fiabilité dans le temps.
Cependant, propriétaire d'un MacBook de 2016 (non pro donc, mais avec un clavier papillon), je n'ai jamais eu de problème. Je faits attention de ne pas manger proche de mon clavier. Lorsque je ferme l'ordinateur, je laisse une fine microfibre entre l'écran et le clavier. Cela évite que ce dernier laisse des marques sur l'écran et cela empêche la pénétration de poussières lorsque l'ordinateur est dans un sac.

avatar Madalvée | 

Très bonne nouvelle, encore un an de plus au moins pour économiser pour une nouvelle machine.

avatar oomu | 

pareil chaque année qu’Apple met pas à jour le Mac Pro.

avatar Jeckill13 | 

J’ai eu des problèmes sur mon 13" 2016 avec la lettre h... j’ai soufflé une fois la machine avec une bombe à air et depuis plus rien.

avatar Poweruser75011 | 

@Jeckill13

Pareil la lettre h lol

avatar r e m y | 

@Jeckill13

Le h faut pas souffler, mais aspirer! 🤦‍♂️

🤭

avatar YARK | 

en plus, c'est pas parce qu'elle est légale maintenant au Canada qu'elle l'est en France ;-)

avatar John McClane | 

@YARK

😁😁😁

avatar BitNic | 

Oui, oui, oui, en France le H Elle Aime...

avatar zoubi2 | 

@r e m y

:-)

avatar hexley | 

Un portable devrait être conçu de sorte d'éviter le simple blocage d'un touche avec de la poussière…
J'ai un MacBook Pro 2017, la touche command commence a présenter des signes de blocages et de non réaction. Et cela est très irritant au quotidien, un simple copier coller se transforme en V (pas de command + V, juste V)

Je tente depuis ce matin, dans le cadre du programme apple, de prendre rdv en apple store, mais c'est très compliqué. Aucun rdv possible dans les 7 jours qui viennent depuis ce matin. Voici le message sur le site d'apple pour tous les apple store de paris :
Aucune réservation n’est disponible dans cet établissement.
Vous pouvez consulter les disponibilités d’un autre établissement tout de suite ou consulter à nouveau les disponibilités de celui-ci demain.

avatar pocketalex | 

Je bossais sur laptop avant, et QUE sur laptop, mon dernier était un MBP mi-2012

Puis je suis passé au desktop, d'abord par un hackintosh pendant 4 ans, puis cette année par un iMac Pro, et surement un autre hackintosh si je dois un jour me séparer de mon iMac Pro

Les laptops c'est génial, mais depuis 2013 tout est soudé niveau composants, et depuis 2016 c'est carrément le clavier et la batterie qui sont "collés/soudés" à la coque, en plus des composants auparavant remplaçables (RAM, stockage), bref on paie cher des machines moins puissantes (... qu'un desktop) et dont le moindre souci les rend inopérables. Et quand je dis "le moindre soucis", je parle tout autant du CPU qui crame, du SSD qui lache, de la barette de RAM qui bugue ... que des miettes de pain sous les touches ou de trois gouttes de cafés qui tombent sur le clavier

Alors certes, un laptop ça permet de bosser de partout, certes, mais j'ai préféré opter pour l'option "une UC qui déboite" et des moyens différents pour bosser en déplacement (machine secondaire type Macbook 12", commande à distance, cloud, etc)

A un moment, payer une fortune pour une machine avec un CPU et un GPU "moyennement" puissants et casés dans une boite de 1cm d'épaisseur, donc forcément des soucis de throttling et d'autonomie en charge, si en plus la machine est pas évolutive, et si en plus le moindre souci de batterie ou de clavier impose de la remplacer, ou de réparations couteuses ... ça va quoi

J'invite fortement chacun ici et ailleurs à bien reconsidérer la solution hackintosh. Certes il y a du boulot de montage, certes, mais derrière on paie pas cher du matos ultra puissant et correctement ventilé donc à même d'offrir de la puissance ET de l'endurance, et, aussi, la possibilité de faire évoluer CPU, GPU, RAM, stockage pour pas cher

La possibilité, aussi, en cas de souci sur du matériel, de retrouver une machine fonctionnelle rapidement, à moindre frais, et en quelques heures (et non en quelques semaines/mois)

Bref le laptop génial, génialement cher et génialement bridé par son boitier, je ne suis plus intéressé.

avatar oomu | 

qu'il y ait des soucis, des bobos, etc, cela est acceptable, même à une machine à 10 000 euros. Rien d'humain est parfait.

MAIS à condition qu'on puisse se DÉBROUILLER.

Actuellement, le moindre soucis sur un macbook pro va prendre des proportions catastrophiques où il faut prendre rendez vous et se déplacer, payer des pièces chères hors Apple Care.

Le clavier n'est pas démontable, il faut le détruire, et remplacer l'ensemble.

C'est trop angoissant.

-
je ne considérerai pas le hackintosh. C'est trop de temps perdu et de suivi à faire lors de chaque mise à jour.

S'il arrive le moment où je serai vraiment en incapacité de continuer avec Apple, je revérifierai si Windows et/ou Linux ont les logiciels de QUAlité qu'ils me faut.

Mais par exemple, je sais que des logiciels tels qu'Omnigraffle me manqueront terriblement. Même le Finder me manquera (malgré sa médiocrité avec des serveurs de fichiers smb). Perdre Automator sera un déchirement.

-
si j'étais ultra-pété de thunes (je ne suis que "pété de thunes"), j'achèterais volontiers un des dernières macbook pro 15" et je le mettrai sous verre, pour le plaisir de le regarder tel une oeuvre artistique à la gloire de l’aluminium. en dessous j'écrirais "Pinacle de Sobriété Electronique de Bon Goût"

avatar prommix | 

Indeed!

avatar Pico | 

@pocketalex

Je veux bien passer au hackintosh. Mais je n’y connais rien. Et je n’ai pas l’envie ni le temps de m’y connaître...
Alors que faire ?
Existe-t-il des organismes qui fabriquent des stations hackintosh clés en mains ?

avatar FFshoW | 

Hum.. je savais au plus profond de moi que cette histoire n'était pas totalement terminée.. 3 MacBook Pro TB 15" une dizaine de top case et 2 carte mère... je crois sincèrement qu'Apple dois revoir ses priorités l'iPhone c'est bien, c'est beau etc.. mais il y a tellement de chantier sur le Mac que ça en deviens une urgence..

avatar yourglaaa | 

Ayant besoin d'acheter une nouvelle machine, j'ai attendu en vain, étant trop éclairé pour inverstir dans un MBP 2017 et 2018. Je me suis rabattu sur un MBP 2015 sur le refurb et depuis je suis joie : Magsafe, ports USB, emplacement pour carte SD (j'y ai adjoint un SDXC de 400 Go à peu de frais) et si je veux changer de SSD, eh bien je peux ! Tout ce que ne peuvent pas faire les derniers MBP ;-) A bon entendeur ...

avatar Hangaroa | 

+1
J'ai acheté un MBP 13 sans TB (2016) sur le refurb.. revendu au bout de 6 mois et pb clavier.. mais par intermittence.. en mars 2018 me suis pris un MBP 13 2017 avec TB.. neuf ! avec Apple Care.. 3 mois après (une semaine avant le programme de remplacement) ils m'ont changé le top case.. j'avais fait une vidéo avec ma touche J qui bloquait.. L'ai revendu dans la foulée (en prévenant le vendeur) et me suis pris le 11 juillet un MBP 15 de 2015 (sur RDC à -18%).. la veille qu'ils suppriment le modèle lors du keynote pour annoncer les 2018 franchement je suis trop content.. aucun problème.. maintenant j'ai bien conscience qu'il sera "obsolète" dans 5 ans.. mais en attendant je me fais plus ch.. avec ce clavier ! sans rire je suis pas pro mais ca doit pas rigoler quand tu attends une bonne semaine pour un changement de top case sans machine de remplacement :(
PS : et faut arrêter de dire que les utilisateurs bouffent tous des pizzas sur leur clavier :( je suis hyper maniaque mais quand ca déconne quasiment au bout de qq semaines faut peut être enlever ses oeillères et vouloir reconnaitre qu'il y a un problème de conception..

avatar Niarlatop | 

Je comprends totalement ton choix.

J'ai d'ailleurs remplacé le SSD du mien il y a peu, vu que ces modèles comment à être ancien les prix des pièces détachées sur eBay et co commencent à "baisser" :
J'ai eu un SSD Samsung SSUBX 512 Go pour 270€, certes pas donné mais on s'approche du prix de l'option chez Apple, tout en conservant le SSD d'origine. Le tout avec moins de 200 heures de fonctionnement et un état S.M.A.R.T. impeccable.

Pour avoir testé les nouveaux modèles de MacBook Pro, il y a des régressions rédhibitoires pour moi :
- Absence d'un modèle 15" sans GPU dédié (inutile pour mon utilisation, source de chaleur et impossible à désactiver lorsqu'on utilise un écran externe)
- Touches fléchées bien moins ergonomiques (l'absence des espaces vides au dessus des touches gauche/droite rend l'utilisation pénible au quotidien)

Le principal attrait des nouveaux modèles réside pour moi en la connectique Thunderbolt 3 qui me permettrait de brancher un écran 5K. Sauf qu'il me faudrait alors acheter un jeu d'adaptateurs USB A / racheter mes cables et périphériques, et opter pour un moniteur externe à plus de 1200€. (Pour comparaison, mon 24" 4K avec dalle VA n'a coûté "que" 450€).

Lorsque je prend en compte les dépenses associées et surtout les regressions citées plus haut, j'ai juste envie de conserver mon matériel actuel.

Puisse-t'il durer jusqu'à ce qu'Apple se ressaisisse 🙏

avatar Vostorn | 

@Niarlatop

Tu peux aussi acheter un dock. Ça te laisse plus de flexibilité au niveau de/des écrans.

avatar Niarlatop | 

C'est ce qui me tenterait le plus mais ça ne couvre pas le scénario mobilité.
Le dock Thunderbolt 3 c'est idéalement une station d'accueil que l'on peut laisser connectée sur le bureau, mais il faut compléter avec des adaptateurs moins volumineux et plus modulaires en déplacement.

Et accessoirement le coût est assez prohibitif. On a vite fait de doubler le prix de la machine avec dock Thunderbolt 3 + écran 5K + adaptateurs divers.

avatar pocketalex | 

@Niarlatop

Mais avant les Macbook/Macbook Pro USB-C ... tu allais en présentation client, le type te proposais une prise DVI, ou une VGA ... tu faisais comment ?

Adaptateur

Bref les temps n'ont pas changé

Je te l'accorde, aujourd'hui c'est surtout du HDMI qu'on nous tend, et c'est une prise qui pourrait tout à fait être intégrée dans les derniers laptops ;)

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
« Mais avant les Macbook/Macbook Pro USB-C ... tu allais en présentation client, le type te proposais une prise DVI, ou une VGA ... tu faisais comment ? »

Sauf que :
- Quand le client te tendait du HDMI, tu pouvais le brancher.
Quand le client te tendait de l’USB-A, tu pouvais le brancher.

La disparition du VGA, DVI et du port Ethernet avait du sens, il était impossible d’affiner les machines à cause d’eux. Celle du HDMI et de l’USB-A n’a aucune autre justification que la volonté d’Apple de se faire (encore) plus d’argent en vendant des adaptateurs.

avatar pocketalex | 

@Niarlatop

"Puisse-t'il durer jusqu'à ce qu'Apple se ressaisisse 🙏"

Parce que pour toi, se ressaisir, c'est remettre des connectiques qui ont 20 ans dans les derniers modèles ????

Pages

CONNEXION UTILISATEUR