Apple n’a pas fini de chercher à affiner ses claviers

Nicolas Furno |

C’est pour affiner ses Mac portables qu’Apple a complètement modifié ses claviers à partir de 2015. En optant pour un mécanisme papillon à la place des ciseaux qui étaient présents depuis des années avant cela, la firme a effectivement pu battre des records de finesse dans ses MacBook. Vous connaissez sûrement la contrepartie, des problèmes de fiabilité récurrents que la firme de Cupertino n’a cessé de tenter de corriger par la suite.

Les dernières générations du clavier papillon sont plus fiables que les premières, mais les problèmes restent nombreux, si bien que la rumeur suggère qu’Apple abandonnerait totalement le mécanisme papillon dans ses prochains MacBook Pro. Le modèle de 16 pouces attendu cet automne devrait inaugurer un « nouveau » mécanisme, ou plus certainement un retour à l’ancien mécanisme en ciseau qui a prouvé sa fiabilité. De là à penser qu’Apple allait arrêter les frais et s’en tenir à ce système connu et éprouvé ? Ce serait mal connaître l’entreprise !

Comme le prouve ce dépôt de brevet déniché par AppleInsider et qui vient tout juste d’être rendu public, Apple n’a pas du tout fini d’essayer d’affiner ses claviers. Pour augmenter la finesse du clavier, le brevet imagine une méthode pour réduire l’espace entre la touche elle-même et le contact sur le circuit imprimé qui enregistre la pression. Le constructeur imagine une membrane collée directement sur le circuit, avec un dome coincé entre les deux pour permettre à la touche de remonter après la frappe.

Figure du brevet qui décrit une touche de clavier affinée selon les techniques décrites.

Les dernières générations du clavier papillon utilisent aussi une membrane, mais elle sert uniquement à éviter l’intrusion de corps étrangers. Dans ce brevet, la membrane devient un composant central, elle servirait notamment à créer le contact électrique nécessaire avec le circuit imprimé. La touche elle-même pourrait être maintenue par n’importe quel mécanisme existant, y compris les papillons ou des ciseaux. L’intérêt serait qu’elle pourrait être positionnée plus bas encore et donc affiner l’ensemble.

En procédant ainsi, Apple pense non seulement pouvoir affiner ses claviers, mais aussi simplifier leur fabrication et donc de réduire ses coûts de production. Quid du confort de frappe et de la fiabilité ? Ce n’est pas l’objet d’un brevet et il convient de rappeler qu’un brevet ne veut pas dire grand-chose. Apple dépose régulièrement des dizaines de brevets, qui se concrétisent parfois en un produit, mais plus souvent non. Il s’agit simplement de protéger une idée ou une découverte technique, pas forcément de préparer le futur.

Pour savoir ce qu’Apple compte faire avec les claviers de ses portables, le meilleur indice proviendra plutôt du prochain MacBook avec le nouveau clavier. Si les rumeurs avaient vu juste, on aura peut-être la réponse dans quelques semaines…


avatar macbookpro2016 | 

@Dimemas

Perso avec le mien pris sur le site apple c'est des 7200 tours que j'ai eu et c'est un imac 2019

avatar FanMac | 

Ce serait tellement plus simple et plus fin de mettre un clavier tactile du genre Touch Bar sur toute la surface.

avatar Dimemas | 

trop cher...

avatar mimolette51 | 

L'anorexie est une maladie au grave conséquences graves! C'est pas grave Apple persiste et signe!

avatar Oenc (non vérifié) | 

S'ils veulent vraiment réduire l'espace entre la touche et le détecteurs, ils n'ont qu'a mettre pour chaque touche un micro écran tactile type eInk comme sur les liseuses électroniques. Comme cela il n'y aura pas de consommation tant qu'on ne change pas le dessin de la lettre sur la touche, et surtout il n'y aurait plus de problème d'encrassement.

Pour le soucis du "clic" qui manquerait vu que cela revient a taper du texte sur un écran, ils peuvent mettre le retour haptic comme lorsqu'on clic sur les trackpad récent, afin de garder la "sensation" qu'on tape sur un clavier.

Ils économiseraient en unifiant la gamme des portables avec seulement deux modèles (un modèle pour les claviers ANSI [US] et un pour les claviers ISO [EU])

avatar xDave | 

@Oenc

ça risque d'être couteux comme clavier.
- Est-ce que l'économie d'échelle évoquée compenserait?
- Fiabilité d'une électronique supplémentaire?
- écologie/recyclage etc…

avatar fte | 

@Oenc

"(un modèle pour les claviers ANSI [US] et un pour les claviers ISO [EU])"

Et les JIS, ça compte pas ?

avatar tbr | 

Quelqu’un ici s’est il (ou elle) essayé(e) à désencapsuler une touche de son clavier « papillon » (quelque soit la version), histoire de souffler les poussières (avec l’outil adéquat, par exemple celui que j’emploie — https://www.amazon.fr/dp/B01G1Z0RF0/ref=cm_sw_r_cp_api_i_btnJDb6FGT6ZZ — et autres « invités » inopportuns ?

Et si oui, quelles en ont été les conséquences ?

Autres manières de demander si finalement on peut tout de même s’arranger soi-même (dans les cas les plus courants).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR