Mac Pro : une soufflerie aussi silencieuse que possible

Mickaël Bazoge |

Malgré sa puissance, le Mac Pro se veut le plus silencieux possible. La tour n'échappe pas aux ventilateurs bien sûr : il y en a trois derrière la façade avant, et on trouve un quatrième dissipateur sur le côté. D'après les premières prises en main des youtubeurs, notamment celle de Jonathan Morrison, l'ordinateur est d'un silence de cathédrale même quand il est soumis à des traitements lourds.

Le silence de fonctionnement est un des mantras d'Apple, qui est allée très loin pour offrir aux utilisateurs professionnels un Mac Pro qui soit aussi tranquille que possible. Chris Ligtenberg, directeur du design produit et son équipe ont mis au point le système de refroidissement de la machine. Bien sûr, il s'agit d'un développement complètement en interne, pas question pour Apple d'utiliser les ventilos d'un fournisseur.

La conception de ces ventilateurs a débuté il y a plusieurs années, raconte-t-il à Popular Mechanics. Les lames ont été redistribuées, elles sont toujours « équilibrées dynamiquement », mais la fréquence de rotation a été répartie aléatoirement de telle sorte qu'on évite les « énormes harmoniques qui ont tendance à être super ennuyeuses », décrit-il. Ligtenberg s'est inspiré de l'automobile et plus particulièrement… des pneus. « Il y a un peu de mathématiques là-dedans », convient-il, mais il est possible de réduire les fréquences sonores avec cette technique.

Tout cela ne peut pas éliminer complètement le son produit par le système de ventilation. « Vous pouvez avoir un certain niveau de pression sonore qui "sonne" vraiment bien, tout comme vous pouvez avoir un niveau inférieur qui vous tape sur les nerfs avec un son vraiment horrible », explique John Ternus, vice-président de l'ingénierie matérielle, qui a supervisé le développement du Mac Pro et du Pro Display XDR. Apple veut offrir des performances au top sans qu'on puisse entendre hurler le Mac Pro, « et si vous l'entendez, c'est une sorte de bruit agréable ». Le constructeur a réalisé des « tonnes d'analyses » pour optimiser le bruit produit par la machine.

Les débris qui peuvent se glisser à l'intérieur de ce genre de gros ordinateurs peuvent endommager les composants internes. Les ventilateurs qui supportent les systèmes de filtration sont souvent bruyants ; mais le Mac Pro et son écran n'en ont pas besoin, explique Ternus. L'agencement de ces appareils est tel qu'ils peuvent encaisser un certain volume de débris sans broncher. Et à l'entendre, Apple a testé son matériel à fond afin d'en évaluer la durée de vie. À moins d'utiliser son Mac Pro au milieu d'un chantier de démolition, on ne devrait pas rencontrer de soucis de ce côté.

Les trous hémisphères tridimensionnels imbriqués présents à l'avant et à l'arrière du Mac Pro, ainsi qu'à l'arrière du Pro Display XDR font figure de refroidissement passif. Cette structure est particulièrement importante pour le moniteur, qui doit pouvoir être utilisé en mode paysage comme en portrait (la version rack du Mac Pro, à utiliser à l'horizontale, présente les mêmes trous en façade). « Nous voulions une libre circulation de l'air à travers ces canaux, quelle que soit l'orientation [de l'appareil] », indique Ternus.

Ces hémisphères confèrent au Mac Pro « 20% de flux d'air supplémentaire par rapport au Power Mac G5 ». Plus la surface dévolue au système de refroidissement passif est importante, meilleure est la dissipation thermique : « [Ce design] nous donne beaucoup de surface, ce qui est extrêmement bénéfique ». Le Pro Display refroidit certains de ses composants avec des ventilateurs, mais les trous lui permettent de conserver au frais sa grande dalle de 32 pouces.

avatar Dodo01 | 

Donc pour conclure, plus il y a de trous et mieux c’est ! 😅

avatar DavidAubery | 

@Dodo01

Comme dans l’emmental

avatar corben | 

Pourquoi Apple n’a pas privilégié du watercooling ?

avatar Ron Dex | 

@corben

J’ai pensé la même chose en lisant l’article

avatar reborn | 

@corben

Ce n’est pas pratique pour la modularité et cela prendrait plus de place à l’intérieur du boitier. Le radiateur prendrait lui aussi beaucoup de place

avatar Ron Dex | 

@reborn

En effet, j’ai pensé à la même chose après coup. Je voulais modifier mon commentaire, mais tu m’as devancé.😉

avatar switch | 

Apple à bien appris la leçon: elle à déja tenté le watercooling avec le PowerMac G5 quadriprocesseur: un monstre de puissance en 2005. J'en ai eu un, une machine infatigable, mais j'ai du passer sur MacIntel à cause du watercooling: il fonctionnait toujours parfaitement mais le liquide avait corrodé les sondes de température, donc ventilos à fond en permanence, rendant la machine inutilisable. Il est toujours dans son carton, en attente d'en faire un Hackintosh.

avatar occam | 

@switch

"le liquide avait corrodé les sondes de température"

Les techniciens de chez Vaisala, spécialiste finlandais des capteurs et sondes en tout genre, avec qui je travaillais alors sur des instruments de mesure, normalement des gens d’une retenue sub-arctique, se tenaient les côtes en effectuant le post-mortem du watercooling de ces G5 bleu norvégien : « C’est le genre de pépin qui arrive quand on préfère dépenser 50000 balles pour développer en secret un truc in-house, alors qu’un consultant venant d’une boîte qui a des dizaines d’années d’expérience dans le domaine vous ferait le boulot en deux heures, comme il faut, pour 500 balles. »

avatar Nicolas Furno | 

@occam

Tu as des infos que tu pourrais partager sur le sujet ? (nicolas@macg.co)

avatar corben | 

@switch

Merci pour l’info. J’y penserai le jour où je me ferai un hackintosh pour éviter ce genre de désagrément

avatar MisteriousGaga | 

@corben

Parce que le watercooling faut le changer au bout d'un certain temps, et ça aurait encore fait des frais sur une machine qui coûte déjà cher

avatar byte_order | 

@MisteriousGaga

Justement, pourquoi Apple n'a pas choisi une solution qui obligerait ses clients les plus aisés à devoir repayer régulièrement pour remplacer le système de refroidissement !?

^_^

Par ailleurs, à noter que les systèmes de watercooling sont nettement meilleur marché désormais.
Par contre, ils restent encombrant. Et dans un boitier avec beaucoup d'espace pour faire circuler correctement le flux d'air, leur gain n'est pas si radicalement impressionnant...

avatar occam | 

@byte_order

"dans un boitier avec beaucoup d'espace pour faire circuler correctement le flux d'air, leur gain n'est pas si radicalement impressionnant..."

La dissipation thermique étant proportionnelle à l’aire de section efficace et au coefficient de conductance thermique, un fluide à meilleur coefficient de conductance sera d’autant plus effectif dans le même espace disponible.
Une meilleure dissipation réduit d’autant le bruit : à refroidissement égal, on peut réduire soit le volume, soit le régime. Les systèmes de refroidissement en circuit fermé ont donc tout leur intérêt.

avatar Hideyasu | 

@corben

Complexité, faible modularité, entretien, etc.

avatar Han Solo | 

@corben

Fut un temps il y en a eu et ça a été une catastrophe.

avatar pierre10005 | 

@corben
Parce que c'est si bien optimisé qu'il n'y a pas besoin d'autant de ressource pour le refroidir, sur youtube un gars à fait un Windows optimiser au max et les Ventilo ne tournaient pratiquement jamais
Imagine sur mac

avatar Ron Dex | 

Et si il y a un ventilateur qui tombe HS, c’est 200 € le ventilateur ?
Car à lire l’article, ils nous font croire que les ventilateurs sont de l’horlogerie de minutie.

avatar Baptiste_nv18 | 

@RonDex
200€ ?! Bien plus ! Juste les roulettes à 480€ pour rappel

avatar iftwst | 

@RonDex

Peut être sont ils plus élaborés que les autres ?

avatar Ron Dex | 

@iftwst

Apple nous laisse systématiquement entendre que tous ses produits sont fabriqués avec minutie, limite à la main comme pour certaines voitures, vélo, etc. de très très haut de gamme.

avatar iftwst | 

@RonDex

Le marketing a le don d’hypertrophier les choses parfois ad nauseam c’est vrai.

Il n’empêche que ces ventilos ne sont pas vraisemblablement ceux que tu trouves chez l’assembleur du coin.

avatar pagaupa | 

Silencieux ok mais seront-ils efficaces?

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Ah bah bien sûr que non ! Ça serait quand même fou qu’Apple remplissent leur grosse râpe à fromage de trucs qui seraient efficaces pour ce prix là !

avatar Iounmoutef | 

@Corben

J’ai possédé il y a quelques années un de ces Macintosh G5 refroidis par liquide. Comme pratiquement tous ses congénères il a un jour, subitement, sans prévenir, en traître, rendu l’âme lorsque, grâce à une fuite aussi fine que discrète, le liquide de refroidissement a touché un des processeurs. Cela a fait pschiiiiiiiiiit, comme disait un certain Jacques à propos d’affaires nettement plus graves.

avatar jazz678 | 

@mickaelbazoge

« .. d'Apple, qui est allée.. »

C’est une fille ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR