macOS Catalina : quand l’Apple Watch ne déverrouille plus votre Mac

Anthony Nelzin-Santos |

C’est l’un de ces petits bugs de macOS Catalina qui possède de grosses conséquences pratiques. De nombreux utilisateurs ne peuvent plus utiliser leur Apple Watch pour déverrouiller leur Mac. Ce problème, qui était présent dans les versions de développement de macOS Catalina, n’a toujours pas été résolu, y compris dans la toute récente 10.15.2.

Les options de déverrouillage avec l’Apple Watch, dans la rubrique Sécurité et confidentialité des Préférences Système.

Si les premiers témoignages remontent à l’été, nous avons découvert ce bug dans les dernières semaines. Si l’on en croit nos forums, comme ceux de MacRumors, le problème semble particulièrement prégnant depuis la fin du mois d’octobre et la mise à jour 10.15.1. Dans la plupart des cas, l’option peut toujours être activée dans la rubrique Sécurité et confidentialité des Préférences Système, mais reste sans effet.

Rien ne sert de reconnecter le compte iCloud, remettre la montre à zéro, ni même réinstaller macOS Catalina1. Les choses rentrent parfois dans l’ordre en désactivant l’option, avant de redémarrer puis de la réactiver, voire simplement en redémarrant. Mais le déverrouillage peut soudainement cesser de fonctionner quelques jours plus tard.

Ce bug est d’autant plus problématique qu’avec macOS Catalina, cette fonction a été étendue au déverrouillage des applications, l’Apple Watch remplaçant alors Touch ID. Si la mise à jour 10.15.2 rétablit le fonctionnement d’iTunes Remote et rétablit la synchronisation des livres avec l’iPhone, elle ne règle pas « le bug des onze chiffres », qui fait planter tous les champs de recherche.


  1. Nous avons le même problème sur un MacBook Pro 15" remis à zéro avec la toute dernière version stable de macOS Catalina.  ↩

Pour aller plus loin :
avatar tnicolas02 | 

Même problème avec la dernière version de Catalina 10.15.2 sur Mac Mini 2018 et Apple Watch 5

avatar benjy7790 | 

Même problème, Mac mini et AW s5.. c’est relou

avatar sebv | 

Moi le problème existait déjà depuis Mojave et continue aujourd’hui

avatar Smoky | 

J’ai déjà eu des soucis avec l’option grisée et donc impossible à activer sous Yosemite. La seule astuce que j’avais trouvée consistait à redémarrer en mode sans échec pour l’activer puis au redémarrage c’était bon ;)

avatar MJohnson | 

Ce qui est très étrange c’est que dans mon cas la montre n’arrive pas à déverrouiller mon mac mais par contre elle réagit quand je dois valider un changement qui nécessite un accès administrateur. Dans ce cas de figure la montre est toujours détecté et je peux valider l’accès avec le double clique sur le bouton allumer.

avatar akaaw | 

Pour moi c’est depuis Mojave, mais avec un hackintosh ^^, ça compte? 😂

avatar byte_order | 

Le contrôle du matériel et du logiciel garanti la meilleure intégration et la meilleure expérience utilisateur, qu'ils disaient...

avatar malcolmZ07 | 

@byte_order

Les bugs logiciel ça arrive toujours ... faire ton ironie puéril n'y changera rien.

avatar nespresso92 | 

@malcolmZ07

Oui mais dans ce cas il ne faut tenir ce type de discours. Être dans l’excellence laisse entendre qu’il n’y aura pas de problème.

avatar Depret Lucas | 

@nespresso92

Les bugs existent partout... je vous verrai bien à leur place :) ils proposent le meilleur écosystème ;)

avatar mattay | 

@Depret Lucas

Le moins pourri, peut-être. Le meilleur, certainement pas. Le plus mauvais rapport qualité-prix, sûrement.

avatar Depret Lucas | 

Tu as vu les HP? Merci quand on ne s’y connaît pas

avatar byte_order | 

Je suis ingénieur en informatique depuis plus de 27 ans.
Ce n'est pas à moi que vous apprendrez que "les bugs, cela arrive", hein.

La nuance, c'est de mettre en avant des choix, qui viennent avec leurs propres inconvénients, dont la fermeture et l'entrave de facto à la concurrence, comme étant les facteurs qui permettent une meilleure intégration et une qualité supérieure aux solutions concurrentes qui n'ont pas fait les mêmes choix.
Cela implique que cette supériorité soit observable.

Jusqu'à preuve (preuve, pas auto-affirmation purement marketing) du contraire, y'a pas si nettement moins de bugs dans l'ecosystème macOS que dans les systèmes d'exploitations concurrents.

Le jour où plus de 60% des serveurs - pardon - services H/24 qui font tourner les centaines de millions de code derrière "Internet" seront sous macOS, là, on en reparlera.

Et, non, savoir que des ingénieurs d'Apple ont débattu du type de pastique des patins de la Magic Mouse pendant des heures ne change rien.
N'importe qui dans l'industrie informatique a déjà assisté à des réunions interminables portant sur des détails hyper pointus. Ils n'en font pas pour autant du marketing ni une preuve de supériorité objective.

La supériorité d'une solution, elle s'observe, elle ne s'affirme pas.
Le simple fait que l'écosystème d'Apple ne soit pas hyper majoritaire partout prouve a lui seul qu'il n'est pas supérieur, ou du moins pas assez pour convaincre une majorité de gens.

avatar Depret Lucas | 

@byte_order

Ah oui depuis 27 ans ? Encore du boulot à faire... tu as vu Windows ? Pas besoin d’en dire plus avec 15 ans d’expériences... et je parlais d’une tour pas d’un serveur, d’une tour. Pourquoi macOS n’est pas en supériorité niveau part de marché? Car Apple ne fait que du haut de gamme qui a un prit mais justifié

avatar byte_order | 

@Depret Lucas
> Ah oui depuis 27 ans ?

Et oui. Personne ne rajeuni.

> Encore du boulot à faire... tu as vu Windows ?

Euh, quel rapport !?
Y'a des centaines de millions de programmes, une énorme proportion contient fatalement des bugs. Pourquoi me jeter Windows à la figure comme "argument" (!?) ? Vous croyez que je suis employé de Microsoft !?

> je parlais d’une tour pas d’un serveur, d’une tour

On parle de bug entre macOS et watchOS. Quel rapport avec une tour HP !?

> Pourquoi macOS n’est pas en supériorité niveau part de marché?
> Car Apple ne fait que du haut de gamme qui a un prix (t?) mais justifié

C'est l'acheteur (et donc leur nombre) qui décide si un prix est justifié ou pas, pas un avis, une opinion. C'est la loi de l'offre et de la demande, tout simplement.

avatar Depret Lucas | 

@byte_order

Tu me parlais de serveurs je t’ai répondu. Pourquoi Windows ? Car dans ton précédent commentaire, tu parlais qu’entre les différentes systèmes d’exploitations, il n’y avait grande différence en bug. Et c’est plutôt que les gens n’ont pas les moyens, donc élasticité prix/revenu

avatar byte_order | 

@Depret Lucas

Je parlais de logiciel, en particulier des systèmes d'exploitations.
La fiabilité d'un système d'exploitation s'évalue à son usage 24h/24 à faire tourner des tas d'applications différentes de manière solide, performante.
On peut parfaitement faire ce type de test sur des ordinateurs personnels tout comme sur des serveurs. Les problèmes de fiabilité d'origine logicielle se manifesteront, que ledit logiciel tourne sur un "serveur" ou un micro-pc, hein. Je ne parle pas (et l'article ici non plus) de problème de fiabilité d'origine matérielle...

> ton précédent commentaire, tu parlais qu’entre les différentes systèmes d’exploitations,
> il n’y avait grande différence en bug.

Et je maintiens, oui. Windows y compris.
Par définition, les systèmes d'exploitations les moins fiables disparaissent du marché avant les autres. Principe de sélection naturelle.

> c’est plutôt que les gens n’ont pas les moyens, donc élasticité prix/revenu

Offre / demande. Si macOS était l'OS si supérieur que vous l'affirmez, même plus cher on le rencontrerait à minima au moins dans les usages où le client à un max d'argent.
A commencer par les propres datacenters d'Apple !

Hors... devinez...

avatar fifounet | 

@byte_order

"Par définition, les systèmes d'exploitations les moins fiables disparaissent du marché avant les autres. Principe de sélection naturelle."

La plus belle connerie que j’ai entendu depuis longtemps

Comme quoi être ingénieur c’est pas la garantie de pas dire n’importe quoi .

avatar mouahahaha | 

"Encore du boulot à faire... tu as vu Windows ? Pas besoin d’en dire plus avec 15 ans d’expériences..."

J'suis sur que mon UC sous windows 10 qui reste allumé entre 15 et 35jrs consécutifs entre 2 redémarrages et bien plus stable et moins sujette au bug qu'osx. :)

Comme tu dis, ya encore du boulot à faire le minot. :)

avatar fifounet | 

@byte_order

"Je suis ingénieur en informatique depuis plus de 27 ans."

Si t’as acheté ton diplôme dans une école ça veut pas dire grand chose 🤔

avatar mouahahaha | 

Donc les diplômes des amerloques ne veulent pas dire grand chose puisqu'ils les achètent tous. On comprend mieux pourquoi apple est dans cet état, avec une bande de guignols qui ont acheter leur diplôme, v'la le résultat. :)

avatar fifounet | 

@mouahahaha

"Donc les diplômes des amerloques ne veulent pas dire grand chose puisqu'ils les achètent tous"

Savoir lire entre les lignes
C’était surtout pour titiller notre ami
J’ai beaucoup de mal avec les prétentieux qui ne peuvent s’empêcher de nous jeter leur CV à la figure pour essayer d’être plus crédibles.
Et ça cache souvent quelque chose.
Surtout après les énormités qu’il a écrit juste après.

avatar nespresso92 | 

@Depret Lucas

Ceci n’est pas le problème. Il faut rester humble lorsqu’on n’est pas exempt d’imperfections et donc éviter de toujours tenir des discours d’excellence.

avatar Terragon | 

@byte_order

C’est comme il y a deux ans... une très mauvaise expérience utilisateur! Une quantité de bugs... inacceptable!

Par contre Apple semble vouloir régler le problème avec leur nouvelle façon de tester qui permettra d’isoler chaque morceau de mise à jour des différents départements. 🤞🏼

avatar byte_order | 

Oui.
Et le simple fait que Apple est en train de bouleverser son process de validation souligne bien qu'entre le discours Marketing suintant d'excellence par ci d'amazing par là et la réalité qu'Apple elle même constate chez elle, y'a un écart devenu tellement grand qu'elle est contrainte d'y réagir.

Donc, si l'intégrité intellectuel de certains supporters d'Apple pouvait faire comme Apple et eux aussi reconnaitre que depuis quelques temps déjà l'excellence n'est plus à la hauteur du discours, cela ramenerait un plus d'objectivité dans le débat.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR