Apple lance un programme de réparation du clavier des MacBook et MacBook Pro

Anthony Nelzin-Santos |

Apple lance (enfin) un programme de réparation du clavier pour MacBook et MacBook Pro. La firme de Cupertino dit avoir déterminé « qu’un faible pourcentage de claviers de certains modèles de MacBook ou de MacBook Pro peut présenter » divers problèmes. Les machines affectées peuvent désormais être présentées en boutique Apple ou centre de service agréé pour un examen du clavier et, le cas échéant, une réparation gratuite.

Inauguré par le MacBook en 2015, le clavier à mécanismes papillon est 40 % plus fin que les claviers à mécanismes à ciseaux traditionnels, mais s’est révélé particulièrement capricieux, malgré une révision introduite par les MacBook Pro 2016. Caractères répétés quand ils ne sont pas ignorés, touches bloquées quand elles ne tombent pas… les problèmes n’étaient pas nécessairement communs, mais suffisamment fréquents pour que l’on puisse parler d’un défaut de conception.

Apple elle-même l’avait reconnu à demi-mot en recommandant l’usage d’une bombe à air sec pour déloger les poussières pouvant causer des problèmes, avant de finalement l’admettre au grand jour. La société reconnaît trois symptômes :

  • des lettres ou des caractères se répètent de façon inattendue ;
  • des lettres ou des caractères n’apparaissent pas ;
  • une ou plusieurs touches semblent « bloquées » ou ne répondent pas de façon cohérente.

Toutes les machines dotées de claviers à mécanismes papillon sont concernées par ce « programme qualité », comme l’on dit dans le jargon cupertinien, pour ne pas parler de « rappel » :

  • MacBook (Retina, 12 pouces, début 2015) ;
  • MacBook (Retina, 12 pouces, début 2016) ;
  • MacBook (Retina, 12 pouces, 2017) ;
  • MacBook Pro (13 pouces, 2016, deux ports Thunderbolt 3) ;
  • MacBook Pro (13 pouces, 2017, deux ports Thunderbolt 3) ;
  • MacBook Pro (13 pouces, 2016, quatre ports Thunderbolt 3) ;
  • MacBook Pro (13 pouces, 2017, quatre ports Thunderbolt 3) ;
  • MacBook Pro (15 pouces, 2016) ;
  • MacBook Pro (15 pouces, 2017).

Disponible dans le monde entier, ce programme couvre les machines concernées pendant les quatre années suivant leur achat. Autrement dit : les premiers clients du MacBook ne doivent pas tarder et présenter leur machine avant le début de l’année 2019, alors que les MacBook et MacBook Pro achetés aujourd’hui seront couverts jusqu’en 2022.

Après examen du clavier, Apple ou le centre de service agréé pourra procéder au remplacement « d’une ou plusieurs touches », ou « du clavier tout entier », en fonction des circonstances. Une procédure particulièrement longue et pénible, nous avaient expliqué des sources dans les circuits de réparation, au moins aussi pénible que les problèmes qui touchaient les utilisateurs des machines concernées.

Si vous avez payé pour faire réparer votre clavier avant la mise en place de ce programme, vous pouvez contacter Apple afin d’obtenir un remboursement.

Enfin, comme nous l'a rappelé un contact en Apple Store : il est plus que conseillé de faire une sauvegarde de son portable avant de venir, pour parer tout problème (« Apple n’est en aucun cas responsable des données présentes sur les appareils en réparation ou diagnostique »). Il explique aussi que les boutiques ont désormais une semaine pour se préparer à ce nouveau programme de rappel et organiser leurs équipes. Il est donc prudent de bien réserver son RDV et il n'est pas exclu, mais c'est à voir dans quelles proportions, qu'il y ait dans les prochains jour un délai d'attente consécutif aux commandes de ces claviers.

avatar simnico971 | 

"un faible pourcentage de claviers de certains modèles"

😂

Super programme que de remplacer un clavier mal conçu par le même clavier mal conçu.
Ça laisse au moins entrevoir une sérieuse refonte sur les prochains modèles, maintenant que le défaut est officiellement reconnu...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@simnico971

Voilà pourquoi Ives est un mauvais. Il vient toujours secla raconter avec ces design en voix off lors des keynote. Et quand ces idées géniales virent au fiasco, ils laissent ces potes venir faire le service après-vente...

Lamentable.

avatar C1rc3@0rc | 

@simnico971
«Super programme que de remplacer un clavier mal conçu par le même clavier mal conçu.»

En effet et surtout limiter la période de prise en charge alors qu'il s'agit d'un vice de conception (vice caché reconnu qui est imprescriptible et permet au client lesé de se faire dédommager dans une période de 2 ans a partir du moment de la manifestation de la défaillance...), maintenant reconnu et touchant toutes les generations et catégories des machines qui en sont affligées...

Rappelons qu'ici aussi il y a des class actions en cours:
https://www.macg.co/mac/2018/06/troisieme-recours-collectif-contre-les-c...

http://www.patentlyapple.com/patently-apple/2018/05/apple-hit-with-a-fiv...

http://www.patentlyapple.com/patently-apple/2018/05/apple-has-been-hit-w...

ainsi qu'une petition pour qu'Apple rappelle tous les Mac affligés par le clavier "papillon" et procede a un echange avec un nouveau type de clavier (https://www.change.org/p/apple-apple-recall-macbook-pro-w-defective-keyb...)

Sachant que ce probleme ne touche pas qu'une machine maudite - en l’occurrence le premier Macbook Retina 2015 - mais a ete propagé aux Macbook Pro jusqu' a ceux actuelement vendus!!!

... et visiblement il n'y a plus que les class action pour qu'Apple reconnaisse ses défaillances et prenne en charge (ici a minima) les réparations et échanges nécessaires... avant qu'une condamnation de plus ne ternisse encore un peu plus l'image de la société et de ses "nouveaux" produits et ne l'oblige a respecter enfin la loi!
Persister a infliger un clavier dysfonctionnel pendant 3 ans et - pire - le généraliser c'est inqualifiable.

Bref, les class actions ça marche contre Apple et il n'y a d'ailleurs plus que ça qui fonctionne!

:(

«Ça laisse au moins entrevoir une sérieuse refonte sur les prochains modèles, maintenant que le défaut est officiellement reconnu...»

Ouaips et entre ça et la rumeur qui courre que l'iPhone SE v2 rencontrerait des gros problèmes tels (a priori a cause de l'encoche ;) ) que son annonce initialement prévue a la WWDC aurait été annulée!
On commence a comprendre pourquoi il n'y a pas eu d'annonces de matériels a la WWDC... c’était prévu initialement, mais le matériel était loin d’être fini!

Reste maintenant a ce que les class action se généralisent et le clients s'y joignent en masse.
Pour la suivante, il semblerait qu'un problème concernant des series de puces BT a problèmes touchent les accessoires BT récents, comme les claviers, trackpad, souris, Pencil... les accessoires se mettent a ne plus pouvoir s'appairer progressivement et finissent pas ne plus du être reconnus, cela après au-delà d'un an...

Dans tous les cas, ou Apple rechigne a respecter ses obligations légales et reconnaître les defauts de ses materiels (ou logiciels), (une batterie qui gonfle et degrade le produit c'est anormal, c'est un vice caché et le client n'a rien a payer pour la réparation ou l’échange) il faut aller direct vers une association de consommateur et s'inscrire sur une de leurs class action et surtout ne pas accepter un "arrangement ponctuel" d'Apple...

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

"Reste maintenant a ce que les class action se generalisent et le clients s'y joignent en masse. "

Est-ce que tu crois à ce que tu écris ?
Quand tu ois le monde tel qu'il est, tu penses vraiment que les vicissitudes d'un clavier d'ordinateur de riches peut créer un phénomène de masse et que les gens ont pas autre chose à faire, d'autres préoccupations plus urgentes et importantes ?
Clavier cassé, clavier réparé, et on passe à autre chose qu'aller faire des procès à la con.

avatar Yacc | 

@Bigdidou

« Est-ce que tu crois à ce que tu écris ? »

Hélas je le redoute 🤢

Pire il crois que les produits fantasmatiques de sa pensée mécanique sont de puissants outils de lecture du monde 🤯🤯

avatar C1rc3@0rc | 

@Bigdidou

«Quand tu ois le monde tel qu'il est, tu penses vraiment que les vicissitudes d'un clavier d'ordinateur de riches peut créer un phénomène de masse et que les gens ont pas autre chose à faire, d'autres préoccupations plus urgentes et importantes ?»

Ne dénature pas ce que j’écris en le sortant de son contexte.
J'ecris:

"Reste maintenant a ce que les class action se generalisent et le clients s'y joignent en masse. "

Succedant a
" et visiblement il n'y a plus que les class action pour qu'Apple reconnaisse ses défaillances "

"Bref, les class actions ça marche contre Apple et il n'y a d'ailleurs plus que ça qui fonctionne!"

Il est donc question de developper une culture de la class actions qui est aujourd'hui un des rares moyens encore efficace pour qu'Apple finisse par prendre en charge ses malfaçon et erreurs de conceptions.

On le voit ici :
- 3 ans de mepris du client et de l'utilisateur - et pire - avec la persistance d'imposer ce satané clavier malconçu),

comme on le voit sur l'iPhone :
-plus de 4 ans et au moins 5 gammes de produits affligés de batteries sous-dimensionnées,

Systématiquement avec un mépris et un déni outrancier des retours clients, alertes de techniciens, démonstrations d’ingénieurs, papiers de journalistes, billet de blogueurs... Apple non seulement ignore, meprise et nie, mais en plus continue a vouloirs imposer et generaliser le composant dysfonctionnel, le produit absurde et inadapté. Apple a les moyens, le client finira pas accepter...

Et puis quelques class actions qui se multiplient sur un temps relativement court, et hop, miracle Apple lance des programmes mondiaux de prise en charge!

Ne penses tu pas qu'il faudrait etre bete comme ses pieds pour ne pas capter que c'est la class action qui est la cause de ce brusque changement chez Apple?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Il est donc question de developper une culture de la class actions qui est aujourd'hui un des rares moyens encore efficace pour qu'Apple finisse par prendre en charge ses malfaçon et erreurs de conceptions. »

Si ce n’est que tu n’as absolument rien pour prouver la véracité de ce que tu avances si ce n’est le lien capilotracté que tu établis entre le programme annoncé ici et les class action.

Tu fantasmes totalement la porté de ce type de procédure que ce soit pour Apple ou pour un autre acteur de cette importance 😎

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Ne penses tu pas qu'il faudrait etre bete comme ses pieds pour ne pas capter que c'est la class action qui est la cause de ce brusque changement chez Apple? »

C’est plutôt le contraire, il faut être assez bas de plafond pour céder à la facilité d’établir un lien si évident entre ces deux faits alors même que tu n’as strictement rien de sérieux pour inférer cette hypothèse 😎

D’autant que l’annonce n’éteint nullement les procédures initiées et n’interdit en rien l’existence de futures procédures.

Réduire la complexité et établir des liens faciles à comprendre entre des faits est un classique des démagogues populistes hélas tout comme le manichéisme.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Bref, les class actions ça marche contre Apple et il n'y a d'ailleurs plus que ça qui fonctionne! »

Tes chaînes de causalité primaire comme d’habitude 🙄🙄🙄

Et comme d’habitude tes fantasmes te font te mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude 🙄

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Portrait du Circé en Ralph Nader aux petits pieds 😂😂😂

Toujours surpris qu’un être qui semble doté de raison puisse à ce point prendre ses fantasmes pour des réalités dans un absolu déni des réalités 🤯

avatar Dimemas | 

c'est dingue, mais plus le temps passe et plus j'en ai marre de te lire...
En attendant même si le trait est un peu forcé, il a raison sur le fond, apple a merdé, Ives est pointé du doigt pour ce genre d'erreur. un peu comme l'aphone 4 et l'antennagate, comme l'iphone 6 pliable etc...

Tu veux une vraie vision de la réalité ? Allez je t'aide un peu :
Donc ils vont changer les claviers, super ! Par les mêmes... donc plusieurs fois,
- ça va épuiser les consommateurs qui a force de changer le même composant ira soit voir ailleurs si ce n'est pas déjà le cas.
- soit achèteront le tout nouveau MBP qui soi-disant sera encore mieux, et parce qu'ils vont nous faire croire qu'ils ont amélioré le procédé de fabrication mais en aucun cas ils diront que c'est une erreur de leur part (et ça l'est ! que vous le vouliez ou non) parce qu'ils sont trop arrogants et suffisamment forts en communication pour réussir à nous faire avaler ça (enfin vous).

Alors oui y a une class action, ne vous en déplaise, et oui les gens se plaignent des problèmes de qualité de plus en plus fréquentes chez apple ce qui est normal quand on voit le billet d'entrée sur un macbook...
Le but est de faire bouger apple sur leur comportement (pas gagné) et sur la prise en charge des appareils qui ont des défauts et ça marche la preuve !

Toujours est-il que ça ne donne pas du tout une bonne image de la marque qui a vraisemblablement abandonné le mac depuis un moment. Ca ne changera pas du jour au lendemain, mais depuis que Cook est là, on est très loin des grandes messes de l'époque.
Et la concurrence est vraiment à la hauteur depuis 2-3 ans.

avatar Yacc | 

@Dimemas

Tu crois à ce que tu écris ?

Toujours surpris du niveau de déni de ce que sont les marchés et les forces de la communication et du marketing de nos jours.

Un problème de ce type a autant d’effets sur le business d’une entreprise de la taille et de la force d’Apple qu’un pet de lapin. 😎

Certains analyse les fait du XXI° siècle avec les codes de la fin du XX° est n'ont pas conscience de tout ce qui a changé en terme de business et de relation client.

avatar Yacc | 

@Dimemas

« ne vous en déplaise »

Cela ne me déplaît ou ne me plait nullement, là n’est pas la question.

C’est juste l’impact de ce type de procédure que je relativise très fortement, que ce soit pour Apple ou pour n’importe qu’elle entreprise de taille conséquente.

Vous êtes enfermé dan un paradigme j’aime/j’aime pas qui est aveuglant.

avatar Yacc | 

@Dimemas

« Toujours est-il que ça ne donne pas du tout une bonne image de la marque qui a vraisemblablement abandonné le mac depuis un moment »

Les deux assertions sont fausses.

L’image de marque n’est absolument pas sérieusement impacté par des pb de ce type.

Quant à l’abandon du Mac, antienne ridicule s’il en est :

Sur l’exercice 2017 l’activité Mac d’Apple a généré un CA de 25 850 M$, soit 11,3% du CA de l’entreprise en vendant 19,25 M d’unités soit un CA/Unité de 1 342 $.

En comparaison :

• La division Personal System d’HP c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 33 374 M$, en vendant 55,2 M d’unités soit un CA/Unité de 605 $.
o Apple fait 77% du CA de l’activité PC d’HP avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 5,7 fois supérieur à celui de l’activité PC d’HP avec ses Mac.

• La division PCSD de Lenovo c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 32 378 M$, en vendant 54,7 M d’unités soit un CA/Unité de 590 $.
o Apple fait 79% du CA de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 13,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Lenovo avec ses Mac. (L'activité est à peine rentable avec un ratio d'EBIT de 1,6%)

• La division CSG de Dell c-à-d celle vendant des PC et assimilés à un CA de 36 754 M$, en vendant 39,8 M d’unités soit un CA/Unité de 923 $.
o Apple fait 70% du CA de l’activité PC de Dell avec ses Mac.
o Apple réalise un EBIT 3,7 fois supérieur à celui de l’activité PC de Dell avec ses Mac.

L’EBIT cumulé d’HP, Lenovo et Dell est quasiment deux fois moindre que celui généré par le Mac !

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

En trois exercices de 2015 à 2017 ce sont 58 millions de Mac qui ont été vendus

Il c’est vendu en 2017 120M d’unités de PC en moins qu’en 2011.
Il c’est vendu en 2017 3M d’unités de Mac en plus qu’en 2011.

Bref l’activité Mac d’Apple est de loin la plus saine et prospère de l’industrie, la PDM du Mac est à son plus haut historique, le volume de vente en unités est le deuxième plus haut après 2015.

Tous les signes d’une activité chancelante dont une entreprise rêve de se séparer, mais seulement dans les délires de Circé.

Aucun CEO sain d’esprit ne détruirait une telle activité.

Après bien évidement le marché de l’ordinateur individuel n’est plus un eldorado pour aucun de ses acteurs, les croissances y sont faibles et les possibilités de conquête de PDM limité pour Apple.

Donc oui il ne s’agit pas là du segment sur lequel un industriel va faire porter le maximum de ses efforts, mais de là à le laisser mourir comme le clame ad-nauseam Circé il y a un pas que seul ses délires permettent de franchir .

« Et la concurrence est vraiment à la hauteur depuis 2-3 ans. »

Comme tu peux effectivement le constater dans les chiffres présentés plus haut 🤣🤣🤣🤣

avatar pacolapo | 

" (une batterie qui gonfle et dégrade le produit c'est anormal, c'est une vice caché et le client n'a rien a payer pour la réparation ou l’échange) "

C'est normal que cela puisse arriver, ce n'est en rien un vice caché, même sur ce site, ils en parlaient :

https://www.igen.fr/iphone/2016/10/pourquoi-une-batterie-peut-exploser-9...

avatar C1rc3@0rc | 

@pacolapo

«C'est normal que cela puisse arriver, ce n'est en rien un vice caché, même sur ce site, ils en parlaient :»

Ben non c'est pas normal.

Que la batterie soit prévue pour gonfler plutôt qu'exploser, encore heureux, mais elle gonfle parce qu'elle subit une dégradation anormale - résultant d'une erreur de conception du produit ou d'un dysfonctionnement - c'est qui est écrit dans l'article.

Le fait de coller littéralement une batterie qui risque de gonfler dans un appareil d’où elle ne peut être extraite que par une personne disposant des connaissances techniques adéquates - pire nécessitant un matériel non standard et difficilement accessible -, c'est déjà en soit une erreur de conception...

Installer une batterie dans un produit trop fin pour la protéger efficacement ou qui ne lui laisse pas un espace de dilatation suffisant, qui l'expose a une trop forte température, qui ne la protège pas suffisamment des surtensions ou l'expose a une vitesse de recharge trop rapide, etc ce sont des vices de conception.

On peut aussi considérer la batterie comme une piece d'usure ou un consommable.
A ce moment le constructeur établit un plan de surveillance (revision) et de remplacement a dates régulières selon une procédure pre-etablie et qui est expliquée au client avant achat et stipulée dans le contrat de vente.
Et cette nature doit être prise en compte dans la conception du produit: un consommable ou une pièce d'usure implique qu'il doit être remplacé et la conception de l'appareil doit permettre cela aisément et en sécurité. Dans le cas contraire, on est sur du vice de conception, voire pire.

avatar ForzaDesmo | 

@C1rc3@0rc

«On peut aussi considérer la batterie comme une piece d'usure ou un consommable. A ce moment le constructeur établit un plan de surveillance (revision) et de remplacement a dates régulières selon une procédure pre-etablie et qui est expliquée au client avant achat et stipulée dans le contrat de vente. Et cette nature doit être prise en compte dans la conception du produit: un consommable ou une pièce d'usure implique qu'il doit être remplacé et la conception de l'appareil doit permettre cela aisément et en sécurité. Dans le cas contraire, on est sur du vice de conception, voire pire.»

Tout à fait, une batterie à toujours été reconnu comme un consommable et Apple sait très bien le rappeler comme il l'a toujours fait d'ailleurs. Apple est donc complètement en contradiction avec lui-même. Et les dernières conceptions de ses machines sont très clairement une hérésie de designer.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Rappelons qu'ici aussi il y a des class actions en cours: »

Qui auront quelles conséquences ?

Un peu de sérieux quand même 🤢

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« 
... et visiblement il n'y a plus que les class action pour qu'Apple reconnaisse ses défaillances et prenne en charge (ici a minima) les réparations et échanges nécessaires »

Étrangement nous ne sommes absolument pas sur la première opération de ce type et le lien que tu établis de manière si primaire avec les class action ne tient pas une seconde l’épreuve de l’analyse des faits 😎

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« ne ternisse encore un peu plus l'image de la société »

Encore une fois tu prends tes rêves pour des réalités 🤢

D’une part l’image et la puissance de la marque Apple reste une des plus enviables du secteur et de très loin.

D’autres part il est clairement identifié aujourd’hui que l’image de marque d’entreprise ayants une telle puissance marketing a une incroyable résilience face à ce type d’événement. 😎

avatar reborn | 

@Yacc

Après feu le galaxy note 7 et ses 2 rappels Samsung s’en sort toujours aussi bien.

Donc Apple et ce soucis de clavier.. 🤷‍♂️

Le problème est réel mais attention à ne pas allez trop loin est brasser du vent comme notre ami l’analyste en chef en est capable.

avatar Yacc | 

@reborn

Excuses moi Reborn, mais je ne vois pas trop où tu veux en venir ?

avatar reborn | 

@Yacc

Ce que je veux dire c’est que ce genre de soucis n’inquiètera pas Apple plus que cela. Samsung à connu bien pire et l’activité smartphone n’a pas était impacté par les déboires du Note 7. Ça va dans le sens de tes propos

avatar Yacc | 

@reborn

C'est aussi mon propos ;-)

Les fantasmes de sanction divine de Circé sont absolument ridicule 😎

avatar reborn | 

@Yacc

Apple va même plus loin qu’en 2010 avec l’antennagate, où Jobs avait offert des.. bumpers !

Bref, les mac n’ont jamais était infaillible. En tous cas pas plus qu’avant.

Notre ami en est témoin :)

https://forums.macg.co/threads/batterie-defectueuse-mbp-qui-gonfle.492572/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR