Fermer le menu
 

Aperçu des iMac, MacBook et MacBook Pro 2017

Stéphane Moussie | | 20:00 |  180

Il n’a pas fallu attendre longtemps : les nouveaux Mac présentés lundi soir par Apple sont arrivés dès hier à la rédaction. Avant la publication des tests qui interviendra dans les prochains jours, voici un aperçu de ces nouvelles machines et un récapitulatif des changements.

MacBook et MacBook Pro 2017. Cliquer pour agrandir

iMac

L’iMac est l’ordinateur qui évolue le plus : écran Retina plus lumineux, arrivée de deux ports Thunderbolt 3, SSD plus véloce, CPU plus rapide et GPU dédié sur tous les modèles Retina. Si Apple se félicite à raison d’avoir ajouté un GPU AMD à l’iMac Retina 4K, il est dommage que le modèle d’entrée de gamme doive toujours se contenter d’un simple disque dur (à 5 400 tr/min).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Nous sommes en train de tester le modèle 27" Retina 5K haut de gamme. Vendu 2 599 €, il comprend un processeur Core i5 quadricœur à 3,8 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,2 GHz), 8 Go de mémoire 2 400 MHz, une Radeon Pro 580 avec 8 Go de mémoire et un Fusion Drive 2 To.

Cliquer pour agrandir

Cette machine fait un meilleur score sur Geekbench que les précédents Core i5 que nous avions testés, mais on ne compare pas les mêmes modèles (le Core i5 Skylake à 3,2 GHz était le milieu de gamme). Les progrès sont donc à relativiser.

Deux nouveaux ports Thunderbolt 3 au dos de l’iMac. Cliquer pour agrandir

MacBook

Le MacBook, lui, gagne des processeurs plus puissants, des SSD plus rapides et un clavier avec mécanisme papillon de seconde génération — le même que l’on trouve sur le MacBook Pro. À noter aussi, une nouvelle option pour doubler la mémoire vive à 16 Go (240 €).

Le modèle de base, doté d’un SSD de 256 Go et d’un Core m3 à 1,2 GHz, coûte 1 499 €, soit 50 € de plus que la précédente génération. Nous testons le second modèle, celui qui est équipé d’un SSD de 512 Go et d’un Core i5 à 1,3 GHz.

Un Core i5 dans cet ultraportable sans ventilateur ?! Grâce à la magie du marketing d’Intel, oui, c’est possible. Il s’agit en fait toujours d’un processeur ultra basse consommation (Core i5–7Y54). Intel a simplement renommé les Core m5, mais aussi les m7, en Core i5 et i7, certainement parce que c’est plus vendeur.

Cliquer pour agrandir

Ce Core i5 surpasse le Core m7 de l’année dernière. Si on veut pousser le bouchon un peu plus loin, il y a un Core i7 à 1,4 GHz (Turbo Boost jusqu’à 3,6 GHz) en option à 300 ou 180 € selon la capacité du SSD.

En parlant de SSD, celui-ci est effectivement plus rapide. Il atteint jusqu’à 1,6 Go/s en lecture et en écriture, quand la génération précédente plafonnait à 1,4 Go/s en lecture et 1,3 Go/s en écriture.

Cliquer pour agrandir

MacBook Pro

Enfin, le MacBook Pro jouit pour sa part de CPU et GPU plus rapides et… c’est tout. Il n’y a toujours pas d’option 32 Go de RAM. Cela viendra peut-être avec la prochaine génération de puces Intel.

Une partie de la nouvelle gamme des 13" (il y a un quatrième modèle à 2 249 € avec un SSD de 512 Go). Cliquer pour agrandir

Apple souligne que le MacBook Pro 13" sans Touch Bar est plus abordable. Le premier modèle est vendu 1 499 €, quand il fallait dépenser 1 699 € auparavant. Cependant, cette baisse de prix est en trompe-l’œil, puisqu’elle s’accompagne d’une baisse de stockage, qui passe à seulement 128 Go. Plutôt qu’une baisse de tarif, on peut même parler d’une hausse, puisque le modèle 256 Go qui était vendu 1 699 € passe à 1 749 €.

Pour profiter de la Touch Bar, de deux ports Thunderbolt 3 supplémentaires et de centaines de MHz en plus, il faut encore dépenser 1 999 € minimum. Quant aux MacBook Pro 15", ils sont 100 € plus chers (à partir de 2 799 €).

Cliquer pour agrandir

Quoi qu’il en soit, le MacBook Pro 13" d’entrée de gamme fait des progrès intéressants en matière de puissance. Il dépasse son prédécesseur, ce qui est logique, mais aussi le modèle Touch Bar de 2016.

Nous étudierons plus en profondeur les performances ainsi que les autres facettes de tous ces nouveaux Mac dans nos tests à venir.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


180 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar pim 08/06/2017 - 20:13

« le MacBook Pro 13" d’entrée de gamme fait des progrès intéressants en matière de puissance. Il dépasse son prédécesseur, ce qui est logique, mais aussi le modèle Touch Bar de 2016 »

Se sont-ils rendus compte que nous étions nombreux à considérer la Touch Bar comme le truc le plus horrible créé par Apple ? Car à part entrer des smileys...

avatar C1rc3@0rc 08/06/2017 - 21:00 (edité)

@ pim

« Se sont-ils rendus compte que nous étions nombreux à considérer la Touch Bar comme le truc le plus horrible créé par Apple ?»

S'en rendre compte certainement, vu la pluie de critiques fondées et argumentées qui fusent de partout. Corriger le tir, de toute evidence: absolument pas.

Apres, il y a 2 choses a prendre en comptes:

- la difficulté technique pour changer une architecture materielle, c'est que la touch Bar a un impact enorme sur la machine, autant en terme de connexion, design et consommation. Produire un Macbook vraiment Pro, sans Touchbar demande une conception en profondeur. Certes y a bien le Mabook pro sans touchbar, mais c'est un modele d'entree de gamme qu'il faudrait aussi doper fortement.

- l'effronterie legendaire d'Apple face aux besoins de ses clients. Faut quand meme se souvenir que Jobs assenait que le client ne savait pas ce qu'il voulait avant qu'on le lui mette sous le nez et Apple maintien des inepties en echec comme le Macbook Retina et l'Apple Watch, et vient de remplacer le Mac Pro par l'iMac Pro, qui reprend exactement les memes defauts, en pire.

Bon l'effronterie dont fait preuve Apple n'est pas unique, si on considere le temps qu'Intel a mis a accepter que ses x86 n'entreraient jamais dans des mobile et arreter les frais astronomiques de l'Atom, ou que Microsoft se resigne a enfin laisser tomber les smartphones...

On peut d'ailleurs aussi mettre en évidence une vraie malhonnêteté intellectuelle chez Apple qui a tendance a nier sciemment les problèmes concrets et vices de conception (comme les Apple Watch dont la batterie se met a gonfler...), la aussi solidaire de celle d'Intel qui rebaptise allegrement ses miserables Core-M en Core i3,i5,i7 ne conservant que le Y dans le numero comme marque de la honte.

De toutes façon, si la Touch Bar est une ineptie, un gadget futile et mal foutu, ce n'est pas le plus gros probleme des Macbook Pro qui en sont affligés. Les 3 plus gros problemes sont:
- l'autonomie
- le tout soudé, jusqu'au SSD, connerie sans nom
- le tarif astronomique que cette "revision" vient de faire monter encore vers l'espace interstellaire.

Apple a encre du boulot pour ratttraper ses erreurs et arriver a convaincre que le Mac est un produit essentiel pour la marque. Pour l'instant, on est toujours sur la sale dynamique de 2012, certes un peu moins tragique et forcenée, mais le client a toujours interet a aller voir du cote Linux et Windows avant de sombrer dans les tentacules du marketing et de l'incurie d'Apple.

avatar cocotux 08/06/2017 - 21:18 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Le MacBook Retina un échec ?



avatar Pas-un-philosophe 08/06/2017 - 22:36

Ne pas arriver à faire mieux ni à être plus populaire qu'un mba qui a pourtant été délaissé pendant 7 ans est un échec.
Un échec parce que une prouesse technique qui ne correspond à aucun besoin.
Je vous laisse choisir, elle ne fait pas l'unanimité pour de bonnes raisons.

avatar C1rc3@0rc 09/06/2017 - 03:26 (edité)

Je pense qu'au dela des critiques rationnelles de ce gadget pour bobo, et de la reconnaissance de l'erreur de sa conception par Cook en personne, il y a surtout la mise a jour du Macbook Air qui vient comme un aveux coupable de la part d'Apple et sanctionne des ventes trop anecdotiques pour esperer un jour remplacer celle de la machine la plus vendu par Apple, le Macbook Air.

Le Macbook Air se paye aussi le luxe de resister a son nouveau remplaçant officiel, le Macbook Pro Retina 13", qui il est vrai s'il est plus performant et techniquement a des atouts certains face au venerable Macbook Air, souffre d'un tarif absurde.

Pourquoi Apple ne met alors pas au placard le Macbook Retina et ne baisse pas le prix du Macbook Pro pour le placer en remplaçant du Macbook Air?

Parce que le Macbook Retina est la troisieme machine de l'ere Ive et le 3eme echec du coup. Si Apple denonce le Macbook Retina, c'est la reconnaissance explicite de l'incompetence d'Apple a produire des machines coherentes et de qualité depuis la disparition de Jobs.

Deja Apple vient de reconnaitre explicitement l'ineptie de conception du Mac Pro. C'est deja beaucoup pour Apple. On va attendre encore quelques mois pour passez a la trappe la tocante et le netbook.
Pour le Macbook Pro, on va esperer une refonte, sans touch bar debut 2018,... mais n'est il pas trop tard ? Les ventes de Macbook Pro sont mauvaises, et Apple doit maintenir le Macbook Air quitte a en avaler ces chaussures!

avatar pocketalex 09/06/2017 - 10:34

C'est la fête du slip ici

Les mange merde sont au garde à vous, et le Macbook, le meilleur Mac jamais conçu par Apple, en prend encore pour son grade par les haters et les trolls

Le Macbook, je l'ai mis à l'épreuve sur 10j au Festival de Cannes, pour un gros client qui est par ailleurs un des partenaires officiels, donc pas le genre de client à faire mumuse : grosse attentes, exigences dans les rendus, j'en passe et des pires, la pression quoi

Au menu : traiter les RAW des shootings au 6D, montage vidéo, post production sur After Effect.

J'avais pris une station de travail "transportable" au cas où, elle est restée éteinte pendant toute la durée du Festival, j'ai travaillé sur le Macbook tout du long, et dans un confort plutôt surprenant. Je dis surprenant car je pensais avoir une roulette colorée sous les yeux, et j'ai à contrario eu une machine réactive et qui fait le taf

Bien évidemment, pas aussi vite que ma station desktop .Bien évidemment je n'étais pas non plus sur des gros montages 4K ou de la post-prod de folie, mais on parle d'un ultra-portable de 900 grammes là, le critiquer en le mettant face à un Mac Pro serait ridicule (même si certains se plaisent à faire l'exercice), et le dit ultraportable avalait les RAW de 30 Mo sans souci : ouverture, retouches, exports

Donc vos critiques de frustrés, qui ne possèdent pas la machine, et qui ont une grosse envie qu'elle soit un "ratage commercial", ce n'est que de l'aigreur étalée au kilomètre et ayant pour unique but de vous conforter dans votre médiocrité
Vous développez les "fake news" comme le fait l'équipe de trump pour servir vous basses envies, le procédé n'est pas louable, ils insulte votre intelligence (ou démontre votre niveau), et votre seul plaisir est que vous criez plus fort que les commentateurs qui possèdent cette machine et qui, étrangement, en sont ravis

Troll un jour, troll toujours

Pour ma part, j'affirme encore et toujours que ce Mac est certainement le meilleur Mac qu'Apple ait jamais conçu

avatar C1rc3@0rc 11/06/2017 - 00:08

«Pour ma part, j'affirme encore et toujours que ce Mac est certainement le meilleur Mac qu'Apple ait jamais conçu»

Certains affirment toujours que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour !

avatar pocketalex 12/06/2017 - 10:52

@C1rc3@0rc

Tout à fait

Et dans le cadre de ton exemple, je possède et j'utilise la machine, donc je suis dans mon petit satellite et je constate que la terre est ronde et qu'elle tourne autour du soleil

avatar iapx 09/06/2017 - 00:52

Marrant, j'ai acheté un MacBook retina 12" 2015 Core-m 1.2Ghz, puis un MacBook retina 12" 2016 Core-m7 (Rose Gold, si si, carrément!), tellement j'étais content du produit, à chaqu fois avec 512Go de stockage.

J'ai utilisé les deux sur un écran 4K (ASUS PB287Q) via l'adaptateur charge+USB Type A+HDMI d'Apple, par exemple.

J'hésite entre un nouveau MacBook retina 12" Core-i5 (lol) en 16Go/512Go et un MacBook Pro retina 13" 2.3Ghz (sans touch bar) en 16Go/512Go aussi, à cause du Thunderbolt 3 et du potentiel d'expansion notemment pour du eGPU sur mon écran 4K et le dev OpenCL!

Le MacBook retina 12" est une machine qui a beaucoup moins de compromis qu'on pourrait penser, si tout au moins on l'essaye et qu'on ne passe pas son temps à lire des pseudo-review le traitant de "lent". j fais de la photo, j'utilise Photoshop LightRoom, j fais du dev, avec des VM sous VMware, des navigaturs ouverts, PyCharm, NetBans, Xcode, etc etc.

Et il a fait tout ça sans broncher!

avatar 0MiguelAnge0 09/06/2017 - 02:16 via iGeneration pour iOS

@iapx

Un 4k avec un Macbook: combien de Fps?

avatar harisson 08/06/2017 - 21:29

Tu as oublié ton Ive-bashing pour le combo ^_^

avatar C1rc3@0rc 09/06/2017 - 03:48

Je te le repete encore une fois, et je vais encore tenter de te faire comprendre l'absurde de la situation.

J'ai rien contre Ive en personne et je ne le denigre pas dans son travail, mais c'est un dessinateur qui se retrouve a la tête, sans contraintes ni controles, de la conception d'outils informatiques. C'est absurde, un dessinateur industriel habille des produits conçus par des ingenieurs, des ergonomes, de maketeux,... l'inverse est idiot.
Le seul vrai reproche que l'on puisse faire a Ive c'est d'avoir intrigué, et d'avoir ete efficace a ce niveau, pour devenir le chef de la conception chez Apple.

La responsabilité de cette ineptie repose sur les épaules, non pas de Cook, mais du conseil administration d'Apple.
La chance d'Apple c'est d'avoir Cook a sa tete qui a su avec Oppenheimer et maintenant Maestri, sur-optimiser la production et la vente des appareils conçus sous l'ere Jobs.
Seulement ça fait maintenant 6 ans que Jobs a disparu, et que la derniere machine qu'il a conçu c'etait l'iPad. Apple va pas pouvoir continuer de tenir et croitre avec des materiel qui au mieux datent de 2010. Et aujourd'hui il n'y a aucun produits conçus post-jobs qui soient une reussite, aucun. Ce sont meme des echecs massifs et des erreurs de conception lourdes.

La seule reussite de ces produits c'est en terme esthetique (encore que l'Apple Watch c'est une abomination esthetique comparé aux montres de bijoutiers). Mais un PC ou une tablette c'est pas un pot de fleur ou une bouteille d'eau gazeuze sucrée: ça doit fonctionner...

avatar pocketalex 09/06/2017 - 10:36

Daaaalllaaaaas, ton univers impitoyaaaableuuh

avatar harisson 09/06/2017 - 11:14

@C1rc3@0rc

Ce n'est pas la situation qui est absurde, c'est ta pseudo-rationalité excessive, obsessionnellement compulsive et contradictoire qui biaise tes jugements.

Fais le deuil de Jobs et passe à d'autres pensées plus légères, positives, synthétiques et constructives.

avatar pocketalex 09/06/2017 - 11:50

@C1rc3@0rc

... et arrête de croire que chez Apple, une boite qui compte plus de 110 000 employés, les machines sont conçues par une seule et même personne qui plus est qui serait habitée par le Malin, à savoir Jonathan Ive

avatar fte 09/06/2017 - 16:46 via iGeneration pour iOS

@pocketalex

"habitée par le Malin"

Et pourtant, et pourtant. Si tu savais.

avatar falemaster 08/06/2017 - 21:34 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

J'ai tout lu. Et c'etait pas desagreable. Belle analyse.

avatar C1rc3@0rc 09/06/2017 - 04:08

Merci beaucoup.

Face aux inepties du discours marketing j'essaye d'avoir un argumentaire le plus construit possible et le plus concis et abordable.
Ici je ne dirais pas que j'ai fait une analyse, je ne fait que poser des faits et aligner des constatations que tout le monde fait, tant qu'il n'y a pas d'oeillere de fanatique integriste. Je les juxtapose juste et les met en relation face au discours d'Apple.

Avec Jobs on parlait de son "champs de distorsion de la realité". S'il a helas disparu, le champs en question lui pas, et il est de plus en plus intense. Jobs avait par contre un sens du realisme et une qualité de visionnaire qui lui permettaient de concevoir des produits qui etaient "evident". Parfois ils souffraient de difficulté de production, d''autre rares fois le concept n'etait pas assez abouti, mais a l'iteration suivante Jobs transformait le produit et il devenait coherent.

On voit que ne n'est pas le cas maintenant ou face a l'inadaptation manifeste d'un produit, Apple s'effronte et compte sur le marketing pour faire accepter son erreur.

Si on prend l'Apple TV originelle, echec patent s'il en est, Jobs a tres vite realisé l'erreur du concept. La refonte a ete radicale, le produit est passé de la case Mac a la case iDevice ou il est devenu evident. Apres, l'Apple TV n'a pas ete finalisé et on voit aujourd'hui avec le ridicule HomePod une nouvelle incoherence qui existe parce que le concept Apple TV n'a pas ete mené au bout des choses.
Mais voila, Jobs n'est plus la et ne reviendra plus jamais.

avatar xDave 09/06/2017 - 10:22 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tu pourrais faire l'effort de la concision, ça serait pas mal aussi.

avatar macfredx 09/06/2017 - 11:15 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

"le plus concis"

Alors là, merci, tu m'as fait ma journée !!!! 😂😂😂😂😂

avatar pocketalex 09/06/2017 - 13:02

il serait anglais, il serait le "sir" concis 😂

avatar Billytyper2 09/06/2017 - 10:48 via iGeneration pour iOS

@falemaster

Sans regarder le nom de celui-ci écrit, tu devines que c'est CBR&croc …plutôt jolie plume, mais qu'est-ce que c'est pénible les arguments fallacieux 😉

avatar Malouin 08/06/2017 - 21:36

"l'incurie d'Apple"... Comme toujours, ce sont ceux qui ne l'utilise pas au quotidien qui en parle le mieux !?
Je suis possesseur d'un Macbook Pro "touch Bar" et j'en suis TRES content ! Et je dois avouer que je n'utilise pas de smileys dans mes messages ! Raccourcis de Word ou d'Excel tout comme mon usage des applis maison me semblent de plus en plus parfait. Et la touch Bar de moins en moins un gadget !

avatar Chanteloux 08/06/2017 - 23:56

Ok! Moi je viens de retourner le mien après. .
14 jours, cause. Impossibilité de travailler plus que 5 heures dessus, mène en usage léger... Un scandsle

avatar fte 09/06/2017 - 07:53 via iGeneration pour iOS

@Malouin

"j'en suis"

Si utiliser un produit est requis pour critiquer, (pas très) implicitement on admet que l'avis subjectif est plus important que l'analyse objective.

D'ailleurs, je t'ai cité, je je je je je. Special snowflake, dont l'experience est l'Experience Unique.

Non. Au contraire. Il vaudrait 1000x mieux critiquer un produit sans l'utiliser quotidiennement, sans ce biais (positif ou négatif) subjectif lié à l'utilisation hors du cadre d'une review ou d'un test.

Cet argument de parler sans utiliser est en réalité d'une très grande idiotie. Stop.

Pages