L’écran d’un ordinateur portable doit-il être tactile ?

Christophe Laporte |

Fin octobre, à 24 heures d’écart, les deux frères ennemis de l’informatique moderne ont confirmé leurs visions de ce que doit être un ordinateur portable en 2016. Elles sont à l’opposé l’une de l’autre. Dans le cas de Redmond, elle n’est pas tout à fait nouvelle, puisque la Surface Book i7 ne fait que suivre une première version de son hybride lancé en 2015.

Pour Microsoft, l’avenir passe par les écrans tactiles sur ses ordinateurs. L’éditeur a lourdement insisté sur le fait qu’il était possible de griffonner avec un stylet ou avec ses doigts, de se déplacer dans l’interface avec l’une ou l’autre de ces méthodes, de travailler et être productif comme on le souhaite.

La proposition de Microsoft est séduisante sur le papier, mais elle amène son lot de questions que ce soit en matière d’interface graphique ou d’ergonomie. La Surface Book peut en effet faire office d’ordinateur traditionnel avec sa caisse qui contient un clavier et un trackpad, mais aussi de tablette en « retournant » l’écran ou tout simplement en le détachant.

Avec son MacBook Pro Touch Bar, Apple a opté pour une approche beaucoup plus conservatrice. Du moins, c’est l’impression que cela peut donner à court terme. Là où la concurrence s’attaque à l’écran, Apple a décidé de repenser un autre élément clé de l’ordinateur : le clavier.

Adieu les touches de fonction, bonjour la Touch Bar qui, sur le papier, permet d'en faire bien plus. En théorie, elle doit permettre d'ouvrir les joies de la productivité et de l'automatisation au plus grand monde. L'avenir nous dira si elle a un véritable autre intérêt que celui de jouer à K2000 ou de servir de sélecteur d’émojis.

L’approche matérielle utilisée par Apple pour mettre au point sa Touch Bar est intéressante. Il s’agit en quelque sorte d’un ordinateur dans l’ordinateur. Elle est chapeautée par une puce dédiée et un système propre. La manière dont la barre tactile a été conçue peut donner une indication de la voie que veut suivre Apple pour ses ordinateurs.

Elle n’aura peut-être pas le courage d’abandonner Intel, mais le Mac pourrait devenir une machine où le processeur Intel aura un rôle moins central qu’il ne l’a eu ces dernières années au cœur de nos ordinateurs. Autrement dit, renouer avec des architectures plus “décentralisées”, comme c’était le cas pour les stations NeXT à une autre époque.

Que penser de cette Touch Bar ? Elle pourrait être un premier pas avant un démembrement complet du clavier. Apple semble bien vouloir ne pas s'arrêter en si bon chemin. On a prêté à la firme de Cupertino un grand intérêt à Sonder, une start-up qui développe des claviers dont les touches ne sont autres que des écrans E-Ink (lire : Le futur Magic Keyboard, avec des touches E-Ink ?) . À vrai dire, on imagine mal cohabiter une Touch Bar et un écran E-Ink sur une même machine, mais c’est peut-être la technologie qui intéresse Apple, pas nécessairement ce produit en lui-même.

L’hypothèse la plus futuriste serait qu’à terme l’espace dédié au clavier soit remplacé par un écran tactile. Si la Touch Bar telle qu’on la connait est une Apple Watch qui ne dit pas son nom, pourquoi ne pas glisser l’équivalent d’un iPad mini à la place du clavier de nos ordinateurs ? Après tout, le trackpad des MacBook Pro 15 pouces est quasiment aussi grand que la petite tablette.

Le Yoga Book de Lenovo utilise un clavier virtuel qui peut également être utilisé pour griffonner avec un stylet

Là aussi, l’idée est séduisante, mais cela pose beaucoup de questions. Si le clavier devenait d’un coup un objet beaucoup plus souple et créatif, comment faire pour avoir un véritable confort de frappe ? Pourra-t-on conserver des repères de manière à pouvoir taper sans avoir à regarder ce clavier virtuel en permanence ? Évidemment, Apple a en stock une technologie épatante, le Taptic Engine qui fait des merveilles haptiques avec l'iPhone 7.

Est-ce que cela verra le jour ? Nul ne le sait, mais Apple s’interroge sur le sujet. En début d’année, un brevet décrivant un clavier tout tactile a été publié. Le Californien avait imaginé quatre zones tactiles sur la caisse du portable : la première et la plus grande affiche le clavier à proprement parler, celle du milieu en bas se destine au trackpad, et les deux pavés de part et d’autre peuvent être de simples repose-poignets, mais aussi d’autres types de clavier comme un pavé numérique par exemple. Le tout avec ces mouvements haptiques pour donner un retour physique à l’utilisateur (lire : Brevet : un clavier tout tactile pour le MacBook) .

Quoi qu'il en soit, Apple et Microsoft sont partis dans des directions bien opposées. Récemment, Phil Schiller avait joué le pompier de service pour défendre la vision d’Apple. « Le tactile, sur un ordinateur de bureau serait désastreux. Pouvez-vous imaginer un iMac de 27 pouces où vous devez mettre les bras en l'air pour essayer de toucher et de faire des choses ? Ça serait absurde ».

Même si Phil Schiller juge l'idée aberrante, cela n'avait pas empêché l’équipe dirigeante de vérifier ses intuitions en mobilisant une équipe de développement qui a travaillé sur des prototypes pour bien s'en assurer (lire : Pour Phil Schiller, le Mac est une « expérience tactile à temps partiel ») !

À l'occasion de l'entretien, la possibilité de remplacer complètement le clavier par une surface tactile est revenue sur la table. « Cela n'arrivera pas de si tôt », avait déclaré le vice-président du marketing, précisant : « Pour nous, actuellement, il n'y a aucune raison de faire ce compromis. À la place, nous nous concentrons non pas sur le retrait du clavier, mais sur son amélioration ».

En attendant, laquelle des deux visions vous semble la meilleure au sujet des écrans ? Celle de Microsoft ou celle d’Apple ? C’est l’objet de notre sondage ! Pour voter, c’est par ici !


avatar expertpack | 

@XiliX

apple décide donc pour toi?
si tu prend un notebook tactile, tu bascules et tourne l'ecran et tu te sert de tes doigts, dans ton lit par exemple.
avec apple tu n'as donc pas le droit de lire avec ton MB dans ton lit?
Ah ben si, t'achetes un ipad en plus.
voila la strategie malsaine apple.
il pense tes usages uniquement pour son business.
erreur a long terme.

on peut toujours dire qu'un toit ouvrant est inutile.
quand tu en as un, ben tu peux l'ouvrir et c'est sympa, ou le laisser fermé.
au choix de l'utilisateur.

avatar Bigdidou | 

@expertpack
"tu bascules et tourne l'ecran et tu te sert de tes doigts, dans ton lit par exemple."

Ça c'est pour les garçons.
Les filles, elles ont moins besoin de support visuel, mais elles auront plus l'utilité d'une souris.
Je suis pas convaincu par la démonstration, du coup.

avatar expertpack | 

@Bigdidou

donc pas de tablette ou ipad pour les filles ?
je saisi pas bien la nuance

si tu a un notebook ultrafin ( exemple MBA) , s'il se plie , ecran rabattu sur le clavier, ben tu as une tablette.
si apple ne le fait pas , c'est pour vendre les 2 et cher.

avatar Bigdidou | 

@expertpack
Relis bien ta phrase (en la sortant très légèrement du contexte) ;)

avatar Bigdidou | 

@expertpack
"si apple ne le fait pas , c'est pour vendre les 2 et cher"

Je n'en suis pas du tout convaincu.
Pas plus qu'une machine hybride basculant facilement de macOS à iOS, aussi fine, légère et maniable qu'un iPad soit si facile à concevoir, à un coût raisonnable, qui plus est.
Nous achetons les deux machines parce que nous y voyons une grande complémentarité. Je reste persuadé que la fusion des deux ne pourrait actuellement que produire un machin hybride peu pratique.
Et si Apple voulait tant que ça nous vendre les deux, elle ne mettrait pas cette pour tenter de nous convaincre qu'un iPad peut totalement remplacer un ordinateur "classique".

avatar iPop | 

@djlamouette

Je me suis fait la même remarque. Pourquoi dire que le tactile sur écran c'est pas viable si vendre un clavier et un iPad à côté. Il y a comme un effet Shizo.

avatar Chanteloux | 

@la mouette
Ça c'est vraiment judicieux comme remarque. Vous pointez du doigt les contradictions d'Apple, comme personne n''ose le faire, ni Apple, ni macgé, ni -bien sûr- tous les fanboys déquotientés par leur dépendance.
Apple reconnait qu'il se trompe, à mots -maux- couverts, il ne peut pas reconnaitre que MS ait.pu le précéder sur un terrain d'avenir...

Alors ils font semblant, mentent à droite et à gauche, et s'enferment dans des culs de sac débiles qui ne déboucheront jamais, tout en faisait des claviers pour iPad tactiles inefficaces et des touch barre à la con.

Je ne vois pas vraiment de differences fondamentales entre un iPad/clavier soi-disant tueur de pc, et un MBP qui aurait un écran tactile détachable..

Sauf qu'un MBA écran tactile détachable serait bien mieux que ce Ipad/clavier bâtard.

Fait quand même pas prendre les usagers pour des cons.

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux
"Fait quand même pas prendre les usagers pour des cons."
C'est pourtant précisément ce que vous faites :
"comme personne n''ose le faire, ni Apple, ni macgé, ni -bien sûr- tous les fanboys déquotientés par leur dépendance."

avatar Chanteloux | 

Lisez donc les posts avant de répondre, vos posts n'en seront que.plus intéressant... si vous ne voyez pas de contradiction chez Apple, qui booste le remplacement des ordis par une tablette ... tactile, et qui prétend aussi que le tactile est peu productif, tant mieux pour vous.
On ne parle pas du tactile sur un desktop...

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux
"si vous ne voyez pas de contradiction chez Apple, qui booste le remplacement des ordis par une tablette ... tactile, et qui prétend aussi que le tactile est peu productif, tant mieux pour vous."

Apple propose du tactile sur une machine dont l'OS est prévu et conçu à la base pour ça, elle ne le propose pas sur une machine dont l'OS n'y est pas du tout adapté.
C'est aussi simple que ça, et il n'y a aucune contradiction.

avatar byte_order | 

Mais ça c'est une *faiblesse* de macOS, pas une preuve en soit qu'un ordinateur portable doté d'un OS ayant un vrai support tactile (et stylet, tant qu'à faire) serait moins productif qu'un modèle non tactile ou qu'une tablette accouplée à un clavier...

Apple n'a pas d'OS orienté productivité *et* tactile - dans le sens totalement exploitable également en mode full tactile.
C'est ça surtout la raison derrière leur position.

avatar David1er | 

Je n'ai jamais eu de MacBook mais pour ce que j'ai pu en tester la touch bar m'a paru vraiment pertinente. Si je dois switcher pc=>apple ce sera forcément avec touch bar.
Après supprimer entièrement le clavier physique ne me paraît pas forcément pertinent. La bonne approche serait d'utiliser le trackpad pour y insérer plus d'informations et de possibilités tactiles.

avatar PierreBondurant | 

Pour mes utilisation (bcp d'excel, rédaction de mémo, mails texte, recherche internet, lecture d'article de recherche) l'écran tactile ne servirait à rien. Pour éviter la fatigue oculaire, un écran Retina est ce dont j'ai le plus besoin, loin devant le tactile, et doit être parfaitement propre.

Sur mac, je ne ressens pas du tout le besoin de tactile car le trackpad est excellent et précis. Ça permet d'aller aussi vite que si je touchais l'écran pour la grande majorité des actions, y a juste dans Excel que je préfère une souris classique en USB car ça va plus vite.

Je pense que le tactile sur PC Windows est surtout là pour compenser les trackpads minables de la plupart des portables (celui de mon Dell (modèle 2015) du taf est tellement mauvais que lors de présentations je prends systématiquement ma souris filaire)

avatar mat 1696 | 

@PierreBondurant

Voilà moi je pense que l'avenir du tactile c'est Touch Bar mais surtout TrackPad (fonctionnant avec Apple Pencil!)

avatar marc_os | 

@PierreBondurant :
Bien vu (écran tactile pour compenser leur incompétence en matière de trackpad)

(C'est comme les tuiles et le tout carré : c'est pour masquer le fait que Microsoft a bcp de mal avec les coin arrondis ! Cf.les css & co.)

avatar Lawliet | 

Je ne sais pas de quel modèle de Dell tu parles, mais sur les XPS le trackpad est très confortable. Sur mon Yoga 910, je n'ai jamais ressenti le besoin d'utiliser une souris, Lenovo met souvent de bon trackpad sur ses machines. On est pas au niveau d'Apple cependant, mais pas loin.

avatar ecosmeri | 

Ce que je recherche surtout c'est un seul et meme appareil qui ferait macbookpro et ipad a la fois

Macbookpro quand je le connecte au clavier avec osx et ipad avec un ios plus poussé quand je retire l'ecran

avatar Biking Dutch Man | 

@ecosmeri

Idem pour moi

avatar Chanteloux | 

Voilà! Bien sûr! C'est la sagesse même! Avec un seul OS!

avatar Ast2001 | 

C'est le choix effectué par Microsoft.

avatar byte_order | 

Oui, et il s'est pas fait en un claquement de doigts, Microsoft a essuyé largement les platres durant sa migration de Windows 7 gérant uniquement clavier souris vers un Windows 10 d'aujourdh'ui gérant tout aussi bien clavier souris mais aussi du multitouch, stylet voir leur knob du Surface Studio.

On ajoute pas ce type de support à un OS à interface graphique en 2 secondes. Je souhaite bonne chance à Apple...

avatar waldezign | 

Le clavier dit physique va disparaître pour plusieurs raisons; à commencer par la première et la plus importante et inéluctable: nos enfants se baladent sur du matériel sans clavier.
Ensuite, la technologie du retour haptique va considérablement s'améliorer, et ce, couplé à l'opportunité de gérer 2 millions de langues avec un seul appareil va forcément aller dans le sens du clavier virtuel. Sans compter l'adaptabilité d'une telle offre à de multiples usages... bref la Surface et le Macbook sont actuellement tous les 2 à côté de la plaque...

avatar 8enoit | 

@waldezign :
Réponse simpliste.
La distance écran / clavier sur un smartphone est de qq cm. Pour les yeux l'impact n'est pas le même qu'entre clavier et écran d'ordinateur.

Et puis le retour haptique c'est bien mais ça ne simule pas la forme d'un bouton qui permet de ne pas regarder le clavier.
En revanche le jour où la surface clavier peut créer des bosses physiques à la volée ce sera diffèrent. Mais on n'y est pas encore.

avatar 8enoit | 

@waldezign :
Le clavier tactile existe.
Pourquoi est-ce que ça ne marche pas?

avatar waldezign | 

@8enoit

Il marche très bien! Et les moins de 14 ans n'aiment pas les claviers classiques.

avatar fte | 

@waldezign

"Les moins de 14 ans"

Ah ? Source ?

J'en ai deux à moi qui ne sont pas d'accord avec ton propos.

avatar byte_order | 

Et les moins de 14 ans constituent une population représentative des utilisateurs d'ordinateur dans un cadre de productivité depuis quand !?

avatar fte | 

@waldezign

Le clavier physique ne disparaîtra pas, ou seulement un temps, car les problèmes articulaires causés par la frappe répétée sur une surface dure sans le moindre amortissement deviendront si importants qu'on les réintroduira.

J'ai sondé mes étudiants pour me faire une idée de l'ampleur des désagréments liés à l'informatique. Ils ont entre 15 et 18 ans, et plus de la moitié d'entre eux ont mal au dos, les mains raides, nuque crispée, yeux fatigués, ou autres maux connus pour être liés à l'activité informatique. (C'est une école technique, donc ça promet pour leurs 20 prochaines années... j'ai fait un cours sur la santé du coup, pour les sensibiliser et leur donner de bonnes pratiques.)

avatar Chanteloux | 

Ah? Peut-étre. Je n'avais pas pensé à cet aspect santé publique.

avatar mat 1696 | 

Moi honnêtement je préfère bien plus la Touch Bar qu'un écran tactile où on doit tout le temps lever les brase et nettoyer les traces...

avatar Chanteloux | 

Mais non! Dans l'optique d'un écran tactile, l'écran doit être bien évidemment détachable. Sinon effectivement ça n'aurait pas vraiment de sens...

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux
"Mais non! Dans l'optique d'un écran tactile, l'écran doit être bien évidemment détachable."

Et bien dans ce cas, la machine existe, ça s'appelle un iPad avec un clavier externe.

De toute façon, la solution convergente idéale n'existe pas pour le moment en l'absence d'évolution logicielle, qu'il s'agisse d'iOS pour que l'iPad puisse pour une plus grande proportion d'utilisateurs remplacer un Mac, ou de macOS pour le rendre adapté à un "usage tactile".

Ou alors, vous rêvez (moi aussi) d'une machine qui puisse faire tourner les deux OS, et basculer de l'un à autre, et là, franchement, on est très loin du simple problème d'y fourguer un écran tactile.
Et là encore, il y a un gros problème logiciel : soit la machine a un processeur ARM, et il faut qu'Apple sorte son macOS pour ARM, soit c'est un processeur Intel, et il faut un "iOS" adapté (et les app compilées pour, hum...).
Ou alors on virtualise un des deux OS, mais quid des performances, de la puissance nécessaire, de l'autonomie ?
Bref..

avatar Chanteloux | 

bien dans ce cas, la machine existe, ça s'appelle un iPad avec un clavier externe.

Appleler cette boite fermée est un mensonge d"état. Pas de trackpad, pas de souris, pas de curseur, pas de gestion de dossier, pas de prts ou presque.... Et vous appelez ça un ordinateur? C'est un mensonge, ou un grave abus de.langage.

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux
"Appleler cette boite fermée est un mensonge d"état. Pas de trackpad, pas de souris, pas de curseur, pas de gestion de dossier, pas de prts ou presque.... Et vous appelez ça un ordinateur? C'est un mensonge, ou un grave abus de.langage."

Heu, non, c'est pas un abus de langage, c'est un ordinateur avec lequel on fait plein de choses, mais pas tout, c'est sûr. Très puissant, même. Et très loin d'être fermé. Et avec un système de gestion de fichiers et de dossiers, encore un peu rudimentaire, mais il est bien là.
Vous êtes certain de savoir ce qu'est et ce que peut faire un iPad Pro sous iOS10 ?
Sinon, c'est vous qui ne lisez pas.
C'est clair que pour qu'une machine sous iOS puisse devenir plus universellement l'ordinateur principal, il faut une évolution majeure ou en tout cas conséquente d''iOS, j'ai rien écrit d'autre.
Et pour qu'un Mac puisse devenir tactile, une évolution conséquente de macOS. Etc...
Bref, on tourne en rond (c'est l'expression consacrée, elle m'a toujours parue bizarre).

avatar byte_order | 

Tant qu'on ne peut pas développer des applications pour iPad Pro sur un iPad Pro, ce n'est pas un ordinateur polyvalent mais un terminal destiné à des usages spécifiques uniquement.

Hors, vu le contrôle que Apple veut conserver sur la distribution des apps iOS, c'est pas pour demain.

avatar byte_order | 

> De toute façon, la solution convergente idéale n'existe pas pour le moment
> en l'absence d'évolution logicielle

La faute à qui !?

La concurrence, elle, elle a fait ces évolutions logicielles. On peut ou ne pas apprécier le résultat, mais au moins ce résultat est *disponible*, et sur un vaste champ de variantes matérielles, allant de l'ultrabook tactile se retournant en tablette à des modèles tablette + clavier (voir cover keyboard) en passant par désormais même un AIO.

avatar marc_os | 

« Elle n’aura peut-être pas le courage d’abandonner Intel »

Tssss. Apple à eu le courage de passer à Intel alors que le PPC stagnait, mais AMHA elle ne fera certainement pas la _connerie_ d'abandonner Intel de sitôt.
Faudrait voir à cesser de prendre vos lubies comme référence pour _juger_ Apple l'air de rien !

avatar LordJizzus | 

Celui qui pose ses gros doigts graisseux sur mon écran au boulot, je lui casse la tête. On touche avec les yeux, bordel !

avatar Ephaistos78 | 

Ça fait 5 ans qu'il existe des claviers laser virtuels et ça n'a jamais pris. La technologie est sympa en théorie mais très désagréable en pratique.
Pareil pour le clavier virtuel des iPad. Un retour haptique serait un plus mais le confort du clavier physique est incomparable pour une frappe rapide et confortable. Mais rien n'empêche de voir un jour un clavier physique avec des touches variables en fonction de la langue et des applications . E-ink par exemple.
L'abandon totale du clavier physique, peut être un jour mais la route sera encore longue.

avatar marc_os | 

Encore un sondage biaisé.

Pourquoi ne pas avoir mis l'option "clavier sous forme de surface tactile avec retour haptique", alors que vous même avez abordé la solution en fin d'article ????
Pour moi c'est ÇA que JE souhaiterait. Un clavier qui s'adapte à la langue choisie mais qu'on peut utiliser à l'aveugle. Ceci dit, comment feront-ils pour les repères physiques sur les touches F et J ?

avatar occam | 

@marc_os

+1
Sans cette option, le sondage n'a aucune valeur projective.

avatar Père Castor | 

Pourquoi la disposition des lettres du clavier est-elle toujours basée sur celle des machines à écrire ?
Il y a d'autres alternatives.

Pourquoi la TouchBar est-elle en haut du clavier ?
Elle aurait pu être placée près du Trackpad (au-dessus, en dessous, de chaque côté) voire y être incorporée (il est tellement grand), pour avoir un clavier tactile en bas, « mécanique » au dessus.

L'Homme, ses cinq sens, ses « appendices » et ses habitudes détermineront toujours la taille et l'ergonomie de ses « outils », d'où ces petits bonds technologiques que certains trouvent trop rapides et d'autres trop lents.

avatar mat 1696 | 

@Père Castor

Les gens se plaignent déjà qu'ils doivent baisser les yeux pour regarder la Touch Bar donc on va pas leur répondre en baissant encore plus cette Touch Bar...

avatar fte | 

La question à poser ne concerne pas le hardware, mais l'interface et les interactions proposées. Le hardware doit juste permettre de réaliser cette interface.

Et donc la question est de savoir comment ces deux approches point&click et touch peuvent cohabiter et offrir le meilleur de chacune des approches. On le sait par l'exemple (merci Microsoft), il est très difficile de créer une interface qui soit à la fois point&click et touch et qui soit excellente dans les deux modes. Je ne vais pas dire impossible. Mais la preuve que c'est possible doit encore être faite.

L'interface point&click est rapide et précise, les contrôles peuvent être petits et nombreux, on peut avoir des menus déroulants à niveaux, des fenêtres complètes. L'interface touch est plus directe, plus lente aussi, les contrôles doivent être plus grands et leurs positions étudiées selon la prise en main de l'appareil, on peut utiliser (devrait au moins) un stylet qui permet de dessiner et tracer avec beaucoup plus de précision qu'une souris...

Comment combiner les deux, sans les mélanger ? Comment utiliser les forces de chacune sans renforcer leurs défauts ? Peut-on le faire sur un seul appareil ?

La touchbar n'est pas une bonne réponse, trop limitée, trop petite, pas de stylet, et un écran de portable n'est pas non plus une bonne réponse, inclinaison peu pratique, stylet peu pratique. Un convertible passe de tablette à notebook simplement, on devrait pouvoir passer d'un mode tablette avec stylet à un mode point&click aisément. Mais ici aussi on bascule sans combiner. Le passage de l'un à l'autre est lent peu efficace.

J'aurais vraiment beaucoup aimé voir Apple intégrer un écran à son trackpad géant, supportant le stylet. Là on aurait vraiment pu expérimenter avec deux interfaces distinctes offrant le meilleur de chaque approche, et réaliser des applications hybrides sans que les interfaces ne se mélangent.

Là j'aurais acheté, même avec mémoire et SSD soudés, même avec des options vendues plus cher que l'or, même avec seulement 16 GB, même avec un seul port USB-C et sans magsafe, même avec moins de 5h d'autonomie.

avatar marc_os | 

« La touchbar n'est pas une bonne réponse »

Non, la touchbar n'est pas LA réponse, contrairement à ce que vous croyez.
La touchbar est ce qu'elle annonce être :
Une barre de touches de fonctions évoluées et adaptative.

avatar fte | 

Vous ne savez pas ce que je crois. Ce que je crois n'a que peu d'intérêt ici par ailleurs, et ça n'a pas beaucoup d'intérêt pour moi non plus, je ne suis pas très versé mysticisme.

Ce à quoi je réfléchi est un peu plus intéressant car justement je ne crois pas, je pense, et j'ai d'autres arguments que "parce que".

La touchbar n'est pas ce qu'elle annonce être. Apple l'a clairement présentée comme le premier pas vers un mariage des interfaces point&click et du tactile lors de la keynote "hello again", rien que ça. C'est pour l'instant un échec flagrant, et je me base sur les applications Apple pour constater ce fait : ce sont des touches de fonction, dynamiques. Je suppose que des tiers seront plus imaginatifs...

avatar marc_os | 

@ fte
Vous avez bien écrit : « La touchbar n'est pas une bonne réponse »
Donc cela sous-entend que la touchbar serait une "réponse" (à votre "question").
Je ne sais certes pas ce que vous croyez, mais je sais ce que vous écrivez !! Nuance.

« La touchbar n'est pas ce qu'elle annonce être »
« Apple l'a clairement présentée comme le premier pas vers un mariage des interfaces point&click et du tactile »
Y a pas comme une contradiction là ????

avatar fte | 

"Donc cela sous-entend"

Je ne sous-entend rien. Je ne communique que très mal par sous-entendus, donc j'évite.

Je disais donc : "comment ces deux approches point&click et touch peuvent cohabiter et offrir le meilleur de chacune des approches", ce qui coincide avec la ligne de présentation d'Apple, suivi de mon opinion (professionnelle) que la touchbar n'est pas une bonne réponse et de donner des pistes pour expliquer ma position.

Vous dites savoir ce que j'écris, or ce que vous écrivez ne le montre en rien.

Preuve en est que vous croyez à une contradiction dans mon message précédent. Vous n'avez pas lu mon message initial, ou vous ne l'avez pas compris. Ou vous vous payez ma tête, mais je vais écarter cette hypothèse.

avatar ipascm | 

Je ne suis pas sûr de l'utilité du tactile. En revanche le grosse avancée qui permettrait du pseudo tactile serait l'arrivée de l'hologramme. Fantasme par toute la sf et qui pourrait peut être concilier la manipulation avec les mains et san avoir les inconvénients de la saleté associee

avatar expertpack | 

bien sur qu'il doit être tactile !
celui qui préfère le clavier peut toujours n'utiliser que le clavier.
pourquoi faudrait il s'interdire l'un ET l'autre ? par snobisme conceptuel apple ?

d'ailleurs un grand nombre de constructeurs le font.

il en va de même pour le stylet sur lequel apple a fait machine arrière au final.

bien sur Apple a d'autres enjeux ( qui sont loin de ses clients )
rendre tactile les ecrans de imac et MBpro tuerait l'ipad .

et le prix du tactile obligerait Apple a monter encore plus ses prix ou baisser sa marge, pas compatible.

ce que les concurrents font et pour moins cher.

quand a l'interet du tactile sur un imac 27, et bien quand je vois les enfants utiliser mon hp avec 27 pouces tactile je me dis qu'il y a bien un usage.
quoi qu'en dise apple , on peut avoir fromage ET dessert.
alors nous sommes clients pour apple ou vache a lait ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR