Temps d'écran sur macOS ressemble à un portage bâclé

Florian Innocente |

Temps d'écran, l'une des nouveautés de macOS Catalina, semble n'être qu'un portage rapide et sans subtilités de l'original sur iOS. Cela transparaît lorsqu'on utilise ce panneau de préférences pour observer spécifiquement l'usage de son Mac : toutes les applications ou presque affichent le même temps d'utilisation. Et il n'est même pas certain que ce soit un bug.

Ainsi que le note Kirk McElhearn, le tableau de bord ne vous montre pas combien de temps vous avez été actif dans une application mais le temps qu'elle est restée lancée.

Vous avez consacré 2h à taper un texte dans Word tout en ayant Safari ouvert derrière mais sans jamais solliciter le navigateur ? Temps d'écran affectera 2h d'utilisation aux deux logiciels, à égalité.

Sur ce bilan hebdomadaire, les applications présentent un temps d'utilisation largement identique alors qu'il n'en n'est rien dans les faits

Ceux, comme les indépendants, qui espéraient trouver avec Temps d'écran un moyen de comptabiliser leur temps passé dans un logiciel en seront pour leurs frais. Des outils spécialisés tels que Time Sink et Timing restent complètement d'actualité.

Dans le même registre, l'affichage du nombre d'activations ― pour le coup la terminologie est un emprunt sans nuance à celui de la plateforme iOS ― ne fait que montrer quelle app était au premier plan lorsqu'on a sorti son Mac de veille.

L'intérêt de ce décompte et de cette information ne saute pas aux yeux. Bien moins que sur un iPhone où il s'agit de tempérer les ardeurs compulsives de ceux qui ne cessent de jeter un œil à leur écran. Alors que l'usage qu'on a d'un Mac n'est en rien similaire.

Restent des fonctions pour réguler l'utilisation de telle ou telle application selon des tranches horaires. En somme ce que proposait le Contrôle parental. Mais ce qui peut faire l'intérêt de Temps d'écran sur iOS disparaît complètement dans la version macOS en l'absence de toute adaptation aux spécificités de cette plateforme.


avatar Dave de Paris | 

👍

avatar SyMich | 

En même temps, on ne peut pas reprocher à Apple de ne pas savoir ce qu'est un Mac! A part les vieux grincheux et vieilles grincheuses ici-même, qui utilise encore cette réminiscence du siècle passé ? 🥺

avatar iJojo | 

@SyMich

ton ironie —-> sors par la stp🚪

avatar TheBoingGuy | 

Y a-t-il quelque chose de pas baclé dans Catalina!?

avatar MacFly | 

👍

avatar laurenzobiato | 

@TheBoingGuy

Oui il y a le nouveau fond d’écran

avatar iVador | 

@TheBoingGuy

Catalina est parfait chez moi

avatar alan1bangkok | 

@iVador

LOL 😂

avatar switch (non vérifié) | 

Où l'on voit qu'à chaque version de macOS se rajoutent des applis inutiles (Siri) et/ou buggées.
Alors qu'il reste encore dans le système et les applis des bugs résiduels non réglés et des fonctions demandées dans les applications toujours pas ajoutées.
Bref, macOS est devenu le parent pauvre d'iOS depuis qqes années déjà.

avatar UraniumB | 

@switch

Au moins ce n’est pas mis à jour tous les dix ans comme une certaine fenêtre !

avatar foxot | 

@UraniumB

Tous les 10 ans ? Vous avez déjà utilisé Windows au moins ?
Y’a des grosses mises à jour tous les ans sur Windows 10 (il me semble même que c’est 2 fois par an) qui apportent des nouveautés, juste qu’ils ne font plus comme Apple a donné un nom à chacune de leurs màj...

Bref, le troll tient pas 2 secondes...

avatar UraniumB | 

@foxot

Ben ton troll il utilise Windows depuis un moment et crois moi rien n’est clair avec cet OS. Il arrive que tu aie des mises à jours, certes, mais tu ne sais jamais ce qu’elles contiennent. Et à chaque fois que j’en ai une j’ai des mauvaises surprises; dernièrement j’ai eu mon fond d’écran supprimé, mon gestionnaire audio également, j’ai dû reconfigurer mon partage de connexion et certains éléments d’interface ont changé. C’est super 👍

avatar foxot | 

@UraniumB

Mon propos n’est pas sur le contenu de la mise à jour et savoir si il est bon ou mauvais, j’utilise très peu Windows et j’peux pas juger (enfin à part pour Paint 3D, ça c’est genial 🤩), juste que y’a des mises à jours qui apportent du contenu sur Windows régulièrement et vous disiez justement le contraire...

avatar UraniumB | 

@foxot

C’est ça rattrape toi 😏

avatar Bigdidou | 

@foxot

« (il me semble même que c’est 2 fois par an »

Deux fois.

« qui apportent des nouveautés »

Ainsi que des nouveaux bugs et des surprises, surtout avec les réseaux.

avatar Ginger bread | 

@foxot

+1

avatar armandgz123 | 

@UraniumB

Depuis Windows 10, la politique de mise à jour de Windows est bien meilleure que MacOS.
Et depuis, Windows s’améliore très rapidement

avatar UraniumB | 

@armandgz123

Ah bon. En effet tout est tellement optimisé, un truc de dingue.

avatar rikki finefleur | 

armandgz123
C'est juste une blague ou quoi ? .. Tu utilises vraiment w10 ?
MS t'impose désormais dans son OS des maj tous les 6 mois avec des bugs tres important. Quel est l’intérêt de ces maj qui ne reposent pas que sur la sécurité ? Nul.

Pire, avant quant tu achetais une machine windows, tu pouvais choisir ton OS , xp, w7 ou w10.
Désormais tu n'as plus le choix c'est obligatoirement W10. Et donc avec des maj obligatoires et instables que tu le veuilles oui non.
L'os de windows est en pleine régression pour le client.
Et je m’étonne que des utilisateurs mac trouvent que w10 est beaucoup mieux que W7, alors qu'il prend les mêmes travers qu'Apple.
Et en reprenant les mêmes travers qu'Apple il en supporte les mêmes défauts, des OS instables en pleine régression de ce qu'on a connu avant, + des libertés qui s'envolent pour le client dans le choix des maj et de la stabilité de ta machine.
L'un devient aussi nul que l'autre.
L'un des interets majeurs avec windows était donc le choix et surtout des maj de securité sur plus de 10 ans sur ces OS, chose qu'apple ne faisait pas.
Aujourd’hui cela a disparu. Il n'est pas possible de revenir a une version ancienne de W10 .
Tu as un OS qui se nomme W10 mais qui change continuellement de façon obscur, il en a le nom mais plus grand chose a l’intérieur.

avatar Ginger bread | 

@rikki finefleur

Windows 10 s’est grandement amélioré et MacOS est vraiment sur la pente.

avatar armandgz123 | 

@rikki finefleur

En quoi Windows 10 est une régression pour les utilisateurs ?
Windows n’a jamais été aussi ergonomique et intuitif.

Je préfère encore largement MacOS, mais si Microsoft continue sur cette voie pendant encore 2/3 ans, je change direct.

avatar armandgz123 | 

@rikki finefleur

Et quand j’achète un Pc, j’ai toujours le choix de l’OS...
et puis sinon, c’est très simple de changer, une vidéo YouTube suffit.

avatar byte_order | 

@rikki finefleur
> Désormais tu n'as plus le choix c'est obligatoirement W10.

Euh, suffit de booter avec une clé d'installation de Windows 7, ou même XP, ou Linux, et de choisir "formatter le disque machin" puis d'installer.

Le choix existe toujours, si si.
La version préinstallée est elle Windows 10.
Mais c'est pareil avec les macs neufs, c'est toujours la dernière version de macOS.

(et là, c'est déjà moins simple d'installer une ancienne version, vu qu'Apple fait tout pour bloquer leur téléchargement après qu'une nouvelle version soit dispo...)

avatar Ginger bread | 

@armandgz123

+1

avatar Khrys | 

@armandgz123

Tellement... ou pas!😁

https://www.forbes.com/sites/gordonkelly/2019/10/19/microsoft-windows-10-warning-bsod-crash-boot-problem-upgrade-windows-10/

J'ai la chance de pouvoir choisir mon outil de travail (Mac), mais certains de mes collègues, non. Quand je vois certains des problèmes auxquels ils sont parfois confrontés suite à une mise à jour merdique de Windows (une des dernières en date empêchait l'impression depuis Google Chrome pendant plusieurs semaines), puis des plantages réguliers de toutes les sessions RDP, des mises à jours qui tournent en boucle, etc, ça me fait doucement sourire 🙂

avatar armandgz123 | 

@Khrys

Perso j’ai jamais eu de problème sur Windows depuis Windows 10 (contrairement à Windows 7 et 8 que j’avais précédemment).

Mais après, ça ne m’étonne pas qu’il y est des problèmes comme ça.
Je trouve juste que les mises à jour Windows (comme Android d’ailleurs) passent toujours mieux que les mises à jour Mac et iPhone (dans mon cas : Pages inutilisable, application inutilisable, bug de partition, iPhone et iPad briqué, autonomie ridicule...)

Je ne fais pas une généralité, mais c’est un constat fréquent

avatar oomu | 

"Au moins ce n’est pas mis à jour tous les dix ans comme une certaine fenêtre !"

Windows "10" est un mensonge.

en réalité Windows continue d'avoir de (grosse) mise à jour régulière, lui ajoutant des fonctionnalité ou améliorations, autant pour les Oomus (ingénieur frappés) que le Grand Public (comptable, premier ministre, physicien nucléaire du CNRS, plombier zingueur).

Ainsi dans le genre oomuesque: Microsoft a intégré profondément Linux au sein de Windows, avec ajout d'un ubuntu entier dans leur boutique. Linux est au choix maintenant soit une machine virtuelle, soit par dessus le noyau windows, soit un des shells (interpréteur de commande) de Windows. ça permet à des développeurs de combiner à leur convenance.

J'aimerais voir cela dans macOs comme ajout de fonctionnalités développeur plutôt que la suppression annoncée de perl, ruby et python.

dans le genre fonctionnalité grand public, il y a la "ligne temporelle" qui permet de retracer le travail récent des applications. Et bien sur toutes sortes de fonctionnalités issues de Microsoft Live.

Alors, oui ma haine de Windows et Microsoft est totale (par exemple, Microsoft essaie de masquer la possibilité de créer des comptes locaux. ce qui a de grosses conséquences sur la télémétrie (surveillance de votre machine) que vous autorisé à être envoyée à microsoft)

Mais on ne peut pas dire que Microsoft fout rien sur Windows.

Alors que oui, je me permets de dire qu'Apple se fout du monde sur MacOS. Le système stagne (en terme de performance, ajouts de nouvelles normes, améliorations de l'existant) et n'ajoute des choses qu'en réaction à ios ou pour ajouter le nouveau bidule Apple à nous vendre (les services).

Même Microsoft arrive à se retenir d'être aussi flagrant. Elle ajoute toujours du sucre avec sa perfidie.

-
Dans le fond, on est dans la merde la plus totale. MacOs stagne et accumule soit des bugs, soit des régressions en terme de flexibilité. et Windows reste une sorte d'ogre incompréhensible avec un harcèlement journalier de mises à jours et d'injonctions à Fusionner dans Microsoft Live pour vendre nos âmes aux Investisseurs.

L'un et l'autre, malgré leurs qualités respectives sont bardés d'insupportables défauts ou politiques régressives.

Mais on paie cher Apple.

avatar rikki finefleur | 

@oomu
L'un des OS devient aussi nul que l'autre et vis et versa.

A quoi on assiste réellement ces dernières années..de la part d'Apple ou de Microsoft ?

A des utilisateurs qui n'ont plus du tout la main sur leur machine.
A des fabricants qui t'imposent des maj que tu le veuilles ou non , et ce par des moyens directs ou détournés.. Ca c'est le premier scandale.

A des maj de fonctionnalités (dont on se moque) qui te provoquent des bugs et de l'instabilité, avec génréralement peu de retour arrière possible.

A des maj dont tu ne sais ce qu'elles font exactement.
A de la télémétrie et de l'espionnage de ton activité par tous moyens possibles.

Nous ce que l'on demande , c'est d'avoir un OS stable, que l'on puisse lancer des applications, dans un espace sécurisé et c'est tout !et ce le temps de la machine.
Et non pas un genre de location déguisé ou le client possède un objet qui devient totalement incontrôlable et obscur a ses yeux.

MS et Apple sont sur le même créneau avec leurs débilités d'imposer périodiquement ce qu'ils veulent sans laisser de choix aux utilisateurs. C'est scandaleux.
Voila pourquoi aussi ces deux sociétés développent le cloud de façon importante pour renforcer un peu plus leur emprise sur le client et donc le non choix.

avatar oomu | 

@rikki et @bigdidou

oui. C'est bien cela.

-
Et si on me rétorque "orf, truc d'informaticiens", je répondrais que non. Le grand public décroche aussi.

Et aux USA se développe carrément une méfiance voir hostilité à l'industrie "technologique" au sens large, encouragé/reprise (je sais pas encore distinguer l'oeuf de la poule) par les politiciens.

A mon sens ce n'est pas anodin. Cela est la conséquence d'un décrochage : "on" (tout le monde) en a plus rien à foutre malgré l'agitation de l'industrie.

Y a ptet un équilibre à retrouver et une fiabilité à fournir aux clients.

avatar rikki finefleur | 

tout a fait oomu et Bigdidou

Il est temps que nous réveillons, nous, vous, eux, sur l'emprise de ces sociétés sur nos appareils, car je pense qu'un nouveau cap est passé avec w10 , quand a Apple cela etait fait depuis longtemps avec ces Maj.

Restons méfiant et alerte. L'un ne vaut pas mieux que l'autre.

avatar Bigdidou | 

@oomu

« L'un et l'autre, malgré leurs qualités respectives sont bardés d'insupportables défauts ou politiques régressives. »

Je pense aussi que c’est la merde et un bon résumé de ce que je ressens aussi, mais de ma place d’utilisateur non informaticien.
J’ai fini par me résoudre à garder mon mbp et ma surface : quand j’en ai marre de l’un, je passe à l’autre, avec des émotions différentes.
MacOS me rend euphorique au début puis finit par me mettre en colère au bout de quelques semaine, Windows me donne un sentiment de soulagement puis de découragement après le même nombre de semaines...

avatar zoubi2 | 

@oomu

👍

avatar occam | 

@oomu

"Mais on ne peut pas dire que Microsoft fout rien sur Windows."

Et en dehors de Windows.
Et le moment venu, en remplacement de Windows, mais qui n’en portera plus que le nom.

Maître Yoda, un sage est.
Et sur ce fil, d’accord je suis.

Sauf que je suis trop vieux et trop désabusé pour gaspiller mes forces à haïr encore Microsoft. Je me contente de les détester. Pour toute la pourriture qu’ils ont produit avant de se réinventer.

Mais au moins ils me permettent maintenant de travailler, alors que du côté du Mac, ce n’est plus tellement le cas.

Et ohé, que l’on écoute maître Yoda : ceux qui commentent ici au sujet de Windows 10 et qui n’ont pas utilisé à fond Linux dans ou sur Windows, n’ont pas idée de ce que Microsoft fait aujourd’hui. Aucune.

avatar oomu | 

est-ce un commentaire subtil sur le caractère ampoulé de mes commentaires ? :)

Et oui, le travail de Microsoft autour et dans Linux (et GIT, etc) est pertinent à surveiller et renforce la position de Microsoft.

Il m'est impossible de ne pas détester Microsoft, c'est un réflexe.

avatar jvanduynslaeger | 

Je n’en vois pas l’utilité sûr Macintosh

avatar Crkm | 

😂 tout va bien dans l’univers des maqueux à ce que je vois. Allez gardez la pêche les amis, ce n’est jamais qu’un mauvais moment à passer, Steve Jobs reviendra mettre de l’ordre dans tout ça ! Ah non j’avais oublié… bon bah bon courage alors 😉

avatar pim | 

@Crkm

La cruauté de ton commentaire m’a fait bien sourire ! Je le mets en #1, qui fait mieux ?

avatar oomu | 

"Cher Steve qui est au Paradis..heu non,en Enfer avec tous les gens cools..heu.. où que vous soyez, revenez, ici ils sont devenus fous." :)

avatar dperetti | 

Il y a fort à parier qu'une version fonctionnant comme on l'attendait arrivera prochainement. Il n'en reste pas moins que le fait qu'Apple l'ait sortie en l'état est assez hallucinant.

avatar oomu | 

Une mise à jour obligatoire par an.

c'est impossible à maintenir. Les Humains, depuis leur séparation de l'arbre des primates en tant qu'hominidé ne sont pas adaptés à réussir cela. Personne n'y a réussi, pas un éditeur de jeu, pas un microsoft, pas un ibm sans de sévères régressions régulières ou des retards monstres.

Microsoft s'abstient à un rythme de 2 mises à jour importantes (mais moins ambitieuse que les annuelles d'Apple) par an. Meme si + petites qu'une mise à jour majeure de MacOS, cela n'a pas suffit pour que Microsoft ne connaisse pas des retards importants de livraisons ou des bugs catastrophiques.

Dans le monde Linux, les distributions qui s'imposent une mise à jour tous les 6 mois pondent des versions avec peu de nouveautés d'une version à l'autre. Pour éviter les retards, elles virent des fonctionnalités ou améliorations promises pour la prochaine voir souvent + loin encore. (c'est très fréquent)

1 an (et encore plus tous les 6 mois même en faisant moins ambitieux) c'est tout simplement impossible pour l'être humain de tenir ce rythme.

Abandonnons cette atroce lubie. ou alors acceptons d'être déçu à chaque fois. Moins d'excitation, plus d'acceptation morne.

avatar oomu | 

"Il y a fort à parier qu'une version fonctionnant comme on l'attendait arrivera prochainement."

y a fort à parier bien sur
et nécessairement, ça _sera_ "prochainement", pas précédemment.

Mais le soucis c'est que NOUS ne vivons ni dans un monde hypothétique mais bien concret (ou "réalisé") et nous ne sommes pas dans le Prochainement, mais dans l'Actuel.

Et l'Actuel est moyen. Enfin, c'est pas comme si c'était une fonctionnalité très attendue par les utilisateurs de Macs, donc pas de morts de geeks je suppose. ("pan!" "aARRg rosebud!")

" Il n'en reste pas moins que le fait qu'Apple l'ait sortie en l'état est assez hallucinant."

non c'est banal. Vous devriez en avoir l'habitude.

avatar dperetti | 

Je parlais juste de cette fonctionnalité "Temps d'Ecran" qui en l'état ne sert strictement à rien, pas de Catalina dans sa globalité.

avatar oomu | 

oui, je vous ai bien compris.

Effectivement j'ai rebondi à plus global

mais je pense aussi que "temps d'écran" n'est pas anodin ni un incident isolé.

C'est trop facile pour l'industrie de se reposer sur la vague promesse qu'elle va bien faire son boulot "prochainement".

Dans le fond, je m'inquiète que même vous puissez accepter un "prochainement" qui soit "fort à parier".

Ptet que non. Ptet qu'Apple va encore traîner la patte pendant des mois. On ne sait pas. Elle bâcle mais on ne sait pas la suite et quand.

Est-ce normal de la part d'une telle entreprise et de son positionnement "premium" ? J'estime que ça fait un moment que non. Et que "temps d'écran" en est la énième démonstration.

Du coup, j'ai pris votre commentaire comme "ha! Ce que dit Dperetti est signifiant ! Encore un élément à charge ! C'est hallucinant de voir ça, encore !"

avatar dtb06 | 

Ben ça apporte la preuve à tous ceux qui s'extasiaient sur Marzipan ou autre façon de porter des apps de téléphone sur un ordi que c'était idiot.

avatar macinoe | 

Tout dépends du but recherché.

Si c'est pour tuer macOS et favoriser les iOS, ce n'est pas idiot du tout.

avatar SyMich | 

Il y a quelques années, Tim Cook voulait absolument convaincre qu’un iPad pouvait remplacer un Mac....
Il va finir par y arriver! 🥴

avatar oomu | 

comme toujours avec les "cadres applicatifs multiplateformes tu cliques c'est fini conçu avant tout pour faire dépenser moins de sous aux éditeurs de logiciels : but bas de gamme, résultat bas de gamme"

c'est toujours la même histoire depuis 40 ans d'informatique grand public commercialeuuuuuh.
Combien faut il de flasheries, de javaseries, de CDEseries (sisi, cherchez, CDE unix), de Motifeuries, de Xeries, de QTeries etc pour être convaincus ?

Si votre logique est d'utiliser un atelier outil générique pour pondre à pas cher une version multi-plateforme, bien évidemment vous cherchez à en faire le moins possible dans une logique continuelle d'économiser. Le résultat est donc bas de gamme.

Parce que c'est la logique que vous visiez dès le début.

Si vous utilisez l'outil "universel" pour faire un BEAU portage, vous en revenez à investir du TEMPS (adapter, chercher les apis spécifiques à la plateforme, etc, autant programmer en natif bien souvent), à investir dans du QA plus long et spécifiques à chaque plateforme (car vous personnalisez encore + votre logiciel), et bien + de bugs + spécifiques, car propre à chaque sous-système en dessous.

Et donc ça coute beaucoup + cher (humains, temps). Alors donc quand vous utilisez un outil ou plateforme "universel", c'est PAS pour REPRENDRE tous ces coûts

donc on a accouche très souvent d'un "bas de gamme".

et c'est ce que vous voyez la quasi totalité du temps. Le logiciel "universel" est moins bon.

Ou pire, les développeurs sont dans une logique de bâcler. Ils ne vont pas prendre le temps (l'argent) d'adapter les éventuels différences spécifiques à une plateforme.

On le voit même avec APPLE ! En ce moment même !

Notons que le coup de faire des "apps web" (tel Twitter qui avait tué ses apps pour tenter de venir juste à une vue web partout et le site pour les pc/mac) c'est aussi une tentative de faire du bas de gamme universel et à pas cher.

Et typiquement , les utilisateurs le remarquent très vite (perfs médiocres, UI ineptes selon les appareils, abandon de tout ce qui faisait le charme de l'interface spécifique d'un appareil)

Une logique de bas de gamme.

après je dis pas, y a pas besoin de "haut de gamme" pour tout.

-----
A la rigueur SwiftUI ça , ça oui, ça semble prometteur, vraiment pensé pour unifier de manière moderne et puissante. ET là, on va voir que ça va coûter cher, car faut tout repenser.

avatar geooooooooffrey | 

Bravo, tu fais d'un cas particulier une généralité...

Au vu du fonctionnement très différent de macOS et iOS, et de l'objectif de Temps d'écran, ce dernier ne DOIT pas fonctionner de la même façon. Là Marzipan n'est pas le bon choix.
Mais pour autant y a plein de cas où l'utilisation d'une app sur Mac ou iOS n'a pas de raison d'être différente

avatar malcolmZ07 | 

@dtb06

Ils ont juste pas mis beaucoup de moyen dans le dev... ils ont des projets plus important sur le feu...

avatar Khrys | 

@dtb06

Non, ce n'est pas l'idée qui est "idiote", bien au contraire, mais peut-être la façon dont cela a été fait!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR