Copy That, un logiciel de transfert de fichiers pour les pros de la vidéo

Stéphane Moussie |

Pour remplir correctement ses nombreux périphériques de stockage, OWC propose maintenant son propre logiciel de transferts de fichiers. Destiné en particulier aux professionnels de la vidéo, Copy That comprend plusieurs fonctionnalités avancées. L'application permet notamment de vérifier l'intégrité des copies avec plusieurs types d'empreintes numériques différentes (checksum XXHash-64, MD5, SHA-1…) ainsi qu'en contrôlant leurs tailles. Copy That peut aussi générer des rapports détaillés des transferts (durée de l'opération, emplacement des fichiers, aperçus…).

Copy That

OWC assure que son logiciel sait tirer parti de toutes les ressources matérielles à sa disposition pour réaliser des copies aussi vite que possible. Pour les transferts récurrents, il est possible de créer des préréglages et le logiciel garde un historique des opérations réalisées.

Rapport détaillé généré par Copy That

Copy That est actuellement au stade de la bêta publique. Vous pouvez l'essayer gratuitement en laissant votre adresse email sur le site d'OWC. L'éditeur n'a pas précisé si son application deviendra payante après la phase de bêta.


avatar Amaczing | 

CCC n’est-il pas mieux si bien paramétré ?

avatar Morgan 1er | 

Il ne s'agit pas du même type de logiciel en fait.

CopyThat, comme ShotPut Pro ou SilverStack, sont des logiciels destinés au marché de la vidéo pro. Ils servent à décharger les disques utilisés par les caméras de tournage pour faire des sauvegardes et des copies de ce qui a été tourné.

Dans l'absolu, un simple copier/coller dans le Finder suffit à faire la même chose, mais ces logiciels assurent une sécurité des données, vérifient ce qui a été copié ou non, génèrent des rapports utiles après aux équipes de post-production pour faire le montage, etc.

avatar Pierre H | 

Exact. En plus il fait des checksum MD5 pour vérifier l'intégrité des données et c'est le genre d'info qui est demandée (imposée) par Netflix quand tu travailles sur un programme Netflix Original. Ils sont très très pointilleux sur toute la chaine de production. Ca change des chaînes de télé qui sont moins regardantes sur la qualité de ce que tu fournis.

avatar marc_os | 

@ Morgan 1er

> ces logiciels assurent une sécurité des données, vérifient ce qui a été copié ou non

@ Pierre H

> En plus il fait des checksum MD5 pour vérifier l'intégrité des données

Je n'ai jamais vu de différence entre la copie et l'original quand je copie un fichier avec le Finder depuis que j'utilise un Mac, à savoir mon premier Mac SE, et je n'ai jamais entendu parler de problème de ce genre, de "corruption de données" suite à une copie via le Finder. Je suppose donc que ce n'est pas si courant que ça. Pourtant, je connais du monde qui dans le temps faisait de la numérisation video via Media 100 ou fait de l'authoring de DVD/Bluray.

Le seul plus que je vois, c'est la création de rapports.
Mais je suis persuadé qu'il y a d'autres moyens via des scripts ou Automator.
Sinon, il y a peut-être la vitesse de copie. Mais encore faudrait-il avoir des benchs pour savoir si ça vaut le coup, ce que l'article ne montre pas.

Quant au calcul du MD5, c'est gratuit via le Terminal grâce à la commande nommée... suspens... md5. man md5:
md5 – calculate a message-digest fingerprint (checksum) for a file
md5 [-pqrtx] [-s string] [file ...]

avatar stefhan | 

"Dans l'absolu, un simple copier/coller dans le Finder suffit à faire la même chose, mais ces logiciels assurent une sécurité des données, vérifient ce qui a été copié ou non, génèrent des rapports utiles après aux équipes de post-production pour faire le montage, etc."

Ça c'est bien !

Par extension de sujet, Synology (ou autre marque) devrait proposer pareil pour ses NAS.

CONNEXION UTILISATEUR