Clavier papillon : les clients lésés sont contactés en vue d'un dédommagement

Florian Innocente |

Les chances sont minimes, mais peut-être avez-vous reçu un e-mail vous proposant de bénéficier d'une action de groupe intentée contre Apple à propos des claviers papillon de ses précédents portables.

L'affaire concerne avant tout les clients américains, toutefois l'un de nos lecteurs français a reçu cette communication sur les modalités mises en place pour faire valoir son droit à un prochain dédommagement.

Particularité de ce lecteur, il avait acheté un MacBook Pro chez Apple en France, mais en prenant l'option de clavier américain. Clavier qu'il avait dû faire remplacer, comme d'autres. Autre raison qui a pu expliquer qu'il ait été automatiquement contacté, avec les références de sa machine, son utilisation d'un compte Apple américain.



Ce rappel survient quelques semaines après qu'un accord a été trouvé entre Apple et les promoteurs de cette action de groupe. La Pomme n'a reconnu aucune faute ni dissimulation d'informations sur la fiabilité de ces claviers, mais elle a néanmoins cédé en acceptant de rembourser les clients éligibles à un dédommagement.

Clavier papillon : la justice américaine autorise une entente à l

Clavier papillon : la justice américaine autorise une entente à l'amiable de 50 millions de dollars

La ponction ne sera pas trop douloureuse pour ses comptes — 50 millions de dollars, desquels seront retranchés un peu plus de 13 millions pour les avocats qui ont défendu l'affaire en justice. Pour les clients qui estiment avoir été lésés par les dépenses de réparations restées à leurs frais, il y a matière à récupérer une (petite) somme.

Selon l'importance des problèmes rencontrés, trois situations sont prévues avec à la clef des remboursements de 300 à 395 $ pour le premier groupe, jusqu'à 125 $ pour le second et 50 $ maximum pour le dernier. Les mieux remboursés sont ceux qui ont eu au moins deux remplacements successifs. À l'autre bout, il y a ceux qui ont fait changer une ou plusieurs touches, sans que cela n'améliore la fiabilité de leur clavier.

Les clients éligibles sont contactés automatiquement, toutefois on peut se manifester à cette adresse : https://secure.keyboardsettlement.com. Les portables concernés ont été vendus entre 2015 et 2019. Le règlement définitif interviendra le 6 mars.

Adieu clavier papillon, on ne te regrettera pas

Adieu clavier papillon, on ne te regrettera pas


Source
Merci Julien
avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Quand j’ai reçu le mail je pensais que c’était du phishing
Du coup ce serait donc authentique ?

avatar monsieurg33K | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

J’ai également reçu l’e-mail, clavier US pour ma part, Mac commandé par mon collègue US pour moi mais sur le site français je pense.

Par contre, je ne sais plus si j’ai fait un remplacement du top case… j’avais fait remplacer l’écran mais pour le reste… pourtant j’ai été embêté oui. Comment retrouver la trace de la réparation ?

Édit : malheureusement je n’ai pas fait réparé la pièce, du coup peanuts 💀

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@monsieurg33K

C’est bête
S’il y a un vice reconnu et une compensation, elle devrait s’appliquer peu importe qu’on répare ou non

avatar oomu | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

il n'y a pas de vice reconnu.

avatar powergeek | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Pareil. J’ai cru à un scam 😅

avatar Jeckill13 | 

Dans ces action de groupe, les plus gros bénéficiaires sont dans la plupart des cas… les avocats. La quantité de client, associée au pourcentage d’honoraires fait rapidement grimper leur bénéfice.

avatar dgianni | 

La clavier m’a été changé gratuitement lorsque j’ai apporté mon Macbook Pro 2017 pour remplacer l’écran chez un réparateur officiel… c’était en 2021…

avatar Bounty23 | 

@dgianni

Sauf que c’est le même clavier avec le même défaut qui a été installé :) pour cette raison certains ont eu 2 à 3 remplacements du clavier successifs, et les premiers acheteurs ne sont plus couvert par le programme de rappel et si aujourd’hui ils ont le problème c’est 100% à leurs frais à moins de faire appliquer des vis cachés et c’est long

avatar pagaupa | 

@Bounty23

« à moins de faire appliquer des vis cachés et c’est long »
Apple n’a jamais reconnu un vice caché et encore moins été condamnée pour ça… ce qui est un comble!
Pouvoir de l’argent!

avatar Urubu | 

@pagaupa

Apple avait reconnu un vice caché pour des cartes graphiques défectueuses sur les MBP 2011. J’attends toujours qu’elle reconnaisse mon problème qui va bien au delà du clavier papillon avec mon mbp2017 pour ma part (ports USBC et/ou carte mère)

avatar pagaupa | 

@Urubu

Je ne me souviens pas de cette reconnaissance qui implique le remboursement de l’achat.

avatar Lanfeust44 | 

@pagaupa

Non, l’argent ne paye pas les juges. Au mieux de très bons avocats qui vont jouer sur tous les tableaux.
Justice imparfaite - et elle ne peut que l’être - me semble plus juste.

avatar pagaupa | 

@Lanfeust44

Qui a dit que les juges étaient payés ?
Je dis juste que l’armada d’avocats d’Apple a bien plus de pouvoir devant une juridiction qu’on ne peut le penser.
La preuve est que jamais Apple n’a été condamnée pour vice caché et pourtant elle n’en est pas à son premier…

avatar oomu | 

@pagaupa

pourquoi vous dite qu'apple n'est pas à son premier vice caché si pourtant elle n'e jamais été condamnée ?

Dois-je croire que la seule chose qui nous empêche d'avoir la Justice sur Terre c'est que vous n'êtes pas juge ?
ou que vous auriez cédé aussi devant l'Armada ?

L'armada peut elle se contenter de mentir, et les juridictions cèdent devant le poids des mensonges de la dite Armada ?

ou l'Armada menace de bruler les enfants des juridictions, et ces dernières se rendent, n'ayant pas de justice à appeler ?

Mon point est: Comment savez vous qu'Apple est coupable, que les armada sont omnipotentes et que les juridictions des ratés incapables de faire leur travail ?

avatar pagaupa | 

@oomu

Regarder la définition d’un vice caché, et vous verrez comme moi que le clavier papillon, l’étanchéité des dalles d’imac, et j’en passe répondent à cette définition.
Je m’étonne juste qu’une class action n’utilise pas cette définition pour aller en justice… peur de ne pas aboutir ? Mauvais conseils juridiques ?
Pour ma part, je n’ai pas besoin de condamnation d’Apple pour remettre en question mes achats de nouveautés.

avatar pagaupa | 

@oomu

« les juridictions des ratés incapables de faire leur travail ? »
Incapables je ne sais pas mais, et pour l’avoir vécu. Elles savent très bien insister sur le conseil d’abandonner une plainte…même si elles en reconnaissent la légitimité.
Étonnant qu’une justice conseille l’abandon d’une plainte alors qu’à la base, elle l’accepte, non?

avatar Sindanarie | 

@Bounty23

"des vis cachés et c’est long"

Les vis cachées n’existent pas, elles sont simplement à l’intérieur.
À moins que tu confonds avec vices

avatar Phiphi | 

@Sindanárië

"que tu confonds"

que tu ne confondes

avatar ratz | 

L’arroseur arrosé

avatar oomu | 

Bounty23 a fait une grosse faute d'orthographe. Faute qui aurait pu mener à un contresens amusant.

@Sindanárië a fait une faute de grammaire qui n'est pas aussi amusante que vis pour vice et n'altère pas son sens.

Il n'y a pas d'Arroseur, ni d'Arrosage, uniquement l'Obéissance à la LANGUE Française ! :)

avatar cherbourg | 

Il serait peut-être temps que les membres permanents des tribunaux auto-déclarés acquièrent tant en maturité qu’en savoir-vivre de base.

En maturité : nous avons passé l’âge de jouer à la maîtresse d’école (sinon il est encore temps d’envisager une reconversion professionnelle, l’Éducation nationale actuellement en sous-effectif recrute en effet à tour de bras);
En savoir-vivre de base : sauf demande expresse de l’intéressé - cela arrive souvent par exemple à des étrangers qui, pour améliorer leur pratique de la langue française, demandent comme un service que l’on signale leurs fautes. En revanche, procéder de la sorte auprès d’un tiers qui n’a rien demandé relève dans notre société au mieux d’une dérogation à la bienséance et au pire d’une agression.

La personne qui joue â loisir à l’arbitre des fautes d’orthographe, de grammaire et plus généralement de syntaxe derrière son clavier n’aurait pas â l’idée d’agir de même pour corriger les fautes commises à l’oral par ses interlocuteurs dans le cadre de réunions professionnelles ou amicales.

Elle sait en effet qu’elle passerait immanquablement pour la je-sais-tout, la relou voire la fouteuse de merde de service.

D’autant que jouer à ce jeu se révèlerait vite toxique car vos interlocuteurs ne manqueront pas à leur tour de vous épingler à la première faute commise (car - cruel fun fact - reprendre autrui ne confère en aucun cas un totem d’immunité).

En résumé, corriger les autres, plus que leur faire prendre conscience d’une lacune, en révèle en fait beaucoup plus sur le correcteur : un manque d’humilité (puisqu’il pense être légitime dans son comportement) et un manque d’intelligence émotionnelle (puisqu’il n’intègre pas le fait que sa remarque non sollicitée pourrait blesser son destinataire).

J’ai décidé de circonscrire mon propos aux réflexions directement inspirées par les précédents échanges. Je me suis gardé de poursuivre un peu plus dans les autres strates sous-jacentes à ce débat. Par exemple, le fait que reprendre quelqu’un sur la seule forme de son expression est très souvent une manière bien connue de la rhétorique pour oblitérer le fond quand l’on craint de ne pouvoir y répondre de manière objective et circonstanciée. Cela permet de rassurer l’ego du contradicteur en lui donnant l’illusion d’avoir le dernier mot.

Petit cadeau dominical pour remercier les personnes qui m’auraient lu jusqu’au bout (et qui bien sûr ne le sauraient pas déjà) : en vous disant comme dans le paragraphe précédent : « Je me suis gardé de parler de tel sujet » alors que je l’ai fait immédiatement dans les lignes qui ont suivi, j’ai eu recours à une figure de la stylistique appelée prétérition 😅.

Je me suis permis de me pencher (de m’épancher !)sur ces questions car, ayant moi-même fait des études de linguistique, jamais je ne me verrais corriger quelqu’un tant en public qu’en privé. D’autant les membres du présent forum ne viennent pas pour cela.

avatar heu | 

@Bounty23

Et surtout la prise en charge ne dure que 4 ans. Je suis dans le cas où mon top case à été changé une première fois et où je suis allé le faire changer une seconde fois deux mois trop tard. Je l’ai donc dans le.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Je viens d’arriver à la 2e étape il faut en effet avoir effectué une réparation pour pouvoir réclamer une compensation
On ne touche donc rien si on n’a pas fait de réparation même si on avait un clavier défectueux :(

avatar AlexSummers | 

Au final la question est de savoir si ceux qui ont ce soucis peuvent enfin avoir un Mac avec un clavier fiable.

avatar r e m y | 

La réponse est non. Les claviers défectueux sont remplacés par des claviers neufs ayant le même défaut de conception.

avatar AlexSummers | 

@r e m y

Donc le seul vrai dédommagement passerait par un remboursement du Mac ou par un remplacement.

avatar pagaupa | 

@AlexSummers

C’est ce qui se passerait si la justice condamnait Apple pour vice caché.

avatar pagaupa | 

@AlexSummers

« Au final la question est de savoir si ceux qui ont ce soucis peuvent enfin avoir un Mac avec un clavier fiable. »
La réponse est bien sûr que non puisqu’Apple remplace par le même clavier, portant potentiellement ke même défaut.

avatar renaudpro | 

Je viens de faire la demande (je n'ai pas été ciblé par l'email car compte français et clavier fr).
Je me suis inscris donc et j'ai fourni les emails de mes deux réparations gratuites, a suivre, et merci quand meme car je n'aurai jamais pu être au courant de mon coté.

avatar FabC1608 | 

@renaudpro

Ca fonctionne pour les réparations effectuées gratuitement? Etonnant non?

avatar ⚜Dan | 

Il auras pas l'argent, c'était gratuit lol

avatar renaudpro | 

@⚜Dan

On verra 🙏🏼

avatar r3dzz0 | 

J’avais reçu un chèque d’un cabinet d’avocats
suite à une class action pour je ne sais plus pour quel soucis …
14$47. Chèque jeté a la poubelle car l’encaissement en dollars revenez à 10€ ….

avatar pagaupa | 

Tant que la justice ne condamnera pas Apple pour vice caché, Apple continuera dans la même direction…
Elle n’en est pourtant pas à son premier vice caché…

avatar ⚜Dan | 

Sa s'appel un problème de conception LOL

avatar Yves SG | 

Je n’ai pas reçu de mail.
D’un autre côté je n’ai jamais eu le moindre problème avec le clavier papillon de mon mbp ni avec aucun des claviers Bluetooth…

avatar Paquito06 | 

@Yves SG

“Je n’ai pas reçu de mail.
D’un autre côté je n’ai jamais eu le moindre problème avec le clavier papillon de mon mbp ni avec aucun des claviers Bluetooth…”

Pareil. J’en avais pris un en octobre 2016 et il n’a jamais eu de souci, ma femme s’en sert encore. Du coup pas d’email.

avatar Yves SG | 

@Paquito06

Ce problème (tout comme les « problèmes » d’antenne ou de pliage dans une poche en s’asseyant dessus) doit toucher un infime pourcentage. Mais 0,1% de 300 000 000 ça fait 300 000 problèmes
La « problématique » pour Apple est les volumes monstrueux alliés à une aura à nul autre pareille qui déchaîne les passions des haters.
Pour autant la qualité globale des produits et surtout du SAV de la pomme dépasse tous les autres de la tête et des épaules et le consommateur lambda ne s’y trompe pas. D’où des ventes toujours insolentes d’où des haters encore plus furieux 😊

avatar oomu | 

@Yves SG

je suis furieux ! GRRRRrrrr!

(furieux, car je veux qu'Apple soit au plus bas de ses ventes pour se forcer à faire d'encore meilleurs et intéressants produits)

#CraignezLaTerribleFureurDuGeekEnFurie

avatar Paquito06 | 

@Yves SG

J’acquiesce 🤓

avatar nicopulse | 

Pffffffffffff
fffffffff
fffffffffffff
ffffffff

Ne perdez pas votre temps.

Une assignation en vice caché du vendeur, c'est plus simple et plus rapide, et les montants reçus dépassent l'ensemble des frais occasionnés par la vente (incluant le prix d'achat du matos donc). Apprenez à lire sales plébéiens.

Article 1641 Créé par Loi 1804-03-06 promulguée le 16 mars 1804
Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus.

Article 1643
Il est tenu des vices cachés, quand même il ne les aurait pas connus, à moins que, dans ce cas, il n'ait stipulé qu'il ne sera obligé à aucune garantie.

Article 1644
Dans le cas des articles 1641 et 1643, l'acheteur a le choix de rendre la chose et de se faire restituer le prix, ou de garder la chose et de se faire rendre une partie du prix.

Article 1645
Si le vendeur connaissait les vices de la chose, il est tenu, outre la restitution du prix qu'il en a reçu, de tous les dommages et intérêts envers l'acheteur.

Article 1646
Si le vendeur ignorait les vices de la chose, il ne sera tenu qu'à la restitution du prix, et à rembourser à l'acquéreur les frais occasionnés par la vente.

avatar r3dzz0 | 

@nicopulse
Je suis en attente actuellement d’une reponse pour vice caché. LR envoyé en octobre et no
news …
Mon SSD a claqué sans raison en aout après 5 ans d’utilisation. (Imac, accès hyper complexe si je devais le faire moi-même…)
C’est pas normal pour moi.
J’ai fait expertise chez apple pour le montant de réparation.

avatar ratz | 

Même s’ils te rappellent , ils te demanderont de prouver que le vice est bien lié à eux et surtout le POURQUOI ( ce qui n’est pas le cas normalement )

Tiens moi au courant mais j’avais abandonné perso .

Pour info j’avais été contacté 4 semaines après l’envoi de ma lettre

Bonne chance

avatar Change | 

@r3dzz0

"Mon SSD a claqué sans raison en aout après 5 ans d’utilisation. (Imac, accès hyper complexe si je devais le faire moi-même…)"

Toi tu es un peu bcp parano 😱

à lire tes écrits dans ce thread.

avatar r3dzz0 | 

@Change

En fait j’ai juste suivi la procédure d’Apple qd tu sort la carte vice caché.
Il te demande de faire évaluer les réparations liées au soucis que tu rencontres via un centre apple agréé ou un Apple store et d’ensuite d’envoyer une « lettre de motivation » (c’est moi qui interprète 😂) avec la facture d’achat et le devis.

Rien de parano dans mon message juste du factuel et du contractuel.
Après la prise en charge ça c’est un autre délire.
J’y crois très peu…. Wait and see

avatar Change | 

@r3dzz0

"J’ai fait expertise chez apple pour le montant de réparation."

Cela s'appelle un devis, tu fais réparer et tu repars content.

5 ans mec pour un SSD 👍

J'en ai un qui a 8 ans et il tourne toujours. J'ai trop de chance c'est tout.

avatar byte_order | 

Je confirme, pendant 2 ans, pour les clients en UE, vous avez une garantie de conformité : le produit doit être conforme à ce que le vendeur promet.

Hors il promet un clavier opérationnel.

Point besoin, durant cette période, d'avoir a prouver que c'est un vice caché ou pas, on s'en fout, l'objet n'est pas conforme et si vous aviez su avant l'achat que le clavier peut ne pas marcher correctement, vous ne l'auriez clairement pas acheter. Hop, garantie de conformité, à faire exercer auprès du vendeur. S'il refuse, contacter une association de défense des consommateurs, ils seront ravi de vous soutenir, en soutenant ainsi leurs efforts pour protéger mieux les droits des consommateurs. Et là, le droit applicable, c'est la garantie de conformité.
Pendant 2 ans.

Par contre si le problème est apparu seulement après, alors là, oui, c'est plus galère.
Et clairement Apple niera l'existence d'un défaut connu de sa part à date de votre achat.
Pour ceux qui ont acheté les derniers modèles avec clavier butterfly, c'est plus jouable : le simple fait que Apple a cessé d'utiliser ce type de clavier pour les nouveaux modèles sorties juste après, cela démontre qu'elle avait déjà pris en compte le défaut du buttefly lors de la conception des nouveaux modèles, donc qu'elle en connaissait les défauts très probablement lors de votre achat de votre modèle hélàs encore en butterfly.

Pour tous les autres, c'est un exercice de loyauté : soit vous acceptez qu'Apple se soit fichu de vous à votre dépens soit vous exercez votre pouvoir d'achat, en n'achetant pas votre nouveau ordinateur portable à Apple.

Vous savez déjà que vous n'oserez pas le faire, et Apple le sait très bien. C'est justement pour cela qu'elle en abuse.

C'est donc une question de principe ou de docilité.
Perso, j'ai rencontré 2 problèmes identiques sur 2 mêmes modèles d'un portable Asus, avec retour en réparation, plainte garantie de conformité (obtenue sans problème), mais j'ai changé de crémerie quand même. Mais ça c'est possible parce que mes OS et logiciels ne sont pas liés à une marque particulière d'ordinateur...

avatar occam | 

@byte_order

💡 « Mais ça c'est possible parce que mes OS et logiciels ne sont pas liés à une marque particulière d'ordinateur... »

Exemplaire, et exemple à suivre.

avatar ratz | 

Sauf que prouver une vice caché, c’est une tannée , surtout avec des companies aussi puissantes qu’Apple

Je le sais , j’ai essayé , avec lettre d’avocat

avatar pagaupa | 

@nicopulse

Les textes, ce sont une chose…
Etablir le vice caché en est une autre visiblement moins évidente en justice puisque qu’aucune class action à ma connaissance n’attaque Apple sur cette définition.
Et pourtant la définition du vice caché est simple…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR