Premier démontage d'un Mac Studio avec son gros M1 Ultra

Florian Innocente |

Un premier démontage de Mac Studio (re)confirme que le module SSD est amovible sans difficulté… mais après avoir passé un peu de temps à ouvrir précautionneusement ce gros bloc d'aluminium.

Lors des premiers tests de Mac Studio, nos confrères de 01Net avaient partiellement ouvert leur exemplaire et constaté que le module SSD n'était absolument pas soudé à la carte-mère et même facile à retirer.

Revue de tests du Mac Studio : un bloc de puissance discrète

Revue de tests du Mac Studio : un bloc de puissance discrète

Ce qui ouvre peut-être la porte à de futures options tierces. Pour sa part, Apple, sur son store, indique que le stockage de la machine n'est pas accessible à l'utilisateur. En creux, les plus optimistes y verront la confirmation que ce sera accessible à d'autres, à l'avenir.

Dans son démontage d'un Mac Studio avec M1 Ultra, Max Tech fait la même observation d'un module parfaitement amovible. Mais encore faut-il y accéder et, sans être ultra compliquée, l'opération chirurgicale demande un peu de patience. Il faut commencer par ôter la base (les vis sont cachées sous le ruban de caoutchouc) puis débrancher la grosse alimentation.

Le module de SSD est alors atteignable et un logement similaire de l'autre côté reste vide.

On remarque l'impressionnant système de ventilation et celle du bloc en aluminium de dissipation thermique. Cela se devine même sans ouvrir la machine. La configuration avec un Ultra pèse quasiment un kilo de plus, au point que le Mac Studio avec un M1 Max fait presque vide à côté lorsqu'on les soupèse.

Cet ensemble n'est pas là pour faire de la figuration, sur un M1 Max comme sur un M1 Ultra la ventilation est constamment en marche, quoi que vous fassiez (et même si vous ne faites rien). La machine fonctionne dans un calme retentissant, mais pas dans un silence d'église comme Apple le laisse volontiers entendre.

Tout aussi impressionnante est la carte mère, quasiment toute occupée par le M1 Ultra, il faut dire que le SoC d'Apple intègre aussi la RAM et le GPU.

La comparaison avec un processeur Ryzen, qui officie uniquement dans un rôle de CPU est éloquente, elle montre à quel point les deux M1 Max réunis en un Ultra en font un solide gaillard.


Tags
avatar ech1965 | 

Solide pièce d'ingénérie !

avatar switch | 

C'est quand même une bonne nouvelle que le SSD soit amovible, surtout pour le SAV afin de restituer les données au client en cas de panne de carte-mère.
Reste à savoir si on pourra trouver des SSD d'autres marques ou pas.

avatar Charlesl15 | 

@switch

Il y avait pas une histoire que le SSD est relié à la puce T2 pour la sécurité des données?

avatar R-APPLE-R | 

@Charlesl15

Ici plus de puce T2 car c’est du ARM et que tout est déjà dedans, mais ça revient au même au final car il faudra passer par l’Apple Store pour changer le SSD principal je pense.
Non la bonne nouvelle c’est le slot en face qui est vide et qui pourrait servir à rajouter un SSD sans devoir passer par l’Apple Store !
En tout cas c’est une très belle machine avec des matériaux et une qualité de finition au dessus de la concurrence et pour mois ce Mac vaut sont prix.

avatar Scooby-Doo | 

@R-APPLE-R,

« Non la bonne nouvelle c’est le slot en face qui est vide et qui pourrait servir à rajouter un SSD sans devoir passer par l’Apple Store ! »

Vous pensez que Apple nous aurait laissé cette liberté ?

Je pensais qu'elle voulait empêcher ce type d'amélioration avec des solutions tierces.

Peut-être avec des SSD vendus et certifiés par Apple et en Apple Store, chez vous et avec une marque autre, ce serait vraiment surprenant et super !

😉

avatar R-APPLE-R | 

@Scooby-Doo

Oui vue la configuration c’est sur et c’est confirmé dans la vidéo un SSD du commerce ne rentre pas, mais quand il prend le SSD en face ça rentre parfaitement ! 🙃

avatar airmac | 

@switch

Non tu n’en trouveras pas

avatar R-APPLE-R | 

@switch

La bonne nouvelle surtout c’est le slot de l’autre côté qui est vide, pourra-t-on augmenter la mémoire sans retiré l’autre se qui nécessiterait un changement en Apple Store obligatoire ? 🧐

avatar maxou56 | 

@switch
Ce n'est pas vraiment un SSD, c'est uniquement de la mémoire flash (comme avec les autres machines T2, M1... les iMac Pro 2017, Mac Pro et iMac 27" 2020 en option ont aussi des barrettes de stockages amovibles) le contrôleur ce trouve dans la pause T2 ou M1... Donc impossible de récupérer les données sans cette puce M1, et si le stockage est mis dans une autre machine, il faudra restaurer la machine en mode DFU et le stockage sera entièrement effacé.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@switch

Moi je m’attends à ce que le SSD soit verrouillé cryptographiquement à la machine. Donc sans les outils Apple…
Par contre cela évitera de benner la carte mère au SAV en cas de pb avec le SSD.

avatar maxou56 | 

@0MiguelAnge0
Les données sont liées à la puce M1 (contrôleur du SSD et chiffrement matériel) de la machine, donc sans la puce M1 correspondante, impossible de récupérer les données. Par contre les barrettes de mémoires flash sont normalement, devraient être interchangeables, mais elles seront effacées car il faudra restaurer la puce M1.

avatar kinon | 

@switch

En tous cas je constate que l'on nous avertis que la mémoire n'est pas accessible à l'utilisateur ET à l'utilisatrice.
Dingue non?

avatar frascorpion | 

La mémoire ram est soudée ?

avatar Soner | 

@frascorpion

Oui car intégré au processeur

avatar Khleo | 

elle est intégrée dans la puce (soc)

avatar airmac | 

@frascorpion

Oula… 🤦‍♂️

avatar frascorpion | 

@airmac
Rabat joie comme d’habitude… 🙄🤦🏻‍♂️

avatar ludmer67 | 

@frascorpion

Quelle joie ? On le sait depuis la puce M1 que la RAM est soudée au SoC. C'est le principe de la mémoire unifiée.

avatar fte | 

@ludmer67

"C'est le principe de la mémoire unifiée. "

Non.

avatar ludmer67 | 

@fte

Explique.

avatar fte | 

@ludmer67

"Explique."

L’unification porte sur les usages et non sur l’intégration dans le même boitier. (Et dit en passant, Intel fait ça depuis des lustres.)

avatar ludmer67 | 

@fte

La mémoire unifiée existe-t-elle sans RAM soudée ?

avatar idhem59 | 

Dans l'absolu oui. Quand un CPU Intel ou AMD embarque un GPU intégré et se partagent la mémoire embarquée par le système, on peut dire que c'est de la mémoire unifiée.

avatar ludmer67 | 

@idhem59

T’as un exemple de mémoire unifiée avec de la RAM non soudée ?

avatar fte | 

@ludmer67

"T’as un exemple de mémoire unifiée avec de la RAM non soudée ?"

Mon notebook Lenovo.

avatar ludmer67 | 

@fte

Quel référence ? Je ne trouve pas sur le site de Lenovo…

avatar fte | 

@ludmer67

"Quel référence ? Je ne trouve pas sur le site de Lenovo…"

Toutes celles avec processeur Intel et barette(s) amovibles. 90% des modèles.

avatar ludmer67 | 

@fte

Je comprends pas... Le principe de la mémoire unifiée est de faire communiquer la RAM avec le CPU/GPU au plus près, pour accélérer les performances. Si c’est pour considérer que la RAM doit être sur la même carte mère que le CPU/GPU, où est la différence entre la mémoire unifiée et les ordinateurs des 50 dernières années ?…

avatar fte | 

@ludmer67

"Je comprends pas... Le principe de la mémoire unifiée est de faire communiquer la RAM avec le CPU/GPU au plus près, pour accélérer les performances."

Non. Le principe de la mémoire unifiée et d’en avoir une seule accessible par CPU, GPU, Neural Engine, code, et accessibles à chaque composant sans copies.

Ce dont tu parles est de la mémoire intégrée au chip SOC. Ça pourrait fort bien être une architecture Harvard stricte…

avatar ludmer67 | 

@fte

"Ce dont tu parles est de la mémoire intégrée au chip SOC. Ça pourrait fort bien être une architecture Harvard stricte…"
Je parle de la "mémoire unifiée" présentée par Apple avec la puce M1.

avatar fte | 

@ludmer67

"Je parle de la "mémoire unifiée" présentée par Apple avec la puce M1. "

C’est ça. Du Von Neumann +. Précisément. Aka ne pas avoir de la mémoire général purpose et de la mémoire graphique et de la mémoire neurale, mais une seule sur un seul bus.

Mais tu parles du discours marketing pseudo-innovation ou de l’ingénierie réelle qu’il y a derrière ?

Rien à voir avec l’intégration de dies mémoire dans le chip qui accueille les CPU/GPU.

avatar ludmer67 | 

@fte

Rien compris. Laisse tomber.

avatar fte | 

@ludmer67

"Rien compris."

Il me semblait en effet. Pas grave. Chacun ses sujets.

avatar ludmer67 | 

@fte

Tout le monde verra que tu connais ton sujet et que tu jargonnes pour éviter de le rendre accessible. Tant pis, j'irai me renseigner ailleurs... Ciao !

avatar fte | 

@ludmer67

"pour éviter de le rendre accessible."

Je l’ai rendu aussi accessible que possible. La mémoire unifiée est une mémoire unique qui est utilisée et partagée par le CPU, le GPU, le Neural Engine, évitant des copies et transferts supplémentaires.

Il n’y a pas moyen de faire plus accessible, sauf à enlever des mots. Un dessin pourrait aider. Mais on est sur un forum là.

avatar ludmer67 | 

@fte

Dans ce cas, quelle différence entre la mémoire unifiée et le fonctionnement d’une carte mère depuis des décennies ? La RAM est présente sur la carte et peut être sollicitée par les composants, non ?

avatar fte | 

@ludmer67

"La RAM est présente sur la carte et peut être sollicitée par les composants, non ?"

Un GPU PCIe a sa propre mémoire.

Un GPU intégré réservait une portion de mémoire juste pour lui.

Depuis pas mal de générations chez Intel la mémoire GPU intégrée n’est plus réservée. Aka unifiée.

Un GPU PCIe a toujours sa propre mémoire. Et donc beaucoup de copies.

avatar ludmer67 | 

@fte

Si on résume simplement la discussion, la mémoire unifiée vise à remplacer les mémoires séparées de chaque composant par la RAM qui peut être sollicitée par chacun des composants selon ses besoins. Ce principe peut fonctionner avec de la RAM soudée ou non soudée. Ce qu’a fait Apple, c’est reprendre ce principe en soudant la RAM sur un système réunissant le CPU, le GPU et Neural Engine, pour réduire les temps de communication entre ces composants et ainsi optimiser les performances.

J’ai bon ?

avatar fte | 

@ludmer67

"J’ai bon ?"

Oui sur l’unification, non sur les temps d’accès ou l’optimisation. Les deux existent mais n’ont rien à voir.

avatar ludmer67 | 

@fte

D’accord. À quoi sert ce rapprochement des composants ?

avatar fte | 

@ludmer67

"D’accord. À quoi sert ce rapprochement des composants ?"

Temps de communication réduit, latence réduite (question de vitesse de la lumière, littéralement). C’est pour ça que les puces mémoire sont à côté du GPU sur une carte vidéo PCIe, genre à quelques millimètres. C’est lent la lumière à cette échelle.

avatar vicento | 

@fte

La c’est mieux en effet. L’autre version demandait un effort de compréhension.

avatar ingmar92110 | 

@vicento

Effectivement, et in fine ces échanges sont instructifs merci à tous de ne pas avoir lâché le morceau.

avatar fte | 

@vicento

"L’autre version demandait un effort de compréhension."

Ceci appelle un commentaire sarcastique cinglant, mais on est dimanche matin et il fait beau, très beau même.

avatar XiliX | 

@fte

"C’est ça. Du Von Neumann +. Précisément. Aka ne pas avoir de la mémoire général purpose et de la mémoire graphique et de la mémoire neurale, mais une seule sur un seul bus."

Tu ne parlerais pas de la mémoire partagée plutôt que de la mémoire unifiée ?
Pour moi la mémoire unifiée ne peut être que sur le même dies, et donc ne peut être externe.

avatar fte | 

@XiliX

"Tu ne parlerais pas de la mémoire partagée plutôt que de la mémoire unifiée ?"

Partagée : le GPU réserve de la mémoire pour lui. Si le programme manipule des textures par exemple, il le fait dans sa portion de mémoire puis la copie dans la mémoire réservée au GPU.

Unifiée : manipulation de textures directe, pas de copie, le GPU n’a pas sa mémoire réservée.

avatar David Finder | 

@ludmer67

De la mémoire « partagée », comme on en a sur Mac depuis le premier MacBook Intel, c’est de la mémoire UTILISÉE par le CPU ET le GPU. Il n’y a alors plus de RAM spécifique pour ces composants.

On parlait de RAM « partagée », parce qu’une partie de celle-ci est « réservée » aux besoins du GPU.

Avec la RAM unifiée, toute la RAM peut servir soit au CPU, soit au GPU, etc…, selon les besoins et l’utilisation qu’est faite de la machine par l’utilisateur.

En gros, avec de la RAM partagée (comme les MacBook Intel) tu avais, par exemple 2Go de RAM en tout, mais 512Mo étaient réservés au besoin du GPU et ne pouvaient jamais servir à autre chose.

Avec la mémoire unifiée, toute la quantité de RAM peut-être allouée, selon le besoin, au CPU, au GPU, au Neural Engine, etc…

Je ne sais pas si c’est clair, j’ai édité mon message pour le rendre plus clair.

avatar Scooby-Doo | 

@Ludmer67,

« Je comprends pas... Le principe de la mémoire unifiée est de faire communiquer la RAM avec le CPU/GPU au plus près, pour accélérer les performances. Si c’est pour considérer que la RAM doit être sur la même carte mère que le CPU/GPU, où est la différence entre la mémoire unifiée et les ordinateurs des 50 dernières années ?… »

Ben les ordinateurs de 50 dernières années avaient bien tous de la mémoire, volatile, non volative, certaines pour le processeur et installées sur la carte mère, d'autres sur la carte graphique et nommée VRAM pour Video Random Access Memory.

Du coup si vous utilisiez peu de VRAM pourtant bien plus véloce que la RAM ordinaire, votre processeur n'en profitait absolument pas aussi !

Mais la mémoire unifiée existe depuis que certains SoC embarquent des GPU sans mémoire VRAM dédiée.

La mémoire unifiée pouvait se trouver sur la carte mère avec des performances bien moindre que de la VRAM.

Ce type de solution était réservée plutôt à des ordinateurs d'entrée de gamme sans exigeances particulières.

En gros acceptable pour surfer sur Internet, répondre à des emails ou faire de la bureautique simple.

Par contre lancer Photoshop ou un logiciel de montage vidéo par exemple, et vous sentiez immédiatement que cela ramait et pas forcément au niveau du processeur mais plutôt du GPU.

😉

avatar Faabb | 

@Scooby-Doo

Il y a une confusion entre mémoire unifiée et mémoire partagée 🚩

Dans les solutions intel core iX + iGPU, la DDR3/DDR4 est accessible par le CPU et par l’iGPU, mais les plages mémoire sont réservées strictement pour le CPU (resp. l’iGPU). Il s’agit d’une mémoire partagée (en silo). Une donnée crée par le CPU doit être copiée dans une zone RAM adressable par le GPU pour être utilisée par celui-ci.

Sur le SoC d’Apple, l’accès aux objets en mémoire est unifié. Une données écrite par le CPU est aussi accessible par le GPU, le copro ISP, le copro ML, les encodeurs vidéos, …

Comme le pointé Oomu plus haut, cette avancée se fait aussi grâce à macOS !

avatar Scooby-Doo | 

@Faabb,

« Comme le pointé Oomu plus haut, cette avancée se fait aussi grâce à macOS ! »

Où ai-je écrit le contraire ?

😉

Par contre puisque je vous ai sous la main, n'êtes vous pas étonné comme moi par l'emplacement des restes de la pâte thermique sur le SoC !

Elle ne couvre pas toute la surface du SoC !

Cela voudrait dire que certaines zones chauffent plus que d'autres et sont limitées à l'emplacement bien visible sur la photo ?

😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR