Dell XPS 13, le concurrent du MacBook Pro 13" passe en "Kaby Lake Refresh"

Florian Innocente |

Les MacBook Pro 13" avec processeurs "Kaby Lake" (7e génération) lancés en juin sentent encore l'odeur du neuf que la concurrence prépare la rentrée avec des modèles équipés en Kaby Lake de 8e génération. C'est le cas de Dell avec son XPS 13.

Dell XPS 13

Il embarque un processeur appartenant à la famille dite "Kaby Lake Refresh", plus puissante grâce à quatre cœurs physiques au lieu de deux (l'Hyperthreading est toujours au menu, pour aller jusqu'à 8 cœurs logiques avec des applications de modélisation 3D par exemple) et une puce graphique plus récente. Intel avance un gain en rapidité de 25 % lorsque les 4 cœurs fonctionnent et jusqu'à 40 % dans le meilleur des cas.

Chez Apple, ces Kaby Lake aux épaules plus carrées ont vocation à équiper les MacBook 13" dépourvus de la Touch Bar. Une configuration qui utilise aujourd'hui les références 7360U et 7660U.

Le 13" avec Touch Bar et les 15" emploient pour leur part des Kaby Lake pour lesquels Intel n'a pas encore annoncé la version boostée (lire Intel lance Kaby Lake refresh, une partie de sa 8e génération de processeurs).

crédit : AnandTech

Dell en fait profiter plusieurs de ses portables dont cet XPS 13" (Core i7 Quad, USB 3, Thunderbolt 3, lecteur SD), pour lequel le texan revendique un gain de 44 % en vitesse avec les 4 cœurs sollicités. Dans son argumentaire auprès des médias il l'oppose à tous les portables actuels d'Apple sauf les 15"

L'autonomie du XPS 13 est annoncée à 22h 21min avec des applications bureautique, 13h 21min avec le navigateur Edge ou encore 13h 31min avec Netflix. Des valeurs très flatteuses mais qu'il faut tempérer. Elles ne s'appliquent qu'à la configuration avec écran Full HD et Core i3 de la (désormais précédente) 7e génération. Avec le modèle QHD+ (3 200 x 1 800) et Core i5, de 7e génération toujours, on descend brutalement à respectivement 13h 15min, 8h 30min et 9h 30min.

En clair, Dell ne communique pas pour le moment sur ce que l'on peut espérer avec les même processeurs de huitième génération, et encore moins avec ce Core i7 Quad. La première configuration qui en sera équipée débutera à 1 400 $, lancement le 12 septembre. La version Core i5 "Kaby Lake Refresh" est prévue en octobre. En France ces machines sont vendues à partir de 1 300 €.

Quant à Apple, difficile de prévoir son calendrier qui est tributaire de celui d'Intel. La Pomme peut tout à fait réaliser une mise à jour de certains modèles sans tambours ni trompettes mais ce ne serait pas très cohérent avec sa manière de procéder. Il paraît bien plus logique qu'elle attendent qu'Intel dispose de Kaby Lake améliorés pour couvrir, d'un coup, l'ensemble de ses besoins sur les MacBook Pro 13" et 15".


avatar Marco787 | 

"DANS CERTAINS CAS. Ça ne veut pas dire qu'il ne sera jamais gênant."

Justement : il s'agit d'une information clé, et que vous auriez dire au début.

Comme je vous ai posé la question précédemment, n'auriez-vous pas du dire cet élément capital au début ?

Cela change totalement la question de la performance Mac vs PC.

Lire votre conclusion d'origine (c'est plus lent) et votre nouvelle version (c'est parfois plus lent, parfois pas), est évidemment très différent.

Au lieu de l'admettre, vous préférez dire que vous n'êtes pas contradictoire parce qu'il y a toujours un écart dans vos propos du début et de la fin.

Même si techniquement cela est vrai, l'essentiel est que si l'écart est insignifiant, alors cela n'a pas de sens d'en parler et la teneur de vos conclusions est clairement modifiée.

Par ailleurs et à nouveau, vous êtes contradictoire. Vous me dites : "J'arrête là,"

Pour ensuite me reprocher :

"tu ne m'as toujours pas donné moyen de te contacter en live... Tu bottes en touche"

Donc d'après vous, quand une personne vous dit j'arrête de parler avec toi, cela signifie que vous allez ensuite communiquer et que vous devez donc échanger des numéros de téléphone ou autres ???

avatar SartMatt | 

"Donc d'après vous, quand une personne vous dit j'arrête de parler avec toi, cela signifie que vous allez ensuite communiquer et que vous devez donc échanger des numéros de téléphone ou autres ???"
Je vois surtout qu'après plusieurs relances successive de ma part, tu ne m'as toujours pas donné de moyen de me contacter et tentes maintenant de noyer le poisson. Moi je t'ai donné un moyen assez simple pour le faire. Je verrai bien si mon téléphone sonne dans la soirée...

Et puis accessoirement, je te signale que tu as évoqué le fait de me parler en live avant que je dise "j'arrête". Mais sans me donner à ce moment de moyen de te parler en live... Tout en me reprochant ensuite de ne pas vouloir te parler en live. Encore une fois, c'est un peu con comme façon de raisonner. Et je pèse mes mots.

Parce que si je résume en paraphrasant, ça donne ça :
- Marco : "Si on se parlait en live, je vous ridiculiserais"
- Matt : "Vu le niveau de connaissance que tes propos font transparaitre, je pense que je tiendrais."
- Marco : "Mais alors pourquoi vous me parlez pas en live ?"
- Matt : "Ben parce que tu m'as pas donné de moyen de le faire."
- Marco : "(message insultant sans aucun argument de fond)"
- Matt : "Je vois que tu ne m'as toujours pas donné de moyen de te contacter en live. Alors si tu veux m'appeler, voilà comment tu peux trouver mon numéro de téléphone."
- Marco : "Mais pourquoi je vous donnerais un moyen de me contacter en live alors que vous voulez pas me parler ?"... Ben peut-être parce que c'est toi qui m'a proposé de parler en live à la base, gros malin !

N'importe qui de normalement intelligent serait abasourdi pas le manque de logique de cet enchaînement...

"Justement : il s'agit d'une information clé, et que vous auriez dire au début."
Ça parait tellement évident que ça ne m'est même pas venu à l'idée que quelqu'un ne puisse pas comprendre ça...

Pourquoi crois-tu qu'il y a plusieurs références dans la gamme de chaque fabriquant de cartes graphiques et de chaque fabricants de CPU ? Parce que les écarts de performances entre les différents modèles, ils ne sont pas gênants dans tous les cas...

Et ça varie même d'une personne à l'autre, il y en a qui se contentent d'une 1050 là où d'autres pleurent s'ils n'ont qu'une 1070.

Il me semblait absolument évident que c'est également le cas pour les écarts de performances entre macOS et Windows. Tellement évident que ça n'avait aucun intérêt de le préciser d'emblée.

Mais bon, forcément, si tu imaginais que l'écart de performances est constant et que tous les jeux tournent rigoureusement à la même vitesse sur une machine donnée, tu pouvais effectivement pas comprendre que la lenteur relative d'une solution par rapport à une autre peut être gênante dans un certains cas et pas gênante dans un autre... Ça expliquerait aussi certaines de tes autres questions, comme la fixette sur des valeurs pratiques dans des cas où on ne peut répondre que de manière théorique...

avatar Marco787 | 

@StarMatt

PS. Avec nos réponses qui s'enchainent, la largeur rétrécit ce qui augmente la longueur apparente des réponses et rend bien plus long le parcours des réponses et de l'historique...

PS. Jai viens de voir à l'instant votre invitation à vous contacter (pas eu le temps de parcourir le reste, désolé...)

Quand seriez-vous disponible ? (Et pour gagner du temps, pourriez-vous fournir un lien pour trouver vos contacts ?)

avatar SartMatt | 

"Quand seriez-vous disponible"
C'était dit dans le message.

"Et pour gagner du temps, pourriez-vous fournir un lien pour trouver vos contacts"
Ben alors, t'arrive pas à trouver tout seul ? Je te croyais pourtant si supérieurement intelligent par rapport à moi... Ça aurait pas du te prendre plus de 2 minutes avec les explications données.

Allez un indice de plus : les 12 premiers caractères à taper dans Google sont "SartMatt nom". Compliqué de penser à ça quand on cherche le nom de SartMatt, hein ?

avatar Marco787 | 

Effectivement, le refroidissement est bien meilleur.

Sur votre question, il faut d'abord noter qu'un Mac peut aussi s'utilisé comme PC (Windows 10 notamment). L'utilitaire BootCamp gère facilement cette partie, et permet ensuite de redémarrer la machine sous l'un ou l'autre OS. La partition Windows BootCamp peut aussi être utilisée par les "virtualiseurs" (VMWare Fusion et Parallels Desktop).

(Vous pouvez donc sans problème passer sous Mac ;-) )

Il m'est possile de dire que :

* La 1) reconnaissance / facilité de set up, 2) la performance et 3) la facilité d'usage des eGPU varient, pour un même Mac, selon l'OS, la présence ou non d'une carte graphique interne, et la carte graphique externe (Nvidia vs. AMD)

Les drivers sont plus ou moins disponibles, plus ou moins bugués. Le developper kit d'Apple n'inclut que des AMD. Les autres ordi Apple ont tous des GPU AMD. Nividia est plus ou moins supporté. A l'avenir (2018), le fonctionnement devrait être propre et plug & play quelque soit la configuration (boot sous Mac ou Windows, écran interne ou externe, eGPU AMD ou Nvidia), j'ose l'espérer.

* Les MacBook Pro 15" (2016 & ultérieurs, et à l'heure actuelle) sont les seuls, il semble, à utiliser pour la connexion TB3 un lien dédié et donc avec plus de bande passante pour les eGPUs.

* Les FPSs (performance pour les jeux, comme exemple) obtenus dépendent aussi de l'utilisation d'un écran externe ou pas (comme sous Windows), avec un écran externe meilleur.

Pour les comparaisons de performance, il me semble donc mieux d'attendre que tout soit un plus finalisé...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR