Claviers Apple : l’effet papillon

Anthony Nelzin-Santos |

Le clavier à mécanismes « papillon » n’est pas le produit le plus abouti de l’histoire d’Apple, c’est peu de le dire. Annoncés surprenamment hier soir, les nouveaux MacBook Pro n’embarquent pas seulement les derniers processeurs Intel, mais aussi un nouveau nouveau clavier. « Promis, juré, craché », semble dire Apple, « cette fois les problèmes sont bien réglés. » Les problèmes, peut-être, la confusion, sans doute pas.

Image Apple.

Avec ces nouvelles machines, trois claviers différents coexistent désormais au sein de la gamme d’ordinateurs portables d’Apple :

Cette révision ne constitue pas, de manière formelle, une « quatrième génération ». Apple explique seulement qu’elle emploie de « nouveaux matériaux » censés réduire l’apparition des problèmes touchant les mécanismes papillon. Malheureusement, elle refuse de confirmer (ou d’infirmer) que les MacBook Air finiront par bénéficier de ces ajustements.

En cas de problème, toutes les machines dotées d’un clavier à mécanismes papillon1 seront prises en charge au titre du programme de réparation idoine, dans « les quatre années suivant la première vente au détail ». Apple remplacera « une ou plusieurs touches », ou bien le « clavier tout entier », selon la sévérité du cas. Mais différentes machines recevront différents mécanismes :

  • les MacBook 2017 et MacBook Pro 2017 sans Touch Bar recevront des mécanismes papillon de deuxième génération ;
  • les MacBook Air 2018, les MacBook Pro 2018 et 2019 à Touch Bar recevront des mécanismes papillon de troisième génération révisée.

Vous comptez acheter un MacBook ou un MacBook Pro 2017 sans Touch Bar ? En cas de panne, vous retrouverez le même clavier, et serez peut-être confrontés aux mêmes problèmes. Vous comptez acheter un MacBook Air 2018 ? Apple reconnait que le clavier de votre nouvelle machine pose problème, et il faudra qu’elle tombe en panne pour que vous bénéficiiez des « nouveaux matériaux » censés faire des miracles. Souhaitons bien du courage aux vendeurs qui devront expliquer tout ça.


  1. Oui, toutes, y compris les tout nouveaux MacBook Pro qui n’ont pas encore été livrés. Ça promet. ↩︎

avatar xDave | 

J’imagine qu’ils étaient super fiers de leur environnement de tests à la mode iPhone... un robot qui tape des millions de fois sur ce clavier, avec micro pour analyse du bruit de frappe et tout et tout.
Puis ils ont juste zappé que leur labo tout aseptisé n’avait rien de commun avec la vraie vie.

Bon je dis ça, je touche du bois, mon MBP n’en souffre pas...

avatar hucar | 

Ces nouvelles machines ne sont vraiment pas fiables... sur le miens il n’y a que l’écran qui n’a pas été changé ! On m’a changé 3 fois les 4 ports usb c, la carte mère, deux touches puis le clavier (donc le trac pad aussi).
Je me suis déjà retrouvé plusieurs fois avec une machine qui ne veut pas se charger en pleine production ou qui ne veut plus lire un disque qu’elle lisait parfaitement 1h avant...
Du coup c’est un stresse permanent quand je suis en prod avec.
Je regrette mon bon vieux MacBook Pro mi 2010 parfois.

avatar debione | 

quand on sait maintenant qu'un ordi tient sans problème 10 ans, 4 ans de prise en charge est du foutage de gueule complet... Parce qu'après ce sera quoi? 850.- pour changer de clavier? sur un problème reconnu? Et après on vient nous seriner que non non, c'est des histoires de complotistes l'obsolescence programmée chez Apple... Tant dans la dimension de leurs batteries (qui comme par hasard tiennent pile poil 2 ans, Apple ne vend pas les données certes, mais dans l'utilisation elle est bien pire pour le consommateur que Google et FB réunis), que dans ces histoires de clavier, tout est fait pour que le produit se comporte comme une merde deux après... (et cela c'est sans compter sur les mises a jour qui ralentissent volontairement (et oui je dis volontairement, parce que c'est rigolo, mais chez Android chaque mise a jour m'a amélioré la rapidité, la tenue de la batterie) les devices)...

Bref, on va attendre gentiment que mon mbp 2015 rendent l'âme, et ce sera fini d'Apple (enfin pas complètement, les iPad restent le seul et dernier produit sans trop de problème et vendu a un prix attractif...)

avatar oomu | 

j'ai du mal à vous suivre

vous parlez du business de réseaux sociaux et services à pub ? des iphones ? ou des mac ? ou tout l'univers à la fois ?

je ne comprends pas pourquoi vous voulez hiérarchiser entre Apple et google/facebook : les trois peuvent être "pires" pour le consommateur, chacune dans leur coin.

Je ne pense que l'impact d'Apple (faire payer en gros sous de la frustration) soit pire que l'impact
- de Google (la surveillance de tous pour de la pub et analyses)
et
- Facebook (mettre nos Sociétés face au déferlements de contenus propagandistes tout en disant que c'est mettre en relation les gens entre eux, et analyser tous pour de la pub et de la revente à des gens qu'on ne connaît pas)

A la rigueur, si vous ajoutez à vos griefs contre Apple la problématique de la réparabilité des machines et de la pression que cela met pour un recyclage sérieux par l'industrie, là vous me tenez un sujet de société qui est un "impact" sérieux à prendre en charge.

"Bref, on va attendre gentiment que mon mbp 2015 rendent l'âme, et ce sera fini d'Apple (enfin pas complètement, les iPad restent le seul et dernier produit sans trop de problème et vendu a un prix attractif...)"

HA ! Apple vous tient encore.

Vivement qu'elle gâche l'ipad pro alors :)

avatar Yohmi | 

C'est tout de même assez fou. Mon modèle de 2017 a, logiquement, eu le problème, et Apple l'a pris en charge sans broncher. Mais comme plusieurs pièces sont solidaires, dans mon cas, la réparation a été évaluée à plus de 400 €, car cela prenait en compte la batterie. Alors je me demande à partir d'où ça devient « rentable » de bâcler son produit. J'ai encore 2 ans pour le faire réparer à nouveau si ça arrive (vu que l'on a remplacé une pièce défectueuse par la même affublée du même défaut).
Et puis c'est naze, ok c'est pris en charge gratuitement, c'est cool d'avoir sa batterie remise à zéro, mais on a pas d'ordinateur pendant une grosse semaine, et Apple ne fournit pas de produit de remplacement, c'est foireux. Et encore, moi j'ai juste eu à aller à l'Apple Store car j'ai la chance d'en avoir un pas loin. J'ai voulu passer par un APR d'abord, le gars voulait me facturer un diagnostic à 70 balles (genre c'était obligatoire sinon Apple refusait de regarder). Ceux qui ont pas l'idée d'aller voir ailleurs (un APR c'est censé être comme un Apple Store dans la tête des gens, même le site d'Apple fait peu ou pas de distinction) ou pas d'autre possibilité, ça doit vraiment pas faire du bien à la satisfaction client…

Et là, on parle des modèles 2017 et suivants… mon précédent MacBook Pro (2014) avait le problème de vernis qui s'écaille sur l'écran, avec la même situation : prise en charge même hors garantie, mais immobilisation du produit, et réparation avec la même pièce défectueuse. Les tarifs ne cessent de monter (en France, c'est indécent…) ces problèmes sont difficiles à comprendre.

avatar John McClane | 

@Yohmi

C’est étrange qu’ils t’aient immobilisé ton mac pour le remplacement de l’écran avec vernis écaillé. J’ai eu le même souci, et ils ont remplacé l’écran en... 10 minutes ! Heureusement d’ailleurs car j’avais dû prendre le train pour me rendre à l’Apple store, et je n’aurais pas aimé devoir le prendre deux fois, ça aurait commencé à faire cher.

avatar Yohmi | 

@John McClane
Dans mon cas, ils l’ont envoyé dans un centre de réparation, ils ne pouvaient pas le faire eux-mêmes (c’était un APR à l’étranger). Je pense qu’il y a pas mal de facteurs, s’ils ont la pièce, s’ils ont une file d’attente, etc. ☺️

avatar John McClane | 

Ah oui en effet je comprends, en APR ça n’est pas toujours simple !

avatar Kriskool | 

???????? quel titre !!

avatar huexley | 

On attend de voir iFixit pour voir ce qui change vraiment…

avatar Hugualliaz | 

Comment une marque qui arrive à faire des téléphones et des tablettes si fiables peut-elle avoir autant de problèmes sur ce qui faisait sa force ?

avatar debione | 

@Hugualliaz:

C'est juste une question de priorité... Regarde le CA des macs et regarde celui des device iOS... Ben en interne la redistribution des taches doit suivre ce CA...
Il suffit d'utiliser Logic un peu activement pour comprendre que ce qui était une des forces d'Apple est aujourd'hui complètement laissé à l'abandon. Vite vu actuellement Pro Tools tourne infiniment mieux que Logic... Logic, le dernier soft à me faire des kernel panic...

Le mac devient l'AppleTV des début, un hobby pour Apple, le temps qu'ils arrivent à augmenter suffisamment le prix des iPads et les marges pour en faire des surfaces et se débarrasser de cette grosse épine dans leurs pieds qui est le mac et MacOs... Pas assez rentable mon fils...

avatar Hugualliaz | 

@debione

C’est vrai mais bon pour rester dans le domaine de la MAO (c’est ce qui m’a fait venir chez Mac il y a 10ans, je n’en pouvais plus des crash à répétitions sur Windows), je me retrouve maintenant à hésiter à retourner chez Windows !

Investir une grosse somme dans un matériel pas fiable ça ne m’emballe pas. Mon iMac 2010 m’a lâché la semaine dernière et mon MBPro 2012 commence à s’essouffler, je ne sais que faire !

Sur Logic qui avait le meilleur moteur sonore à l’époque, je ne l’ai jamais vraiment adopté sinon pour le pré-master donc bon... Je n’ai entendu que du mal de Logic X, ça ne m’étonne pas, je resterai toujours fidèle à Live ! ;-)

avatar debione | 

@Hugualliaz:

D’un point de vue pratique, pour moi qui fait que du solo, j’ai toujours trouvé Logic comme le meilleur composeur... Alchemy est une petite merveille ( tellement dommage que ce soft ai été racheté par Apple) et les effets embarque vraiment très bon. Je le trouve à la base tellement bon que je l’utilise directement en live. Mais de version en version, il devient instable, pose de plus en plus de problème avec les plugin, bouffe de plus en plus de ressource, jusqu’a Faire de temps à autre carrément planter l’ordi.

J’ai essayé Live un peu, mais j’y arrive pas avec l’ergonomie, du coup je me pose la question de savoir que faire une fois que mon mbp2015 arrivera à bout de souffle. Il faudrait que je pose 4000.- sur la table pour un ordi ( alors que j’ai dépensé ... 2500 pour l’actuel), et qu’en plus je réapprenne un soft. Je vais plutôt me diriger vers l’achat d’instrument analogique, quand je vois ce que je peux m’offrir avec 4000.-.
Dire que j’avais opté pour l’ordi plutôt que l’analogique à cause du prix, il y a 20 ans...

avatar corben | 

J’ai un MBP 13 acheté en fin d’année. Dois je aller voir le Genius Bar pour un remplacement de clavier ?

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Voilà où mène le délire du toujours plus fin. Remettez donc le clavier des MacBook Pro de 2007. Increvable ce clavier.

avatar ForzaDesmo | 

Toujours autant catastrophique la politique de réparation et de prise en charge Apple. Ils remplacent un clavier qui a un défaut par un autre qui possède également le défaut pour certain millésime.
C'est pas grave en France on connait le sésame pour les années lointaines à venir "VICE CACHÉ".

avatar frankm | 

Oh la la le titre !

avatar Weldon | 

C’est une honte de sortir un produit non abouti.
Avoir un produit apple c’était l’assurance d’un produit au top de la qualité mais maintenant c’est l’assurance d’avoir un produit équivalent aux concurrents au double du prix.

avatar Fluo | 

Le problème c’est qu’il n’y a plus aucun portable Apple avec un clavier silencieux, ils font tous clac-tic.

avatar ForzaDesmo | 

@Fluo

Le problème c’est qu’il n’y a plus aucun portable Apple avec un clavier silencieux, ils font tous clac-tic.

Perso ce que j'ai fait sur mon MBP 15" 2017, c'est de mettre une protection silicon (qui passe quasi inaperçue visuellement) sur ce fameux clavier et du coup pour le moment aucun problème de touche et la frappe en est plus agréable et silencieuse.

avatar niicoo76 | 

Personnellement c’est rédhibitoire pour l’achat d’un tel ordinateur. A ce prix il n’est pas question de prendre le moindre risque

avatar baritono | 

Euh… comment dire… "surprenamment" est un mot qui n'existe pas, mais vraiment pas en français…

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@baritono : euh… Comment dire… Si. (Et non, ce n'est pas un néologisme récent, on le trouve dès le XIXe.)
avatar Philbee | 

Juste pour info : quelqu'un peut-il nous expliquer en quoi changer les materiaux du clavier va solutionner le problème de son encrassement qui lui semble davantage lié au principe de son mécanisme ?

ou, si vous préférez : quand est-ce que Tim Cook arrêtera de nous prendre pour des truffes ?

avatar IGerard | 

@Philbee

Dans un topic sur Reddit le gars a démonté la mécanique et a mis en évidence des éléments d’usure ... peut être le matériau de ces éléments qui a été changé

avatar FollowThisCar | 

Les Macs les plus vendus sont des portables, or ils ont désormais tous des problèmes notoires de claviers. Plutôt répulsif.
Mais pour Tim & Co, pas de problème, car ils ne s'adressent qu'à ceux qui vont acheter, vu que ceux qui ont acheté ne reviendront probablement plus. Quelques bonnes campagnes de pub bien ciselées ( = quelques millions de $, c'est peanuts) et le tour est joué. Avec toujours de nouveaux clients, les ventes et les bénéfices vont perdurer, et il y a encore plein de possesseurs d'iPhones sans Mac. Easy.

avatar Hobbyvores | 

Ça prend combien de temps une réparation de clavier ?
Ca se fait sur une (demi-)journée sur rendez-vous en Genius Bar ?

avatar vlsf1 | 

Dans un Apple Store je ne sais pas mais j'ai demandé dans un iConcept à Toulouse et ils me l'auraient gardés plusieurs jours... Apple a annoncé qu'ils veulent réduire la durée donc même en Apple Store je pense que ce n'est pas possible dans la journée.

avatar Hobbyvores | 

Oui, j'ai déjà eu le cas avec un revendeur agréé, plus d'une semaine à trainer, trainer, trainer... D'où mon interrogation sur un changement en Apple Store, on a vu la même news.

avatar Yohmi | 

@Hobbyvores
Pour moi, à l’Apple Store d’Opéra (Paris), rendez-vous pris pour le jeudi 17 (deux semaines d’attente), pièce arrivée le samedi 19 (c’était un clavier étranger), produit disponible le mardi 22. Donc pas instantané du tout.

avatar Hobbyvores | 

Merci pour ce retour précis, c'est bon à savoir ??

avatar demus | 

@Hobbyvores

Pour mon MacBook 13" de 2016 ça avait prit 4-5 jours. Je précise que j’ai un clavier américain et j’ai fait la réparation dans un Apple Store en France.

avatar iPop | 

Le titre est tout de même excellent

avatar ldss59 | 

En changeant le clavier papillon, ils font le changement des 4 usb C de l ordinateur ?

avatar Ast2001 | 

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Dans ma boîte, je devais changer de portable pro et cela sera un Dell car les MacBook ne sont plus proposés pour des raisons de 'difficultés de maintenance' - au même titre que les Surface de Microsoft (je n'ai pas tous les détails) :-(

avatar Mike Mac | 

Comme titre, et avec un peu de culture littéraire, vous auriez-pu tenter :

Clavier "Papillon"...

Mar...Charrière !

avatar Manoroth73 | 

On pensait que le clavier papillon des 2018 n’aurait plus de problèmes, ça s’est révélé faux quelques semaines après leur sortie.

Il vaudrait mieux ne pas se ruer sur les 2019 pour ceux qui craignent un clavier défectueux ?

avatar ForzaDesmo | 

@Manoroth73

On pensait que le clavier papillon des 2018 n’aurait plus de problèmes, ça s’est révélé faux quelques semaines après leur sortie.

Ceci c'est pas bête. Annoncer tous les ans qu'ils ont modifié le clavier et qu'il n'y a plus de problème. Du coup chaque année les gens pensent que c'est réglé... et finalement non.
Il y a justement un emoji qu'il leurs va comme un gant : ?

avatar vlsf1 | 

C'est assez fou ces soucis à répétition mais ça montre que tout système mécanique ne peut pas avoir une fiabilité à 100%.

Ca me fait penser au Galaxy Fold. Ajouter une charnière au milieu d'un écran, ça ajoute automatiquement une fragilité. Et même si le produit qui sortira sera amélioré, il sera toujours moins fiable qu'un écran sans pli.

Bref... j'écris ceci depuis un MacBook Pro dont le clavier déconne un peu mais je ne fais pas encore le changement parce qu'iConcept (je vis à Toulouse) me le garderait 5 ou 6 jours et qu'avec mon boulot c'est compliqué. J'espère que les délais plus courts annoncés seront aussi pour les APR.

avatar haitiendu95 | 

Je suis pas près de changer mon mac book air de mi 2013 pourtant c’est pas l’envie qui manque.

avatar supermars | 

Article à corriger me semble-t-il.
A la place de « nouveau, nouveau clavier », il faudrait mettre « nouveau, nouveau, nouveau clavier »

Ceci dit, dans mon entourage proche, un MacBook sans tb de 2016 et un tb 2017 : zéro problème.

avatar Fan2ElodieFrege | 

Du coup ils devraient supprimer cette page https://support.apple.com/fr-fr/HT205662 qui date de l'époque où ils accusaient ouvertement les utilisateur de mettre des miettes dedans et de provoquer les pannes.
Le fameux "Our products are always perfect, if you got a problem it's because you're using it the wrong way" dont Apple est si friand.

avatar huexley | 

En plus la couche en silicone RETIENT les débris qui sont passés dessous

avatar Pumpk1in | 

A demi "rassuré". Mon MBP 2018 aura donc droit à la dernière itération si jamais le souci venait à se produire... Chose que je fais en sorte d'éviter en balayant un coup de bombe à air sec sur le clavier plusieurs fois par semaine... au cas ou.

Sachant qu'un nouveau clavier impliquera forcément une nouvelle coque, ça n'arrivera pas avant un ou deux ans j'imagine.

avatar pagaupa | 

De plus en plus brouillon chez Apple. On n’y comprend plus rien...
De quoi retourner sur un pc. Ça ne peut pas être pire et c’est moins cher.

avatar magic.ludovic | 

A chaque fois que je lis ce genre d'article, je me felicite d'avoir pris un MacBook Pro de 2015 avec son bon "vieux" clavier ... Et en même temps, je ne sais pas quel machine je me prendrai pour le remplacer ... s'il venait a claquer avant l'arrivé d'un clavier fiable ...

avatar Dziga_Vertox | 

Et ceux de 2016 alors ? On joue aux osselets avec ? On les fait bouffer à un Genius ?

avatar Madalvée | 

Je ne vois pas où est le problème, les clients d'aujourd'hui savent qu'il ne faut pas acheter, ils prennent une autre machine et le tour est joué.

avatar tbr | 

Joli néologisme, ce surprennament... que j’aurais plutôt écris surprennement.
Je suis étonnement étonné d’être surpris.?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR