Seule Apple semble s’intéresser aux écrans 5K

Nicolas Furno |

Les écrans 4K sont en passe de devenir la norme en informatique, comme les télévisions 4K sont en train de s’imposer dans le salon. On en trouve aujourd’hui autour de 350 € seulement et les prix continuent de baisser régulièrement. En revanche, la 5K ne s’impose pas du tout et elle disparaît même petit à petit partout… sauf sur l’Apple Store.

Jusque-là, Dell était l’un des seuls à proposer un écran 27 pouces 5K avec son UP2715K. Même si on peut encore l’acheter sur Amazon pour environ 900 €, il a disparu du site du constructeur. D’après nos informations, ce modèle n’est plus vendu et Dell n’a pas prévu de successeur. Pourquoi ce retrait ? Aucune réponse, mais le message est clair : l’entreprise, comme ses concurrents, préfère se concentrer sur le marché de la 4K.

Cet écran 27 pouces 5K de Dell était le seul capable de fonctionner avec les Mac récents et d’apporter la même définition qu’un iMac Retina.
Cet écran 27 pouces 5K de Dell était le seul capable de fonctionner avec les Mac récents et d’apporter la même définition qu’un iMac Retina.

Il faut reconnaître que la 5K, une définition de 5 120 x 2 880 pixels, pose quelques problèmes. Un câble DisplayPort ne suffit pas à gérer les 14,7 millions de pixels et il faut en utiliser deux pour brancher l’écran de Dell. Même si la différence paraît minime, la 4K est beaucoup plus simple à gérer, un seul câble suffit et en bureautique, n’importe quelle puce graphique, même intégrée au processeur, suffit.

Pourtant, privilégier la 5K plutôt que la 4K pour un écran 27 pouces est un choix logique. Cette définition permet d’avoir précisément quatre fois plus de pixels que pour un écran 27 pouces classique, doté d’une définition de 2 560 x 1 440 pixels. En multipliant par deux le nombre de pixels horizontalement et verticalement, on obtient très simplement un écran Retina, où chaque pixel affiché à l’écran est en fait constitué de quatre pixels sur la dalle.

C’est cette approche très simple que suit Apple pour tous ses Mac. L’iMac Retina 27 pouces est équipé d’une dalle 5K pour cette raison : par défaut, le nombre de pixels affichés à l’écran ne change pas, mais chaque pixel logique est composé de quatre pixels physiques. C’est la même stratégie qui était aussi utilisée pour le MacBook Pro Retina 15 pouces, équipé d’une dalle de 2 880 x 1 800 pixels, quatre fois plus que la définition logique par défaut de 1 400 x 900 pixels.

Pour en savoir plus :

Dès lors, pourquoi Apple semble la seule entreprise à s’intéresser à la 5K, même si ce n’est plus que par le biais d’un partenaire ? À défaut d’avoir une réponse officielle de la part des constructeurs, on peut se risquer à une hypothèse assez simple : la 4K est plus simple, moins chère et suffisante dans la majorité des cas.

La notion de Retina n’est pas liée à un nombre de pixels précis, ni même à une densité de pixels fixe. Pour qu’un écran soit qualifiable de Retina, il faut que les pixels soient invisibles en usage courant. Ce qui signifie que la distance moyenne entre vos yeux et l’écran compte dans le calcul : la résolution d’un iPhone doit être plus élevée que celle d’un iPad, qui elle-même est plus élevée que celle d’un Mac portable et à nouveau pour celle d’un écran 27 pouces. À l’arrivée, le résultat est toujours le même : on ne voit plus les pixels.

Pour en revenir à la 4K, sa définition physique de 3 840 x 2 160 pixels donne une définition logique par défaut de 1 920 x 1 080 pixels. Pour le dire autrement, macOS gère un écran 4K par défaut comme un 1080p Retina, avec quatre fois plus de pixels. Néanmoins, le système d’Apple offre beaucoup plus de souplesse et permet d’afficher l’interface avec des définitions logiques supérieures.

Un écran 4K standard peut ainsi être utilisé en 1080p@2x, mais aussi avec la même définition qu’un 27 pouces (2 560 x 1 440 pixels) et même à des définitions logiques supérieures. En optant pour une option supérieure à celle par défaut, l’affichage sera plus petit et les pixels seront plus apparents, mais ce n’est pas nécessairement un problème, surtout sur les grands écrans. Vous les placerez plus loin de vous et les pixels resteront aussi discrets.

Vidéo via @caseyliss

Prenons un exemple concret : cet écran 4K de 32 pouces vendu par Dell configuré pour une définition logique d’un 27 pouces sera aussi Retina qu’un 27 pouces 5K à la même définition logique. La différence étant que l’écran 32 pouces devra être placé légèrement plus loin qu’un moniteur 27 pouces et ses pixels plus gros ne devraient pas poser de problème.

Malgré tout, l’idée d’avoir un écran 27 pouces avec précisément quatre fois plus de pixels qu’auparavant est séduisante. C’est dommage que seule Apple semble s’en soucier, mais on peut espérer que Dell et les autres finiront par s’intéresser également à ce marché. En attendant, l’écran 5K de Dell est toujours en vente sur Amazon et on trouve aussi sur la boutique un écran de HP avec le même type de dalle. Ce dernier est actuellement vendu 850 €, un excellent prix si vous cherchez un tel écran.


avatar Vivid | 

perso le retina est presque aussi important sur la qualite de l'image que l'avenue du 16 millions de couleurs.

On a deux yeux et on les changeras pas.

en pratique et pour certaines utilisation graphique il faut peut-être s'orienter sur plus de 2 Go de ram..

avatar Lawliet | 

Cette gestion particulière des écrans est spécifique à OSX. Pourquoi les constructeurs s'y intéresseraient ? Windows 10 ne gère pas ça de la même façon et représente le plus gros du marché.
Et les chaines de production pour la 4K sont là. En ouvrir d'autre pour alimenter un marché de niche (les quelques mac users assez fou pour brancher un écran 5k sur leurs machines déjà à bout avec leur écran) me semble trop coûteux.

avatar ThePapyGeek | 

Logique la 5K n'est pas un standart de production. Mais un bidouillage que seul AMD a accepté de suivre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR