Mac M1 : les ordinateurs qui ne dorment jamais

Florian Innocente |

Dans les grands changements apportés par les Mac M1, il y a ce qui se voit d'emblée, comme la vitesse de ces machines et leur autonomie impressionnante sur les portables. Et puis il y a des évolutions plus discrètes mais pratiques au quotidien. C'est le cas pour la manière dont ces machines s'affranchissent de l'option « Power Nap » et d'une autre relative à la santé de la batterie.

On l'a détaillé dans notre long test du Mac mini M1 mais cela mérite d'être doublement souligné pour les MacBook Air/Pro M1 : l'option « Power Nap » n'existe plus dans le panneau de préférences « Batterie ». Seuls les Mac Intel conservent cette case à cocher.

MacBook Pro Intel
MacBook Pro M1, sans option « Power Nap » (idem dans le panneau « Adaptateur secteur »)

Bref rappel : Power Nap a été popularisé par les Mac dotés d'un SSD, plus rapides à se mettre en branle. Même si la machine a son activité suspendue, macOS exécute à intervalles réguliers quelques tâches d'actualisation : pour Mail, pour Calendrier, pour iCloud et, si une alimentation secteur est présente, pour récupérer des mises à jour d'application et lancer Time Machine. Ainsi, lorsqu'on sort sa machine de veille, on a des chances de trouver son environnement de travail fin prêt, au lieu d'attendre que chaque logiciel récupère les dernières infos.

On a pu le constater sur l'un de nos portables M1, celui-ci est beaucoup plus prompt que ses prédécesseurs Intel à rapatrier les dernières données. À peine détecte-t-il la connexion Wi-Fi en rentrant au domicile, et alors qu'il est encore dans le sac, qu'il lance l'actualisation. Avec l'appui d'une sortie de veille quasi immédiate, cela contribue à avoir une machine immédiatement opérationnelle et constamment à jour.

En retirant la case « Power Nap », Apple a intégré cette fonction au comportement naturel du système, par conséquent aussi on ne peut plus la désactiver. Mais le chipset M1 est justement prévu pour assurer cette tâche sans impact notable sur l'autonomie (ou sur la consommation électrique, s'agissant d'une machine de bureau comme le mini). L'ordinateur peut fonctionner en permanence en ultra-basse consommation, comme on a pu le constater en observant l'activité nocturne du Mac mini.

Le processeur de l’Apple M1 ne s’éteint jamais totalement, ce qui permet à la fonction Power Nap de perdre son statut d'option

Les portables M1 disposant d'une autonomie hors du commun, ce Power Nap permanent n'est pas une source de préoccupation lorsqu'il opère sur batterie. Autre signe qu'à capacité de batterie égale, les Mac M1 se comportent beaucoup mieux que les Mac Intel, il y a la disparition aussi de l'option « Gérer la durée de vie de la batterie » dans « Etat de santé de la batterie ».

MacBook Pro Intel
MacBook Pro M1

Lorsqu'on cochait cette case, macOS pouvait empêcher que la batterie ne se charge systématiquement à son maximum, pour en prévenir un vieillissement prématuré. La contre-partie était qu'on pouvait se retrouver avec une batterie qui n'était pas à 100 %, pile lorsqu'on avait besoin de s'en servir sur une longue durée.

Désormais, la page d'explications de cette fonction diverge selon qu'elle traite des Mac à puce Intel ou des Mac à puce Apple. Dans la seconde il n'est plus fait mention de ce risque d'avoir moins d'autonomie à sa disposition. Probablement parce qu'Apple considère que l'autonomie de ses portables M1 étant ce qu'elle est, ce n'est plus un motif d'inquiétude.

On n'a plus à choisir entre soigner la longévité de sa batterie et s'assurer une bonne autonomie, macOS et le processeur M1 s'attachent à garantir les deux en même temps.


avatar IRONMAN65 | 

J’attendrai les M2

avatar iftwst | 

@IRONMAN65

Le M3 sera mieux.

avatar MeTe0R_ | 

@iftwst

M8 compétition pour ma part

avatar iftwst | 

@MeTe0R_

Hmmm je salue bon goût mécanique.
Même si un bon N55 me ravit déjà.

avatar romainB84 | 

@iftwst

J’allais le dire 🤣🤣

avatar PommePommePidou | 

@iftwst

Le M4 encore meilleur. Mieux vaut attendre 😅

avatar Ron Dex | 

@iftwst

Sauf que l’année prochaine, il y a toutes les chances pour avoir un renouvellement de la gamme avec des designers et des fonctionnalités nouvelles. Et peut-être un processeur M2, Si Apple fais de même que pour les iPhone. Ce qui semblerait logique.

Énormément des gens contredisent le faite d’attendre l’année prochaine. Pourtant l’année prochaine, le cap des nouveautés au niveau des Mac risque d’être très grandes. Plus que cette dernière décennie.
Sans même parler, comme le souligne Mac génération (ainsi que de nombreux sites : Mac4ever, etc.), que de nombreuses applications ou de services ne sont pas encore prêt et optimisé pour les processeur Apple silicone.
Donc attendre l’année prochaine, si on est pas pressé, il me paraît judicieux…

Pourtant, quand on souhaite attendre l’année d’après pour avoir les iPhone 12 avec un nouveau design. Pas de problème. Tout le monde est d’accord…

avatar CogipTelematique | 

De toute façon, à moins d'avoir un achat urgent, c'est toujours mieux d'attendre et de faire durer ses appareils, c'est plus économique et écologique. Ceci dit on trouvera toujours une bonne raison d'attendre l'an prochain. Aujourd'hui on attend le MacBook 14'', l'an prochain on attendra celui avec l'écran OLED, l'an prochain celui avec la 5G, etc, la stratégie Appelienne est bien rodée.

avatar rodrigue7973be | 

pourquoi un m3 ?

avatar raoolito | 

merci pour ces precisions !

avatar EricdeB | 

Plus ça va plus je me dis qu'Apple a réalisé un tour de force encore jamais vu. Puissance, consommation, rapidité. Le cocktail semble parfait. Ça doit raser les murs chez Intel. Et ramasser ses dents. La baffe est énorme.

avatar iftwst | 

@EricdeB

Chez Qualcomm aussi !

avatar Ol'Dirty | 

@iftwst
Son pdg ne dort plus depuis 3 semaines.

avatar Hoppy | 

@EricdeB

C’est vrai que ces évolutions à tout les points de vue sont une réelle claque pour Intel.

avatar byte_order | 

Moins pour AMD, par contre.
Et, pour rappel, NVidia est désormais propriétaire de ARM.
Je doute que ce soit juste pour faire payer des royalties...

Maintenant, côté Intel, ils vont payer s'être reposé sur leur rente de dominant pendant bien trop longtemps. En fait, ils payent déjà, les ryzen mangent leurs marges sur le segment grand publilc très nettement. Côté segment serveur, y'a une tendance dont ils devraient s'inquieter.

Par contre, attention, Intel c'est pas que le CPU. C'est tout un ensemble de standard, bus PCI, Thunderbolt, en particulier, et beaucoup de systèmes et composants sont conçus pour être interopérables avec ces standards, peu importe que le CPU soit pas de marque Intel ou pas, la flexibilité et la modularité est là, et cela soutient un écosystème très riche et vivant, d'autant qu'il ne repose pas sur un seul acteur en position arbitraire (sinon, les CPU compatibles Intel n'existeraient même pas !).

"L'architecture M1", y'a que Apple qui sait comment cela fonctionne, et a priori elle ne ferra rien pour permettre à des acteurs tiers de fournir des composants tiers, elle préféra pousser *son* composant. Cela a déjà commencer avec son contrôler SSD, qui n'est plus interchangeable et pas 100% compatible avec la norme, son GPU est 100% proprio avec zero support d'autre chose que les API d'Apple et donc ses OS uniquement.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« Moins pour AMD, par contre. »
On parle de machine entrée de gamme qui ne sont pas si loin d’eux ;) Attendons les prochains 😎

avatar Avenger | 

@ EricdeB

Je suis du même avis. Même côté prix, je trouve, c'est vraiment correct au vu, justement, des fabuleuses caractéristiques des nouveaux Mac.

Cela fait trèèèèèèès longtemps que je n'avais plus été aussi enthousiaste face à du matos Apple.

Il y a juste Big Sur qui ne m'inspire pas confiance.

avatar Fredouille14 | 

@EricdeB

Les éditeurs ne pourront plus faire l’impasse sur macos

avatar armandgz123 | 

@Fredouille14

Euh.... si

avatar ancampolo | 

@EricdeB

C’est le problème des dinosaures qui restent dans leur zone de confort.

avatar mika944 | 

Entre les processeurs, les cartes graphiques et les modem 5G maison, Apple se prépare un avenir radieux, n’en déplaise à la concurrence.

avatar ancampolo | 

@mika944

La puce 5g dans un macbook pro au vue de l’autonomie ne doit plus etre une discussion j’espère que l’année prochaine ce sera fait.
Pour ma part j’ai un ipad pro + keyboard en guise de macbook a cause ou grace a cela

avatar FredMac92 | 

Une batterie dans un M1 reste une batterie : si elle a une option pour optimiser sa durée de vie, c’est mieux. Mais si on veut toute la capacité disponible, c’est bien de pouvoir en disposer.
Donc je regrette que cette option disparaisse.
(sur la base des infos disponibles)

avatar Maxxi | 

@FredMac92

Ce que le monsieur essaie de t’expliquer, c’est que cette option n’en est plus une, car elle est activée en permanence. Ainsi la durée de vie de la batterie est optimisée dans tous les cas, sachant qu’Apple est partie du principe qu’une batterie chargée a « seulement »95% suffisait pour 99% des cas d’usages.

avatar romainB84 | 

@Maxxi

Rhooo mais t’es pénible toi!! On ne peut même plus troller tranquillement !!
@fredmac92
Je te soutiens dans le troll mon ami 🤣🤣

Pages

CONNEXION UTILISATEUR