Boot Camp ne sera pas disponible sur Mac ARM ! 🆕

Anthony Nelzin-Santos |

« Les Mac resteront les Mac que vous connaissez et que vous aimez », assure Andreas Wendker, vice-prĂ©sident d’Apple en charge de l’ingĂ©nierie logicielle. Oui mais voilĂ , pour certains, le Mac est aussi un PC. Apple a bien pris soin de dĂ©montrer la virtualisation sur ses puces
 mais avec des conteneurs Docker et des systĂšmes GNU/Linux qui intĂ©ressent surtout les dĂ©veloppeurs. Faut-il craindre la fin de la compatibilitĂ© avec Windows ?

Image Apple.

Rosetta « traduit » toutes les applications, sauf les machines virtuelles x86_64, et les extensions de noyau indispensables aux applications de virtualisation1. Cela signe la fin des solutions de virtualisation
 qui refusent d’utiliser les outils fournis par Apple. Les extensions de noyau sont dĂ©prĂ©ciĂ©es depuis plusieurs annĂ©es, et doivent ĂȘtre remplacĂ©es par les extensions systĂšme conçues avec DriverKit.

DriverKit prend explicitement en charge les besoins des solutions de virtualisation. Mieux : depuis OS X Yosemite, le systĂšme possĂšde son propre hyperviseur, qui permet de concevoir des applications de virtualisation extrĂȘmement lĂ©gĂšres et parfaitement respectueuses des politiques de sĂ©curitĂ© du systĂšme. Et cela fonctionne !

Les ingĂ©nieurs d’Apple utilisent dĂ©jĂ  une prĂ©version de Parallels Desktop adaptĂ©e aux processeurs ARM. VMWare travaille sur une version de Fusion exploitant l’hyperviseur de macOS, qui sera disponible « au dĂ©but du mois de juillet ». Michael Roy, responsable du dĂ©veloppement de la solution de virtualisation de VMWare, attend de recevoir son DTK pour Ă©prouver la future version ARM.

Une chose est sure : seuls les systĂšmes compatibles avec l’architecture ARMv8-A pourront ĂȘtre virtualisĂ©s par le biais de l’hyperviseur de macOS sur les machines dotĂ©es d’un processeur Apple. Les principales distributions GNU/Linux sont dĂ©jĂ  adaptĂ©es, comme les trois grandes distributions BSD, et quelques systĂšmes plus exotiques.

Et Windows 10 ? Microsoft propose une version ARM depuis quelques annĂ©es, compatible avec les applications UWP compilĂ©es pour les architectures ARM, mais aussi les bonnes vieilles applications Win32 compilĂ©es pour l’architecture x862. Le problĂšme n’est pas la compatibilitĂ©, mais la commercialisation de cette version ARM Ă  l’unitĂ©3.

Boot Camp est toujours prĂ©sent dans macOS Big Sur, mais n’apparait pas dans la liste des applications adaptĂ©es aux processeurs Apple. Ce sera probablement le plus gros changement : si la virtualisation semble plus ou moins assurĂ©e, l’installation aux cĂŽtĂ©s de macOS semble avoir du plomb dans l’aile. Il ne faut pas paniquer, mais un peu quand mĂȘme.

MĂ J du 25 juin 2020. Ars Technica dit avoir obtenu la confirmation que « Boot Camp ne fonctionnera pas sur les Mac dotĂ©s d’une puce Apple Â». « La voie, c’est la virtualisation Â», confirme Craig Federighi dans le podcast Daring Fireball, « les hyperviseurs peuvent ĂȘtre trĂšs efficaces, donc le besoin de dĂ©marrage direct ne devrait pas ĂȘtre un problĂšme. Â» Ce qui ne rĂšgle pas la question de la disponibilitĂ© d’une version ARM de Windows 10 installable par les utilisateurs finaux, Microsoft se contentant de rĂ©pĂ©ter qu’elle la rĂ©serve pour le moment aux fabricants de PC.


  1. Ainsi que les instructions AVX, AVX2, et AVX512.  ↩

  2. ExĂ©cutĂ©es par le biais d’une couche d’émulation. Les applications x64 ne sont pas prises en charge, mais la plupart sont aussi disponibles dans une version 32 bits.  ↩

  3. Nous avons demandĂ© Ă  Microsoft si elle comptait commercialiser la version ARM Ă  l’unitĂ©, et nous mettrons Ă  jour cet article lorsque nous aurons obtenu une rĂ©ponse. De petits malins ont rĂ©cupĂ©rĂ© depuis longtemps des liens de tĂ©lĂ©chargement pour installer la version ARM de Windows 10 sur des ordinateurs comme le Raspberry Pi.  ↩

avatar yurt | 

C’est la fin des hackintosh aussi 😅

avatar Cric | 

Quels sont les logiciels de virtualisation (payants ou gratuits) qui utilisent le Hyperviseur de MacOS ?

J’avais entendu parlĂ© de Vertu (je ne me souviens plus de l’orthographe) mais leur logiciel ne semble plus disponible.

avatar Frodon | 

Docker en premier lieu, et sur macOS 11 ARM il y aura au minimum Parallels Desktop et VMWare Fusion.

avatar Cric | 

@Frodon

Ok merci

avatar fte | 

C’est bel et beau tout ça, mais je ne crois vraiment pas que ce soit un problùme.

Le Mac est de plus en plus pensĂ© grand public, et se rapproche d’iOS (plutĂŽt que l’inverse), iOS lui-mĂȘme Ă©tant tournĂ© grand public... et bien trĂšs bien. C’est l’esprit du Mac somme toute que de rendre l’informatique sympathique et accessible (techniquement, pas financiĂšrement, il y a des crĂ©dits sur 20 ans pour ça).

Et bien ma foi ça me va.

Pas de boot natif sur un autre OS ? Okay. Ça ne gĂȘnera presque personne je crois.

Virtualisation limitĂ©e, sans Windows en particulier et sans Ă©mulation de softs x86... okay. Il restera des Mac x86 au catalogue encore un certain temps sans doute, Apple l’a annoncĂ©. Les solutions x86 pour Windows ne manquent pas dans toutes les gammes de prix. Est-ce que ça gĂȘnera beaucoup de monde ?

Un Mac pour les usages courants, grand public, avec la puissance d’un iPad Pro mais 20+ heures d’autonomie, de vraie autonomie... LTE et GPS... okay, ça ressemble Ă©normĂ©ment Ă  un iPad mais un peu moins bridĂ© niveau systĂšme...

Et bien, ça me plait plus qu’un Mac Intel qui tape dans la mĂȘme catĂ©gorie que des PC Win x86 et se prend une branlĂ©e. Il faut voir la proposition, il faut voir ce que ces engins amĂšneront. Mais ça pourrait bien me donner envie de racheter un Mac. Pas en machine principale clairement, mais en informatique dĂ©tente, facile, agrĂ©able...

Apple a rallumĂ© ma curiositĂ©. C’est bien.

avatar axeljsannino | 

Juste je tenais Ă  rappeler que c’est un peu agaçant de lire « moi je m’en fou j’utilise pas Windows j’ai pas besoin » et bien tant mieux pour toi. đŸ€·đŸ»â€â™‚ïž Mais son cas personnel n’est pas gĂ©nĂ©ralitĂ©, et j’ajouterais mĂȘme qu’il n’y a pas de bonne façon d’utiliser sa machine, chacun fait ce qu’il veut et y trouve son compte. Tout utilisateur de Windows sur mac n’est pas un abruti parce qu’il n’achĂšte pas un pc c’est ridicule. Avoir autant de dĂ©dain pour les utilisateurs Windows en dis long sur la raison de l’achat d’un mac chez certain qui en oubli qu’au delĂ  du critĂšre de diffĂ©renciation social c’est avant tout un outil, et sans mauvais jeux de mots chacun fait ce qu’il veut de son outil. 😅

avatar coolbusyman | 

Bonsoir
moi j y vois la fin du Mac tel que nous les connaissons
Nous aurons un hybride ipad/Mac en 27’® pliables
Fini les iMac / iMac Pro / Mac Pro

Pages

CONNEXION UTILISATEUR