Apple améliore les performances des MacBook Pro 2018 avec une mise à jour

Nicolas Furno |

Apple a fini par communiquer sur les performances réduites des nouveaux MacBook Pro. L’entreprise a envoyé à plusieurs sites un bref communiqué qui reconnaît le problème et apporte une solution dans la foulée : une mise à jour supplémentaire de macOS 10.13.6 est disponible pour les utilisateurs de ces Mac.

Voilà qui devrait conclure une petite semaine de polémique, du moins on l’espère. Apple propose ce soir une mise à jour de High Sierra, uniquement pour les utilisateurs de MacBook Pro avec Touch Bar de 2018. Cette mise à jour est censée « améliorer la stabilité et la fiabilité » de ces Mac, d’après la liste de changements affichée dans le Mac App Store.

Mais le communiqué qui l’accompagne est très clair : il s’agit de débloquer ces portables, limités par une mauvaise gestion de la température et des performances amoindries en conséquence. La mise à jour pèse 1,5 Go tout de même, on ne sait pas ce qu’il y a dedans, mais Apple a peut-être corrigé beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire.

Pour rappel, les premiers testeurs de ces MacBook Pro ont noté que les processeurs de la génération Coffee Lake ne fonctionnaient pas à plein régime et qu’ils tournaient au ralenti pour éviter la surchauffe. Cela touchait tout particulièrement le Core i9, l’option la plus chère sur le 15 pouces et aussi le processeur le plus puissant de la gamme. Dans ce cas, la baisse de performances était telle que le Core i7 fourni par défaut était plus rapide dans les faits.

Il y avait clairement un problème quelque part et on avait appris ce matin qu’il s’agissait probablement d’un bug logiciel, et non d’une mauvaise conception du matériel, ce qui aurait été beaucoup plus gênant. Bonne nouvelle donc, Apple confirme qu’il s’agissait bien d’un bug de nature logicielle, même si l’explication demeure mystérieuse. L’entreprise indique qu’après de nombreux tests de performances, elle a « identifié qu’une clé numérique manquait dans le firmware », ce qui avait un impact sur la gestion de la température qui pouvait à son tour conduire à un processeur en sous-régime.

On ne sait pas exactement de quoi il retourne, mais l’analyse de ce matin laissait penser que c’est un mauvais réglage de l’alimentation du processeur qui pouvait être en cause. Quoi qu’il en soit, il faudra maintenant attendre les premiers retours pour vérifier si la mise à jour supplémentaire de High Sierra suffit à corriger le bug et offrir aux utilisateurs les performances attendues.

Apple a également confirmé que le bug concernait tous les modèles, et pas seulement le 15 pouces avec Core i9, même si c’est sur ce modèle précis que le problème était le plus visible. L’entreprise a contacté Dave Lee, le youtubeur qui avait découvert en premier le problème, moins de 48 heures après la publication de sa vidéo. Sur le même test, qui consistait en un rendu vidéo avec Adobe Premiere, la mise à jour de ce soir a apporté un gain de performances de l’ordre de 35 %.

On apprend aussi que le bug n’avait jamais été identifié pendant les tests menés avant la commercialisation du modèle. D’après Mac Rumors qui cite directement Apple, le problème en question serait un « bug isolé », corrigé avec un « simple correctif ». On n’en saura pas plus officiellement, mais on imagine qu’il sera possible de vérifier ce qui a changé après installation de la mise à jour.

[MàJ 24/07/2018 20h40] : premier retour prometteur de Dave Lee, le youtubeur qui a sorti l’information le premier. Il a fait le même test avec Premiere que dans sa vidéo et le résultat est bien meilleur : le Core i9 se maintient à sa fréquence de base, juste en dessous de 3 GHz, pendant toute la durée de l’exercice.

Bonne nouvelle donc, même si Apple a indiqué explicitement avoir travaillé sur le problème de Dave Lee. Espérons que le correctif serve dans tous les cas de figure, et pas uniquement celui-ci.

[MàJ 24/07/2018 21h37] : nous avons fait un essai rapide avec le MacBook Pro 2018 équipé d’un Core i9 actuellement en test à la rédaction, et la différence est aussi sensible. En utilisant une app qui mine des crypto monnaies pour utiliser le processeur au maximum, en même temps que Valley Benchmark pour utiliser la carte graphique au maximum, voici ce que l’on avait avant la mise à jour.

Avant installation de la mise à jour supplémentaire de High Sierra…

Notez comment la fréquence du processeur ne cesse d’alterner entre 800 MHz, sa valeur minimale qui trahit une surchauffe du composant qui doit l’alimenter, et environ 2 GHz. Cet effet de yoyo est anormal et il trahit la présence du bug que l’on évoquait dans la matinée.

Après avoir installé la mise à jour, le processeur maintient sa fréquence sans tomber à 800 Mhz, ce qui est une excellente nouvelle. À notre avis, c’est bien le signe qu’il s’agissait d’une mauvaise configuration de l’alimentation du processeur, même si nous attendrons les retours d’experts pour l’affirmer.

… et après la mise à jour.

Vous aurez peut-être noté que le processeur est stable, mais autour de 2 GHz, ce qui est assez éloigné de sa fréquence de base, 2,9 GHz. Est-ce parce que le GPU est aussi utilisé et que le système de refroidissement peine à maintenir les deux composants à pleine puissance . Néanmoins, nous avons refait le test uniquement avec l’app qui exploite le CPU et obtenu les mêmes résultats.

L’app utilisée n’est sans doute pas très bien optimisée et nous allons soumettre la machine à notre batterie habituelle de tests de performance pour en avoir le cœur net.


Communiqué d’Apple

Voici le message intégral qu’Apple a envoyé à la presse :

Following extensive performance testing under numerous workloads, we've identified that there is a missing digital key in the firmware that impacts the thermal management system and could drive clock speeds down under heavy thermal loads on the new MacBook Pro.

A bug fix is included in today's macOS High Sierra 10.13.6 Supplemental Update and is recommended. We apologize to any customer who has experienced less than optimal performance on their new systems.

Customers can expect the new 15-inch MacBook Pro to be up to 70% faster, and the 13-inch MacBook Pro with Touch Bar to be up to 2X faster, as shown in the performance results on our website.

avatar iVador | 

Apple bien réactif, très bien.
Le génie logiciel est un des domaines les plus complexes qui soient, et rien n’est jamais exempt de bugs, mais ça, tous les benêts et idiots du village qui ont crié au scandale ce matin, ne le comprendront jamais ...

avatar youpla77 | 

@iVador

Il n’a pas fallu longtemps à des utilisateurs pour s’apercevoir qu’il y avait un souci de performance.
Apple n’avait rien vu avant ?

avatar iVador | 

@youpla77

Tout à fait possible que ce genre de bug passe au travers des mailles du filet. Je suis dans ce milieu la et j’en ai vu des vertes et des pas mûres côté bugs ...

avatar RedMak | 

@iVador

Oui vous avez raison, j’en vois des bugs passer moi aussi, mais là c’est le 1er processeur 6 cœurs et le bug est « systématique » et est très facile à reproduire, alors je vois vraiment pas comme l’équipe qualité a pu laisser passer ce bug!

avatar robertodino | 

@RedMak

Moi aussi je vois des bugs passer tous les jours: tous mes produits Apple depuis fin 2011.

avatar MacGyver | 

est ce qu'avec la mise a jour, ils livrent aussi des feuilles de silicone pour patcher le clavier dans le cas ou les miettes passeraient tout de meme dessous?

avatar marenostrum | 

ils utilisent pas Première de Adobe tout simplement. ni le truc gadget de Intel qui mesure la fréquence. ils font des tests à la macG, juste compression de fichiers.
et puis pour ne pas mettre le feu à un mac, qui serait un vrai scandale pour eux, ils poussent pas trop sur la chauffe. avec raison. maintenant celui qui veut du feu est servi, il peut tout bruler. :D

avatar françois bayrou | 

Exactement.
Moi aussi je suis dans ce milieu, un bug ca arrive très vite.
Suffit d'un mec ou deux pas trop vigilants, un peu bourrés le matin, et paf, bug
J'en sais quelque chose

avatar bonnepoire | 

Va savoir sur quelle version de l'os ils ont travaillé...

avatar en ballade | 

@iVador

Ta société Appl€ vend un produit à 4000€ buggy et ça ne te fait rien 😳🙄

avatar jazz678 | 

@en ballade

« Ta société Appl€ vend un produit à 4000€ buggy et ça ne te fait rien »

Les bugs font partie de l’informatique. Prétendre le contraire c’est méconnaître le domaine. Aucun constructeur n’a jamais commercialisé d’ordinateur sans bugs logiciels.
La différence de fait de nos jours sur la réactivité à régler le problème. Sur ce point Apple n’est pas mauvais

avatar pagaupa | 

@jazz678
« Sur ce point Apple n’est pas mauvais »
Au contraire, Apple est trés trés mauvais et va jusqu’à ne jamais reconnaitre le défaut de conception.
En ce point Samsung ne fait pas dans la demi mesure...

avatar fifounet | 

@en ballade

« Ta société Appl€ vend un produit à 4000€ buggy et ça ne te fait rien »

Tu veux que je te rappelle le prix d’une version d’office sous Windows ?
Tu veux que je te montre les bugs qu’elle contient ?
Non ?
Tu as raison

avatar ecosmeri | 

@fifounet

Mac os est peut etre plus cher mais nous en le savons pas puisque le prix est noué dans le prix du mac...

avatar xiscf | 

Sans oublier iLife, ainsi que la certification UNIX 03 qui ne doit pas être gratuite, et bien d'autres choses, comme le cloud gratuit, l'entretien des serveurs, blablabla.

On dit gratuit mais le gratuit n'existe pas, il y'a toujours quelqu'un qui paye.

avatar macfredx | 

Ne répondez pas à ce troll...

avatar pocketalex | 

@En ballade

"Ta société Appl€ vend un produit à 4000€ buggy et ça ne te fait rien 😳🙄"

Si l'on devait investir dans une machine sans bug, il ne se vendrait aucun mac

Et aucun PC

Et aucune machine sous Linux

Aucun ordinateur quoi...

avatar melaure | 

Et toi si tu travaillais dans l'informatique, tu saurais qu'il y a des cellules de test, d'industrialisation des logiciels et matériels. Là c'est encore le client qui découvre et fait bêta testeur. C'est trop énorme pour ne pas avoir été vu en labo, et beaucoup de site hardware l'ont vu et testé sans soucis, sans avoir les immenses moyens technique de la pomme.

En bref l'organisation à la Cook dans l'unique but de faire du fric, c'est une organisation de charlots coté tests !

avatar iVador | 

@melaure

Tu n’as rien à m’apprendre coco. Je suis ingénieur logiciel. Donc tes leçons à deux balles, fous les la ou je pense

avatar fifounet | 

@iVador

« Tu n’as rien à m’apprendre coco. Je suis ingénieur logiciel. Donc tes leçons à deux balles, fous les la ou je pense »

Pardonne lui c’est un simple admin système comme il aime souvent a le dire 😂

avatar melaure | 

Autant pour moi. Donc logiciel uniquement, ben mon coco j'ai bossé dans les deux, et surtout 4 ans sur un site de fabrication du numéro un mondial du PC ... alors je suis pas assez naïf pour croire qu'Apple n'ait pas pu le voir ... donc je te le dis tout aussi gentillement, tes leçons ... ;)

avatar fifounet | 

@melaure

« Et toi si tu travaillais dans l'informatique, tu saurais qu'il y a des cellules de test, « 

Déjà on parle pas de tests mais de phases de qualification puis de validation

Si on travaille dans l’informatique bien sûr 😎

avatar melaure | 

Tous dépend du contexte de l'entreprise. Dans ma précédente boite, c'était test et industrialisation. Chaque entreprise à son jargon ...

Ensuite fifounet j'ai une carrière extrêmement variée, et c'est mon poste actuel qui est dans l'administration. Mais du dev j'en ai bouffé, du réseau aussi, du back office, et encore plein d'autres choses. Je n'ai donc pas le même vision que le bobo de base qui est le cœur de la clientèle de la pomme aujourd'hui ...

avatar fifounet | 

@melaure

« Chaque entreprise à son jargon ... »

ITIL tu connais ?

avatar melaure | 

Parfaitement, je suis certifié et je le pratique tous les jours chez mon client actuel (qui est très différent du précédent).

Mais apparemment tu ne sais peut-être pas que ce ne sont pas toutes les entreprises qui sont ITIL ou ISO 9001 ... Quand on a une vie de prestataire, et qu'on passe sur de nombreux comptes, on se réalise vite qu'on ne travaille pas pareil partout, que c'est parfois même assez peu structuré ... et donc que la culture d'entreprise ne suit pas forcément les codes de ces certifications ... ce n'est peut-être pas bien mais c'est comme ça ! Et on s'adapte ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR