Témoignages : le Mac mini, irremplaçable malgré tout

Stéphane Moussie |

Comment Apple peut-elle vendre aujourd’hui 549 € un ordinateur équipé d’un processeur 1,4 GHz de 2014, de 4 Go de RAM et d’un disque dur 500 Go ? Y a-t-il encore seulement des acheteurs ? La réponse est oui.

Vous avez été une trentaine à répondre à notre appel à témoins portant sur les raisons d’un achat récent de Mac mini. La question mérite d’être soulevée, car c’est comme si Apple faisait tout pour ne pas vendre ce petit ordinateur de bureau : il n’a pas été renouvelé depuis 2014 et son prix n’a pas baissé (il a même augmenté en 2015).

La gamme actuelle de Mac mini… qui ne fait pas rêver.

Pourtant, des clients se procurent toujours le Mac mini. Son prix est exagéré — pour le même tarif, vous avez un mini PC (ou un NUCkintosh) beaucoup mieux équipé —, mais il n’en reste pas moins le plus abordable des Mac, et de loin. Le premier iMac coûte tout de suite 1 299 € et le MacBook Air 1 099 €.

C’est pour cette raison que SuperCed a pris un Mac mini plutôt qu’une autre machine :

1 400 € avec 16 Go de RAM et un disque rapide. C’est ultra cher vu le matos à l’intérieur, mais ça reste le moins cher. Obligé d’avoir un Mac pour développer pour iOS de temps en temps… Et dans les entreprises, ils sont parfois frileux pour utiliser des hackintosh.

Mais aujourd’hui, ce n’est plus tellement le prix du Mac mini qui fait la différence, c’est sa conception. C’est « surtout pour la taille et la consommation » que Chrbar en a acheté un, qui fonctionne très bien pour ses besoins (internet, photos et musique).

Professionnel dans le secteur de la création (InDesign, Illustrator et Photoshop), spritek avait quant à lui besoin d’un Mac de bureau auquel il puisse adjoindre un écran particulier. « La solution de l’iMac était exclue à mes yeux en raison de la réparabilité (écran mort et tout va à la poubelle… ou le contraire) et de la qualité de l’écran. Bien sûr un Mac Pro c’est plus sympa, mais c’était hors budget pour moi », explique-t-il.

Il s’est alors tourné vers le Mac mini, dont il est « encore très satisfait » deux ans après son achat (à l’époque, l’ordinateur apparaissait déjà un peu dépassé) :

La puissance dont j’ai besoin est toujours au rendez-vous même si un peu plus de pêche ne ferait pas de mal dans certains cas assez peu fréquents. En plus, le jour venu, il pourra être recyclé en serveur ou média center.

Le serveur ou le media center, voilà d’autres raisons pour lesquelles des particuliers achètent toujours le petit ordinateur de bureau aujourd’hui. Il y a trois mois, the_whitetiger a acheté un Mac mini 2012 boosté pour cet usage :

Il est branché sur ma télé et ma chaîne Hi-Fi. Il me permet de voir les vidéos et films que je veux, quand je veux, et il me permet de profiter de la musique via un DAC branché sur ma chaine Hi-Fi. Je peux le commander à distance via la télécommande infrarouge de mon iMac 2012, via mon iPad ou via mon MacBook Pro. Pour moi, il n’y a pas mieux.

Même installation chez olivM et Cedrick75004, qui utilisent Molotov pour les programmes TV et profitent de fonctions qui ne sont pas disponibles sur Apple TV, comme un navigateur web et la lecture à distance de la PS4. Cedrick75004 est très content de cette configuration, mais il regrette quand même qu’il n’y ait pas de Mac mini plus récent, « car ça commence à ramer un peu avec les applis en haute définition. »

clochette90 vient de racheter un Mac mini 2012 après la mort de son premier modèle et l’a de nouveau largement modifié pour qu’il colle à son emploi de serveur audiophile : « suppression HDD/SSD, alim linéaire externe, boot sur carte SD, etc. […] À ce jour, et à ce prix, pas trouvé mieux. »

Autre type de serveur utilisé par un particulier, robin68, le serveur de mise en cache, une fonction passée de macOS Server à High Sierra qui permet de stocker sur le Mac mini (ou tout autre Mac) divers téléchargements Apple et de les partager en local vers d’autres appareils.

Le Mac mini survit aussi dans le monde de l’entreprise. Fin 2017, piklo en a acheté deux pour équiper des salles de réunions. Yao’, lui, en a déployé bien plus dans un établissement scolaire : 35 courant 2017, puis 70 récemment. Il assure que c’est un « choix logique » pour plusieurs raisons :

  • C’est encore aujourd’hui le Mac le moins cher sur le marché (en neuf bien sûr)
  • Il est très facile à démonter, et encore quelques pièces à changer “facilement”. Je les achète avec un SSD de 256 Go et j’y rajoute un HDD de 500 Go ou 1 To […]
  • L’ancienneté du hardware est un débat ridicule (pour notre utilisation) : un Core i5 4e génération fait 10% moins bien qu’un i5 de 7e génération (à la louche), et 30% moins bien qu’un 8e génération. Vraiment pas de quoi inquiéter un utilisateur classique […]
  • La taille. Quoi de mieux que ça pour une école, avec un écran à prix raisonnable, etc. ? Un NUC est plus petit, mais pas de macOS […]
  • La consommation énergétique est très réduite.
  • Un SSD encore très véloce !
Une étagère de 720 Mac mini chez l’hébergeur MacStadium.

Mehuneau, qui est intégrateur domotique, audio et autres, reconnait qu’il n’a pas le choix de la marque ni du modèle d’ordinateur à déployer, sa solution exploitant forcément un Mac mini, mais il loue la fiabilité, la légèreté et la compacité de cette machine.

On remarque en lisant les témoignages qu’en dépit de son âge, la génération 2012 a plus la cote que celle de 2014 (notre test). Cela s’explique par la modularité inférieure de la dernière génération, qui a fait disparaître le modèle Server équipé de deux disques durs/SSD et qui empêche le remplacement de la mémoire vive, celle-ci étant désormais soudée.

« Si Apple ne nous sort pas un nouveau Mac mini, ce sera peut être l’arrêt du Mac pour moi ! », prévient mike1. Apple entretient le flou sur l’avenir de cet ordinateur lancé à l’origine en 2005.

L’année dernière, Tim Cook a répondu à un utilisateur par email que le Mac mini « jouera un rôle important dans [la] gamme de produits à venir. » Quelques mois plus tôt, Phil Schiller avait déclaré lors d’une réunion avec des journalistes que ce modèle était « un produit important ».

Depuis, aucune nouvelle, jusqu’à la prédiction récente de Ming-Chi Kuo, analyste mieux informé que les autres, sur un rafraîchissement du Mac mini avec une puce plus puissante. Est-ce que cette prédiction se réalisera ? Est-ce que la mise à jour se limitera à un nouveau processeur ? On souhaite dans tous les cas qu’Apple montre plus d’intérêt pour ce Mac, qui n’en manque pas.

avatar CaptainBinouz | 

C’est un produit tellement bâtard que finalement, c’est peut-être ce qui fait sa force.

avatar nemrod | 

"Ta" définition de bâtard ?

avatar occam | 

@nemrod

"bâtard"

Pour « bâtard », dites « hybride », au sens biologique, et vous verrez tout de suite en quoi réside sa force.

avatar nemrod | 

@occam,

Donc "ta" définition c'est hybride. En quoi le Mac Mini est-il un hybride ?

avatar Bigdidou | 

@nemrod

"En quoi le Mac Mini est-il un hybride ?"

En raison de la limitation de ses performances.
C'est un nid bridé.

avatar nemrod | 

@Bigdidou

Tu fais de l’humour au lieu de répondre donc, prévisible...

avatar android3665 | 

Tout a fait d'accord avec cette article , Apple semble détruire ce qui est la meilleure idée a mes yeux de toute son existence , le mac mini et l'Iphone SE ne sont pas des bêtes de puissance mais c'est la promesse d'avoir un téléphone et un ordinateur Apple NEUF pour environ 500 euros chacun !! c'est totalement imbattable et c'était le meilleur coup de cette entreprise depuis ses débuts et ils sont en train de tout gâcher , j'imagine qu'ils ont leur raison de faire ca mais c'est vraiment dommage pour beaucoup de gens , maintenant j'ai un Iphone SE qui est petit certe mais vu le prix du neuf je men plaint pas et j'ai un Hackintosh avec High Sierra (avec SSD , core I5 , 6Go de Ram , Nvidia Geforce Gt 710 2048 Mo ) qui ma couté que 250 euros , je pensais le regretter au début et en fait c'est tout le contraire très fluide et même dans le monde PC j'aurais pas eu quelque chose d'aussi bien a ce prix la , maintenant je comprend pourquoi autant de gens passe au Hackintosh d'ailleurs si on pouvait faire pareil avec les Iphone ca serait déjà fait de mon cote :)

avatar Soner | 

Ce qui est triste c’est qu’il n’évolue pas même à minima. Perso je ne demande pas qu’il soit revu en profondeur comme par exemple réduire sa taille ou autre, mais juste qu’il suive la cadence niveau processeur et chip graphique.

avatar Madalvée | 

J'en ai eu trois mais la haine des fils m'a fait préféré une solution plus intégrée, d'autant qu'Apple ne fournit plus d'écran.

avatar DDivo | 

Mac Mini installé en cabinet d'orthodontie dans son rôle de serveur. Un modèle 2012 avec ajout d'un SSD et de ram, il tourne sous High Sierra, je veux dire il tourne parfaitement ! Installé dans une petite baie sans clavier ni écran (accès VNC), parmi câbles et switch, pas de bruit, rapide, conso et encombrement réduits, la machine parfaite ! Et elle a 6 ans ...

avatar Toinouco | 

@DDivo

Idem pour moi serveur 24/7 depuis 2012...

avatar violonisme | 

Un processeur au goût du jour avec chipset graphique un minimum performant, ssd PCIe , et il serait parfait pour remplacer mon 2012, acheté sur le refurb moins de 5 mois après sa sortie !

J aime mon macbookair, mais je n envisage pas d arrêter d utiliser mon macmini.
Et le cumul des deux est sensiblement moins cher que n importe quel autre mac digne de ce nom.

avatar neocorp | 

"L’ancienneté du hardware est un débat ridicule (pour notre utilisation) : un Core i5 4e génération fait 10% moins bien qu’un i5 de 7e génération (à la louche), et 30% moins bien qu’un 8e génération."

ça pique les yeux de voir des choses pareil.
les mac mini ont un pdt de 28w soit l’équivalent du processeur du macbook 13 2018.
la ou le mac mini i5 2.6 sur un geekbench 4 mc fait 6 500 le macbook fait 16500!!! on est très loin des "30%" mais plutôt des 120%.

donc avant de dire des choses pareil pour ce rassurer ou rassurer les clients afin de leur fouguer du matos dépassé, n'utilisez pas cet argument...

avatar lulubotine | 

@neocorp

On s’en tape des points macbench et d’une conso avec tel ou tel écart.
Tant que la performance est satisfaisante.
Pour compenser j’éteins la télé quand c’est debout les zouzous et que ma fille a décroché au bout de 10 min. Alors que sa mère laisse tourner 2 heures.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@neocorp

Le i7 de 2012 rend 11000 sur Geekbench. 30% de moins que ton MB Pro, performances intenables sur de longues charges vu le refroidissement difficile.

Cependant cette petite machine est increvable et enterrera tous les derniers MBP jettable, car dans la version 2012, tout est facilement changeable ce qui alliée à une fiabilité inégalée laisse le temps de voir venir...

avatar neocorp | 

non, je parle de 2 processeurs en version "U" en 28w, et tu parles d'un i7 version 15 car le 13 de 2012 dépasse pas les 7000 de point... et ta version 2012 comparer à la version 2018, avec un processeur 8eme gen qui fait plus de 21000... on reste sur du 100% de plus...

lulubotine... comment te dire que ton commentaire n'est pas constructif et que des enfantillages pareil...
1- T'as rien d'autre a faire de plus constructif...
2- T'es pas seul au monde... des personnes on besoins d'avoir des machines dans l'air du temps.
3- Après je sens bien que tu plafonnes vite... encore un frontale donc bon, je suis même pas sur que tu comprennes un traître mots de tout cela...
------------
Enfin, c'est n'imp' de comparer votre utilisation à des performances dont vous n'avez pas besoins mais vous n'êtes pas SEUL!!! si si je vous assure !!! si vous avez pas besoin de plus temps mieux, mais on ne peux pas dire que un i7 4eme gen version U est 30% moins puissant que la 8 eme gen, c'est FAUX, la 8eme génération et 2x plus puissantes.

Pour ranger vos 4 photos de famille ça change rien, mais pour un pro, ça change pas mal. VM, Premiere Pro, Cinema 4d etc...

Moi c'est uniquement l'argument qui est un mensonge. Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel.

avatar lulubotine | 

@neocorp

T’es pas un peu parisien toi ?

avatar Douille | 

@neocorp

Au lieu de raconter (et comparer ce qui n'est pas comparable) des choses fausses, relis les publications officielles d'Apple concernant le Mac Mini et ce dès sa sortie.

Cette machine n'a absolument pas pour but de convenir à une utilisation professionnelle (sous entendu, une activité soutenue dans cette architecture) , mais simplement une porte d'entrée avec une capacité modérée et à un prix contenu pour toute personne souhaitant faire l'expérience de l'univers MacOS pour par la suite, et si la personne le souhaite, migrer vers des machines plus performantes en fonction de ses besoins.

Donc, ton pamphlet sur " la configuration Mac Mini pour les Pro , bah c'est pas top " ... merci Captain Obvious, nous étions déjà au courant car cela a été fabriqué dans ce sens par Apple. Pour preuve, Apple à toujours offert une gamme Pro à ses machines ( Mac Pro , MacBook Pro, iPad Pro ... et même récemment iMac Pro).

Un Mac Mini n'est pas fait pour les Pro officiellement, point. Les performances de ces appareils, même sur un modèle de 2012 (comme certaines personnes en témoignent ainsi que moi-même), sont largement suffisantes pour 90% des utilisations quotidiennes du tout à chacun... et la cerise sur le gâteau, on peut totalement démonter son Mac Mini pour y ajouter un SSD et monter sa RAM jusqu'à 16Go. Mon Mac Mini, sous El Capitan (10.11.6) couplé à Onyx et les réglages qui vont bien, enterre au démarrage tous les Macbook / Macbook Pro et iMac stock et ce jusqu'à 2015. Et ça, c'est du factuel.

avatar oomu | 

le point est : dire que les cpus actuels ne changeraient rien ou prou au mac mini est faux.

-
le propos d'Apple de l'époque, je l'ai oublié et il ne compte pas. Le mac mini est souvent utilisé en univers pro parce qu'il est le seul mac compact et relativement abordable.

Par exemple, il permet en milieu éducation de fournir du mac pour le développement ios, ou de faire des solutions de tableau interactif, etc.

Mais du coup, le fait qu'il ne soit pas mis à jour pose un soucis. On pourrait aller plus loin dans le même format et prix.

avatar neocorp | 

@Douille
j'ai marquer " Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel. "

Je dis les "pro" (une fois en plus à titre d'exemple ironique...) car entre ce que aimerai Apple et la réalité il y a un monde. Dans la réalité de nombreux "Pro", non soit pas les moyens, soit pas l'envis, soit pas le besoin d'acheter la gamme "Pro" hors de prix d'Apple ou apprécie le formfactor. EXEMPLE: un dev qui veux juste faire tourner quelques vm (database + environnement), passer de la 4eme gen à la 8eme c'est nickel.
EXEMPLE: Les "pro" l'utilise aussi souvent comme serveur. idem, l’intérêt de passer de la 4eme à la 8eme gen, tu divise par 2 ton parc machines / conso elec qui va avec.

J'ai un point de vu pragmatique (différence 4eme gen vs 8eme gen) . c'est tout, le reste c'est un point de vue personnel.
Au cas ou ;) :
Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel.
Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel.

"Mon Mac Mini, sous El Capitan (10.11.6) couplé à Onyx et les réglages qui vont bien, enterre au démarrage tous les Macbook / Macbook Pro et iMac stock et ce jusqu'à 2015"

Si tu y crois très fort peu être...

Mon argumentation est uniquement basé sur "Intel 4eme gen -> U <- 30% moins performant qu’un 8e génération" ce qui est Faux.
Le reste, l'utilisation, les bidouillages diverses et varier, je m'en fou.
Aller, pour le plaisir:
Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel.
Pour le type d'utilisation c'est un point de vue personnel.

avatar fousfous | 

Ce Mac doit disparaître, il a été lancé pour les actionnaires et n'a plus lieu d'être.

avatar albert einstein | 

Arghhh ! T’es un rebelle toi !

avatar nemrod | 

Non, juste ...

avatar françois bayrou | 

fousfous, irremplaçable malgré tout

avatar Vanton | 

@fousfous

Y a toujours des actionnaires Apple, que je sache... 😏

Sont même incroyablement plus riches qu’à l’époque ! Ça serait quand même pas ingrat, un actionnaire... ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR