Seagate : les disques durs les moins fiables du marché selon BackBlaze

Christophe Laporte |

Quand on achète un disque dur, la fiabilité reste l’élément le plus important et de loin. Pourtant, ce point est de plus en plus éludé (au détriment du design notamment) par les constructeurs quand on achète un disque. Mais alors, quels sont les disques durs les plus fiables du marché ?

BackBlaze, société qui propose de sauvegarder vos données dans le nuage, donne des éléments de réponse assez concrets dans ce billet. Pour compiler ses statistiques, BackBlaze se base sur les 27 000 disques durs qu’elle utilise au quotidien pour ses clients.

Fin 2013, la société utilisait principalement trois marques de disques durs : Seagate (12 765 disques), Hitachi (12 956 disques) et Western Digital (2838 disques). Il est à noter que le parc de Seagate est en moyenne plus récent (1,4 ans) que les deux autres marques qui dépassent légèrement les deux ans. BackBlaze utilise également des disques Toshiba et Samsung, mais les quantités sont extrêmement faibles.

Avant d’entrer dans les détails, la société explique que tous les disques durs du marché ne sont pas compatibles avec son infrastructure. Elle met les disques durs en batterie dans des « Storage Pods ». Cette solution de stockage fait maison permet d’accueillir jusqu’à 45 disques durs, soit une capacité de stockage maximum à l’heure actuelle de 180 To.

À cause des vibrations importantes, tous les disques durs ne s’accommodent pas au Storage Pods. C’est le cas par exemple des Western Digital Green 3 To et des Seagate LP 2 To. Ces disques durs ne sont pas pris en compte dans cette étude.

Pour comparer la fiabilité des différents disques durs, BackBlaze évalue le taux annuel d’échec par modèle. Autrement dit, le nombre de fois qu’un disque dur a posé problème pendant une année et qui a dû faire l’objet d’un remplacement.

Le graphique est sans appel : les disques de Seagate obtiennent des résultats catastrophiques. Les taux d’échec des modèles 1,5 To et 3 To frôlent respectivement les 14 %, et les 10 %. Chez Western Digital et Hitachi, aucun modèle ne dépasse les 4 %. Pour en revenir à Seagate, seuls les modèles 4 To affichent une fiabilité assez proche de ses concurrents.

Pour BackBlaze, les trois disques les plus fiables du marché sont les Hitachi GST Deskstar 5K3000 3 To avec un taux de remplacement de 0,9 %, les Hitachi Deskstar 7K3000 3 To (0,9 %) et les Hitachi GST Deskstar 7K2000 2 To (1,1 %).

C’est l’autre fait marquant de cette étude : si les Seagate sont pointés du doigt dans cette étude, Hitachi en matière de fiabilité fait la course en tête. Le seul reproche que fait BackBaze aux disques Hitachi, c’est leurs prix plus élevés que la moyenne.

BackBaze mesure la fiabilité des disques de deux manières différentes : la casse mécanique (ce sont les statistiques évoquées plus haut) et la fiabilité de fonctionnement. De temps à autre, les disques stockés dans les Storage Pods nécessitent une intervention mineure : un disque dur peut cesser de fonctionner correctement dans un ensemble RAID sans raison particulière. Le modèle est analysé et remis dans la baie si les données sont intactes et le disque ne présente pas de problème particulier. Parfois, un disque dur peut également nécessiter un simple reset.

Et à ce petit jeu, c’es encore Hitachi qui s’en sort bien mieux que ses camarades. Le taux de problème n’est que de 0,01 %, contre 0,17 % pour Western Digital et 0,28 % pour Seagate.

Enfin, BackBlaze réalise un graphique sur trois ans montrant la proportion des disques vivant mois par mois. Sans surprise, Hitachi fait la course en tête avec un taux de 96,9 %, suivi d’assez près par Western Digital (94,8 %) et de très loin par Seagate (73,5 %).

Alors, faut-il bannir à vie les disques durs Seagate pour prendre des Hitachi (dont la branche disque dur a été acquise par Western Digital en 2012) ? La réponse est plus compliquée que cela. Pour une société comme BackBlaze, la fiabilité n’est pas la seule problématique à entrer en ligne de compte, le coût est également un facteur important.

Actuellement, la société équipe ses nouveaux Storage Pods principalement de disques durs avec une capacité de 4 To. Leur choix s’est porté pour le moment sur le Seagate Desktop HDD.15. Pour le moment, le taux de panne est de 3,9 %, un chiffre encore assez raisonnable, mais c’est au bout de quelque temps que les disques Seagate commencent à accuser le coup. Autre modèle souvent acheté actuellement par la société de sauvegarde : le Western Digital 3TB Red (WD30EFRX).

Mais comme toujours, seul le temps permettra de juger de l’efficacité réelle de ces deux modèles.

avatar F7rt | 

Leur service est peut-être sympa, en revanche personne n'est en mesure de retenir leur nom.
C'est BackBlaze, BlackBaze ou BackBaze ?
Les trois se retrouvent dans l'article ;)

avatar alan63 | 

WD dernier de la classe chez moi
Seagate Samsung pas de casse
Comme quoi ....

avatar SteveC72 | 

Et pourtant le disque de référence chez Oracle(SUn) et IBM sont bien les Seagate , dans les machine Pro chez BoxxTech encore du Seagate .... Alors qui croire ...

?????

avatar SteveC72 | 

POur rajouté ... ici les portable ASUS sur Hitachi ..... les Hitachi nous on montré la même fiabilité que les Maxtor alors que dire des chiffres de backBlaze ???

Les série de HDD failure chez Apple ( MacBook Pro 13 2008) était des disques Hitachi et Samsung ..

avatar SteveC72 | 

http://www.storagereview.com/best_drives

Quand en plus on tombe sur les forums technique concernant les RAID et qu'on aborde les Hitachi Desktar comme les DeathStar ..... ça donne un autre son de cloche que les analyses de BackBlaze ...

Et partout ou je fouille en ce qui concerne les RAID .... les Seagate Constellation sont dans le haut du tableau .

avatar misc | 

Les Deathstar c'était les 60GB d'il y a plus de 10 ans..
A l'époque c'etais IBM d'ailleurs.

avatar Johnny B. Good | 

Attention à ne pas tirer de conclusions concernant les disques durs externes pour lesquels bien d'autres facteurs sont à prendre en compte dans l'étude de leur fiabilité.

Les mêmes résultats ne sont par ailleurs pas forcément transposables aux disques portables.

Bref, n'oubliez pas que BackBaze ne parle que de certains modèles en particulier, pas des marques dans leur ensemble.

avatar Ptimouss | 

J'ai 4 DD Seagate dans mon Nas Qnap depuis 3,5 ans et ils tournent très bien. Ils sont sans doutes moins sollicités que ceux de BackBlaze mais ils le sont tous les jours quand même. Voilà pour mon vécu avec cette marque.

avatar Johnny B. Good | 

Je tiens d'ailleurs à ajouter que le titre de l'article est particulièrement périlleux, car ce n'est pas ce que dit l'étude.

Ceux qui la publient au départ font bien attention de dire et de répéter qu'ils ne parlent que de certains modèles précis, mais paf, dès le titre, on généralise à fond.

avatar jeffbig2 | 

Sur 6 disques qui ont plantés, il y avait 5 Seagate (dont le disque interne de mon vieux iMac G4)... J'ai eu ma leçon et j'achète maintenant des boitiers vides Seagate (exemple : http://www.ebay.com/itm/Seagate-FreeAgent-GoFlex-Desk-External-Drive-EXTRA-Case-Enclosure-/190881152097?pt=US_Drive_Enclosures_Docks&hash=item2c71673c61) et j'y place des WD pour aller avec mes GoFlex Desk Thunderbolt. Depuis tout va bien !

avatar Armas | 

Autant vous dire que je confirme la tendance. J'ai perdu trois disques durs seagate en deux ans et mon quatrieme disque seageate est en train de me lâcher.

Il y a 5 ans, seagate était parmis les réferences, aujourd'hui, c'est du materiel de cochon.

A coté de ca, mon disque dur de portable Hitachi est génial et est encore au top de sa forme au bout de 7 ans.

avatar Azur42 | 

Ce test est simplement diffamatoire et ne prouve absolument rien sur la fiabilité des marques, puisque ces disques sont utilisés en totale inadéquation avec leur usage :

Ces milliers de disques sont utilisés en tant que disques serveurs alors que les constructeurs indiquent bien que les disques de qualité standard (pour installer dans un simple ordi) ne sont pas du tout adaptés pour une telle utilisation serveur — et ce n'est pas qu'un simple argument marketing ou commercial.

Les constructeurs fabriquent justement une qualité de disque RAID/Entreprise prévus pour cet usage, et notamment capables d'absorber les vibration inter-disques (la vibration émise par le positionnement d'une tête de disque peut en effet influer le positionnement correct d'une tête sur un disque voisin, CQFD).
Ce type de disques, c'est notamment les Seagate Constellation, ou chez Hitachi les Ultrastar.

Malheureusement, les critères de qualité pour ce type de disque font qu'ils sont bien plus chers qu'un disque standard, et venir derrière critiquer la qualité sans utiliser de disque en adéquation avec l'usage est vraiment déplacé.

Je pense que les avocats de Seagate sont déjà au boulot…

avatar Armas | 

Mauvais usage ou pas, les fait sont la, Seagate est au fond du classement et Hitachi en haut, ce qui peut démontrer une piètre résistance de la part des disques dur de Seagate à usage équivalent. Nous ne sommes pas ici sur une publicité commerciale ventant les bienfait d'Hitachi mais sur un retour d'expérience.

Et de mon experience personnelle en usage normalisé, je n'irais pas contre ce classement pour deux raisons :

- Aucun de mes 4 disques seagate n'a tenu plus de 2 ans.
- Déjà pendant le fonctionnement, ils étaient méprisables. Les retour de veille étaient anormalement long, des freeze à répétition se faisaient sentir et les têtes de lecture faisaient beaucoup trop de bruit pour ne pas m'inquiéter.

Je crois que ce qui me reste encore en travers de la gorge, c'est que ce foutu disque du imac de 2009 s'est avéré avoir un défaut de conception, qui a été décelé 1 mois après que le mien rende l'âme, ne me permettant pas de profiter de l'offre de changement de l'apple store.

avatar Average Joe | 

D'expérience, je peux dire que les Hitachi sont plutôt de la bonne came. Mon ancien Mac a tenu des années sans souci avec l'un d'eux, et j'en ai un autre en disque 2 To Time Machine (interface Firewire), acquis en août 2012. J'ai une totale confiance dedans, toutefois mon Mac actuel ne mentionne que "Apple" comme marque de disque dur ce qui fait que je ne sait pas d'où le sien (enfin, le HDD+SSD) sort. J'ai eu, à part cela, un Iomega qui n'a tenu qu'un an et des petits disques 2 pouces auto-alimentés, plus ou moins sans marque achetés chez Mac Way mais très fiables en définitive.

avatar will42 | 

En intervention je remplace très souvent du seagate ces derniers temps, très loin l'époque ou seagate était à conseiller..

avatar Req75 | 

Très mauvaise expérience avec Seagate pour ma part également... 1 DD externe 2.5" Goflex 1To tombé en rade, heureusement quelques semaines avant la fin de la garantie.
Suis pas prêt d'en racheter.

avatar christian899 | 

"Je crois que ce qui me reste encore en travers de la gorge, c'est que ce foutu disque du imac de 2009 s'est avéré avoir un défaut de conception, qui a été décelé 1 mois après que le mien rende l'âme, ne me permettant pas de profiter de l'offre de changement de l'apple store."

Il m'est arrivé exactement la même chose sur un iMac 27" de fin 2009, et je n'ai pas aimé qu'Apple me dise que le dur "seagate" inclus dans ce Mac ne faisait pas partie de l'offre de changement alors qu'il était HS au bout de 18 mois. Depuis, je n'ai plus acheté un seul Mac. Je leur ai acheté depuis 1992, une cinquantaine de Mac et fait acheter au moins autant et me voir répondre ça !

avatar renaudbb | 

J'utilise Backblaze en complément de Dropbox depuis plusieurs années :

. Dropbox pour tous les fichiers de travail en sync sur mes différents appareils,
. BB pour la sauvegarde massive et illimitée de mes photos, montages vidéos etc soit près de 2 To de données !

BB permet de mettre un encryptage avec clef privée, donc confidentialité parfaite.

Depuis je dos sur mes deux oreilles, je n'ai quasiment rien qui ne soit en sécurité qq part.

avatar kortortal | 

Moi au boulot les disque qui lâche sont des hitachie et maxtor un seul seagate à lâcher mît dans un serveur pour un stockage wsus

avatar _mabeille_ | 

perso j'ai une expérience différente mais avec sans doutes des disques plus anciens
mais j'ai fini par virer WD parce que j'avais que des pannes avec.

Le soucis dans ce domaine c'est qu'on est informé à postériori.

Je note pour Hitachi. Je prie pour mes Seagates.

avatar iPeP | 

Hey.... vous avez bien lu les conditions du test ? Il y a plus de la moitié des commentaires qui portent sur de l'utilisation "domestique", le test porte sur une utilisation intensive en RAID sur du stockage de masse... et ça n'a rien à voir avec l'utilisation pépére de vos HDD !
Pour ma part j'auto héberge un site sur un synology et j'avais un volume RAID constitué de 2 disques Segate... il ont tenu 8 mois à tourner en permanence avant de commencer à balancer des secteurs défectueux et à nécessiter la reconstruction du volume RAID tous les 3 jours !
J'ai remplacé par deux disques WD RED, conçus spécialement pour le stockage et les serveurs et c'est le jour et la nuit ! Ces disques sont totalement silencieux, ils sont conçus pour éviter les vibrations et la surchauffe et ils disposent d'un système de correction d'erreur et d'un système en cas de coupure de courant pour éviter le crash des têtes... même si mon serveur est sur onduleur, ça rassure.

avatar nico1375 | 

Pour avoir eu un certain nombre de seagate, notamment des barracuda en 1.5To...
4 m'ont lâché entre 2012 et 2013...
Je comprends mieux pourquoi seagate a raccourci ses durées de garantie.

Une chose est sûre je n'achète plus rien chez seagate et je ne prends que du western black, au moins c'est garanti 5 ans et si ça pète entre temps on me changera le disque.

avatar SonyTEL | 

Je me pose une question stupide en tant que technicien, pourquoi cette "entreprise" ne prends pas des disques dur "ENTREPRISE" dit "Serveur" ?

Si le prix est le double, c'est pour une raison... Pour fonctionner 24h/24, 365 jours sur 365 !!!

J'ai rien à vendre, j'ai des actions chez personne, mais j'ai un doute...

avatar Oracle | 

Si avec des disques domestiques qui valent 1 brouzouf on a 10% de pannes là où les disques pro qui valent 2 brouzoufs auraient mettons 1% de panne, et que le système monté avec des disques domestique est fait pour qu'une panne se remplace en 5 minutes sans aucunes pertes de données, alors oui il est plus économique de prendre les disques à 1 brouzouf et les remplacer quand ils lâchent.

avatar Oracle | 

En clair la surqualité de l'infra et de ses composants ne servent à rien, seule compte la qualité de service et le coût final. Si la qualité du service est équivalente, pourquoi payer plus cher pour avoir de l'estampille pro?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR