M1, M1 Pro, M1 Max, M1 Ultra : comparez simplement les puces Apple dans un tableau

Stéphane Moussie |

La famille des puces M1 s'est agrandie récemment avec l'arrivée du petit, ou plutôt du grand dernier, le M1 Ultra. M1, M1 Pro, M1 Max et M1 Ultra, il n'est pas forcément facile de s'y retrouver dans toutes ces références elles-mêmes déclinées en plusieurs versions avec plus ou moins de cœurs.

En prenant en compte les différentes capacités de mémoire (puisqu'après tout la RAM est indissociable du système sur puce), on recense 18 puces M1 au total. La gamme d'Apple reste néanmoins plus compréhensible que celle d'Intel. Les marques Core i3, i5 et i7 sont partagées entre des familles de nature différente (processeurs de bureau ou mobile) et recouvrent donc des produits qui ne sont pas comparables : un Core i7 pour ordinateur portable n'a pas grand-chose à voir avec un Core i7 pour ordinateur de bureau.

Il n'y a pas cette différenciation pour les puces M1 — il faut dire qu'Apple a déjà sa série de puces mobiles avec les Ax. Le M1 Max du MacBook Pro 16" est identique au M1 Max du Mac Studio, le M1 de l'iPad Pro est identique à celui du Mac mini ou du MacBook Air… ou presque.


avatar Faabb | 

Je suis très curieux de voir si macOS cuvée 2022 apportera une optimisation de la partie GPU sur les m1 ultra.

avatar Wutanggg | 

Et dire que je suis déjà très content des performances (et du silence) du Mac Mini M1 de base...

avatar andr3 | 

@Wutanggg

👍

Et que dire du MacBook Pro M1 Max qui une puissance de «  folie » dans un silence d’iPad.

avatar Sindanárië | 

@Wutanggg

“Et dire que je suis déjà très content des performances (et du silence) du Mac Mini M1 de base...”

Attends un peu ; avec le temps, la poussière avalée par le bouzin et les MAJ ça va changer 😬😈

avatar sephiroth88 | 

Je viens d'acheter un iMac M1 après avoir longtemps espéré en vain une version 27/32 pouces plus costaud, ou à défaut une option M1 Pro sur le 24 pouces.

Ce mac est performant, il n'y a pas de débat là dessus, mais je garde mes ordinateurs 6 ans et plus, et j'ai déjà peur que cette petite puce M1 ne soit larguée d'ici 2 à 3 ans, surtout en ressources graphiques...
L'absence d'options de puissance supplémentaire sur les iMac Apple Silicon est à mon sens incompréhensible.

avatar Bounty23 | 

Pas vraiment de crainte à avoir là dessus, il ne faut pas transférer les vieux démons Intel sur Apple Silicon. Quand on voit déjà comment des titres comme World of Warcraft tournent sur une M1 avec 8 Go de RAM, ou comment Photoshop, Lightroom et quelques logiciels optimisés Apple Silicon se comportent à merveille, il n'y a pas à s'en faire. Plus le temps passera et plus les logiciels seront optimisés dans le temps, ceux pas encore compatibles et fonctionnant sous Rosetta seront mis à jour, et ceux déjà compatibles seront encore améliorés.

Au même titre que la plupart des gens qui veulent forcément 16 Go de RAM parce que 8 Go c'est tous le temps saturé, je les consomme rarement sur mon Mac Mini M1 8 Go, c'est vraiment différent du x86.

Ce que j'espère dans les temps à venir par contre c'est un OS plus léger (en poids et en ressources) pour fonctionner encore mieux, et des éditeurs qui passent la seconde pour le portage de jeux ou d'applications sur macOS, le probleme majeur de la puissance en retrait vis à vis des mac Intel étant maintenant corrigé, la porte est ouverte aux performances.

avatar ludmer67 | 

@Bounty23

Il y a quelques jours, lors d'une discussion passionnée dans les commentaires de MacG, une chose pertinente avait été soulignée : si la M1 est une puce intégrant le CPU, le GPU et la RAM, c'est également une puce intégrée à macOS. Dorénavant, Apple maîtrise tout, comme depuis le premier iPad, logiciel et matériel. On peut donc espérer que les machines M1 vendues depuis 2020 ne deviennent pas des monstres de lenteur après 3 ans. De mon côté, ça fait presqu'un an et demi, et mon MBA tourne parfaitement bien, gérant même quelques rendus Final Cut Pro sans problème.

avatar pocketalex | 

@ludmer67

ma chérie utilise un Macbook Air de 2014, avec un core i5 bi coeur qui est un escargot au regard des M1, un GPU intégré au CPU qui est une fourmi naine au regard du GPU du M1, 8Go de RAM, et la machine tourne comme une horloge et remplit tous ses usages "familiaux" (bureautique, mails, office, lecture de films et séries, etc en tout confort et toute fluidité

Franchement, si vous avez un usage "familial", le M1 vous fera 10 ans sans le moindre souci

Le M1 est tellement véloce que vous pouvez envisager plus : montage vidéo 4K, retouche photo RAW sans le faire frémir

Pour que le M1 soit à genoux, il faut des usages "pro" très poussés, mais quand on a ces usages là, généralement on est pas sur un M1 mais sur un M1Pro ou M1Max ou M1ultra

Je pense que jamais Mac na été aussi pérène que les M1, dormez tranquille brave gens

avatar fred33 | 

@Bounty23

Oui Bounty. 😊👍 Le travail pour accompagner les éditeurs de logiciels pro est très important mais c’est assez classique en effet.

Apple ne doit quand même pas traîner pour entraîner tout le monde, la WWDC devrait être un moment important.

Sortir un Mac Studio dans avoir FinalCut de fini pour le M1Ultra c’est pas le meilleur signe. J’en parlerai ce soir avec l’absence de Craig à dernière la Keynote.

avatar fendtc | 

Je me pose 2 questions:
- le passage des iPads vers les M1 va-t-il se traduire dans iPad OS par plus de fonctionnalités “macOS” et ainsi s’éloigner d’iOS?
- quid d’un M1-Ultra au format “plugable” comme les pentiums 2? Et 4 d’entre eux dans une “Mac Pro Ultra”… :-)

avatar amonbophis | 

J’aurais bien aimé voir la consommation au repose.
Un de mes regrets pour mon macbook14 c’est d’avoir pris la puce 10 cœurs qui doit plus consommer de base que le 8

avatar iftwst | 

@amonbophis

Oui voilà. La consommation de chaque CPU (min/max) aurait été intéressante aussi.

avatar Kabrice | 

@amonbophis

Il n’y a pas de raison que le CPU consomme plus au repos puisque ce sont les cœurs basse consommation qui travaillent pour les taches d’arrière plan.

avatar fred33 | 

@Kabrice

Oui mais Intel fait de même avec alderlake mais n’y arrive pas autant. Il faut reconnaître que les contraintes de modularité d’un SoC intégrant la mémoire, le GPU et même le contrôleur SSD permet de faire des merveilles d’autonomie et de silence.

Je crois que pas mal commentateurs pro-PC sous-estiment le confort au quotidien d’avoir un laptop aussi silencieux et autonome. C’est quand même une bonne chose d’avoir au moins une boîte dans le monde qui pousse pour le marché de masse des ordinateurs à architecture ARM. Ca aide tout le monde au final en faisant bouger les mastodontes du x86. 😄👌🏼

avatar fte | 

@fred33

"Je crois que pas mal commentateurs pro-PC sous-estiment le confort au quotidien d’avoir un laptop aussi silencieux et autonome."

Je pense que tu sous-estimes le nombre de commentateurs pro-PC qui bénéficient du confort d’un laptop PC silencieux. Okay, autonome, c’est moyen. ;)

avatar pocketalex | 

@amonbophis

généralement on regrette d'avoir pris 8 coeurs au lieu de 10...

avatar lepoulpebaleine | 

@pocketalex

« Toujours prendre la config maximale » : telle est ma devise. Le porte monnaie fait un peu la tronche mais au moins je n’ai aucun regret !

avatar fred33 | 

Bonjour à tous, le prochain ORLM (podcast ou YouTube) qui sortira ce soir probablement traitera particulièrement de la conception hardware de l’Ultra et de ce que nous disent pour l’instant les premiers tests de performances.

Il y aura des infos sur ce que l’on peut attendre sur le Mac Pro et le futur M2.

Pour ce que j’en ai vu, c’est plutôt une bonne chose d’avoir le Mac Studio pour ceux qui n’accroche pas trop au portable et préfère une petite station de travail compacté et performante. Mais pour l’Ultra la nécessite d’optimiser l’OS et les applications (même les benchs) prendra du temps pour exploiter toutes les ressources de la machine.

Mais c’est comme tout machine qui change d’architecture… cf Intel AlderLake, AMD, consoles, … Apple explique qu’avec l’UMA du M1Ultra c’est transparent pour les développeurs. Certes on a pas à se coltiner la lourde programmation du modèle NUMA mais des applications Apple ou non ainsi que des logiciels de bench montrent qu’ils n’utilisent absolument pas toute le puissance d’un M1Ultra.

Rien de grave mais à surveiller dans le temps. Pour info Blender n’est pas encore optimisé pour l’Ultra et devrait arriver a l’autonome. Ça prend du temps pour certains logiciels qui ont mis des années pour exploiter au mieux des proc AMD ou Intel.

avatar Marcos Ickx | 

@fred33

« Apple explique qu’avec l’UMA du M1Ultra c’est transparent pour les développeurs »
C’est transparent pour les développeurs d’applications.
Mais ces développeurs d’applications utilisent des API qui elles ont très certainement du être quelque peu mises à jour (je pense à Metal) pour que les apps puissent vraiment tirer toute la puissance des SoC M1 Ultra.

Et je me demande si macOS 12.3 n’a pas eu de soucis à ce niveau.
On sait que macOS 12.3.1 comble un soucis de lenteur pour sur les eGPU.
Peut être cela a aussi eu des répercussions sur la partie GPU des M1 Ultra.
Curieux de savoir si certains ont refait leurs tests M1 Ultra avec 12.3.1 pour voir si ça coince toujours ou pas côté GPU.

Je regarderai ORLM ce soir, car si j’ai bien suivi, vous devriez intervenir dans cet épisode.

Hâte d’entendre ce que vous allez nous dire sur les puces M2 ainsi que sur le Mac Pro.

avatar fred33 | 

@Marcos Ickx

Merci Marcos et je partage votre analyse et je confirme que ça pas du tout été aussi simple même pour les équipes de devs Apple qui travaillent sur l’OS et les applications.

Mais ce qui compte avant tout comme tout projet industriel d’ordinateurs, c’est de fixer avec qualité le hardware même si le soft n’est pas près. Personne ne peut se permettre d’avoir un hard pas abouti qui va se payer durant des années comme ce fut le cas avec de simples claviers de portable. 😙

À ce soir avec grand plaisir !

avatar raoolito | 

@fred33

Dans le podcast de MacG (kernel panic) ils expliquent qu'ils ont contacté les dev de plusieurs sociétés, dont ceux qui editent Pixelmator (pourtant à fond dnas les tech apple) et pour ce qui concerne le moteur neuronal, eux ne voient pas trop ce qu'ils pourraient améliorer encore pour doubler les benchs de ce coté là. On est peut-être dans un bug ou autre coté Apple.
Par contre pour les GPU oui c'est anormal, on n'a absolument pas de doublement des perfs en GPU, là ya un bouchon quelque part...

avatar fred33 | 

@raoolito

Oui pour avoir échangé avec Vadim de MaxTech qui a fait bcp de tests, il trouve que l’OS et les API systèmes vont avoir besoin d’un bon update pour délivrer le plein potentiel aux applications Apple et autres autres.

Merci pour l’info Raoolito 😊👌🏼

avatar raoolito | 

@fred33

ah yes, c'est carrément Apple qui serait à la traine ?!
du coup on peut espérer des améliorations régulières au fur et à mesure des mises à jour
merci 🙏 !

avatar Marcos Ickx | 

@raoolito

Les développeurs d’apps ne peuvent faire mieux. Ils appellent les API mises à disposition par Apple.

Mais par contre, le fonctionnement interne à ces API CoreML et Metal doivent avoir été mises à jour pour tirer au mieux profit des cœurs supplémentaires.

J’aimerais d’ailleurs connaître l’avis de @Flomo à ce sujet.

avatar Lameth | 

En se référençant aux puces précédentes (la famille des AX) j’aurais plutôt tendance à dire que les M2 seront basées sur l’A16.

avatar Marcos Ickx | 

@Lameth

Ce qui ferait un beau petit bond, sachant que la puce A15 offrait un ANE plus performant (alors que même nombre de cœurs), des CPU plus performants aussi, et la version 8 cote famille GPU.

Bref, si la puce M2 est basée sur A16 au lieu de A15, et si en plus elle se retrouve gravée à 4nm au lieu de 5nm, ça promet côté performance / consommation.

La fin de l’année, à commencer par la WWDC, risque d’être encore très passionnante.

avatar pocketalex | 

@Marcos Ickx

il ne faut pas trop espérer du M2, je pense qu'Apple fournira un petit boost, mais je doute que ce soit très significatif

Il y a de grandes chances que les performances supplémentaires se retrouvent dans la partie GPU, un peu CPU, peut-être, et la consommation

Mais un M1 Pro restera quoi qu'il se passe supérieur à un M2

avatar fred33 | 

@Lameth

Oui c’est toujours possible et ce serait une sacrée performance d’y arriver car c’est pas évident pour Apple de mener en front plusieurs projets. Maintenant un refresh du M1 basé sur la technologie de l’A15 combiné aux avancées produites pour concevoir les M1Pro et M1Max serait de très bonne augure. Apple est loin devant dans cette catégorie de puce performante et économe. C’est quand fou comme cela consomme peu et le M2 en N4 (qui est un N5 amélioré) pourrait être encore plus économe.

avatar hougoul | 

@Lameth

Même avis, l’A15 n’est qu’une optimisation de consommation de l’A14 avec des coeurs gpu supplémentaire.
Je ne vois pas l’intérêt de ce basé dessus pour le M2.

avatar cecile_aelita | 

@hougoul

« l’A15 n’est qu’une optimisation de consommation de l’A14 avec des coeurs gpu supplémentaire.
Je ne vois pas l’intérêt de ce basé dessus pour le M2. »

La réponse est dans ta question 😋!
Ça aurait un sens pour optimiser encore plus la consommation.
Si ils arrivent à avoir un M2pro qui consomme autant qu’une puce M1, ça aurait du sens aussi 😋.

avatar cecile_aelita | 

Article très intéressant merci 🙂.

« Les M1 Pro/Max/Ultra se démarquent ainsi du M1 basique par leurs « moteurs médias » qui accélèrent le traitement des vidéos (un ou plusieurs moteurs sont dédiés spécialement au codec ProRes). »

Cela concerne uniquement le format ProRes du coup?
Il me semblait qu’il y avait aussi des puces accélératrices pour la vidéo dans le M1?🙂

Tous les tests n’arrêtaient pas de dire que la puce M1 encodait les vidéos ultra vite (comparé au core i9 des MacBook Pro 16 pouces etc…) justement parce qu’elle avait des puces dédiées à l’encodage ?

avatar cv21 | 

@cecile_aelita
d'après Apple : "Accélération matérielle pour H.264, HEVC, ProRes et ProRes RAW".

Mais comme la pomme précise "Moteur d’encodage et de décodage ProRes".
Bref, même question !

Etant en réflexion pour le boulot sur les flux d'encodage, stockage, matériel, habillages vidéo, etc... Pour faire sauter un goulet d'étranglement et le coût de l'archivage et de ses sauvegardes multiples, le h264 encodé dès la machine au lieu d'un ordi dédié fait parti de la réflexion.

Hormis le nombre de ports, par rapport au sympathique M1 (qui explose nos machines Intel), le M1 pro aurait aussi l'avantage d'encoder plus aisément en H264 mais ce n'est pas tout à fait clair pour l'instant. J'avoue, j'en suis encore à l'état des lieux.

avatar cecile_aelita | 

@cv21

Je ne peux pas te dire, je ne fais jamais d’encodage de vidéo (ou vraiment très très peu 🙂).

avatar iChris015 | 

@cv21

Bonsoir,
Quelqu’un pourrait-il m’expliquer rapidement ce qu’est l’encodage vidéo ?
Je suppose que c’est l’opération numérique qui consiste à la conversion d’une vidéo d’un format dans un autre format (HD->4K ou 4K->8K ou …) avec notamment toutes les opérations mathématiques que cela implique.

avatar pocketalex | 

@iChris015

C’est très simple, c’est juste la compression du flux vidéo

Non compressé, une vidéo 4K c’est des To de données

Après, comme pour la photo, une fois que tu compresses, bien souvent tu détruits l’image, et pas qu’un peu !
Donc, le JPEG détruit les images, le mp4 détruit les vidéos.

C’est pour ça que ces formats d’image et de vidéo sont des formats dits de « diffusion »

Mais pour bosser, on ne peut ni rester en non compressé (ou alors sur de courtes séquences), ni compresser en destructif au niveau des formats de « diffusion ».

Donc on compresse sans perte de qualité, ou avec une perte de qualité quasiment imperceptible. C’est ce que propose le ProRes (il y a aussi une histoire de rapidité de décompression). Au professionnel derrière les manettes de choisir le compromis qu’il désir entre compression et taille des fichiers : ProRes 422, 422HQ, 4444 …

Rien à voir en tout cas avec la conversation d’un format à l’autre, le Codec ne concerne que la compression de la vidéo

avatar iChris015 | 

@pocketalex

Merci.
Une dernière question ; quand on emploie les termes de « export de vidéos » et de « import de vidéos », cela signifie également encodage et décodage ? Ce sont des termes similaires ?

avatar pocketalex | 

Il y a

Moins, mais il y a

avatar cv21 | 

@pocketlatex
Ok, donc il y a ! Je suppose un "relatif" gain de temps pour encoder en H264. Vu. Merci.

Sur des 45 secondes, 2'30, 6 à 13, 26, 52 à voir l'intérêt du "il y a" selon les versions des M1 (première version max envisageable pour certains postes exportant des longs formats).

avatar nifex | 

@cv21

J’encode plusieurs heures de vidéo chaque semaine et mon mac mini m1 est une bombe comparé à mon ancien mac pro au format poubelle. La différence est vraiment incroyable sur Final Cut Pro. Je n’ai pas pu tester sur un m1 pro ou max mais plus de vitesse ne me changerait pas grand chose vu la vitesse du m1 de base.

avatar pocketalex | 

@CV21

Bon ben en fait « il y a » … pas

J’étais persuadé que le M1 disposait d’une petite unité de compression/décompression h265, mais visiblement non, c’est le CPU qui s’en occupe

avatar Stéphane Moussie | 
@cecile_aelita : À partir des M1 Pro, il y a au moins un moteur d'encodage/décodage vidéo (H.264, HEVC) et un autre moteur spécialement à l'encodage/décodage du ProRes. Le M1 basique n'a pas ces moteurs spécialisés, mais ça ne l'empêche pas d'être efficace également pour les tâches vidéo (mais moins que les autres, donc).
avatar pocketalex | 

Ah ben « il y a » pas alors …

avatar Marcos Ickx | 

@stephmouss

Le M1 a bien des media decode & encode engine. Pas aussi poussé que ceux des M1 Pro et suivant, mais ils sont là. Donc, dire que le M1 n’a pas de Media Engine n’est pas tout à fait exact.

https://twitter.com/marcosickx/status/1510512828771454976?s=21&t=xBhVFqwqaspXctCH0FKhAg

De plus, lorsqu’on demande à VideoToolbox la liste des codecs supportés, voici entre autre ce qu’il donne comme résultat.

Name: Apple H.264 (HW)
Display Name: Apple H.264 (HW)
Id: com.apple.videotoolbox.videoencoder.ave.avc
=========================
Name: Apple H.264 (SW)
Display Name: Apple H.264 (SW)
Id: com.apple.videotoolbox.videoencoder.h264

On voit donc clairement que le M1 supporte le codecs H.264 côté hardware (HW) ainsi que software (SW).

Et lorsqu’on fait appel à handbrake sous M1, et qu’on choisit l’encodage matériel, on voit bien un gain de temps sur le Mac M1.

Bref, tout cela pour dire que le Mac M1 apporte bien un support matériel au h.264 (tout comme la puce T2 le faisait déjà à l’époque des Mac Intel)

avatar Stéphane Moussie | 
@Marcos Ickx : tu as raison, je me suis fait avoir par les fiches techniques des Mac M1 de base qui ne mentionnent pas les moteurs d’encodage et de décodage multimédia, contrairement aux fiches des Mac M1 Pro/Max/Ultra. Le M1 de base a bien des moteurs d’encodage et de décodage multimédia (mais pas de moteur ProRes). J'ai rectifié le tableau.
avatar cecile_aelita | 

C’est amusant de voir que la puce M1 est la seule à avoir 2 fois plus de cœurs économes que les autres 🙂.
Est ce que l’on ne peut pas y voir un risque à terme à ce que MacOS soit plus optimisé pour 2 cœurs plutôt que 4?
Ou dit autrement est ce qu’il n’y a pas des chances que le surplus de cœurs économes soit mal exploité par macOS vu que ce sera la seule machine de la gamme à en être équipés (et que ça semblerait logique que Apple optimisé son logiciel pour le plus grand nombre de puces 🙂).

avatar hougoul | 

@cecile_aelita

Le gain obtenu sur le CPU ne serai qu’insignifiant sur un MAC.
Le M1 passerai de 11watt à 10 watt en consolation min et de 30 watt à 27 watt en consommation max. Avec un gain de performance de 3 %.

Et aucun changement sur la consommation GPU, neuronal engine, puce média, mémoire, écran, ventilateur…

Sur l’iPhone ils peuvent se permettre de faible gain pendant une année ou deux ,vu l’avance qu’ils ont. Sur un ordinateur personnel c’est différents, ils ont une avance en consommation électrique mais pas vraiment significatif voire pas du tout en performance CPU, GPU.

Partir sur une puce M2 basé sur l’A15 pour 2023, 2024 risque de ne pas être très productif à moins d’augmenter significativement la fréquence et perdre en autonomie.

avatar cecile_aelita | 

@hougoul

Attendons de voir du coup 😋!
Faut bien admettre que les pronostics des geeks et technophiles sur ce type de forum sont souvent à côté de la réalité car ils ne prennent pas en compte une chose « ils ne représente qu’une infime part de la clientèle d’Apple ». 🙂
Ce n’est pas un reproche c’est un fait. Du coup ce n’est pas toujours évidement de prévoir ce que va faire une marque comme produit quand on n’est pas la cible 🙂.
Par exemple je n’y connais rien en moto (et je ne suis pas la cible de ça) donc pas facile pour moi de savoir ce que va faire Suzuki (t’as vu !! Je connais quand même le nom de la marque 🤣)!

avatar Gerrer | 

Ils pourraient sortir le m1 méga 😎

avatar Duduche | 

Bonjour,

j'envisage de remplacer mon iMac 27" très rapidement. C'est un modèle de fin 2014 avec un i7, 8go de RAM, un SSD 512Go et une Radeon R9 M295X 4Go.
J'hésite à prendre un Mac avec un "simple" M1 (iMac ou mini) sachant que le seul usage intensif est le montage de vidéo sous FinalCut.
Quelqu'un aurait-il un retour d'expérience pour un montage avec 2 flux 4k en Multicam à 60 i/s (GoPro) ? Je parle de la fluidité de lecture des vidéos en temps réel durant le montage.
Actuellement mon iMac est à l'agonie.
A 30 i/s c'est encore supportable même s'il y a des saccades. Mais à 60 i/s...
Merci pour votre retour si vous êtes plus ou moins dans mon cas. Ou si vous avez un avis.

CONNEXION UTILISATEUR