Comment créer une machine virtuelle de macOS (Monterey, Ventura) sur un Mac Apple Silicon

Stéphane Moussie |

Il y a un an, quand on voulait virtualiser macOS sur un Mac Apple Silicon, il fallait mettre les mains dans le cambouis. Aujourd'hui, il est devenu extrêmement simple de créer une machine virtuelle sur un Mac M1 (et bientôt M2).

Une machine virtuelle est très pratique pour les développeurs ou les curieux qui veulent avoir une seconde version de macOS à leur disposition. Cela permet notamment de faire des tests sans Mac supplémentaire. Vous pouvez même essayer macOS Ventura sans crainte par ce biais. Mais commençons par l'installation de macOS Monterey.

virtualOS

La solution la plus simple pour créer une machine virtuelle de macOS s'appelle virtualOS. Cette application open source est disponible gratuitement sur le Mac App Store et sur GitHub.

virtualOS

avatar GaelW-Mac | 

Superbe article 👌🏻

avatar scanmb | 

@GaelW-Mac

+1

Un p’tit « tuto » pour créer une M/C sur UTM, svp ?

avatar pocketalex | 

Excellent article, et j'aimerais poser une petite question

on est d'accord qu'une machine virtuelle, c'est une machine dans un container, isolé du système et du disque, et donc potentiellement ça peut aussi servir pour tout ce qui est "dangereux" ou "foireux"

Que ce soit la visite de site douteux potentiellement dangereux, la possibilité d'y installer des choses qui nuiront au Mac OS virtuel, mais pas au MacOS de la machine, par exemple des applications qui ne viennent pas de l'App Store et dont on pourrait avoir un doute sur la sécurité (installation de virus, d'adware et autres joyeusetés), etc ?

Mon Mac est un mon outil de travail et il m'arrive parfois devoir installer des utilitaires dont je n'ai aucune idée de la potentielle dangerosité, je serais heureux si ils s'executaient dans un environnement "container" et qu'ils ne pourrissent pas la machine principale

avatar lion.mar | 

@pocketalex

Oui c’est exact. C’est d’ailleurs beaucoup utiliser à cet fin.

avatar koko256 | 

@pocketalex

Il faut juste éviter de parler de container (même si l'image est plutôt bonne) qui est une autre technologie qui permet aussi de faire tourner une variante isolée du système dans le système (mais MacOS ne sait pas faire, dans les OS "grand public" seuls Windows et Linux le peuvent).

avatar pocketalex | 

ah ?

mais du coup, ici, on est quand même "isolé" ? aucune risque d'un virus, par exemple, contamine le Mac, juste la machine virtuelle, par exemple ?

avatar koko256 | 

@pocketalex

Le machine virtuelle isole mieux qu'un container donc pas de soucis.

avatar pocketalex | 

merci 👍🏻

et pour le "poids" d'une petite machine virtuelle donc ? 64Go ? plus ? moins ?

avatar koko256 | 

@pocketalex

Je n'ai pas de machine virtuelle MacOS mais mes machines virtuelles Linux et Windows font 30gb chacune.

avatar hlemai | 

Super !
Par contre pas possible de se connecter avec son compte iCloud. Quelqu’un a un tips ?
@pocketalex oui ça peut aussi faire ça, si t’as de la place disque.

avatar pocketalex | 

à l'oeil, un container Monterey, ça bouffe combien ?

avatar Stéphane Moussie | 
@hlemai : en effet, la connexion à iCloud est impossible et il ne semble pas y avoir de solution pour l'instant. Je vais le préciser dans l'article.
avatar hlemai | 

Avec UTM j’ai l’impression qu’il prend quasiment tout ton disque virtuel. J’ai mis des disques de 64go c’est le mini

avatar pocketalex | 

64 Go !

Ah oui quand même ...

EDIT : c'est pas le truc à installer sur le nouveau Macbook Air M2 à 1500€ et ses .... 256Go de stockage 😂😂😂

avatar ingmar92110 | 

@pocketalex

Bah c’est pas grave tu peux l’installer sur un disque externe? Comme tu perds déjà de la perf, un peu plus un peu moins…

avatar amonbophis | 

Vous avez des exemples D’intérêt à virtualiser macOS pour des professionnels?

avatar Florent Morin | 

@amonbophis

Disposer de serveurs virtuels.

avatar lestatx3 | 

Bonjour, je l’utilise énormément pour les accès distants. Mais depuis Big Sur au moins il y a une limitation dans la licence et on ne peut plus dans l’absolu faire tourner plus de 2 Mac OS virtuels sur un Mac. Parallels permet de dépasser allègrement cette limite mais il y a un un bug que l’ethernet et aléatoirement les VM Mac restent bloqués sur le démarrage. Pas d’autre solutions que de restaurer un snapshot. Donc actuellement à part pour les développeurs qui font des tests ou pour ceux qui ont de vieux logiciels qui marche plus sur des versions récentes de Mac OS il n’y a plus trop d’intérêt. De mon côté j’ai un Mac Pro râpe à fromage qui fait tourner 6 VM Linux et 6 VM Mac OS.

avatar lestatx3 | 

@lestatx3

Bien sûr bug soumis à Apple par parallels après que je l’ai débusqué mais Apple a répondu que ça n’en était pas un car cela se produisait au delà de 2 VM Mac OS concurrente et que c’est usage n’était plus supporté.

avatar Macbook31 | 

Je viens d’installer en dual boot Ventura en créant un second container.
Ce qui est chiant, c’est que pour passer d’un système à l’autre, il faut passer par les paramètres et disque de démarrage.
Existe t’il une autre solution ?
Il y’a certaines nouveautés intéressantes.
Merci.

avatar Bicus | 

Tu peux maintenir la touche ALT/OPTION au (re)démarrage du Mac, pour choisir le système à démarrer.

avatar ingmar92110 | 

@Bicus

J’allais le dire merci

avatar Macbook31 | 

@Bicus

Yes, sur un Mac Intel.
Pas sur les m1

avatar Lokan17 | 

Pour ma part ce serait d’ultime Linux et macOS , Linux étant imposé dans ma formation . Par contre je rêverai de pouvoir mettre windows et faire tourner Xbox Game Pass mais malheureusement impossible en arm pour le moment

avatar melaure | 

@Lokan17

C’est bien le soucis pour les pro, ne plus avoir de vm windows x86 pour les applis métiers qui ne sortiront jamais sur Mac …

avatar ingmar92110 | 

Je n’ai pas essayé ces solutions mais sous unraid (qui utilise aussi qemu) ou parallels on peut choisir un disque raw qui utilise tt de suite tt le disque, ou qcow dont le disque grossit en même temps que son usage réel. Ça permet d’avoir des disques moins gros que la taille maxi demandée à la création.
On peut choisir ces options aussi sur utm?
@pocketalex
Tu peux vraiment choisir comment tu idoles ta machine en fonction des options réseau (ponté, partagé etc), des options de partage et integration dossiers lecteurs etc j’imagine

avatar melaure | 

@ingmar92110

Exacr tu peux complètement isoler ta vm pour des trucs dangereux.

avatar hptroll | 

Je suis étonné que Fusion (preview M1) ne soit pas mentionné. Ça marche pas ? J’ai pu y installer Windows 11 ARM donc ça devrait pouvoir marcher techniquement.

avatar hptroll | 

@hptroll

Et c’est gratuit pour les particuliers.

avatar Stéphane Moussie | 
@hptroll : j'ai pourtant bien mentionné Fusion, mais je ne l'ai pas mis en avant comme il s'agit toujours seulement d'un bêta.
avatar hptroll | 

@stephmouss
Mea culpa. C’était dans le paragraphe sur Parallels, du coup je l’ai zappé, n’étant pas intéressé par une solution payante.
Bien sûr, les autres solutions sont aussi intéressantes, merci.

avatar iKalimero | 

Quelqu'un a testé https://betaprofiles.com ?

avatar Macbook31 | 

@iKalimero

Salut !
Depuis des années.
Ça marche très bien.
C’est le profil développeur.
Installé sur Mac studio en dual boot et iPad Pro.
Je n’ai pas voulu tester sur MacBook pro et iPhone.

Au niveau des bugs, j’en ai un surl’iPad dont la luminosité n’est pas réglable.
Sur le studio, je voulais tester stage machin.
C’est pas mal. A voir à l’usage.
Il est hors de question par contre de tester sur la partition principale du studio.

avatar Pobla Picossa | 

Est-ce qu’on peut virtualiser Mojave sur un Mac M1 ?

avatar Stéphane Moussie | 
@Pobla Picossa : non, seulement macOS Monterey et Ventura.

CONNEXION UTILISATEUR