Le module SSD du Mac Studio peut être retiré, mais ça ne sert pas à grand chose

Mickaël Bazoge |

Le SSD du Mac Studio peut être retiré au prix de quelques efforts pour ouvrir la boîte. Mais est-il possible de remplacer soi-même ce module par un autre plus copieux ? La question intéresse d'autant plus les plus acheteurs de l'ordinateur qu'Apple facture au prix fort les To supplémentaires — qu'il faut d'ailleurs choisir au moment de la commande.

Le constructeur précise ainsi que le stockage du Mac Studio n'est pas accessible à l'utilisateur. Apple recommande de « prévoir une configuration en conséquence » si on pense avoir besoin un jour d'une plus grande capacité de stockage. Super le conseil, merci 👍.

Premier démontage d

Premier démontage d'un Mac Studio avec son gros M1 Ultra

Luke Miani a voulu en avoir le cœur net en jonglant avec les modules SSD de ses deux Mac Studio. Avant d'en arriver là, il a fallu ouvrir l'ordinateur, ce qui demande de la patience car il faut au préalable ôter la base et retirer les vis cachées sous le ruban de caoutchouc.

Il y a effectivement de la place pour un second module SSD, mais les trois contrôleurs présents sous le premier module sont absents. Luke spécule que les modèles de Mac Studio équipés de 2 To de stockage et moins n'ont qu'un seul module de stockage, contre deux sur les versions de 4 et 8 To.

Première tentative : installer un second module sur le slot disponible, ce qui permettrait en théorie de doubler le stockage (1 To + 1 To). Chou blanc : la LED en façade de l'ordinateur clignote « SOS » en morse ! Deuxième tentative : transférer le SSD de son slot d'origine vers le deuxième slot. Là aussi, rien à faire, le Mac ne démarre pas plus, la loupiote se contente de clignoter sans message en morse.

Ce que ces manipulations nous apprennent, c'est que le Mac Studio est en mesure de reconnaitre que le second slot est occupé. Pour finir, le bidouilleur a voulu savoir si le SSD d'un Mac pouvait être installé dans le premier slot de l'autre Mac. En d'autres termes, peut-on imaginer la possibilité d'un upgrade du stockage après l'achat de la bête ?

Mais malheureusement, l'opération n'a rien donné, le Mac refuse de démarrer sur sa nouvelle barrette SSD. Est-ce lié à un problème matériel ou à une restriction purement logicielle ? Dans ce dernier cas, il serait éventuellement possible de démarrer sur un SSD remplacé via une simple mise à jour. Rien ne dit qu'Apple le veuille…

Ce module SSD pourrait simplement n'être facile d'accès que pour les réparateurs agréés. Mais du point de vue du droit à la réparation, c'est une autre histoire même si Apple a montré patte blanche l'an dernier avec le programme Self Service Repair.

Apple va permettre à ses clients de réparer eux-mêmes leur iPhone et leur Mac

Apple va permettre à ses clients de réparer eux-mêmes leur iPhone et leur Mac

Qui sait, Apple proposera peut-être un jour à la vente des modules SSD supplémentaires, comme c'est le cas pour le Mac Pro avec ses kits SSD


Tags
avatar cedo | 

SSD qui peut-être retiré uniquement pour aider le SAV par dans l’optique d’un remplacement par un utilisateur ou pour économiser sur le tarif du stockage

avatar Biking Dutch Man | 

Vive le stockage externe sur un DAS SSD en thunderbolt!

avatar Macbook31 | 

@Biking Dutch Man

Il me faudrait tester un ssd directement dans mon nas : j’ai un syno 1821+ raccordé en 10 Gbit/s, et mon mini actuel a une carte 10 gb Thunderbolt.
Je ne sais pas quels seraient les débits…

avatar r e m y | 

Depuis la puce T2 (dont les fonctions de sécurité sont intégrées maintenant aux puces Apple Silicon), le SSD doit être reconnu pour autoriser son utilisation.

avatar maxou56 | 

@r e m y
"le SSD doit être reconnu pour autoriser son utilisation."
La puce T2 nécessite une restauration pour associer, utiliser les nouvelles barrettes de mémoires flash.
Donc c'est très probablement aussi le cas avec la puce M1.

avatar vincentn | 

Résultat attendu et absolument pas surprenant, vu le fonctionnement des autres machines avec puces T2 notamment
Il serait peut-être bien de réellement tester en effectuant en sus la procédure prévue pour les Mac Pro avec l'usage de Apple Configurator.

Vu les sécurités mises en place, et la "difficulté" pour les changer (ouvrir la machine, changer les modules, avoir une seconde machine pour la paramétrer en mode DFU), logique qu'Apple précise que le stockage n'est pas accessible à l'utilisateur (mais à un réparateur agréé, oui).

Si dans un premier temps, ces modules SSD amovibles faciliteront la maintenance et les réparations en Apple Store, je ne doute guère qu'à terme, Apple proposera à la vente (au tarif fort) des kits pour upgrader le Mac Studio auprès des revendeurs agréés ou dans le cadre de son programme de réparation DIY.

avatar maxou56 | 

"Mais malheureusement, l'opération n'a rien donné, le Mac refuse de démarrer sur sa nouvelle barrette SSD. Est-ce lié à un problème matériel ou à une restriction purement logicielle ?"

C'est normale, Il faut, faudra très probablement restaurer en mode DFU la puce M1 avec un autre Mac et apple Configurator 2. Ce que ce YouTuber n'a pas fait, ou essayé. C'était pareil avec les puces T2 par exemple sur le Mac Pro 2019.

avatar ataredg | 

Apple, comme à son habitude, verrouille un maximum ses machines. On sait depuis longtemps comme ils font un bénéfice de dingue.

avatar airmac | 

@ataredg

En même temps si tu en avais réellement besoin tu prendrais une grosse capacité de ssd a la commande et pas a chercher des remèdes de radin

avatar JOHN³ | 

@airmac

Les EarPods étaient offert à la base

avatar CogipTelematique | 

D'un autre côté, le stockage SSD supplémentaire pour le Mac Studio est vendu à un tarif compétitif sur l'Apple Store (ce n'était pas le cas depuis longtemps) par rapport aux SSD du marché à performance équivalente. Sur une machine pro, ça me semble normal d'avoir des disques chiffrés, parce que parfois c'est bien pire de se faire voler ses données que son matériel.

avatar fte | 

@CogipTelematique

"c'est bien pire de se faire voler ses données que son matériel"

Alors il faut remettre le puit au milieu du village. Le marketing de la peur d’Apple fait des ravages…

Il n’y a strictement rien en commun entre sécurité des données d’un SSD et verrouillage du SSD.

La sécurité des données n’est pas obtenue par un algorithme secret, ou par un hardware propriétaire.

La sécurité des données est obtenue par les mathématiques.

avatar Pml5475 | 

Franchement léger de la part du youtubeur… ne même pas essayer de passer en mode DFU montre qu’il cherche juste à faire des vues avec du sensationnel, genre « Apple verrouille tout, c’est mal »…

avatar pelipa91 | 

@Pml5475

Je vous trouve un peu sévère. Je trouve qu’il a fait au contraire pas mal de chose. Je ne sais pas si le prêt qu’Apple lui a fait de ses deux machines autorisait seulement de les ouvrir.
Et au final il a répondu à pas mal de questions que ce posaient peut être les pros avant de choisir leur configuration.
Le test dont vous parlez sera fait plus tard par un autre YTuber qui voudra se faire des vues (le principe d’un YT en somme hein^^).

avatar raoolito | 

au dela de la passionnante bidouille (je ne doute pas que dans le futur "on" y arrivera) depuis que macOs autorise enfin le trim sur SSD usb, ce genre de considerations deviennent assez secondaire. D'autant plus qu'on parle ici d'un ordi de bureau !

avatar Paul Position | 

@raoolito

Toutafait !

avatar gaurejac | 

Alors c'est tout-à-fait vrai, mais ce qui est vrai aussi c'est que les SSD externes :
- ça chauffe (certains chauffent beaucoup)
- c'est moins stable et ça se déconnecte parfois au plus mauvais moment
- en entreprise ou dans des lieux accueillant du public, ça peut se faire embarquer un peu trop facilement..

avatar airmac | 

@gaurejac

Suffit de prendre de bon ssd déjà.

avatar JOHN³ | 

@airmac

Les EarPods étaient offert à la base

avatar lepoulpebaleine | 

« prévoir une configuration en conséquence » = « prévoir de la tune en conséquence » !!
Mon amour pour Mac OS et iOS est très grand mais j’ai l’impression de me faire cocufier assez souvent !

avatar pocketalex | 

@ lepoulpebaleine

le tout c'est d'y prendre du plaisir

avatar vincentn | 

C'est ça de vouloir devancer les "pros" genre iFixit pour le déssosage et l'analyse des composants ou ceux qui maitrisent vraiment les tests et les arcanes des OS. Cela demande un peu de temps.

Au final on se retrouve avec des youtubeurs (genre le maxtech d'il y a quelques jours) qui ne comprennent pas grand chose de ce qu'ils sont en train de faire, mais qui sont les premiers en ligne et font au final les vues.

avatar r e m y | 

MacG ne fait pas mieux que ce YouTuber en reprenant l'info sans même évoquer le contrôle par la puce M1 du SSD interne et en se demandant si il y a un blocage matériel ou logiciel... alors qu'on sait depuis les Mac à puce T2 qu'un échange de disque nécessite de passer par Apple Configurator pour que le nouveau disque soit accepté par le système.

avatar pelipa91 | 

Ça jouera sur la note de reparabilité en négatif ou pas?
Car au final c’est réparable/changeable, mais pas par l’utilisateur :/

avatar Valiran | 

@pelipa91

Si le remplacement de SSD est possible uniquement chez Apple je pense pas

avatar pelipa91 | 

@Valiran

Je le crains également (je ne connaît pas la notation sur les indices de reparabilité).

avatar Ghaleon111 | 

On peut remplacer le ssd dans des laptop Windows fin mais pas dans un Mac studio qui est une machine fixe de bureau, ils ont de drôles de façon de faire les choses chez Apple quand même…

avatar airmac | 

@Ghaleon111

Bein non au contraire 🤦🏼‍♂️

avatar gaurejac | 

J'avoue que j'hallucine un peu.

Il aurait fallu tester AppleConfigurator comme ça se fait depuis presque 5 ans avec tous les Mac, en particulier :
- l'iMac Pro 2017
- le Mac Pro 2019
- et l'iMac 27" 5K 2020

Sur toutes ces machines et on a 99% de chances que ce sera pareil avec le Mac Studio, on peut les upgrader en les passant en mode DFU et en reconfigurant l'OS avec Apple Configurator.

Bon et c'est un peu léger de parler de SSD ici.

Ici il ne s'agit de cartes contenant des NAND, pas vraiment d'un SSD indépendant.

avatar fte | 

C’est - en ce qui me concerne - absolument inadmissible.

Le Mac, c’est fini pour moi. Mon Mac mini est inutilisé, j’ignorais qu’il serait à ce point inutile, j’ignorais que ce serait mon dernier Mac… je suis passé d’un désintérêt morne à de la révulsion. Beurk. 🤢

avatar JOHN³ | 

@fte

C’est full iPad maintenant ? Si tu choisi cette option plus personne ne voudra s’assoir à côté de toi à la cantine.

avatar fte | 

@JOHN³

"C’est full iPad maintenant ?"

Quelle horreur.

"plus personne ne voudra s’assoir à côté de toi"

Oh. Alors ça vaut peut-être le coup.

avatar debione | 

@ fte:
Manger une bonne choucroute marche la même chose....

avatar fte | 

@debione

"Manger une bonne choucroute marche la même chose...."

Ah, je valide. Tellement préférable !

avatar 0MiguelAnge0 | 

Il y a de gros naifs qui pensent qu’Apple ne va pas penser que des gars vont s’empresser de démonter le truc et de voir qu’il y a un emplacement vide…

Et donc les supers bricoleurs n’imaginent pas qu’Apple n’a pas signé le hardware pour éviter par exemple qu’on démonte le SSD d’une machine X pour tenter de lire sur une machine Y.

Et de même, en insérant un SSD non signé la machine aussi refuserait de le reconnaître…

Par rapport au droit à la réparation avec les bons outils, ils devraient être possible de configurer le tout.

avatar fte | 

@0MiguelAnge0

"Par rapport au droit à la réparation avec les bons outils, ils devraient être possible de configurer le tout."

Oh le droit à la réparation… je crois qu’ils n’en ont strictement rien à carrer du droit à la réparation. Le droit à la réparation c’est en Apple Store. Lorsque la loi les contraignent, ils fourniront les pièces à des prix "compétitifs", autrement ce sera fuck off il n’y a rien à voir.

avatar Tomhurt | 

Je ne vais pas jeter la pierre à ce youtuber ou à qui que ce soit c’est déjà bien qu’on sache qu’il est envisageable d’ajouter voir d’upgrader les SSD.

Comme ça à déjà été évoqué depuis la puce T2 qui est intégré aux processeurs Apple Silicon, à chaque démarrage la puce vérifie l’intégrité du Mac. Donc il semble logique qu’en changeant de slot le SSD et en ajoutant un autre l’intégrité soit altéré.

Il aurait donc dû essayer de tester en réinstallant MacOS en passant par le mode DFU à l’aide d’un autre Mac c’est sûr.

Mais ne nous y trompons pas dans l’univers Windows avec les obligations de puces TPMv2 et BitLocker, les PC prennent doucement cette routes, à ceci près que l’univers PC étant tellement vastes dans ces configuration il restera toujours plus permissif …

avatar debione | 

On vit quand même dans un univers spécial chez Apple. J'ai commandé hier un pc Asus vivobook pour une personne voulant faire de la bureautique: 17" i7/16go Ram(dont un slot de libre), Nvme 512 Go HDD 1To, le tout pour 800.-... Avec un accès à asus-accesories ou on peut commander et changer un peu toutes les pièces...

avatar JOHN³ | 

@debione

« On vit quand même dans un univers spécial chez Apple »
Tant qu’il y a des gens pour accepter tout ça et payer 2000€ leurs machines 🤷🏼‍♂️

avatar nmo | 

C'est quand même polémiquer sur fond de méconnaissance du sujet…

Comme déjà dit par d'autres intervenants, ce comportement est connu sur les Mac T2 et Apple Silicon ; il était donc parfaitement prévisible pour ce nouveau Mac.

Surtout, la raison de cela est documentée dans le document Apple Platform Security, section "Volume encryption with FileVault in macOS". https://support.apple.com/fr-fr/guide/security/sec4c6dc1b6e/web

TL;DR: les données sont protégées par un chiffrement matériel ; la clé de chiffrement est dérivée (pour faire court), d'une clé matériel inscrite dans la Secure Enclave et de mot de passe de l'utilisateur.

Donc en effet, si on transfère le SSD d'une machine A dans une machine B, cette dernière n'est pas en mesure de déchiffrer les données. C'est complètement prévu et attendu.
Le but premiers étant qu'il ne suffise pas de mettre le SSD dans un autre Mac ou boitier externe pour accéder aux données.

Donc il faudrait user de la force brute sur la clé de chiffrement elle-même (bon courage), ou sur le mot de passe de l'utilisateur (mais cela passe alors par la Secure Enclave, qui arrête de traiter les demandes au bout de quelques tentatives échouées).

Quid si la carte mère en panne et vous avez des données importantes dans le SSD ?

Sauvegardez !

De toute façon, si c'est le SSD qui lâche, le chiffrement qui déraille ou le Mac qui est entièrement détruit, une sauvegarde sur un autre support sera votre seul salut.

Pas de sauvegarde, pas de protection.

Chiffrez et sauvegardez.

avatar debione | 

@nmo:

C'est vrai que sur ordinateur fixe, le truc que l'on craint c'est bien de se le faire voler, que la personne change le SSD pour nous piquer nos données...
Par contre cela n'arrive JAMAIS que l'on veuille juste ajouter du DD dans un post fixe...

Le marketing sur la peur marche tellement bien et permet tellement de chose au nom de cette dernière...
Par contre, obliger à payer 2x le prix du marché de chaque composant si on veut plus de DD/RAM plus performant n'a strictement rien à voir avec cela....

avatar r e m y | 

Tout à fait d'accord. Je ne comprends même pas qu'un site comme MacG, qui a fait plusieurs articles sur le sujet lorsque la puce T2 est arrivée, puisse écrire "Mais malheureusement, l'opération n'a rien donné, le Mac refuse de démarrer sur sa nouvelle barrette SSD. Est-ce lié à un problème matériel ou à une restriction purement logicielle ?"... comme si c'était une surprise 🤦‍♂️

avatar starsk | 

En 2022 on peut upgrader une PS5 grace au slot interne Ssd Nvme, mais on ne peut pas upgrader un Mac de bureau ni meme en changer le disque de démarrage...

avatar pagaupa | 

Aaaappppleee! Ton univers impitoyaabbleee! 😂

avatar byte_order | 

Il n'y a pas de barrette SSD, c'est un abus de langage. Y'a une barrette de puces NAND, mais elle est liée matériellement, via la clé d'appairage, à la puce M1 dans lequel la partie contrôleur est située. Et pas n'importe quelle puce M1, mais uniquement celle de cet ordinateur en particulier.

C'est le cas depuis l'ajout de la puce T2, y'a des années déjà.

Tout le monde a voulu voir le changement du CPU dans l'arrivée de l'Apple Silicon, alors que le plus gros changement c'est l'intégration verticale de *toute* l'architecture de l'ordinateur sous le contrôle d'un seul acteur.

Croire, du coup, que toute évolution de configuration matériel de *votre* matériel sans l'accord (et sous conditions commerciales à son seul bon vouloir) d'Apple, resterait possible, c'est se bercer d'illusion.

CONNEXION UTILISATEUR