MacBook Pro : les 13 pouces de 2018 aussi puissants que les 15 pouces de 2017

Anthony Nelzin-Santos |

Nous commençons nos tests des MacBook Pro 2018 par le commencement, c’est-à-dire par le MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme, doté d’un processeur Intel Core i5-8259U quadricœur à 2,3 GHz. Non, ce n’est pas une coquille, il s’agit bien d’un processeur à quatre cœurs physiques. Une première dans un « petit » MacBook Pro, qui fait de cette machine le MacBook Pro 13 pouces le plus rapide de l’histoire. Mieux encore : sur certains points, il rivalise aisément avec les MacBook Pro 15 pouces de la précédente génération.

Le processeur i5-8259U, donc, appartient à la huitième génération de processeurs Intel Core, aussi connue sous le nom de « Coffee Lake ». Gravé à 14 nm pour un TDP annoncé à 28 W, il possède quatre cœurs physiques, soit huit cœurs logiques avec l’Hyper Threading, une première dans un MacBook Pro 13 pouces. Cadencé à 2,3 GHz, il peut atteindre jusqu’à 3,8 GHz avec Turbo Boost.

Ce processeur est accompagné par un circuit graphique Intel Iris Plus Graphics 655, composé de 48 unités de calcul, avec une fréquence variant de 300 MHz à 1,05 GHz. Il prélève jusqu’à 1 536 Mo sur les 8 Go de RAM équipant cette configuration de base. De la mémoire LPDDR3 à 2 133 MHz, alors que les MacBook Pro 15 pouces sont (re)passés à la mémoire DDR4.

Les machines comparées.

Apple considère sans doute que les MacBook Pro 15 pouces sont moins portables que les MacBook Pro 13 pouces, et peuvent donc se passer de mémoire à basse consommation (low power, LP), au profit de la rapidité et de la capacité. Les prochaines générations de processeurs Intel prendront en charge la mémoire LPDDR4, à la bande passante presque doublée et la consommation réduite d’un quart.

Mais en passant à quatre cœurs, le MacBook Pro 13 pouces de 2018 atteint logiquement le niveau de puissance brute des MacBook Pro 15 pouces de 2017, sans pour autant coûter le prix d’un MacBook Pro 15 pouces de 2017. Autrement dit : il faut aujourd’hui 1 999 € pour dépasser le seuil des 15 000 points dans le test synthétique Geekbench, alors qu’il fallait 3 299 € il y a encore six mois.

Score Geekbench. Le MacBook Pro 13 pouces 2018 est clairement au niveau du MacBook Pro 15 pouces 2017, loin devant son prédécesseur direct.

Bien sûr, les tests synthétiques ne disent pas tout. Les progrès sont beaucoup plus mineurs dans une application moins sensible au nombre de cœurs qu’à la fréquence, comme Xcode, ou capable de tirer parti des ressources graphiques, comme Final Cut Pro X. Reste que le MacBook Pro 13 pouces est transfiguré par ce nouveau processeur : jamais un « petit » MacBook Pro n’avait aussi bien tenu la charge dans notre test Logic Pro X très exigeant.

Quelques tests applicatifs. Nous publierons l’ensemble de nos résultats dans notre test complet du MacBook Pro 13 pouces.

Des clients qui se sentaient obligés d’acheter un MacBook Pro 15 pouces pourront désormais se contenter d’un MacBook Pro 13 pouces. Le MacBook Pro 15 pouces garde l’avantage de sa carte graphique dédiée… si l’on oublie l’existence des cartes graphiques externes. Ajoutez 695 € pour acheter un BlackMagic eGPU, et vous obtiendrez une machine avec un processeur aussi rapide que celui des MacBook Pro 15 pouces de 2017, une carte graphique deux fois plus puissante que celle des MacBook Pro 15 pouces de 2018, pour un prix total inférieur à celui des MacBook Pro 15 pouces de 2018.

Voilà qui change totalement la dynamique de la gamme MacBook Pro. Alors que le MacBook Pro 15 pouces poursuit sa montée en gamme pour reconquérir son titre d’« iMac mobile », le MacBook Pro 13 pouces reprend une place centrale dans la gamme « pro », conjuguant une grande puissance à un prix encore raisonnable (à défaut d’être particulièrement abordable). Et dire que certains pensent qu’il s’agit d’une révision mineure !

avatar igaijin | 

Eh ben, bonne nouvelle pour ceux qui ont encore les moyens de s’offrir ces machines ;)

avatar Yoskiz | 

@igaijin

Entièrement d’accord.
Que reste-t-il pour celles et ceux qui veulent un Mac pour 1500€ ? 🤷🏼‍♂️

Un MacBook Air ou un MacBook 12 pouces.

Ce sont des machines intéressantes mais qui ne répondent pas forcément à tout les besoins.

avatar BaLo | 

Enfin une mise à jour qui fait saliver ! Mobilité du 13 pouce avec une CG externe au bureau.

avatar ovea | 

Mieux vaut attendre la LPDDR4.
Et quel est le poids de la bête ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@ovea : 1,37 kg.
avatar ovea | 

Merci

avatar Marco787 | 

Le titre indique : "les 13 pouces de 2018 aussi puissants que les 15 pouces de 2017"

Cela ne vaut je pense que pour le CPU (et sur la base de ces benchmarks) : le GPU des 15" 2017 est bien plus puissant que celui des 13" 2018 (dont la performance ne change d'ailleurs pas beaucoup en 2018).

Il serait utile de faire des tests en usage réel, ces benchmarks seuls étant insuffisants.

"Apple considère sans doute que les MacBook Pro 15 pouces sont moins portables que les MacBook Pro 13 pouces"
La raison n'est-elle pas plutôt qu'Apple voulant 32 Go de RAM, aucune autre alternative n'était possible ? Les 15" sont tout aussi fins que les 13", ont les mêmes ports USB-C et le même clavier fin : le souci de finesse n'est-il pas identique ?

avatar tonton69 | 

@Marco787

Ça tombe bien, ce que vous écrivez, c’est à peu de choses près le sens de l’article.

avatar Marco787 | 

@ tonton69
"c’est à peu de choses près le sens de l’article."

Pas sûr. Par l'exemple, le titre indique que "les 13 pouces de 2018 aussi puissants que les 15 pouces de 2017", or le GPU des 15 pouces de 2017 est bien plus puissant...

avatar tonton69 | 

@Marco787

Il ne s’agit que du titre. Qui aurait certes peut-être mérité une précision... qu’apporte l’article !

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Marco787 : « Pas sûr » : si si, sûr. Signé : l'auteur de l'article en question.
avatar tonton69 | 

@Anthony

Merci Anthony ^^

avatar Marco787 | 

@ tonton69

"Il ne s’agit que du titre ?" Un titre peut donc être incorrect si le reste de l'article est correct et contredit le titre ?

Le titre d'un article est pour ma part très important... Si une personne veut faire tourner des jeux video ou faire du montage video avec un MBP 13" 2018 vs. un MBP 15" 2017, elle sera en fait en position bien inférieure.

avatar thierry37 | 

@Marco787

Si on lit juste les titres avant de s'acheter un Mac à 2000€... 😮😮
Et en plus, pour ´jouer' ??? Vraiment ?

Bah y'a plus grand chose à espérer de cette personne. 😜

avatar Marco787 | 

@ thierry37

"Si on lit juste les titres avant de s'acheter un Mac à 2000€"

Il ne me semble pas que ce soit le sujet clé. Le sujet #1 est pour mémoire : le titre est-il correct.

Et si vous (et les autres) avez lu l'article, c'est bien du fait du titre, non ?

"Pour jouer, vraiment ?"

Les gens qui achètent des Mac ne jouent pas aux jeux video ? Ou ne font pas de l'édition video ?

(J'ai toujours joué aux jeux video sous Mac, et continue de le faire. Un MBP 13" aussi puissant de ce point de vue qu'un 15" serait une réelle avancée... Même si la puissance du GPU reste très loin des meilleurs.)

avatar apotheker | 

Pas de doute, j’en prend un à la rentrée des vacances, ça fait longtemps que j’attendais ça :)

avatar Bovmuche | 

@apotheker

En ce qui me concerne cela fait 3 ou 4 ans que j’attends de mettre mon MBP mid-2009 au débarras. J’ai toujours hésité parce que je n’étais pas vraiment satisfait des «nouvelles sorties». Mais maintenant je crois qu’on y est, surtout que, à part les améliorations techniques/puissances, Apple a finalement compris qu’il, fallait se pencher sur ce put@@n de clavier. J’ai commandé un 13 pouces le plus complet.

avatar 406 | 

Aussi puissant mais juste pendant... euh... le temps du bench soit... 30 secondes ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@406 : nous prenons des points de mesure sur plusieurs heures, nous faisons des tests de montée de charge, nous étudions le dégagement thermique. S'il y avait quelque chose d'anormal, j'en aurais parlé, mais il se comporte comme n'importe quel MacBook Pro sur ce plan.

avatar Marco787 | 

Très utile comme précision.

Il serait je pense bénéfique d'indiquer ces éléments éclairants dans les articles.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@marco787 : il s'agit d'un article avec quelques pistes de réflexion, pas du test complet avec nos conclusions définitives. On procède de la même manière depuis des années et des années. Et encore une fois, s'il y avait des choses anormales, j'en aurais parlé dès aujourd'hui.
avatar Marco787 | 

Il s'agit d'éléments importants et de nombreux lecteurs peuvent considérer, en se basant uniquement sur l'article (qui est la seule chose qu'ils ont), que ces tests sont superficiels / peu révélateurs. Ce qui ne semble pas le cas. Je comprends bien sur que vous préférez continuer à procéder comme depuis des années.

avatar rolmeyer | 

@406

Je vous invite a lire Notebookcheck. Apple n’a jamais fait de thermal throttling hors le macbook 12 car refroidi passivement. J’ai beaucoup encodé avec handbrake et des encodages de nettement plus d’une demi heure. Autant mes anciens powerbook puis macbook pro non retina, puis mon iMac 21 pouces et aujourd’hui mon macbook pro retina 15 2015, tous maintiennent la charge.
Le macbook 12 posé sur une table en bois part en turbo boost puis redescend très bas assez rapidement pour se stabiliser à la fréquence nominale dans une piece à 20 degrés. En ce moment avec la chaleur dans une piece à 24-26 ° il descend sous la fréquence nominale en charge maximale prolongée , ce qui est prévisible.
Ma Surface Pro 4 m3 n’arrive pas à maintenir une charge constante maxi à la fréquence nominale. (refroidie passivement)
Ma Surface Pro 2017 i5 elle aussi refroidie passivement arrive à maintenir la fréquence nominale en charge maximale.
Mon ex Surface Pro i7 refroidie activement arrivait à maintenir la fréquence nominale à charge maxi.
J’entends par fréquence nominale celle annoncé hors turbo boost.
J’entends par charge maximale un occupation processeur à 100 % de tous les coeurs durant plus de 30 minutes. Avec handbrake par exemple.

Bref dans le lot c’est la SP 4 m3 de 2015 qui n’arrive pas à maintenir la fréquence annoncée hors turbo boost à 100 % processeur sur une période longue. Cependant c’est l’ordinateur de mon fils, elle encaisse sans broncher des séances de jeu longues de Minecraft, la version Mojang écrite en java et qui tape quasi en permanence du 100 % processeur. Même après 1 heure de jeu, aucun freeze aucun lag , la tablette est chaude mais pas brulante ni tiède. Genre température du chargeur de mon macbook pro en fonction. Malgré une forte sollicitation et sur la partie proc et la partie graphique elle fait le job. Et ce depuis les 2 ans où mon fils s’en sert.

avatar charliedeux | 

@rolmeyer

ca power throttle et thermal throttle énormément en tout ca sur la version i9 :
https://www.youtube.com/watch?v=Dx8J125s4cg&frags=pl%2Cwn

avatar Fennec72 | 

N’ayant pas les moyen de changer de MacBook Pro, je ne regarde pas trop les benchmark des nouveaux modèles parce que ça me déprimerait trop en les comparant aux performances de mon MacBook Pro 15" mid-2014 haut de gamme. 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR