Fermer le menu
 

Partenariat Intel-AMD : une Radeon RX Vega couplée à un processeur Core i7

Stéphane Moussie | | 09:43 |  20

Le partenariat entre Intel et AMD annoncé en novembre pourrait se concrétiser dès le CES qui se tiendra la semaine prochaine. Une solution issue de cette alliance a été repérée sur un site d’Intel par AnandTech.

Avant / après. La mémoire, le processeur et la carte graphique séparés sur la carte-mère seront désormais réunis. Cliquer pour agrandir

L’Intel Core i7–8809G est composé d’un CPU quadricœur Kaby Lake tournant à 3,1 GHz, d’un GPU intégré Intel HD Graphics 630, et, c’est sa particularité, d’un GPU combiné (package graphics) Radeon RX Vega M GH.

Cette carte graphique AMD dont on ne connait pas encore les détails est reliée au processeur par la technologie Embedded Multi-die Interconnect Bridge, un pont capable de connecter des semi-conducteurs conçus avec des processus de fabrication différents.

Ce Core i7–8809G vise un TDP de 100 W et sera donc réservé aux ordinateurs de bureau. Ce pourrait être un futur moteur d’iMac non Pro, ces machines utilisant déjà séparément des CPU Intel et des GPU dédiés AMD. Le nouveau duo collé-serré occupe 50 % de place en moins, permettant ainsi de réduire la taille du châssis (sur les portables en particulier) ou trouver de nouvelles méthodes de refroidissement, entre autres.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


20 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar reborn 02/01/2018 - 09:53 via iGeneration pour iOS

Ça va pas plaire aux détracteurs du collé soudé

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:29 via iGeneration pour iOS

@reborn

C’est fait pour du laptop ou des desktops de type tout-en-un

De fait tout est déjà soudé sur un ordi de ce type

Les gens sont bien contents d’avoir des ordis portables puissants et qui font pas 5 cm d’épaisseur

avatar misterbrown 02/01/2018 - 09:53 via iGeneration pour iOS

Un "Partenariat Intel-AMD" il y a quelques années je le serais demandé si on était pas un 1er avril.

Les temps ont l'air dur pour Intel.



avatar ovea 02/01/2018 - 10:05 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

Les gros légumes d'Intel se ré-jouissaient tant d'avoir un Apple comme gros poissons qu'ils ne peuvent s'empêcher de se frotter et de promouvoir la navigation «collé-serré» … ça copule sec dans la hight-tech ;)P

Ceci dit, ça reste de la colle usagé, là où il ne fallait pas mettre la langue 👅

Là on attend d'AUTRES TYPE DE PROCESSEURS … mais on peut se brosser

avatar pechtoc 02/01/2018 - 10:26 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

Pour Intel ou pour AMD? Je suis plus surpris d'AMD dans ce partenariat que l'inverse. Ils ont enfin une gamme Zen qui tient la route, on attendait les APU et voilà qu'ils proposent du GPU AMD avec des CPU Intel qui se vendent déjà par palettes. Stratégiquement étrange, ça risque de détourner certains des CPU AMD, déjà que beaucoup ont salué le retour d'AMD parce qu'ils pouvaient enfin "acheter un Intel à un prix raisonnable"...
Ils aiment bien se mettre des bâtons dans les roues chez AMD.

avatar pumk1n 02/01/2018 - 10:37 via iGeneration pour iOS

@pechtoc

Je me dis que comme ça, quand les gens achètent de l’intel, amd se fait de l’argent. Quand les gens achètent de l’AMD, amd se fait de l’argent.
Ça peut être pas si mal pour eux quand même.

avatar C1rc3@0rc 02/01/2018 - 11:33 (edité)

@ pechtoc

Pour Intel...

Comme tu dis AMD leurs fait beaucoup de mal, sur les processeurs desktop...
Le fait de faire ce partenariat avec AMD est aussi une reconnaissance claire de la bouse que sont ces iGPU (unite graphiques integrée au processeur).
Initialement si Intel s'est lancé dans le GPU (enfin ce qu'il fait fallacieusement passer pour) c'etait pour achever AMD et porter un gros coup contre l'ennemie restant: Nvidia.
En privant ces societe de leurs benefices sur les GPU d'entree et de milieu de gamme c'etait une methode pour les asphixier.
Ça a bien marché contre AMD mais pas du tout contre Nvidia qui etant la reference incontournable dans le milieu professionel graphique et le calcul GPGPU a renforcé sa position.

Aujourd'hui on voit arriver la 8K, la realité virtuelle, la generalisation du calcul GPGPU a travers ce qui est nommé par le markeing IA ou deep learning. Et la Intel a beau multiplier les unités vectorielles (iGPU et ) ça ne repond clairement pas aux besoins, et meme Apple le fidele des fideles remet des GPU, certes AMD, dans ses PC.

Donc Intel a encore perdu une bataille autour du x86 monopolisitique et doit faire preuve de raison et s'allier avec le moins dangereux des ennemi, histoire de lutter contre Nvidia toujours plus efficient et plébiscité.

Maintenant il faut se poser la question de la destination, ou plutot de la PDM (c'est purement marketing comme strategie) qui est ciblé par ce 'profuit': resumons
- un Core i de assez bas de gamme
- une frequence de base flaibarde et seulement 4 core.
- un TDP tres important de 100 watt
- une radeon qui a toutes les caracteristiques d'une declinaison mobile bridée

Bref, ça vise clairement le PC de bureau d'entree de gamme domestique.

Sur les autres secteur Intel a soit des Core i7 qui se situent vers les 4ghz et multiplient les cores, soit des vrais faux Xeon qui se comportent comme des Core i7 (mais en plus cher).
Et AMD a ses Ryzen qui sont en train de "bouffer" de plus en plus de PDM a Intel sur les secteur du PC de bureau.
Quant a ceux qui ont besoin, vraiment, de GPU, il vont se servir massivement chez Nvidia ou plus rarement chez AMD qui a encore quelques chasses privées (minage de crypto monaies et applications GPGPU specifiques)

Et sinon, malheureusement pour Intel, y a les PC ARM qui arrivent... et vont probablement exterminer les gammes Core i3/5 et les APU AMD.

avatar harisson 02/01/2018 - 13:33

@pechtoc

Tu oublies le concurrent Intel-AMD pour la partie graphique qui surperforme actuellement : Nvidia.

avatar pechtoc 02/01/2018 - 23:21 via iGeneration pour iOS (edité)

@harisson

AMD ont mis tout le budget R&D pour l'archi Zen, maintenant faudrait en faire autant pour les GPU, mais c'est compliqué, vu le micro budget face à Intel et nVidia. Quand ils rattrapent l'un, ils se font distancer par l'autre et inversement.

avatar harisson 03/01/2018 - 11:19 via iGeneration pour iOS

@pechtoc

L'essentiel des revenus d'AMD provient de la vente des consoles actuelles. L'accord Intel de la news porte, pour le moment, sur une seule référence qui sera très probablement utilisée pour des NUCs.
Le "renouveau CPU" avec Ryzen dans un marché PC qui décroît avec un "dino du secteur", un positionnement "low prices" et ARM qui progresse rapidement, c'est très compliqué. Déjà qu'à l'époque des 90's-2000's, ça n'était pas simple...

avatar bebex44 02/01/2018 - 10:20

l'Imac pro et son début de processeur en A11 me fait penser qu'intel sur le long terme devra se sentir esseulé donc, car j'espère qu'apple préparer enfin un Mac sans Intel avec un OS unique, donc ils essaient de mettre Apple heureux de travailler avec eux, mais j'avoue que j'ai connu les mac sans intel et j'ai hâte d'avoir un mac sans intel

avatar en ballade 02/01/2018 - 10:35

les mac avec Intel, c est ce qui est arrivé de mieux à Appl€

avatar melaure 02/01/2018 - 11:56

Une techno moisie de 40 ans et déjà moisie à la naissance avec un assembleur de m...

Si tu avais fais de l'assembleur 68k, x86 et RISC dans les années 90, tu ne sortirais pas ce genre de bêtises !

Ha ces nioubies ...

Vivement qu'ARM multiplie encore les perfs de ses procs, on pourra enfin se débarrasser du x86, même si je reste fan du Power (gros serveurs IBM et Bull) et ses dérivés micro et informatique industrielle ! IBM et Motorola ont fait du sacré bon boulot, mais c'est toujours le marketing qui gagne, pas le meilleur produit.

avatar Ghaleon111 02/01/2018 - 15:14

Ce n'est pas une bêtise, il a raison, c'est grâce à ça que les mac ont vu leurs popularité exploser.
Depuis qu'ils peuvent installer Windows, les gens ont eu moins peurs de tenter le passage au mac sans parler des perfs bien supérieurs aux power pc.

avatar bonnepoire 02/01/2018 - 17:52

En ballade, surtout pour ton hackintosh, grincheux aigri.

avatar C1rc3@0rc 02/01/2018 - 11:57

@bebex44

Il faut comprendre que le passage du Mac a Intel a ete la seule option d'une societé a l'agonie. Apple aurait pu continuer avec les processeur RISC PowerPC d'IBM, mais il aurait fallut investir massivement et a cette epoque Apple avait des caisses vides.

Intel proposait un bon deal avec une lignée de processeurs developpés pour le PC mobile et flanqué de coprocesseurs compensant la vétusté de l'architecture. Apple voulait alors aussi se focaliser sur le notebook, ce qui tombait bien (l'echec du PowerPC G5 reposait entièrement sur l'impossibilité de le faire rentrer dans un notebook, normal, c'etait un dérive direct des processeurs de station de travail d'IBM, il n'a jamais ete conçu pour du portable).

Bref Apple avait pas vraiment d'alternative a cette epoque.

Aujourd'hui la situation est un peu differente. Apple dispose d'une ligne de processeurs maisons leader sur le marché qui aurait depuis quelques annees remplacer aisement les bouses d'Intel calorifiques. Seulement, au moins jusqu'a peu, Apple voulait enterrer le Mac définitivement.

Dans ces conditions Apple n'allait pas se lancer dans une production de processeurs ARM dopés pour les desktop et reconstituer et financer un pole entier devant developper des Mac ARM. Si depuis 10 ans Apple ne fait que mettre a jours a minima les Mac c'est pour une bonne raison: pas de R&D sur le Mac... les seuls trucs sortis sont un netbook dont la conception rappele plus un iPad qu'un Macbook Pro ou Air et un Mac Pro, ineptie d'un delire de Ive: deux echecs retentissants, et dont Apple se foutait bien, ses benefices etant portés par l'iPhone et l'iPad.
Apple vend pres de 300 millions d'iPad et d'iPhone par an contre moins de 20 millions de Mac...

Aujourd'hui avec l'iMac Pro, une machine totalement inepte mais qui demontre le haut niveau des ingenieurs d'Apple, Apple semble vouloir faire marche arriere et finalement plus enterrer les Mac. On va attendre de voir ce qui arrive d'ici 2 ans - temps necessaire pour un vrai nouveau developpement et reconstitution d'equipes dediées - mais la voie presentée par l'iMac Pro est inquietante. Pas que la machine soit inadaptée, ça on le savait, c'est une preuve de bonne volonté et rien d'autre, mais la presence de l'ARM en "maton" general promet un grand retour au temps prehistorique des mini-ordinateurs a cles et dongles multiples verrouillant des machines totalement "proprietaires". Il suffit de regarder un musée et l'histoire de l'informatique pour voir qu'en terme d'evolution Apple propose une vision de l'ordinateur qui va a l'opposé de l'histoire et plus grave se son propre impact sur l'histoire...

avatar reborn 02/01/2018 - 12:13 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

"Seulement, au moins jusqu'a peu, Apple voulait enterrer le Mac définitivement. "

😂

avatar bebex44 02/01/2018 - 11:24

@en ballade PPC était un processeur de premier ordre... mais t'avais encore des couches à cette époque

avatar Philbee 02/01/2018 - 13:04 (edité)

Peut-être l’explication de la mise à jour « retardée » des mac mini...🤞🤞🤞

avatar lecureuil 02/01/2018 - 18:31 via iGeneration pour iOS

2018...le retour de C1rc3@0rc et de ses romans de 10 pages pour raconter sa vie 🙄